[Film] Detective Dee : La Légende des Rois Célestes, de Tsui Hark (2018)


Une vague de crimes perpétrée par des guerriers masqués terrifie l’Empire de la dynastie des Tang. Alors que l’impératrice Wu est placée sous protection, le Detective Dee part sur les traces de ces mystérieux criminels. Sur le point de découvrir une conspiration sans précédent, Dee et ses compagnons vont se retrouver au cœur d’un conflit mortel où magie et complots s’allient pour faire tomber l’Empire…


Avis de Cherycok :
Les éloges et les superlatifs de la presse spécialisée n’ont pas manqué pour qualifier le troisième opus de la désormais célèbre saga Detective Dee de Tsui Hark. « Le spectacle le plus dingue de l’année », « Un manège étourdissant de sons et visions extraordinaires », « Le Troisième opus qui devrait mettre tout le monde d’accord », « Étourdissant », « Spectaculaire », et j’en passe ! Mais on sait que cette même presse est capable de très vite s’emballer lorsque quelque chose d’un peu plus original que la moyenne sort dans nos salles obscures et il faut donc toujours prendre avec des pincettes ce genre de punchlines journalistiques. Mais bon, c’est Tsui Hark à la barre, un réalisateur que j’apprécie tout particulièrement. Nous voilà donc enfermés avec Iris dans une salle de cinéma afin de nous abreuver des images que le réalisateur hongkongais nous a une fois de plus concoctées. Nous sortons de 2h12 de séance des plus enchantés, même si la longue scène finale du film m’aura laissé plus que perplexe…

On prend les mêmes et on recommence. Détective Dee : La Légende des Rois Célestes (qu’on appellera Détective Dee 3 pour plus de commodité) est la suite de Detective Dee 2. Cela pourrait paraitre logique mais comme le 2ème volet n’est pas une suite au premier mais une préquelle, il est important de remettre la saga dans l’ordre. On retrouve pour l’occasion une bonne partie du casting du deuxième opus. La recette de manière générale continue d’être la même, Détective Dee va enquêter sur une nouvelle affaire à première vue totalement surnaturelle mais qui ne le sera au final pas. Ou si peu. Bien entendu, il découvrira aux passages complots divers et variés. Le tout sur fond de décors grandioses, de costumes aux moult couleurs, de croyances issues de la mythologie chinoise, en y ajoutant certaines de la culture indienne et bouddhiste, et de CGI à outrance. Un peu trop même pour ce dernier point. Mais nous en reparlerons plus tard.
Tsui Hark va avec ce troisième volet pousser les choses encore plus loin. Encore plus loin dans l’inventivité et la folie de ses scènes, avec des personnages complètement fous et improbables (la vieille sorcière rabougrie) semblant sortis d’une bande dessinée délirante. Encore plus loin dans un scénario bien plus ambitieux et alambiqué que dans les autres opus, avec un côté politique plus important. Encore plus loin dans les combats, bien mieux ficelés, bien mieux chorégraphiés, et visuellement bien plus fluides (même si les allergiques aux câbles et aux combats « aériens » risquent de grincer des dents). Encore plus loin dans son visuel avec des images absolument magnifiques et des plans de folie. Encore plus loin dans les CGI, toujours très présents, mais malheureusement parfois trop présents, comme dans ce final ressemblant plus à une cinématique de jeu vidéo qu’à un vrai final d’anthologie comme on aurait été en droit d’attendre.

Et ce final vient clairement gâcher la fête. On sait le réalisateur friand de nouvelles technologies et, clairement, il a encore fait un bond avec Détective Dee 3 en matière de CGI de qualité. Mais sur les 15 dernières minutes, on frôle clairement l’overdose. Ce combat opposant deux monstres gigantesque façon Godzilla provoque un peu cette sensation de « too much ». Et Tsui Hark semble avoir du mal à se mettre des limites à ce sujet. Un peu comme pour le 2ème final avec l’avion dans son film La Bataille de la Montagne du Tigre, une scène certes fun mais clairement dispensable. Ici, c’est pareil, il y avait moyen de clôturer le film d’une autre façon tout aussi folle, un peu plus sobre en matière de CGI. Mais Tsui Hark nous balance en pleine face une avalanche d’images de synthèse ultra colorées où règnent fonds verts et incrustations.
C’est dommage car le reste est vraiment très bien, avec son scénario à tiroir (un complot qui en cache en fait un autre, …), sa mise en scène léchée à la photographie superbe nous donnant parfois l’impression de nous balader dans un musée et de regarder des fresques, ses combats de aériens fous, son humour bon enfant mais qui fonctionne, … Tsui Hark semble avoir eu envie de mettre une grosse droite aux blockbusters hollywoodiens en leur montrant toute la folie de son cinéma, toute la folie du cinéma chinois qu’il semble à la fois combattre et protéger (un peu comme le personnage de Dee avec celui de l’Impératrice), toute la folie de l’univers de sa saga qui semble quasi infinie (il y a fort à parier qu’un 4ème opus voit le jour). On regrettera cependant, comme pour les autres opus, que le film ait quelques longueurs. Mais malgré tout, le rythme reste bon et pour peu qu’on ne soit pas allergique à ce genre de « chinoiseries », on passe un très bon moment.

LES PLUSLES MOINS
♥ Complètement fou
♥ Visuellement superbe
♥ Très bonnes scènes d’action
♥ Ça fourmille d’idées
Très bonne narration
⊗ Un poil trop long
⊗ Le final too much
On retrouve avec grand plaisir les aventures du désormais célèbre Détective Dee dans un troisième opus qui voit les choses en encore plus grand sur tous les domaines. Le spectacle est réjouissant, baroque, inventif, spectaculaire, et seul le final trop axé sur les CGI vient gâcher un peu la fête.



Titre : Détective Dee : La Légende des Rois Célestes / 狄仁杰之四大天王
Année : 2018
Durée : 2h12
Origine : Chine
Genre : Kung Fu Sherlock
Réalisateur : Tsui Hark
Scénario : Chang Chia-Lu

Acteurs : Mark Chao, Carina Lau, Feng Shaofeng, Kenny Lin, Sichun Ma, Ethan Juan, Chien Sheng, Zhang Aoyue, Bao Rifu, Sun Jiaolong, Wang Xichao

 Détective Dee, la légende des rois célestes (2018) on IMDb





















A propos de Cherycok

Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n'ayant que peu d'atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.

7 Comments

Add a Comment
  1. Ah tiens !
    J’avais beaucoup aimé le premier film mais j’avais été déçu par le 2eme. Je sais plus trop pourquoi. Je me souviens d’une scène dégueu avec un cheval qui saute sur des bateaux ou un truc du genre, tout en CGI très moche. Mais bon c’était pas juste ça. Je ne me souviens même plus de l’histoire mais pour moi c’était bien inférieur au premier.
    Le 3eme serai bon ? Intéressant. Même si je note bien encore trop de CGI. Qu’as-tu pensé du 2eme ? J’suis tout seul à le trouver bof ?

    Ah pour le 2eme final de la montagne du tigre, pour le coup ça ne m’a pas dérangé parce que c’est présenté comme la vision fantasmée du garçon qui s’imagine un truc complètement dingue et épique pour le combat final de son grand père. Donc un gros délire presque super héroïque, ça passe mieux dans ce contexte imaginaire.

  2. Ah mais moi le 2eme final ne m’a pas dérangé du tout, il m’a fait complètement délirer. Mais je sais que chez certaines personnes (genre Rick), il était de trop. Et surtout ils l’ont trouvé très moche en termes de qualité d’effets spéciaux. Dans ce Detective Dee 3, l’abus d’effet spéciaux c’est surtout pour le final où il y en a beaucoup trop, mais comme je dis, ils se sont malgré tout amélioré en terme de qualité. Mais on n’est pas dans un blockbuster US et par moment ca reste encore très visible (la scène des grosses statues par exemple). Mais j’ai beaucoup aimé le film si je le prends dans son ensemble. Tsui Hark nous fait encore une démonstration.

    J’aime bien cette saga. Le 2 reste effectivement un peu en dessous mais je ne l’ai pas vu en entier le 2, je n’ai vu que la 2ème heure lors de son passage sur Arte (on était tombé dessus au pif avec Iris)

    1. Je pense qu’il aurait été de trop pour moi aussi si ç’avait été le vrai final après une approche moins délirante dans tout le film.
      C’est vrai que c’est bizarre d’avoir 2 fins mais why not ? Du moment que ça ne devient pas une habitude.

      Ah t’as pas vu le 2 en entier ? J’en déduis qu’il n’y a pas besoin de l’aimer et de le revoir afin de piger le 3 alors ?

  3. Avant de lire ta critique je me suis dis il va le défoncer.
    Et non 8/10 et je suis globalement d’accord a part le final qui est too much ok mais les images de synthèse pour une fois ne sont pas catastrophique et du coup ca passe je trouve, c’est le scénario qui me gène un peut comme d’habitude avec Tsui Hark c’est un peut dure a suivre trop de retournement de situation.
    Tsui Hark c’est le boss incontesté en chine il y a vraiment lui et les autres loin derrière.
    J’aime bien le deux moi est même le scène avec le cheval sous l’eau c’est ca que j’aime avec Tsui Hark c’est que tout peut arriver

    1. C’est justement ce que je dis dans ma critique, que ils ont fait un bon dans les CGI avec ce film encore.

  4. Tiens ça me fait penser que j’avais été agréablement surpris par les effets spéciaux des films Gantz. Sans être extraordinaires, ça arrivait à être plus joli que certaines productions américaines pétées de thunes. Les statues par exemple étaient plutôt bien faites dans le premier film.

  5. Alors je n’ai vu aucun Detective Dee, mais j’admet que quand Tsui Hark fait mumuse avec les CGI, ça ne me plait pas du tout. Il en fait souvent trop, comme en effet dans la fin de La Bataille du Tigre, et je n’adhère pas.
    Par contre oui pour les films Gantz, surtout vu le budget (j’avais lu 20 millions, mais pour les deux films, donc vraiment une somme ridicule), ça tient sacrément bien la route. Quand j’avais revu les deux films sur un écran géant chez un ami, ça passait toujours aussi bien, à l’exception d’une incrustation ratée dans le second film, mais rien de méchant, un plan quoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dark Side Reviews © 2017