[Festival] Kinotayo 2012, France

L’automne des Festivals, acte 02

L’édition 2011 était en demi-teinte mais on pouvait y déceler une sorte d’ouverture d’esprit, grâce à un renouvellement du comité de sélection. Un hypothétique bon point, qui se confirme néanmoins cette année. Ça y est, Kinotayo revient sur les rails et ose livrer une sélection solide et diversifiée (un peu comme c’était le cas lors des premières éditions). Cela fait plaisir.

Place au line-up :

Compétition
A Honeymoon in Hell : Mr & Mrs Oki’s fabulous trip (Honda Ryuichi)
Ace Attorney (Miike Takashi)
After School Midnighters (Takekiyo Hitoshi)
Chronicle of my mother (Harada Masato)
Death of a japanese salesman (Sunada Mami)
Life back then (Zeze Takahisa)
Monster’s Club (Toyoda Toshiaki)
The Tang of Lemon (Katashima Ikki)
The Blood (Guillaume Tauveron)
Paris Tokyo Paysage (Tsuji Jinsei)

Ca alterne donc documentaire, animation, film d’auteur et film mainstream. Un bon panorama qui a le mérite, en plus, de donner envie.
Tonton Hkmania vous conseille The Tang of lemon, qui est sans conteste ma plus grosse baffe de l’année coté japonais (rien que ça!), ainsi que Monster’s Club et A Honeymoon in Hell. Évidemment le Zeze et le Harada se placent aussi en tête de liste des must-see, mais je ne les ai pas vu donc je ne peux pas les recommander. Par contre, Ace Attorney, vous pouvez faire l’impasse à moins que le jeu DS soit un de vos jeux préférés.

 

Hors compétition
Rock n’Tokyo (Paula Valente)
Bunny Drop (Sabu)
Light up nippon (Kakimoto Kensaku)
Key of Life (Uchida Kenji)

Le doc sur la scène musicale a l’air de proposer du bon son. Quant au film de Sabu, et bien comme il s’agit d’un Sabu vous n’avez pas le droit de passer à coté.

 

Patrimoine : Nakahira Ko
Only on Mondays
Who’s the Real Killer
Summer Storm
Break Down that Wall
The Arab Storm
That Guy and I
Mud Spattered Purity
Bright Sea
The Black Gambler
The Black Gambler : Devil’s Left Hand
Temptation
Danger is Where The Money is!
The Scarlet Wings

C’est surement là que Kinotayo frappe fort, très fort. Car ces 13 films ne font pas partie de la réto Nakahira qui a lieu en Octobre-Novembre à la MCJP. C’est donc un complément obligatoire, et une vraie et bonne raison de se déplacer à Kinotayo.

 

Hommage : Shindo Kaneto
Postcard

Bon là, en gros fan de Shindo je trouve ça dommage de faire un hommage avec un seul film, alors que rien qu’en tapant dans ses classiques (L’ile nue, Onibaba, et Les enfants d’Hiroshima) il y avait moyen de faire un focus interessant sur les thématiques du réalisateur.

 

A coté de ça, 4 invités sont déjà annoncés
Honda Ryuichi
Katashima Ikki
Guillaume Tauveron
Tsuji Jinsei

Note de l’auteur : puuuuuuuuuuuuuuuuutain ! Katashima Ikki !!!!!!!!! je vous ai dit que The Tang of Lemon était ma baffe de l’année ?

 

Rendez vous, donc à partir du 29/11/12, pour une programmation qui s’étalera sur 2 mois à la MCJP mais aussi dans diverses salles de France (et peut être au delà). Une question, cependant, peut on encore parler de festival alors que la programmation s’étale sur un si long laps de temps ?

Site officiel

Les derniers articles par yume (tout voir)
0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments