[Avis] Men Suddenly in Black 2, de Chung Shu-Kai

Pour se venger de leurs déboires de leur mari (dans le premier volet), quatre femmes vont tout faire pour leur faire croire qu’elles sont en train de les tromper, et tous les moyens sont bons pour y arriver…

Avis de Cherycok :
Réalisé par Chung Shu-Kai (I Love Hong Kong 2012), qui succède ici à Edmond Pang (You Shoot I Shoot, AV), Men Suddenly in Black 2 est la suite directe du très réussi premier volet sorti en 2003. Et comme on ne change pas une formule gagnante, on prend (presque) les mêmes et on recommence, mais en inversant les rôles. Ce coup-ci, ce sont les femmes qui vont essayer par tous les moyens de prendre du bon temps sans que leurs maris s’en aperçoivent.

Toujours mis en scène un peu à la manière d’un polar, voire d’un film de triade, mais avec bien moins de talent qu’Edmond Pang, même si cela reste au demeurant très correct, ce deuxième volet est beaucoup plus porté « cul » que son prédécesseur : allusions avec des légumes, étude de positions en regardant des AVs, recherche du point G ou encore utilisations douteuses de kleenex… Et c’est sur cet aspect là que le film va perdre tout le charme de la comédie fine et recherchée qu’était le premier volet. On revient ici à une comédie plus classique, parfois plus lourdingue, même s’il faut avouer que certaines scènes valent carrément le détour, comme par exemple lorsque nos quatre héros vont se retrouver en pleine boîte de nuit à danser sur la chanson Y.M.C.A des Villages Peoples. Il faut voir la cabine de Eric Tsang (Infernal Affairs) déguisé en indien et en train de gesticuler son ventre, c’est à mourir de rire !
On pourra remarquer pas mal de cameos, certes moins classes que dans le 1 (il y avait Sammo Hung quand même !) mais tout de même forts plaisants. Outre Sandra Ng (Inspector Wears Skirts) qui reprend son rôle, on notera par exemple l’actrice Almen Wong (Her Name is Cat), les acteurs Samuel Pang (Hit Team) et Lam Chi Chung (le petit gros de Shaolin Soccer et Kung Fu Hustle) ou encore le réalisateur Alfred Cheung (On the Run, Her Fatal Ways).

On ne peut qu’être déçu de cette suite tant le premier volet était réussi, mais même si l’humour a changé, on passe tout de même un sympathique moment qui ne restera certainement pas dans les mémoires. A noter qu’un 3ème volet risque sans doute de voir le jour comme le suggère la fin du film, espérons seulement qu’il tienne la route pour ne pas enfoncer la série dans les bas-fonds de la comédie made in HK.

 

 

 
Titre : Men Suddenly in Black 2
Année : 2006
Durée : 1h29
Origine : Hong Kong
Genre : Comédie

Réalisateur : Chung Shu-Kai

Acteurs : Eric Tsang, Jordan Chan, Cheung Tat-Ming, Teresa Mo, Marsha Yuen, Josie Ho, Wong Yau-Nam, Lin Yuan, Jim Chim, Sandra Ng, Emily Kwan, Timmy Hung, Gabriel Wong, Almen Wong

  


Cherycok

Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n'ayant que peu d'atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.

Les derniers articles par Cherycok (tout voir)

2 Comments

Add a Comment
  1. un 3ème volet a effectivement vu le jour en 2011 intitulé “Men Suddenly In Love”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *