[Film] Best Of The Best 2, de Robert Radler (1993)


Las Vegas, dans les entrailles d’une discothèque, une salle baptisée “Coliseum” abrite illégalement des combattants d’une rare violence. Véritable arène où tous les coups sont permis, elle accueille chaque soir des gladiateurs des temps modernes, qui se mesurent entre eux sous les yeux d’un public privilégiés. Brakus, maître et propriétaire des lieux, est un lutteur massif et expérimenté, qui accepte de remettre sa couronne en jeu face aux plus redoutables. Mais sa hargne meurtrière et ses coups bas ont déjà fait de nombreuses victimes. Parmi elles, Travis Brickley, ancien membre de l’équipe nationale de karaté, que ses deux amis Tommy Lee et Alex Grady ont décidé de venger.


Avis de John Roch :
Bien que Best of the Best se suffisait à lui seul, carton oblige, une suite est mise en chantier toujours avec Robert Radler derrière la caméra. De la fine équipe du premier opus, seuls Eric Roberts, Philip Rhee et Chris Penn rempilent. Ils sont rejoint par Ralf Moeller (Conan dans la série TV éponyme), Wayne Newton, au sourire tout droit issu d’une pub pour dentifrice, et Meg Foster, la femme aux yeux les plus flippants du monde.

Best of the Best 2 se déroule quelques années après le premier opus. Rentrés après leur victoire symbolique (parce qu’en vrai, ils se sont fait défoncer les gars) de Corée, Alex (Eric Roberts, qui a coupé ses cheveux), Tommy (Phillip Rhee, qui n’a pas coupé ses cheveux) et Travis (Chris Penn, qui n’a pas bougé d’un iota) ouvre une école d’art martiaux. Les deux premiers sont désormais les meilleurs amis du monde, quant au troisième, il prend part à des combats clandestins au Colisée, un ring fréquenté par les riches clients d’une boite de nuit qui bougent sur de l’eurodance quand ils ne sont pas occupés à regarder des combattants se faire massacrer. Tout bascule lorsque Travis provoque Brakus, le roi du Colisée, et ce dernier lui rend bien en l’exécutant sous les yeux de Walter, le fils d’Alex. Fiston va tout raconter à son papa et son copain, qui se retrouvent pourchassés par des tueurs à la solde de Brakus, après que Tommy lui ait infligé une cicatrice sur la tronche. Épaulés par les Coréens du premier film, les deux amis partent dans une réserve amérindienne pour s’entraîner avant le combat final.

Premier bon point : là où Best of the Best 2 aurait pu singer son grand frère, il s’en éloigne en proposant une histoire plus sombre, abandonne les éléments pseudo dramatiques, bien que certaines scènes soient une nouvelle fois involontairement drôle, notamment une scène semi-expérimentale où Walter erre dans les rues déformées par un effet de miroir et esquive les avances d’un pédophile, une scène très Terminator 2 où ce même garçon est poursuivi en vélo par des hommes de mains véhiculés dans un dépôt aéronautique, et un entraînement entre Alex et Tommy qui bascule dans une bromance qui ferait passer celle d’ Apollo Creed et de Rocky Balboa pour un moment de virilité. En dehors des deux héros, c’est à nouveau le vide pour les autres personnages, en particulier Meg Foster qui disparaît purement et simplement de l’intrigue, avant de réapparaître, pour mieux disparaître. Décidément la saga Best of the Best et les femmes, ça coince.

Le film gagne également en action. En plus des bastons toujours aussi agréables, qui supplantent celles du premier opus grâce à une mise en scène encore plus maîtrisé et une violence accrue, Best of the Best 2 inclut également des gunfights directement inspirés des polars hard boiled made in HK. Des scènes certes à la réalisation en deçà de celles de bastons, mais à certains plans vraiment classes, qui détachent encore plus cette suite de son grand frère.

LES PLUSLES MOINS
♥ Une suite qui ne se contente pas de surfer sur le succès du premier film
♥ De la baston, des fusillades, des explosions en veux-tu en voila
♥ Moins gnan gnan que son aîné
⊗ Eric Roberts sans sa coupe mulet
⊗ La musique
⊗ Vous reprendrez bien un peu de Rocky dans votre Best of the Best ?
On s’ attendait à une suite au rabais, c’est tout le contraire. Best of the Best 2 est une série B de qualité, très généreuse en action, qui ne dépasse peut être pas le premier, mais se hisse au même niveau.

LE SAVIEZ VOUS ?
• Pour la seconde fois, Kane Hodder, Jason dans les épisodes 7 à 10, à un petit rôle dans le film.
• David Boreanaz, Angel dans la série Buffy contre les vampires, fait une furtive apparition.
• Le film fut un flop à sa sortie en salle Américaines.


Titre : Best of the best
Année : 1993
Durée : 1h41
Origine : U.S.A
Genre : Castagne
Réalisateur : Robert Radler
Scénario : Max Storm, John Allen Nelson

Acteurs : Eric Roberts, Phillip Rhee, Chris Penn, Ralf Moeller, Meg Foster, Wayne Newton, Edan Gross, Sonny Landham, Patrick Kilpatrick

 Best of the Best 2 (1993) on IMDb


John Roch
0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments