[Film] Lobos de Arga (2011)

En 1910, à Arga, en Galice, la marquise de Mariño est victime d’une malédiction : à dix ans, son fils se transformera en loup-garou. Cent ans après, Tomás, écrivain raté et dernier descendant des Mariño, retourne à Arga, convaincu d’être accueilli à bras ouverts.


Avis de Cherycok :
Même si les zombies sont aujourd’hui plus à la mode, le thème de la lycanthropie a de nombreuses fois été traité au cinéma et ce depuis de très nombreuses années. Mais quand on y repense, rares sont les bons films ayant pour thème les loups-garous et hormis Dog Soldiers et dans une moindre mesure Le Loup Garou de Londres, ces trente dernières années n’ont pas pondues de films sur ce thème qu’on retiendra vraiment. Mais c’était sans compter sur l’Espagne qui nous livre ici un Lobos des Arga vraiment réussi et surtout très divertissant.

De l’aveu même du réalisateur Juan Martinez Moreno, il a voulu avec Lobos de Arga rendre hommage aux films de loups garous de la Hammer et d’Universal. Mais lorsqu’on y regarde de plus près, on retrouve également des références à certains films des maitres de l’horreur tels que John Landis, Peter Jackson, ou encore John Carpenter pour l’ambiance et la musique très travaillée.
On sent clairement le manque de budget du film, avec une réalisation simple et sans réel artifice, mais ça ne l’empêche pas d’être réellement soignée avec une jolie photographie, de sympathiques plans à la grue, ou des scènes de nuit réussies car très lisibles. C’est souvent le gros problème des films d’horreur qui mettent des scènes de nuit où on ne comprend strictement rien à ce qu’il se passe, comme si on avait voulu cacher la misère. Ici ce n’est pas le cas et elles apportent réellement un plus au film.
Lobos de Arga ne pète jamais plus haut que son cul, Juan Martinez Moreno se contente d’essayer de faire le mieux possible et se limite au genre « Divertissement » sans chercher à donner plus, en mélangeant très habilement horreur et comédie même si son film ne fait peur à aucun moment, préférant l’ambiance détendue du slip plutôt que les frissons.

Après une excellente intro sous formes de dessins avec une voix off plantant l’histoire, on fait rapidement connaissance avec le casting qui va tout de suite nous accrocher tant les personnages qu’ils plantent sont bien barrés. Il faut dire aussi que le casting est tout simplement génial, à commencer par le trio de héros. Gorka Otxoa est clairement irrésistible en écrivain raté, mais c’est Carlos Areces (Extraterrestre, Balada Triste) qui tire son épingle du jeu et qui est à la base de bon nombre de situations bien burlesques.
Après une première partie assez fun et gentillette, c’est vraiment dans la deuxième moitié que les choses deviennent bien plus intéressantes, avec des situations bien absurdes qui s’enchainent comme le coup du double coupage de doigt à mourir de rire et absolument culte, agrémentés de dialogues succulents. Et puis bien entendu des loups garous !

Ici, ils sont dans un pur style à l’ancienne, entendez par là qu’on a préféré éviter des effets spéciaux qui auraient pu être approximatifs pour plutôt faire ça avec des mecs dans des costumes, en les aidant de câbles pour leur faire réaliser des bons énormes lors des sauts. Cela peut paraître assez kitch au premier abord, mais pourtant l’ensemble est réellement rien rendu, avec un maquillage bien dans le ton, même si comme déjà précisé plus haut, ils ne provoquent à aucun moment el moindre frisson.
Leur coté kitch est d’ailleurs accentué par le fait qu’ils soient ultra fragile et qu’ils meurent à la moindre balle, et du coup les scènes d’action sont souvent bien trop courtes. Du coup, on se console par le fait que les loups garous soient très nombreux et que par conséquent, on va assister à un petit carnage. On pourra d’ailleurs citer sans en divulguer trop une autre scène absolument géniale où le charismatique Luis Zahera (Celda 211) va se montrer ultra efficace dans l’extermination de ces lycanthropes.

Lobos de Arga n’a d’autre prétention que celle de divertir le spectateur et ne s’égare jamais de cette route, nous permettant de passer un très bon moment en compagnie de personnages assez fendards et de dialogues aux petits oignons. Recommandé !

 


Titre : Lobos de Arga / Game of Werewolves
Année : 2011
Durée : 1h44
Origine : Espagne
Genre : Loups garouuuuuuuuuuuus !
Réalisateur : Juan Martinez Moreno

Acteurs : Gorka Otxoa, Carlos Areces, Secun de la Rosa, Mabel Rivera, Manuel Manquiña, Luis Zahera, Coté Soler, Marco Ruiz, Roberto Sanchez ‘Luna’, Tomas Salvadores, Antonio Lagares, Xosé Manuel Olveira ‘Pico’


Galerie d’images :


Cherycok

Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n'ayant que peu d'atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.

Les derniers articles par Cherycok (tout voir)

Comments

Add a Comment
  1. C’est oas oozr faire genre mais il manque le “d” de “CellDa 211″… je pense que le titre anglais ne devais pas être trop loin ^^

  2. Je l’ai eu sous le titre Cella 211 : http://www.mymovies.it/film/2009/cella211/

    Sinon, tu te trompes aussi, y’a qu’un seul L à Celda ^_^ Mais merci pour la remarque, j’ai corrigé 😉

  3. Ouais genre monsieur Jinchu qui fait un faut d’orthographe et c’est un scoop!!!! lol mdr

    oui j’ais aussi vus quand j’ais poster que j’ai massacrer le début de mon message

    Haaaaa “cella” c’est en italien lol

    qu’est qu’on est polyglottes ici ^^

  4. je vent de penser qu’en plus se que j’ais écris avec les 2 l se se prononcerais de pas de la bonne manière….. misère…….

    1. Vu ton orthographe on est plus à ça près ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *