[Film] Teen Spirit, de Max Minghella (2018)


Violet, une adolescente passionnée par le chant, rêve de quitter sa petite ville et de devenir pop star. Affublée d’un mentor improbable, elle participe aux auditions de TEEN SPIRIT, un télé crochet musical national, une expérience qui mettra à l’épreuve son intégrité, son talent et son ambition…


Avis de Rick :
Les films parlant de musique, et en particulier des rêves d’un groupe ou d’une seule personne (faisant alors souvent du chant), de leurs débuts, ascension, le tout jusqu’au succès, ça a été fait, à mainte reprise. À tel point que le genre, un peu comme le slasher pour le cinéma d’horreur, est ultra codifié, voir cliché. On y retrouvera toujours les mêmes scènes, les mêmes retournements de situation, le tout amenant quasi tout le temps à la même finalité : la réussite de l’objectif que l’artiste s’était fixé. Qu’est ce qui peut alors sortir un film du genre du lot ? Au-delà d’une écriture bien entendu qui briserait les dit codes, mais avouons également que voir un film du genre où l’artiste échouerait, ça casserait les codes, mais ça ne nous donnerait pas une fin satisfaisante. Car le but, c’est que l’on s’attache au personnage pour vouloir le voir réussir. Ce qui fera que l’on aime tel ou tel film du genre alors qu’ils sont identiques à bien des niveaux, ça tient à peu de choses. Une mise en scène, des chansons qui nous parlent plus qu’ailleurs, ou des acteurs que l’on apprécie de base. Approchons donc le cas de Teen Spirit, film de genre produit en 2018 mais qui n’a eu droit en France qu’à une petite sortie en Juin 2019, au milieu d’autres films intéressants passés tout aussi inaperçus, tous noyés par la sortie de la semaine, à savoir Toy Story 4. À ses côtés, on trouvait pourtant donc ce Teen Spirit, mais également Brightburn et Golden Glove. Depuis, le film est déjà quasiment tombé dans l’oubli, n’ayant eu droit qu’à une sortie en DVD. Oui, même pas de disque bleu ! Et c’est dommage, car dés les premiers instants, Teen Spirit m’aura plu, à la fois par son aspect musical (les musiques choisies ainsi que le score de Marius De Vries sont excellents) mais aussi par son côté purement technique. Max Minghella signe là son premier long métrage, qu’il écrit également.

Si la prise de risque dans son scénario est proche du néant, reprenant tous les codes du dit genre comme cité plus haut, niveau mise en scène, l’acteur qui était apparu dans Syriana, The Social Network ou encore Horns se défend, et même plutôt bien. Dés les premiers instants, on trouve une mise en scène dynamique, des plans assez beaux et bien cadrés, des éclairages très classes et usant beaucoup de néon (oui je sais, mon péché mignon) dans les scènes intérieures, mais utilisant alors beaucoup plus des couleurs douces et naturelles en extérieur, le tout souvent avec un montage qui sait prendre son temps et qui ne va pas aller au sur découpage, même lors des séquences musicales. Visuellement et au niveau sonore, il n’aura fallut que quelques instants à Teen Spirit pour savoir me conquérir, alors si en plus on me met sur le devant de la scène la très jolie et surtout très talentueuse et simple Elle Fanning, le film partait déjà avec mon vote de confidence. Car on pourra dire ce que l’on veut, mais Elle Fanning fait souvent des choix de carrière surprenants, et des choix qui fonctionnent. Malgré quelques gros budgets qui ne m’intéressent strictement pas (Maléfique et sa suite), elle aura tout de même dans sa carrière tournée pour Inarritu dans Babel alors qu’elle n’était qu’un enfant, pour Sofia Coppola (le somnifère qu’était Somewhere) mais aussi pour son père avec le controversé Twixt, pour J.J. Abrahams avec Super 8, pour Refn avec The néon démon, et aura même jouée Mary Shelley dans le film du même nom. Une carrière variée, pleine d’artistes différents et de rôles souvent très différents les uns des autres. Encore un bon point, elle est ici radieuse, simple et naturelle, et surtout montre une facette de son talent que je ne connaissais pas encore, à savoir le chant. Avouez que ça aurait été dommage en 2019 de faire un film basé sur la musique et le chant, et d’avoir une actrice chantant mal, ou doublée par une autre artiste. Ce n’est pas le cas, et je peux le dire, Elle Fanning a une sacrée voix !

On suit donc le parcours de son personnage, jeune adolescente comme les autres dans un coin paumé de l’Angleterre, qui aide sa mère après les cours dans quelques jobs, et chante dés qu’elle le peut, chantant même en secret dans des bars. L’émission Teen Spirit fait parler d’elle, et la jeune Violet de son petit nom va décider de tenter sa chance, en demandant l’aide de Vlad, qu’elle rencontre à une de ses représentations tardives dans un bar. Vlad va accepter de l’aider, révélant assez rapidement qu’il était dans un lointain passé un chanteur d’opéra, et c’est parti. Les sélections, le casting, les espoirs, les déceptions, la remontée, le final. Teen Spirit ne va absolument pas surprendre, et se fait même moins convaincants dans les moments attendus du doute du personnage, lorsqu’elle se croit disqualifiée de l’aventure avant finalement de pouvoir accéder à la finale, ou alors les quelques mini retournements qui n’en sont pas vraiment juste avant la dite finale. Mais lorsque Teen Spirit se contente de faire ce qu’il doit faire, c’est à dire faire chanter son personnage et la faire monter, et bien ça fonctionne du tonnerre malgré le manque de surprise. Oui, un feel good movie prévisible et plaisant en soit. Et parfois, on en a besoin de ce genre de films. Entre le côté ultra dynamique et qui limite va trop vite parfois de la mise en scène mais qui le fait avec classe, et les différentes musiques peuplant le métrage, on a de quoi faire. Et ça aura fonctionné sur moi. Oui, entendre tout à coup le thème de Flashdance en fond sonore, ou voir Elle Fanning chanter Lights de Ellie Goulding Dancing on My Own, Don’t Kill my Vibe ou encore Little Bird, et bien ça aura suffit à maintenir mon intérêt tout le long du film, à trouver l’ensemble ultra divertissant et à me donner la pèche. Comme quoi, il en faut peu des fois. Pour vous convaincre, j’ai acheté l’ost depuis !

LES PLUSLES MOINS
♥ Une mise en scène dynamique
♥ Magnifique photographie
♥ Rythmé et allant à l’essentiel
♥ Elle Fanning, en plus d’avoir du talent, chante très bien
⊗ Quelques retournements prévisibles et moins convaincants
⊗ En soit, rien de neuf dans le genre
Teen Spirit respecte les codes du genre, sa structure et ses retournements. Mais par contre, il bénéficie d’une mise en scène assez classe, magnifiant Elle Fanning, qui prouve qu’elle a une très belle voix en plus de ça. Tout ne fonctionne pas, tout va très vite (le film dure 1h33), mais ça fait clairement le boulot.



Titre : Teen Spirit
Année : 2018
Durée : 1h33
Origine : U.S.A.
Genre : Musique
Réalisateur : Max Minghella
Scénario : Max Minghella

Acteurs : Elle Fanning, Agnieszka Grochowska, Archie Madekwe, Zltko Buric, Millie Brady, Vivian Oparah et Ria Zmitrowicz

 Teen Spirit (2018) on IMDb


Galerie d’images :

Rick

Grand fan de cinéma depuis son plus jeune âge et également réalisateur à ses heures perdues, Rick aime particulièrement le cinéma qui ose des choses, sort des sentiers battus, et se refuse la facilité. Gros fan de Lynch, Carpenter, Cronenberg, Refn et tant d'autres. Est toujours hanté par la fin de Twin Peaks The Return.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *