[Avis] The Thieves, de Choi Dong-Hoon

Une bande de voleurs coréens s’associe à des voleurs hongkongais pour dérober un diamant d’une valeur inestimable, solidement gardé dans l’un des plus grand casino de Macau. Mais les choses ne se passerons pas comme prévu…

Avis de Supavince:
Depuis près de 15ans, la Corée du Sud est bien connue pour son cinéma très tape à l’œil, rythmé et bien nerveux, cherchant à satisfaire un public à la fois jeune et international, et calibré pour rivaliser avec le cinéma US. Ce type de production se révèle souvent être à double tranchant. Parfois fun, classe et décérébré, mais aussi bien souvent très pompeux et saoulant. Bon nombre de blockbuster provenant du pays du matin calme nous sont donc sorties régulièrement, et The Thieves est l’un des derniers en date de l’année 2012.

tt1

The Thieves est une coproduction coréo-hongkongaise, et donc naturellement doté d’un casting « international ». Même si l’association des deux industries est assez rare, ce n’est pas la première fois que nous avons affaire à ce type de coproduction. On peut notamment se souvenir du très moyen troisième volet de la saga My Wife is a Gangster où Shu Qi et Ken Lo évoluait dans un casting très sud-coréen. Dans The Thieves, même si le film reste malgré tout une nouvelle fois très coréen dans sa construction, le cast’ hongkongais est assez conséquent (avec quelques noms bien connus des aficionados du cinéma HK comme Simon Yam, Derek Tsang (le fils d’Eric Tsang) ou encore Angelica Lee) et il n’en demeure pas moins assez agréable de voir par exemple Simon Yam cotoyer un Kim Yun-Seok (le chef de gang pourri dans The Murderer) ou encore un Lee Jung-Jae (Typhoon). On appréciera également de voir évoluer à l’écran la belle Gianna Jun (My Sassy Girl) qui joue à fond la carte du glamour et de l’humour ou encore la sympathique apparition en guest star de Shin Ha-Kyun (Save the Green Planet). En somme, le casting est assez conséquent et il est parfois compliqué pour le réalisateur Choi Dong-Hoon (a qui l’on doit The Big Swindle ou encore Tazza: The High Rollers) de faire évoluer tout ce beau monde de façon équilibrée. Enfin, un des côtés assez sympa également du film, c’est qu’il nous fait voyager, aussi bien par les lieux choisis pour le tournage, de Seoul à Macau, en passant par Hong Kong et Busan, que par les langues parlées par les différents acteurs : coréen, cantonais, mandarin et même du japonais !

tt2

Alors, après vous avoir raconté tout ça, qu’est-ce que vaut vraiment The Thieves? Eh bien, c’est un blockbuster honnête dira-t-on. The Thieves mise sur l’action et la comédie. Dès les premiers moments du film, j’avais un peu peur que l’humour sauce kimchi à deux won viennent imbiber de façon trop prononcée le métrage, mais en fait ça passe sans trop d’anicroches. On échappe à quelque chose de trop gras qui vienne plomber l’ensemble comme c’est parfois le cas. L’action est plutôt bien distillée, les coréens ne sont pas trop manchots en la matière et on a en plus le droit à une petite touche HK, qui forcément en voyant Simon Yam gun à la main, nous ferait presque croire que l’on regarde un polar de Johnnie To. Malheureusement on en revient toujours au même constat avec le cinéma coréen : c’est comme souvent beaucoup trop long (2h16) et le film en souffre quelque peu sur la fin. En plus le scénario n’est pas des plus fouillé, le suspense n’en est pas vraiment un, car on voit les choses arriver gros comme une maison. Mais bon, c’est un blockbuster, hein…

tt3

Sous ses faux airs de Ocean’s Eleven asiatique, The Thieves est un film sans prise de tête, qui n’a que pour unique but le divertissement. Ne cherchez rien d ‘autres que ça. Profitez de l’action, du casting, des beaux plans de Macau by night et basta ! Si en revanche le blockbuster bling bling sans trop de recherche scénaristique vous gonfle, alors passez votre chemin.

note65

 

 

The-Thieves-movie-posterTitre : The Thieves / Les Voleurs / 도둑들

Année : 2012
Durée : 2H16
Origine : Corée du Sud / Hong Kong
Genre : Ocean’s Eleven

Réalisateur : Choi Dong-Hoon

Acteurs : Kim Yun-Seok, Kim Hye-Soo, Lee Jung-Jae, Gianna Jun, Kim Hae-Suk, Kim Soo-Hyun, Simon Yam, Oh Dal-Su, Angelica Lee, Derek Tsang, Shin Ha-Kyun, Joo Jin-Mo, Ki Guk-Seo, Choi Deok-Mun, Chae Gook-Hee, Ye Soo-Jung.


Galerie d’images :

tt4

tt5

tt6

tt7

tt8

tt9

tt10

tt11

tt12

tt13

tt14

tt15

tt16

tt17

tt18

tt19

tt20

Supavince

Épris d’une faim insatiable de découvrir de nouvelles choses, toujours en quête de raretés en tout genre et de films injustement oubliés. Hong Kong reste son espace de jeux préféré, mais il n'est pas contre quelques polars coréens bien nerveux ou encore apprécier un masseur aveugle occire ses adversaires à l’aide de son sabre dissimulé dans sa cane…

9 Comments

Add a Comment
  1. Ah tiens, je l’ai depuis peu, il me semblait effectivement divertissant. A voir à l’occaz donc

  2. Je l’ai aussi depuis peu, je tenterais un soir où j’ai pas envie de me prendre la tête ^^ 

  3. Vu en film de clôture de la 7ème Festival du Film Coréen à Paris. Je vais pas en rajouter parce qu’on se retrouve Supavince. Un spectacle qui reste sympa à suivre et qui “plaira” aux autres hkmaniaques. Maintenant plus de 2h… Pour ça, il commence à saouler surtout lorsque ce n’est pas justifier. Mon avis sans me répéter ici : http://forum.hkmania.com/viewtopic.php?f=5&t=1526

  4. Le trailer est immonde. Un véritable “tue-l’amour”…

  5. Ah j’avais prévenu Oli! ça plaira pas à tout le monde et tu dois pas être bon client pour ça! ^^

    Moi, je suis pas trop difficile, donc même avec les grosses faiblesses du film, ça passe pour moi.

  6. Je l’ai finalement vu après tout ce temps (motivé par la semaine spéciale Corée ^^), et ma foi, c’est sympa comme tout. Trop long comme souvent, pas du grand cinéma, mais un honnête divertissement, avec un bon casting (Gianna Jun, Simon Yam et j’en passe). Passé un bon moment.

  7. Tu vas devenir un addict du cinéma coréen ^_^

  8. Mais non enfin 😮 Comme toi, je suis curieux et j’aime découvrir, puis depuis le temps que je l’avais celui là, il était temps tout de même.

  9. Pas mal du tout ce film et les 2h15 passe sans problème vu le nombre de personnages. De l’action, de l’humour, du glamour, des rebondissement contrat remplit. Comment dire du mal d’un film avec Gianna Jun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *