[Série] La Légende de Vox Machina – Saison 1 (2022)


La série suit les pérégrinations d’une troupe d’aventuriers hétéroclites, « Vox Machina » : au départ mercenaires peu héroïques acceptant des missions pour pouvoir rembourser leurs dettes, ils sont engagés par le souverain de Tal’Dorei pour éradiquer une entité maléfique sans nom qui sévit dans le royaume depuis des mois. Mais Vox Machina se retrouve ainsi confronté à une menace plus grande encore, touchant directement l’un des leurs : Percy, qui cherche vengeance depuis que sa famille a été massacrée par les maléfiques Lady et Lord Briarwood. Au cours de ces terribles épreuves, le groupe parviendra ainsi à forger sa propre légende.


Avis de Cherycok :
Les séries animation, habituellement, ce n’est pas mon truc. J’ai toujours du mal à m’identifier aux personnages quand ils ne sont pas de chair et de sang et bien vivants. Et pourtant, j’ai fait une exception pour La Légende de Vox Machina. Cette série a tout pour plaire à l’amateur de jeu de rôle tendance Heroic Fantasy que je suis et mes 10 années de Advanced Dungeons and Dragons avec mes amis m’ont procuré tant d’émotion, tant de rigolade, tant de souvenirs que, forcément, une série d’animation qui prend pour point de départ ce même jeu de rôle avait de grandes chances de faire mouche. Surtout que au moment où j’écris ces lignes, la bande annonce du nouveau film Donjons et Dragons vient d’être lâchée sur la toile et annonce une bonne grosse bouse des familles (oui, comme celui sorti en 2000). Alors voir une série, même d’animation, aussi bien retranscrire le délire que procure une partie de jeu de rôle, ça a quelque chose de complètement savoureux.

Mais avant de parler de la série en elle-même, revenons aux sources. A la base, Critical Rôle est une web série américaine dans laquelle un groupe de comédiens de doublage professionnels jouent à un mix entre les jeux de rôle Donjons et Dragons et Pathfinder, le tout filmé et diffusé en direct chaque jeudi soir sur Twitch à partir de mars 2015, puis disponible sur Youtube dès le lundi suivant. Chaque émission dure entre 3 et 6h (oui, c’est long le jeu de rôle). D’abord 8 joueurs, en plus du maitre du jeu, puis 7 suite au départ de l’un d’eux, le succès est immense puisque ce ne sont pas moins de 115 épisodes pour la première campagne, 141 pour la deuxième, et déjà 27 pour la 3ème qui est actuellement en cours au moment où j’écris ces lignes. Très rapidement, ils ont voulu adapter la première campagne au format animé, mais devant les refus des studios de production, ils sont obligés de passer par une campagne Kickstarter en 2019 afin de financer, dans un premier temps, un court métrage animé de 22 minutes. Sur les 750000$US demandés, ils récoltèrent près de 11.5M$US, transformant peu à peu ce simple animé de 22 minutes en toute une saison de 12 épisodes, devenant ainsi la campagne la plus financée dans la catégorie Télévision et Films. C’est alors que, voyant cela, Amazon Prime Video décide d’acquérir les droits de diffusion et c’est ainsi qu’est née cette première saison, dont nous allons parler un peu plus bas, et même une deuxième, également de 12 épisodes, en cours de préparation. Les comédiens de doublage / joueurs dans la websérie seront les doubleurs de leurs personnages dans la série animée, et cette première saison s’intéressera à un arc narratif bien précis, celui de Briarwoods (épisodes 24 à 38), de la première campagne, Vox Machina. Initialement prévue pour l’automne 2020, la première saison est repoussée à cause du Covid-19 et sortira finalement en janvier 2022 un peu partout dans le monde, sur Prime Video. Voilà pour le « background » de la bête, passons maintenant à la saison 1 en elle-même.

Bien qu’un joueur de jeu de rôle, et plus particulièrement de jeu de rôle heroic fantasy, saura bien plus apprécier la série que quelqu’un complètement étranger à cela, La Légende de Vox Machina s’adresse malgré tout à tous les publics. Enfin, à tous les publics adultes. Car bien que la série soit un récit d’aventures humoristiques, elle n’est pas à mettre entre toutes les mains tant elle y va à fond dans le gore, dans le graveleux, dans le sexuel ou/et le trash même parfois. Bien que souffrant parfois de quelques lacunes en termes d’animation (on n’est pas dans un Ghibli), c’est compensé par de très belles couleurs et des rajouts de CGI qui ne dénotent pas trop. Les dialogues sont très bien écrits et les personnages sont immédiatement attachants. Les rôlistes y verront bien entendu tous les clichés du genre, du barbare pas très futé au barde qui casse les oreilles avec sa musique, mais ceci est volontaire et sujet à bon nombre de gags tous très réussis. Oui, on rigole beaucoup, aussi bien sur des dialogues parfois trashs que sur des situations complètement improbables (dans lesquelles là aussi les rôlistes se reconnaitront). Il faut dire que, en tant que doubleurs professionnels ET rôlistes, les acteurs s’en donnent à cœur joie sur des personnages qu’ils connaissent par cœur et de aventures qu’ils ont déjà jouées. Cela se ressent clairement et permet au spectateur de s’identifier facilement à eux, chacun allant rapidement préférer untel ou untel pour telle ou telle raison. L’univers qui y est dépeint est sombre, proche de celui d’un Castlevania, et on prend un réel plaisir à voir ces personnages évoluer, aussi bien dans leurs relations avec les autres, que sur le travail qu’ils font sur eux-mêmes. Certes, c’est parfois assez basique en termes d’humour, ou même dans leurs aventures pour quiconque est un habitué de la fantasy, mais ça fonctionne très bien en reprenant les mécanismes du jeu de rôle en y injectant une petite touche de trashos clairement bienvenue afin de proposer un divertissement qui sort des sentiers battus.

LES PLUSLES MOINS
♥ L’humour
♥ Les personnages
♥ Visuellement agréable
♥ Les péripéties
♥ Les clins d’œil pour les rôlistes
⊗ L’animation parfois en demi-teinte

Cette première saison de La Légende de Vox Machina est indispensable pour tout amateur de jeu de rôle qui se respecte tant on a enfin une série qui a compris ce qu’il fallait faire si on prend en compte les étrons que sont les trois films Dungeons and Dragons.

LE SAVIEZ VOUS ?
• Chaque épisode de Critical Role est suivi en direct sur twich par 75000 personnes et leurs versions youtube dépassent très rapidement le million de vues. Par exemple, le premier épisode de la première campagne, mis en ligne en juin 2015 sur Youtube, en est presque à 20 millions de vues.

• Vox Machina a notoirement eu beaucoup de mal à ouvrir les portes au cours de leurs aventures et leurs campagnes. Le fait que Scanlan, Pike et Keyleth luttent pour ouvrir une porte dans l’épisode 1 est un clin d’œil à ce phénomène. Le running gag se poursuit tout au long de la saison 1, notamment dans l’épisode 7 lorsque Percy, Vax et Scanlan ne parviennent pas à franchir une porte sans une force excessive et des sorts ; cela s’est réellement produit lors de la campagne en streaming.

• Matthew Mercer étant le MJ de la campagne sans personnage réel, il prête sa voix à de nombreux personnages, des villageois aux gardes, en passant par Sylas Briarwood. Un garde ressemble également à une version animée de Matt, ce qui amène de nombreux fans à jouer à « Où est Mercer » pendant chaque épisode.

• Caché dans les épisodes se trouve un élément (rochers, reflets du soleil, cristaux ou pierres précieuses) sous la forme d’un dé à 20 faces, le dé typique de Donjons et Dragons, le jeu qui a inspiré la série.



Titre : La Légende de Vox Machina – Saison 1
Année : 2022
Durée : 12 x 25min
Origine : U.S.A
Genre : Donjons et Dragons, la belle aventure…
Créé par : Matthew Mercer

Acteurs : Laura Bailey, Taliesin Jaffe, Ashley Johnson, Liam O’Brien, Marisha Ray, Sam Riegel, Travis Willingham, Matthew Mercer, Grey Griffin, Esme Creed-Miles

 La Légende de Vox Machina (2022) on IMDb


5 1 vote
Article Rating

Auteur : Cherycok

Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n'ayant que peu d'atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments