[Film] Dead Ant, de Ron Carlson (2017)


Le groupe de glam-metal Sonic Grave est l’auteur d’un seul succès. Alors que ses membres embarquent pour Coachella dans l’espoir de réaliser un come-back, ils sont confrontés à une menace d’un autre monde : des fourmis géantes, décidées à ne pas les laisser fouler leur territoire comme ça.


Avis de Cherycok :
J’ai hésité un moment pour Dead Ant. Chronique normale ? Chronique pour le coin du nanar ? Il faut dire qu’avec un film nous présentant des rockeurs has been aux perruques dégueulasses partant en tournée sur des terres indiennes et se faisant agresser par des fourmis géantes en CGI après avoir ingurgité une drogue particulière, il y a de quoi se poser la question. Après mûre réflexion, Dead Ant n’a pas sa place aux côtés des Sharknado, Atlantic Rim et autres Lake Placid vs Anaconda. Il pourrait, mais j’en ai décidé autrement. Car Dead Ant tient plus de la comédie bis, à tendance portnawak, assumée, bienveillante et sincère, volontairement stupide, mais qui ne se fout jamais de la gueule du spectateur contrairement à bon nombre de bobines de chez ces messieurs-dames de The Asylum et autres Syfy, le tout doublé d’un hommage aux films de monstres des années 50 (que cette phrase est longue). Alors ce n’est pas très bon, mais c’est néanmoins un midnight-movie plutôt fun.

Réalisé par Ron Carlson (Life Blood, Tom Cool), Dead Ant c’est un peu sexe, drogue et rock n’roll. Bon, avec des fourmis géantes en plus. Le sexe, on l’a d’entrée de jeu, avec cette nana qui court dans le désert, poursuivie par cette fourmi de 4 mètres de long et qui a envie d’un truc croustillant entre ses mandibules. La demoiselle, dont l’intelligence semble inversement proportionnelle à sa plastique, se dit qu’elle serait plus légère en enlevant ses déjà maigres vêtements, et qu’elle courrait donc plus vite. La voilà qu’elle commence à balancer une à une ses fringues afin d’essayer de semer le gros bestiau, les boobs à l’air se balançant de gauche à droite. Bien entendu, ça ne fonctionne pas, et hop bectée par la fourmi. Générique de début de film sur fond de heavy métal. Et rien qu’avec cette scène, on a une idée de l’ambiance générale du reste du métrage. On est là pour déconner, on est là pour s’amuser, et si possible tous ensemble.
Tout est fait pour amener du fun et il est bien nécessaire de se lancer dans Dead Ant en étant bien conscient qu’on est là pour ne pas se prendre la tête. Des rockeurs au look ridicule affublés de perruques qui le sont tout autant, avec bien entendu tous les clichés qui en découlent ; un dealer indien et son sidekick nain adepte du bazooka vendant une drogue dont la particularité est qu’il ne faut tuer aucun être vivant durant son effet sous peine de graves représailles ; des fourmis géantes super vénères et avides de chair de rockeur ; des CGI qui font peine à voir ; et des hommages en veux-tu en voilà. Beau programme n’est-ce pas ?

En fait, Dead Ant est un film empli de nostalgie. D’un côté, la nostalgie de ces films de monstres des années 50 tels que Tarantula (1955), L’Attaque des Crabes Géants (1957), ou encore, puisqu’il y est question de fourmis, Des Monstres Attaquent La Ville (1954). D’un autre côté, on a ce son typique des années 80, le Glam Metal (également appelé Hair Metal, rapport à leurs coupes de cheveux ?) et ses power ballads qui ont fait sa renommée, avec des groupes tels que Bon Jovi, Ratt, Poison, Europe, Twisted Sister, W.A.S.P, Mötley Crue, ou même Def Leppard et Van Halen à une période de leur carrière. Le tout finit en apothéose dans l’ultime scène du film où [SPOILER ALERT] la power ballad de notre groupe de Glam fait exploser tous les formicidés qui les poursuivaient dans ce qui s’avère être un énorme clin d’œil à Mars Attack, le film de Burton étant lui-même un hommage aux films de son enfance, c’est-à-dire les films d’extraterrestres des années 50. La boucle est bouclée [FIN SPOILER ALERT].
Clairement, nous sommes ici dans une parodie. Mais une parodie bienveillante envers ce dont elle se moque gentiment. Les dialogues cons comme la lune, le réalisateur qui s’amuse avec les clichés sur le glam métal, les scènes portnawak à tendance WTF sont nombreuses, tout y est généreusement stupide et ne prend jamais le spectateur pour un con. Certes, tout est dans le surjeu et le cabotinage (Jake Busey est royal), les CGI sont ce qu’ils sont (moches), l’humour ne fonctionne pas toujours et le scénario est un peu secondaire. Mais Ron Carlson a voulu que le spectateur s’amuse tout autant que lui et ses acteurs, et sur ce point-là, c’est plutôt réussi.

LES PLUSLES MOINS
♥ Des scènes gores rigolotes
♥ L’atmosphère fun
♥ On s’amuse avec le casting
⊗ Certains gags ratés
⊗ Un film anecdotique
Le heavy metal avait Deathgasm (2015), le glam metal a désormais Dead Ant (2017), une sympathique comédie aussi foutraque que fun, qui amusera les spectateurs qui savent dans quoi ils s’embarquent.

LE SAVIEZ VOUS ?
• La même année sort un autre film mettant en scène, entre autres, des fourmis géantes. Il s’agit de It Came From The Desert, coproduction Finlande / UK / Canada, réalisé par Marko Mäkilaakso.
• Après son précédent film qui se déroulait dans un climat très froid, le réalisateur Ron Carlson s’est juré que son prochain film se déroulerait dans un environnement chaud. C’est ainsi qu’est née l’idée de Dead Ant et son road movie « rockambolesque » dans le désert.
• Sean Austin, Sam Gamegie dans Le Seigneur des Anneaux, fait un clin d’œil à la trilogie le temps d’une réplique lorsqu’il affirme être de « The Shire » (la Comté en VF).


Titre : Dead Ant
Année : 2017
Durée : 1h27
Origine : U.S.A
Genre : Fourmidable ?
Réalisateur : Ron Carlson
Scénario : Ron Carlson, Hank Braxtan

Acteurs : Rhys Coiro, Jake Busey, Tom Arnold, Sean Astin, Leisha Hailey, Michael Horse, Michelle Campbell, Angelica Cassidy, Martin Blasick

 Dead Ant (2017) on IMDb


Cherycok

Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n'ayant que peu d'atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.

Les derniers articles par Cherycok (tout voir)

48 Comments

Add a Comment
  1. Forcément, pour ton grand retour, un film avec des bêtes géantes 😀
    Bon ceci dit oui il a pas l’air dégueu celui-là, et il y a quelques têtes que je connais bien au casting (j’ai reconnu tout de suite Michael Horse de Twin Peaks ahah)

  2. Y’a aussi Jake Busey, le film de Gary Busey, que j’avais adoré dans Starship Troopers

  3. Exact, Starship Troopers, et un tas d’autres seconds rôles dans des petits et gros films (même récemment dans The Predator).

  4. Je m’insurge !!!

    Sharknado est pas un nanar , mais un film à l’humour stupide (tel un Hey mec elle est où ma caisse) qui a été vendu comme un nanar.
    Car ça m’énerve de voir tout le monde l’encenser comme un nanar alors qu’il en a pas l’âme , tout a été calculé par la prod pour en donné le goût , l’odeur mais il en a pas la saveur !

    Je digresse encore et toujours mais que voulez vous j’aime ça ! 😀

    1. Et je plussoie à 400% ce commentaire. Pour ça que bon même si le premier m’a fait rire, j’ai vite arrêté car voir les gens attendre à chaque fois le nanar estival alors que c’est à la limite de la “comédie nanarde”, au final juste un mauvais film calibré comme tel.

      1. Et t’es pas censé “attendre” un nanar en plus^^
        C’est pas censé être calculé exprès, c’est ça qui est fun. Quand un film authentique fait sérieusement se plante lamentablement dans des proportions épiques, ça fait un nanar.
        Si c’est fait exprès, c’est juste une stratégie commerciale pour profiter du goût des gens pour les films pourris. Et ça fait peur. ça prouve que ça peut marcher de produire exprès de la merde et de le vendre comme de la merde. Les gens demandent de la merde !!!! C’est fou ça.

  5. Ah mais nous sommes d’accord que l’appellation “nanar” pour Sharknado n’est pas justifiée. nanar volontaire à la limite, ou comédie nanarde. Mais dans Le Coin du Nanar, on ne met pas que des nanars. On met aussi des navets, des comédies nanardes, des nanars volontaires, et même des blockbusters à tendance nanarde. On est ouvert à tout ^_^

    La comparaison avec Sharknado et consort, c’était pour le genre film animalier avec monstres CGI immondes.

    Et les gens demande de la merde oui Matt, il suffit de voir comment ils se jettent par millions sur des blockbusters pourris au cinéma.

    1. Mais c’est de la merde raffinée les blockbusters^^ Au moins c’est joli visuellement. Enfin…euh…pas tout le temps. Mais si les acteurs sont bons et les SFX bien fichus, ça se comprend, t’as au moins le plaisir visuel.
      Mais pondre des sharknado à la pelle où t’as même pas de bonnes performances ou SFX…je comprends pas.

      1. Moi je comprends tout autant que de l’avalanche de fonds verts et de pixels. Thor Ragnarok par exemple, j’ai trouvé ca degueux visuellement. Avengers 3 pareil. JE ne sais plus quel autre blockbuster on a vu recemment aussi ou, pareil, comment avec un budget pareil les fonds verts sont aussi visibles.
        Sharknado et ses copains, ils n’ont aucun intéret à faire des efforts au niveau des SFX. Les gens regardent pour se moquer ou pour se marrer, et ils le savent. Faut pas croire, si ils continuent c’est qu’ils font du pognon, et s’ils font du pognon c’est parce qu’il y a un public. Et ce public, il ne regarde pas ça parce qu’il trouve ça bien, il veut juste se marrer. Derrière, on met l’appelation qu’on veut, mockbuster, comédie nanarde, nanar volontaire, navet, … Ca a toujours existé et ca existera toujours. Mais pire encore, quand on fouille un peu, on se rend compte qu’il y a bien pire en termes de films que les produits The Asylum. Il n’y a qu’à regarder des films comme Amazing Bulk ou Birdemic ou Creepies pour s’en rendre compte.

        Et puis moi je ne regarde pas un film pour le plaisir visuel. S’il y est, tant mieux, mais jamais je ne sors d’un film en me disant “au moins c’était beau”. C’est plutôt “mouais, c’était beau mais c’était nul”.

        1. Je sais pas…
          C’est un sujet compliqué.
          Ok il y a un public qui regarde ça pour se moquer.
          Mais à côté de ça, il y a donc des gens qui font exprès de faire de la merde parce qu’ils voient que ça se vend. Ces gens qui se moquent encouragent la fabrication de ces trucs. Et je trouve ça bof.
          Parce que pour moi c’est pas drôle quand c’est volontairement mal foutu. J’ai plutôt l’impression qu’on me prend pour un con.

          Je vois ce qu’est Amazing Bulk^^ Je regarde best of the worst de Redlettermedia.
          Mais là c’est un autre niveau, c’est à peine des films, et c’est probablement fait par des gars qui n’ont pas un rond (et pas de talent) Au niveau de l’intention, je ne suis pas sûr que ce soit pire. Ils ne font peut être pas exprès^^ Ils sont juste mauvais. The Asylum on sait qu’ils pourraient faire mieux, c’est juste qu’ils ne veulent pas, ils ont bien compris qu’ils peuvent gagner leur vie en produisant de la merde.

  6. Personnellement je ne trouve aucun blockbuster récent beau visuellement. Au vu d’une simple bande-annonce je trouve ça artificiel, laid et mal fait. Y’a pas photo, les fonds verts et les trucages infographiques ça le fait pas à mon goût.
    D’ailleurs, si ce ‘Dead ant’ m’a l’air en effet bien sympa, ça aurait été peut-être plus drôle avec des fourmis en caoutchouc animées avec les pieds ? Mais bon je chipote, faut bien faire apprécier la comédie nanarde volontaire à la jeune génération.

    1. Pour chipoter : et Blade Runner 2049 alors??? Bon, c’est plus un film d’auteur mais avec un budget de blockbuster, donc ça rentre en compte? 😀 Si oui, ben voilà, j’ai adoré.

      1. Insérer ici le gif d’Orson Welles qui applaudit .

        Dans mes bras Ricky , une fois de plus tu me devance , les Villeneuve sont tous superbes et avec des budgets plutôt confortables.
        Les Fincher , les Refn et autres Del Toro proposent de belles choses , même si ce sont pas toujours des blockbusters comme on l’entend.
        Donc ne perd pas espoir mon brave Ghoulish !!

        Sinon pour débat nanar , comme Matt , je préfère un nanar involontaire qu’une prod qui me prend pour un con … même si j’avoue avoir ri devant Sharknado, mais je l’ai vu en me mettant bien dans le crâne que c’était une comédie a l’humour nanar et non un nanar rigolo.

        Bisous !

        1. A la limite le premier Sharknado peut faire marrer, parce que tu te dis “mais WTF ? A quoi ils pensaient ?”
          Mais le fait qu’ils en aient sorti une dizaine maintenant, tu sens bien qu’ils exploitent le filon. Ils ont compris que même s’ils font de la merde, y’en a qui vont payer pour voir des trucs volontairement mal foutus…
          Et moi je trouve ça triste, et pas drôle, quand on produit des trucs sans faire d’efforts en sachant très bien que c’est nul. C’est un peu “tiens mange mon caca, gogo ! Donne moi ta thune contre ma merde”
          Il y a des blockbusters de merde aussi évidemment. Mais derrière t’as des mecs qui essaient. Pas forcément les producteurs, mais c’est quand même mieux filmé et mieux fait qu’un Sharknado en général. Et les acteurs sont souvent bons même si l’histoire est pourrie. Le cinéma c’est un art collectif, et si je sens que tout le monde sauf le scénariste a voulu bien faire…bah même si j’aime pas le résultat, ça me fait pas le même effet qu’un film où tu sais que personne n’a essayé de bien faire quoi que ce soit…

        2. Prenons Jurassik World 2 par exemple. C’est un film de merde^^
          Mais les acteurs font leur possible.
          Le réalisateur doit bosser avec un script incroyablement con et mal écrit, mais il filme bien, il a des idées visuelles, etc. Et même les SFX sont plus beaux que ceux de the Asylum hein^^ (et qu’on ne vienne pas me dire que The Asylum n’a pas de pognon. Si si ! Justement !)

          Après ça reste un film assez lamentable^^ Mais à part le scénariste qui a pondu un script infâme, je me dis que pour le reste il y a des efforts. Manque de bol c’est important un script^^ Mais Sharknado…y’a même pas de script non plus, c’est n’importe quoi. Et en plus c’est mal joué et moche, ils ne doivent pas souvent tourner 2 prises pour que tel ou tel acteur ait moins l’air de jouer comme une patate, non justement plus c’est naze mieux c’est pour eux. C’est un peu la célébration de l’incompétence…

          1. Bah je n’ai pas la même vision que toi. Je prefere me faire un Sharndado 28 qu’un Thor Ragnarok par exemple. Car pour moi le 2eme est encore pire que le premier dans le sens ou ca va rapporter des milliards, des millions de gens vont le voir, et pour moi ça cause bien plus de dégâts au cinéma qu’un Dinocroc vs Supergator ou qu’un Piranhaconda que personne ne connait et que seuls 3 pelés et demi vont regarder un soir à minuit sur une pauvre chaine de la TNT.

            Car pour moi, c’est le même combat. Je suis persuadé qu’il y a pleind e réalisateurs de films lowcost comme ca qui font aussi tout leur possible avec les 3 clopinettes qu’on leur a filé. Car souvent je souligne que on sent bien qu’ils font ce qu’ils peuvent, parfois même la mise en scène n’est pas dégueulasse. Et pour parler en toute connaissance de cause, certains même sont hyper sérieux et pas du tout en mode comédie. Il n’y a pas que des monstres géants chez Asylum et Syfy, il y a aussi des drames, des comédies, des films de guerre, même des films musicaux, des séries, et des films d’animation pour enfants.

            Exploiter le filon ? Ce n’est pas ce qu’il se passe avec Les Super Héros et Les Star Wars ? Prosuire des trucs sans faire d’efforts, c’est pas ce que fait disney par exemple ? (et d’autres hein, ils ne sont pas les seuls). Le “tiens, mange mon caca et donne moi ta thune”, moi ca je le ressens aujourd’hui avec ce qui sort au cinéma et que vont voir les gens en masse. Y’a des seances de cinéma a 20 euros ! 20 euros, sous pretexte qu’ion est dans une salle THX dolby mes couilles 4D avec sièges qui bougent, et tout ça pour sortir en se disant “ah ouais mais au moins c’était joli” ? Ca c’est se faire donner de la merde à la petite cuillère pour moi. Une merde bien enrobée et que les gens vont voir en masse au point que ca rapporte des milliards.

            Moi c’est ca que je trouve triste, c’est ça que je trouve moche, c’est ça qui fait que je ne vais presque plus au cinema ou alors dans des petites salles pour voir des petits films en VO. Et pour moi c’est bien plus dangereux que ce que fait The Asylum que au final personne ne connait à part le titre Sharknado parce que ca a fait le buzz.
            The Asylum fait en général de la merde. Oui, mais de la merde inoffensive. Les gros studios eux sont en train de tuer le cinéma. Pour moi ils l’ont d’ailleurs déjà tué. Tu parles d’art, il n’y plus aucune forme d’art dans ce qui sort en majorité au cinéma. Il en reste effectivement comme c’était cité, genre Del Toro, Finscher et autres (quoi qu’ils n’aient rien sorti de bien marquant depuis longtemps), mais ce qui fait le succès d’un film c’est le grand public, et on leur donne à bouffer de la merde. Et ils la bouffent. Avec grand plaisir en plsu et en dépensant des gros sous.

          2. Quand je vois les fonds verts degueulasses de Thor Ragnarok (Odin en bord de falaise par exemple, ca piquait les yeux), avec 280M$US de budget, je me dis qu’un requin en CGI de Toxic Shark dont le budget est de 500 000$US n’est aps si mal fait en fait…

            Et puis toi ça ne t’amuse pas. C’est pas bien grave. Moi ca m’amuse. Chacun son truc après tout hein. Mais il n’y a pour moi pas plus d’art dans Jurassic World 2 que dans Age of Dinosaurs. Au moins l’un des 2 est marrant, l’autre c’est Jurassic World 2.

            Mais une fois de plus, je n’aime pas The Asylum. Mais j’aime bien me moquer de leur productions. J’aimais me moquer des blockbusters foireux à une époque (voir ma critique de Gods of Egypt), mais ça ne m’amuse plus (quoi que je me ferais bien le Dora l’Exploratrice produit par Michael Bay, ca a l’air d’être quelque chose ce film). Ca ne m’amuse même plus parce que ça me dépite de voir ces pompes à fric me déballer du pixel à outrance. Mais depuis plusieurs années deja.
            C’est d’ailleurs pour ça que la plupart des films que je chronique, personne ne les connait. Car j’ai envie de de découvrir autre chose. Je pioche dans le cinéma “mondial”, je pioche dans les inédits chez nous, dans les petits films, dans les DTV qui passent inaperçu et qui parfois valent le coup d’oeil. Je passe dans les films qui arrivent chez nous directement en SVOD. Je passe par des trucs plus anciens, parfois oubliés. Alors oui, je me tape parfois des merdes, mais je découvre des pépites ou juste de super divertissements tels que Calibre, Double Date, Avengment, Terrifier, Fractured, Rider, Anacleto, The Pool, Headhunters, The End, Malveillance, … Et que de temps en temps je me repose le cerveau en me moquant sur un film avec des monstres en CGI mal faits ^_^

            1. Je dirais quand même que oui, dans un Thor Ragnarok, il y a un plus gros effort pour raconter une histoire que dans un Sharknado^^ Que les effets visuels soient nazes ou pas par rapport au budget.
              Et perso je dois avouer que je ne compare pas tellement la qualité par rapport au budget. Enfin…si je supporte un SFX pas terrible dans un film low cost, je le supporterai tout pareil dans un blockbuster. Après le visionnage je me dirais peut être “quand même pour le budget, ils auraient pu rendre ça plus joli” mais ça ne va pas forcément me sortir du film pendant le visionnage.

              Et puis je ne dis pas que The Asylum est plus dangereux et va tuer le cinéma. Là c’est un autre débat.^^
              Je suis assez d’accord avec toi sur le fait que le cinoche ça devient des parcs d’attraction avec super 3D, sièges qui bougent comme dans un manège, démo technique à l’écran, mais films nazes souvent.

              Et bien sûr que tout le monde exploite un filon. Mais le filon de Sharknado c’est “films mal foutus” Les filons Disney c’est Star Wars ou Marvel quoi ! Ils ont fait des bons trucs (Marvel davantage en comics, ok) et les premiers Star Wars sont bons. Ok ça devient de la merde, mais disons qu’ils ne cherchent pas exprès à faire de la merde ! Il veulent surger sur le succès d’un truc qui a fonctionné avant pour de bonnes raisons (et pas parce que c’était naze dès le départ)

              C’est ça que j’aime pas avec les Sharknado. Ils n’essaient même pas de faire un truc cohérent, joli, puisqu’ils savent que leurs clients veulent que ce soit naze, c’est ça qui les amuse. Et j’aime pas l’idée de ne même pas essayer en fait.
              Après je m’attaque à Sharknado, pas aux drames, films de guerre dont tu parles. j’ai pas dit non plus que toute leur production était merdique. Je la connais même pas leur production exacte^^

              mais je te rassure, les Jurassioc machins, les derniers Star Wars, j’en ai rien à carrer, ça m’intéresse pas non plus. Mais disons que le but initial n’était pas de surfer sur de la merde, et qu’il reste de bons artisans dans l’industrie, mais ce sont les ingé son, les acteurs, les directeurs de photographie ou même les réalisateurs mais qui doivent faire ce que dit la prod et suivre un script tout pourri.
              Le résultat n’est pas forcément mieux, mais je pense que t’as des gens dans le tas qui veulent bien faire.

              Avec un concept même aussi con que Sharknado…et qui se prend au sérieux en plus…j’ai du mal à me dire que qui que ce soit est investi pour essayer de produire un truc bien fichu, bien filmé, bien joué.

            2. Après je peux me tromper hein^^
              Je dis mon ressenti, et pourquoi les films comme Sharknado me font fuir.
              C’est pas parce que c’est fait exprès que c’est plus supportable de voir de la merde…
              Au contraire si je sais d’avance que personne n’a fait d’efforts…ben je vais pas aller voir le film.
              Pour moi c’est drôle quand les gens essaient, et se plantent, avec les meilleures intentions^^

              1. Pour moi, les 2 sont drôles. Mais j’ai un humour de merde aussi ^_^

        3. Voilà, un réalisateur qui a des budgets plus que confortables (je ne sais plus le budget de Blade Runner 2049, mais ça devait être dans les 150M je dirais), mais le gars, c’est un artiste indépendant, et il a le contrôle de ces films, malgré le budget, le gros casting, et ça, je salue. Et je file voir ses films sur grand écran évidemment. Vu ce qu’il a fait sur ce film d’ailleurs, il a ma confiance pour son adaptation de Dune.
          Fincher se fait rare, mais lui il est réputé pour être chiant avec tout le monde car il a sa vision et il fera pas de compromis. Bon faut dire que l’affaire Alien 3 lui a apprit à ne jamais lâcher prise ^^
          Mais au final oui, budget confortables voir élevés, mais films clairement à part dans le paysage. Pour ça que même si je n’aime pas tout chez ses réalisateurs (sauf Villeneuve), il faut que ces oeuvres existent !

          Et oui, comme Matt, pour le premier Sharknado, je me suis marré. Le 2, j’étais perplexe mais c’est passé. Le 3 c’est pas du tout passé, j’en avais raz le cul et j’ai arrêté. C’est d’ailleurs à partir de là que je me suis dis que j’arrêtais totalement les films animaliers Asylum/Syfy.

  7. Toy story 4, alita, mortal engine, Logan, Les animaux fantastiques, Ghost in the shell, Detective Dee : La légende des rois célestes, star wars 7 et Blade runner évidement, c’est moche ca?

    Faut arrêter de dire que c’est laid des que c’est de l’image de synthèse. J’aime beaucoup regarder des vieux film mais j’aime pas dès qu’il y a des effets spéciaux les mec en costume de monstre avec des cagoule en latex ca me sort du film j’y crois plus le yoda old shool c’est une marionnette j’arrive pas a y croire. J’aime pas mais c’est pas forcement laid fait pour des cons qui aime la merde

    Ghoulish: le cinéma est artificiel par définition

    1. Moi j’aime bien les marionettes et les monstres en latex^^ Je les trouve plus réalistes à l’écran.
      On n’y croit pas ? Mais euh…les CGI non plus on n’y croit pas en fait. Tout est artificiel en effet.
      Après chacun ses goûts. Certains préfèrent les CGI. Pourquoi pas ? Moi je trouve que ça marche très bien quand il y en a peu. Jurassik Park (le premier) est un modèle du genre. A peine 10min de CFI, des masques de raptors (oui oui) et des animatroniques, et ça passe super bien même aujourd’hui encore.

    2. Les animaux fantastique, c’est parfois pas top les SFX pour moi non. Detective Dee 3, j’ai trouvé le final assez moche (je le dis dans ma critique je coris d’ailleurs). Alita pas vu (et pas vraiment envie de voir). Logan, le peu que j’en ai vu, j’ai pas aimé donc je n’ai pas continué. Ghost in the Shell je n’ai vu que quelques bouts, et visuellement pareil, j’ai aps accroché. Pas vu Mortal Engine ni Blade Runner. Star Wars 7 j’ai aimé, ca fait partie des exceptions. Toy Story 4 n’a rien à faire là, c’est un film d’animation en entier, je ne mets pas ca au même niveau.

      Mais tous les derniers que j’ai vu ou survolés (pour voir de quoi ca avait l’air), Thor Ragnarok, Avengers Endgame, Robin des Bois, Hellboy, Aladin, le dernier Men in Black, bah je trouve ca pas à mon gout. Je n’aime pas le tout numerique en général pour un film avec des vrais acteurs. Ou alors tu appelle ça filmd ‘animation et tu colles que de l’animation. Mais j’imagine pas la tristesse des mecs quand ils ont passé les 3/4 de leur film à tourner sur du fond vert. J’ai l’impression de me faire prendre à sec avec du verre pilé quand j’ai l’impression d’être devant une cinématique de jeu. J’y peu rien,c ‘est comme ça.

      J’aime, mais comme partout il y a des exceptions, le cinéma plus pur. J’aime le CGI quand il sert à améliorer une scène, pas quand une scène entière est en CGI.
      J’ai quand même le droit de trouver ça moche un fond vert voyant, de trouver que ça sonne faux quand des mecs ont l’air paumés dans leur fond vert, de trouver qu’un bel animatronics ca a plus de gueule qu’un monstre en CGI, de trouver que ce n’est pas à mon non ?

      Feroner : J’ai le droit de penser qu’on nous propose de la merde dans les cinémas tout comme vous avez le droit de penser qu’un film avec un requin a 5 têtes c’est de la merde. Et je n’ai jamais dit que les gens étaient cons, c’est les méthodes des studios et ce qu’ils font en brassant un pognon monstre qui me débecte un peu.

      1. Ok mais j’ai l’impression que si c’est en CGI c’est forcement moche alors que tu pardonnes beaucoup plus si c’est a l’ancienne.
        “Robin des Bois, Hellboy, Aladin, le dernier Men in Black” je les regarderais surement jamais j’en ai juste mare de tout ces remake et suite sans intérêt.
        Les films que j’ai cité c’était juste pour l’esthétique.

  8. Feroner : le cinéma est artificiel par définition, euh oui ça je sais, seulement moi, pour rentrer dans un film, faut que ce soit crédible un minimum, et c’est encore mieux si c’est réaliste. C’est pour ça que les films d’action d’aujourd’hui, je n’y arrive plus.
    Pour les effets infographiques, oui, je trouve ça moche en général, mais cette opinion n’engage que moi.
    Je suis d’accord avec toi Matt pour le premier ‘Jurassic park’ : niveau effets spéciaux dans une grosse production c’est quasiment inégalable. Aucune de ses suites ne lui arrive à la cheville.

    Sinon je suis globalement d’accord avec Cherycok ( mais comprend aussi très bien l’opinion des autres ). Le cinéma blockbuster d’aujourd’hui c’est du McDo pour moi. Sans intérêt. Pourtant je sais qu’il doit y avoir quelques perles qui sortent du lot. J’ai d’ailleurs acheté le Blu-ray de ‘Blade runner 2049’ mais je ne l’ai pas encore visionné. On verra bien, j’aurai peut-être une belle surprise, enfin je l’espère.

    1. Merci, je me sens moins seul lol.

  9. Nous vaincrons. ‘Dead ant 9’ va péter la gueule à ‘Jurassic world 8’. NA

  10. J’ai revu DARK CRYSTAL la semaine dernière. Des effets spéciaux magiques, un souci du détail incroyable qui donne vie à toute une faune et à toute une flore. C’est juste extraordinaire. A part Cameron et son AVATAR, peu osent aujourd’hui créer des univers CGI avec une âme – les récents STAR WARS, les derniers ALIENS… et leurs univers que l’on croirait tout droit sortis du dernier National Geographic… Et je ne parle même pas du MCU (dont j’aime certains films quand même, hein).

    Les CGI ce n’est pas le mal. Mais ça ne doit pas être la solution de facilité. James Cameron, reviens-nous vite !

    PS : Villeneuve c’est le meilleur. ^^

    1. Tu as la série Dark Crystal qui arrive sur Netflix. Je ne sais pas si c’est bien mais ca a l’air en tout cas. Et ils ont réutilisé au maximum les techniques de marionnetistes.

  11. Je ne suis pas contre les films plein de CGI de temps en temps. Je veux dire…ce serait quand même compliqué de faire un film de SF ou de super héros dans l’espace sur d’autres planètes sans CGI.
    Personne aujourd’hui ne construira d’immenses décors réels. Et la majorité du public n’aimerait pas ça de toutes façons. Plein de gens sont OK avec les CGI. Du coup…bon…faut faire avec.
    Après je ne peux pas en regarder 15 de suite de ces films. ça va me gaver.
    Mais de temps en temps ça va.
    ça me pose plus de problèmes si les personnages sont super cons ou l’histoire nulle à chier.

    1. Faut faire avec ou faut faire sans. Moi je fais sans par exemple. Je dois mater un blockbuster sur 10 à tout casser et je ne m’en porte pas plus mal hein. Certes, ca me prive de toute une partie du cinéma SF, mais c’est pas très grave étant donné que je n’aime pas ce qu’il est devenu. Par contre, il existe plein de petits films de SF sympas en VOD, en DTV, voire inédits chez nous, et là je me régale souvent.

      1. Mais t’as réussi à apprécier les gardiens de la galaxie non ?^^
        Ou j’ai rêvé quand t’as dit qu’ils trouvaient grâce à tes yeux ceux-là ?

        Je ne les regarde pas tous non plus ces films. Et les franchises ressuscitées comme Alien ou Star Wars, je m’en fous complètement.

        1. Oui j’ai aimé les gardiens de la galaxy, c’est pour ça que je parle d’exceptions un peu plus haut. Il y a des exceptions à tout. J’ai pas dit que je n’aimais aucun blockbuster, j’ai dit qu’ils ne trouvaient pas grâce à mes yeux de manière générale. Star Wars 7 par exemple je l’aime beaucou^p. Après, certains je n’ai juste pas voulu les voir, genre les Alien que tu cites. Ca me fait trop peur de me lancer dedans.

  12. Moi j’ai acheté le Blu-ray de ‘Alien covenant’, juste pour la collection car j’ai tous les autres. Pas eu le courage de le visionner jusqu’ici.

    1. Ouch
      J’ai entendu de ces trucs sur ce film.
      Comme quoi c’était une sorte de Vendredi 13 avec des aliens tellement les persos sont cons et les situations ridicules.
      Et avec un pseudo message sur la foi en Dieu machin parce que Ridley Scott devient sénile^^
      Et un scénar abracadabrantesque qui ne colle même pas avec la saga originelle.

      Sans parler de l’idée de base que je n’aime pas : les aliens ont été créés par les humains bien sûr. ça peut pas être un machin inconnu, faut toujours que ce soit les humains à la base.
      ça me rappelle les idées à la con de Mass Effect 3 tiens. Encore des humains qui ont voulu jouer à Dieu et les Reapers ne sont pas d’anciennes créatures étranges mais encore des foutues créations humaines. Ou un truc du genre, me souviens plus trop.

    2. Et il faut avoir vu (et aimé) Prometheus d’ailleurs.
      Moi j’ai pas aimé alors j’ai arrêté là^^

  13. Le seul truc que j’aime bien dans ‘Prometheus’ c’est le décor intérieur du vaisseau spatial. Et puis aussi Charlize Theron.
    Pour ‘Alien covenant’ j’ai lu aussi tous ces trucs, c’est vrai que ça devient n’importe quoi. Les aliens sont des extra-terrestres, point barre. Le fait de tout foutre en l’air comme ça avec le trip religieux est grotesque. C’est pour dire, même dans un film bis comme ‘L’invasion des cocons’, j’étais déçu d’apprendre que c’était l’homme qui avait envoyé le bestiau dans l’espace à l’origine. Un peu pareil pour ‘Le Blob’ version 1988. Donc à ma future vision ( je ne suis pas pressé ) de ‘Alien covenant’, je crains le pire. La saga a d’ailleurs commencé à vraiment sentir mauvais pour moi dès le ‘Alien resurrection’ de Jeunet, que je trouve sans grand intérêt ( pour dire, je serais incapable de résumer le film tellement je trouve qu’il n’y a pas d’histoire ), excepté quelques beaux décors et effets spéciaux.

    1. Alien Covenant est très mauvais, à une scène près qui trouve grâce à mes yeux, mais surtout pour la musique en fait, car en terme de script, elle a quelques moments bien risibles quand même cette scène….
      Et je déteste Alien Resurrection aussi tiens ^^

  14. Et bien … faut pas s’absenter trop longtemps par ici , hehe en tous cas je retiens qu’une chose essentielle : Chery , tout comme moi , attend Dora l’exploratrice avec impatience !!!

    Sur ce coup , c’est moi qui me sent moins seul ! 😀

  15. Chery » Sinon pas plus tard qu’hier , je suis tomber sur un court long métrage (62 min) , intitulé Commando ninja , réalisé par deux français fan des années 80 , de séries z Philippines et de gros pétards.
    Le tout pour 32000 euros (soit moins qu’un Ollen Ray) , ça se veut un hommage bien sympa et le tout gratuitement sur youtube.

    Pas un chef d’oeuvre mais on sent tout l’amour que ces gars ont pour le genre … donc garanti sans cynisme et hypocrisie contrairement à Sharknado !

    Bisou chef !

    1. Je connais depuis quelques mois mais jamais pris la peine de le voir. Faudra que je fasse ça. Pareil dans la semaine ? ^_^

      1. Plait il ?? Qu’entends tu par pareil dans la semaine ??

        Et sinon, juste pour remettre de l’huile sur le feu : Thor Ragnarok est pas moche , il est criard et vulgaire voir parfois grandiloquent et pompeux dans sa réalisation , mais j’ai plus l’impression que c’est pour mieux nous perdre dans cet univers que le gros Thor découvre en même temps que nous.
        Déjà que les marvel que j’aime se compte sur les doigts d’une main ne t’en prend pas à un des rares qui grâce à mes yeux … (les gardiens de la galaxie par contre on est d’accord c’est frais et fun)

        1. Le Thor, c’est un de ceux sur lequel j’ai le plus souffert a vrai dire…

          1. Aie, et c’est le divorce entre vous deux là 😀
            Vous me rendez curieux sur ce Thor 3 n’empêche. Je n’ai vu que le premier en parti pour avoir somnolé devant. Bon, je n’aime pas le personnage de Thor non plus, mais bon.

  16. Tu devrais le voir pour trancher le débat Rick 😉
    Le problème des CGI ce n’est pas tant le rapport budget/qualité (bien que tout de même on pourrait espérer que ce soit soigné avec les technologies et les talents actuels) que leur utilité à servir un scénario ou un film. Sur ce point je rejoins Matt. Et pour bon nombre de films cités en exemple dans ce débat, certains avaient une vraie raison d’être (il est difficile de filmer un requin à tentacules dans son habitat naturel) et d’autres étaient franchement dispensables (l’exemple de Chery de la falaise avec Odin…C’est pas si compliqué d’amener Anthony Hopkins au bord d’une falaise tout de même). Vous le soulignez tous en fait, le problème vient d’une combinaison désastreuse de pauvreté des scénars et de la créativité (MCU, Star wars etc punaise c’est quand même du filon qu’on use jusqu’à la moelle, et pourtant que je suis fan de cet univers à la base), du manque de prise de risque, du besoin de marquer son territoire (Alien covenant…Goulish a raison, c’est quoi cette théorie à deux balles? on touche le fond), des mise en scènes et des montages affreux,bref de tous ces aspects conjugués et compensés par du CGI à outrance. Et je ne suis pas sûre que ce soit un impératif que demande le public, public qui est présent tout de même sur des Mad Max Fury Road et autres mission impossible. En revanche il y a comme un formatage dans ce qui est proposé alors on répond à un cahier des charges…Et pour certains films, la différence entre film d’animation et films tout court est de plus en plus mince. J’imagine toujours la détresse des acteurs qui doivent s’échiner à jouer leur rôle devant un drap vert, en caressant un traversin qui sera plus tard je ne sais quelle bestiole, en parlant à un autre acteur qui n’est pas là car il sera rajouté après que sa scène soit tournée plus tard… Et j’avoue que j’ai un peu de peine pour eux. Mais ce n’est peut-être que passager comme il y a eu un âge d’or des films noirs, des comédies musicales, des westerns, etc…Pauvres fourmis géantes, vous n’y étiez pour rien ^_^

    1. C’est presque tentant, surtout que j’ai vu du Marvel récemment (du bon et du pas bon), mais Thor n’est pas un personnage que j’apprécie de base, donc ça va être dur de me motiver. Surtout au vu de son traitement dans le dernier Avengers, ça ne m’aide toujours pas à l’apprécier un tant soit peu.
      Bon sinon, large débat sur les CGI. COmme tout au final, on dira que ça peut être utile, mais qu’il faut savoir l’utiliser. Comme il faut connaître les bases du cinéma pour pouvoir les briser ensuite.
      Niveau acteur en détresse devant des fonds verts, pour moi la palme revenait à l’époque à Star Wars Épisode 2 de Lucas, où vraiment ils avaient l’air paumés dans quasi tous les plans, avec des faux raccords dans les regards du coup tout le temps 😀

      1. Je n’aime pas le personnage de Thor non plus , quel intérêt d’être un dieu quand on est un super héro ?
        Et je n’ai vraiment pas aimé les 2 premiers volet moi non plus …

        Sinon beau pavé Iris mais tu résumes bien la situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *