[Film] Une Belle Fin, de Uberto Pazolini (2013)

John May est un homme solitaire, dont le métier consiste à retrouver les proches des personnes décédées dans la solitude. Il s’occupe de tout : choix de cercueil, musique, éloge funèbre. Alors qu’il est mis à la porte par son patron, il s’occupe de sa dernière affaire : son voisin d’en face.


Avis de Jonathan-HK :
Petit film indépendant, Still Life nous accompagne dans la vie de John May, un homme seul qui ne vit que pour son métier, sans ami, pas vraiment à l’aise en société, se jetant corps et âme dans son métier. Ses seuls proches, ce sont les personnes décédées dont il organise les funérailles. Il contacte les proches, mais hélas se retrouve souvent, trop souvent, seul aux funérailles.

Dans le rôle de ce héros atypique, nous retrouvons Eddie Marsan (vu dans Le Dernier Pub Avant La Fin Du Monde). L’acteur ne paye pas de mine physiquement, mais rempli totalement l’écran par sa présence et sa force tranquille. Il est juste excellent dans ce rôle, baladant son visage triste et sa mélancolie tout au long du film, avant de commencer à se rouvrir au monde lors de sa dernière affaire. Sa dernière affaire justement, avant d’être gentiment remercié par son patron qui le trouve « minutieux, mais trop lent », préférant sans doute plus de rendement. John va alors rencontrer toutes les personnes qui ont connu son voisin, Big Billy, et va reconstituer sa vie au fur et à mesure.
Le scénario simple permet de savourer les tranches de vie des différents personnages, et de suivre John tout au long de sa quête, au court de laquelle il va sortir de sa petite vie bien rangée, où il fait toujours la même chose, mange toujours le même plat. Peu à peu, et grâce à ses rencontres, il va redécouvrir des plaisirs simples.

Principale actrice à lui donner la réplique, la belle et douce Joanne Froggart qui joue la fille de Big Billy. Le duo se complète bien et l’alchimie naissante entre les deux apporte au film une touche d’espoir et de tendresse supplémentaire. Je me rends compte qu’il est assez difficile de parler du film, il faut absolument le voir, le vivre comme je l’ai fait. Tant de choses sont à dire, comme par ex le message sur la solitude de certaines personnes, sans famille ou en froid avec, qui sont souvent mises en terre dans la solitude et l’anonymat le plus complet. Combien y en a-t-il, autour de nous, de ces gens seuls ? Ces anonymes que l’on croise au détour d’une rue, dont on ne sait rien ?
Une Belle Fin est un film humain, plein de tendresse et de nostalgie ; sublimé par une musique discrète mais très marquante. Porté par des acteurs remarquables, l’émotion traverse souvent l’écran. Quant à la fin, si j’ai envie de dire que le film porte bien son titre, et c’est peu de le dire, elle est des plus marquantes. Magnifique, douce, à l’instar du héros, elle ne m’a pas quitté depuis ma vision du film au cinéma, il y a des mois…

LES PLUSLES MOINS
♥ Acteurs géniaux
♥ Mise en scène sobre
♥ Musique exceptionnelle
♥ Le film porte bien son nom
⊗ Aucun !
note3
Un chef d’œuvre.



Titre : Une Belle Fin / Still Life
Année : 2013
Durée : 1h27
Origine : Angleterre / Italie
Genre : Comédie dramatique
Réalisateur : Uberto Pazolini
Scénario : Uberto Pazolini

Acteurs : Eddie Marsan, Joanne Froggatt, Karen Druy, Andrew Buchan, Paul Anderson, Neil D’souza, Tim Potter, David Shaw Parker, Michael Elkin, Ciaran McIntyre, Bronson Webb

 Une belle fin (2013) on IMDb


Les derniers articles par Jonathan-HK (tout voir)

6 Comments

Add a Comment
  1. Tu nous as donné avec ma chérie. Ca sent le petit film simple qui fait ressortir plein de trucs chez ceux qui le regardent. Dès qu’on le trouve, on se le fait.

  2. Une de mes belles surprises ciné de 2015. Un film très touchant et un final qui reste effectivement en mémoire.

  3. Il a l’air bien ce petit film.
    Petite question complètement hors sujet mais comment on fait pour mètre une photo a coté de son nom quand on poste un commentaire.

  4. Il me semble qu’il faut creer un compte sur gravatar, ou alors sur wordpress

  5. Punaise, c’est beau.
    C’est triste.
    C’est un joli film.

    Je sais pas quoi dire d’autre^^
    Simple, ne tombe pas dans les clichés, avec un personnage principal atypique de bonhomme renfermé qui ne sait pas vraiment comment vivre, sans pour autant être spécialement malheureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *