[Film] Day Shift, de J.J. Perry (2022)


Bud Jablonski mène une vie en apparence tout à fait normale. Il habite dans la vallée de San Fernando en Californie où il est employé dans une piscine. Il travaille avec acharnement pour offrir une belle vie à sa fille, âgée de huit ans. Mais en secret, à la nuit tombée, Bud va chasser les vampires.


Avis de Cherycok :
Lorsque la bande annonce de Day Shift est apparue sur la toile, je dois vous avouer qu’elle ne m’a pas du tout inspiré confiance. On avait l’impression d’un film qui sentait le réchauffé, qui allait utiliser moult ficelles à la fois du buddy movie et du film de vampires, mixer tout ça afin de nous faire un divertissement estival bas du front tout juste bon pour remplir le catalogue d’un Netflix en perte sévère d’abonnés face au mastodonte Disney. Pourquoi m’être finalement lancé ? Et bien tout simplement parce que, lorsque les premiers avis sont arrivés sur les réseaux sociaux, c’était le grand écart. Certains y ont vu un excellent divertissement décomplexé, d’autres une bonne grosse bouse comme on en voit trop. Alors forcément, ça a titillé ma curiosité et, pour ma part, mon avis se situe entre les deux, bien que la balance pencherait plutôt du côté de ceux qui ont aimé. Car Day Shift souffle clairement le chaud et le froid, mais le résultat est sincèrement plutôt fun.

Gros carton sur Netflix un peu partout dans le monde, figurant dans le Top 10 des visionnages de la plateforme dans de nombreux pays, Day Shift pourrait être le rejeton d’une séance de sexe torride entre L’Arme Fatale de Richard Donner et Vampires de John Carpenter, le tout sous la chaleur écrasante de la Californie. Cette tentative de marier le buddy movie et le film de vampires, bien que le Vampires de Carpenter cité précédemment ait déjà un côté buddy movie bien poussé, on la doit à J.J Perry, expert en arts martiaux, coordinateurs de cascades sur des films tels que Fast & Furious 8 et 9, John Wick 1 et 2 ou encore le tout récent Samaritan, qui signe ici sa première mise en scène aux côtés des scénaristes et producteurs de la trilogie John Wick. Et pour un premier film, se voir attribuer un budget de 100M$US par la plateforme au N rouge, c’est que les promesses, au moins sur le papier étaient belles. Une chose était sûre, c’est qu’avec quelqu’un comme ça aux manettes, il y avait de grandes chances qu’au moins le scènes d’action envoient du lourd, les chorégraphes / cascadeurs qui passent à la réalisation ayant souvent tendance à mettre un maximum de soin aux scènes d’action, leur domaine de prédilection. Pour l’épauler, le toujours sympathique Jamie Foxx dans le rôle principal, qui signe ici sa troisième collaboration avec Netflix après le moyen Project Power et la série plutôt confidentielle Arrête Papa, Tu Me Fais Honte ! (annulée après une saison), efficace dans le rôle du père qui veut absolument gagner de l’argent pour pouvoir s’occuper de sa fille, et Dave Franco, malheureusement en deçà à cause d’un rôle qui consiste la plupart du temps à se faire pipi dessus de peur. Et c’est là le premier gros problème de Day Shift : son humour, du moins celui en dehors des scènes d’action. Le réalisateur va utiliser tous les ressorts comiques qu’apportent le buddy movie mais va tomber dans le potache (dans le mauvais sens du terme), le pipi-caca parfois, certaines blagues devenant même presque gênantes. A l’exception de quelques gags bien trouvés (le coup de la tête qui se décroche), l’humour est assez laborieux.

Mais pour faire pencher la balance du côté du divertissement fun qui vaut le coup d’œil, les scènes d’action valent vraiment le coup d’œil, et ce dès la première scène dans laquelle le personnage de Bud va affronter une mamie vampire contorsionniste et avide de destruction massive de mobilier. Ces scènes d’action sont longues, ultra nerveuses et les chorégraphies sont vraiment très travaillées. Plutôt que succomber aux CGI pour mettre en images ces vampires désarticulés, ce sont de vrais contorsionnistes qui seront utilisés pour incarner ces morts vivants aux longues canines pour un résultat à l’écran parfois saisissant. L’ensemble est extrêmement fluide, parfois très impressionnant et rempli d’idées funs pour les mises à morts de nos amis aux dents acérées. Pour ajouter encore plus de fun à ces scènes de fight, des seconds rôles bien barrés vont se mêler à la fête, comme ces deux frangins bien bourrins dont un Scott Adkins toujours excellent avec son accent à couper au couteau, ou encore un Snoop Dogg excellent. Ce dernier, cigare au bec, chapeau de cowboy, santiags et manteau long, semble prendre un énorme plaisir dans ce rôle où la badassitude est poussée à son paroxysme, défouraillant du vampire par packs de 30 avec son énorme sulfateuse. Oui, Day Shit tombe souvent dans le grand n’importe quoi, mais c’est toujours dans l’optique de proposer un divertissement complètement cool. Le réalisateur et les scénaristes n’en oublient pas de développer une mythologie propre au film comme si, à l’instar de John Wick, il était déjà prévu d’en faire une franchise. Vu le succès, une suite pourrait effectivement débarouler. Dommage qu’en dehors de ces scènes de castagne sincèrement réussies dans leur genre, la mise en scène devienne bien plus plate, bien plus impersonnelle, dès lors qu’on en sort et que le scénario se contente d’aligner tous les clichés et poncifs du genre buddy movie sans réellement chercher à proposer autre chose. Néanmoins, si on pèse le pour et le contre, c’est malgré tout le « pour » qui l’emporte et qui donne un côté sacrément fun à Day Shift.

LES PLUSLES MOINS
♥ Les scènes d’action
♥ Jamie Foxx et les seconds rôles
♥ Visuellement réussi
⊗ Dave Franco, clairement en deçà
⊗ Un humour parfois lourdingue

Dayshift ne vaut clairement le coup que pour ses scènes d’action décomplexées et réellement funs grâce à un réalisateur également cascadeur qui connait très bien son sujet. Mais en dehors de ça, le film patauge clairement dans la semoule…

LE SAVIEZ VOUS ?
• Tous les vampires contorsionnistes étaient des artistes engagés dans des spectacles vivants comme le Cirque du Soleil. C’était un moyen de montrer un autre type de vampire, mais aussi de fournir des emplois aux artistes qui étaient au chômage à cause de la pandémie de Covid-19.

• Lorsque Bud (Jamie Foxx) et Big John (Snoop Dogg) entrent dans le syndicat des chasseurs, il y a un portrait d’Abraham Lincoln et deux haches sur le mur, un clin d’œil au film Abraham Lincoln : Chasseur de vampires (2012) de Timur Bekmambetov.

• Lorsque Seth (Dave Franco) dit à Bud (Jamie Foxx) qu’ils sont partenaires comme « Crockett et Tubbs », c’est une référence au duo d’inspecteurs de police en civil de Deux flics à Miami (1984). Jamie Foxx a joué le rôle du détective Tubbs dans Miami Vice – Deux flics à Miami (2006).



Titre : Day Shift
Année : 2022
Durée : 1h53
Origine : U.S.A
Genre : Buddy movie vampirique
Réalisateur : J.J. Perry
Scénario : Tyler Rice, Shay Hatten

Acteurs : Jamie Foxx, Dave Franco, Natasha Liu Bordizzo, Meagan Good, Karla Souza, Snoop Dogg, Scott Adkins, Steve Howey, Oliver Masucci, Eric Lange, Peter Stormare

 Day Shift (2022) on IMDb


5 1 vote
Article Rating

Auteur : Cherycok

Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n'ayant que peu d'atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.
S’abonner
Notifier de
guest

10 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
le loup celeste
15 septembre 2022 11:27

Cette comédie d’action vampirique à la mythologie sympathique et à la dynamique de buddy movie défouraille pour des canines. Un bain de sang qui ne manque ni de style ni d’excentricité même si le drame familial qui se joue lors du dernier acte aurait dû bruler au contact du soleil. Du fun bien saignant à mordre à pleines dents ! ️️️

Oli
16 septembre 2022 14:59

Je te trouve bien gentil. Hormis la scène avec Scott Adkins, y’a pas grand-chose à sauver selon moi. C’est plus un « épisode pilote » (peu cohérent d’ailleurs) pour lancer une franchise, qu’un vrai film qui tient la route, à mon sens.

Feroner
16 septembre 2022 15:13

Un film d’action Netflix sympa je prend. Les films Netflix ça me fait jamais envie a part quand ça vient d’un réalisateur que je connais déjà.
Atomic Blonde réalisé par un ancien cascadeur j’avais trouvé ça cool, mais un peut naze en dehors de l’action.

Feroner
Reply to  Cherycok
16 septembre 2022 17:17

Non

Fifi
Fifi
16 septembre 2022 23:48

Seulement un spin-off avec les frères Nazarian pourrait sauver cet univers.

Snoop Dogg pourrait faire une petite apparition, mais le reste mieux rester loin.

Fifi
Fifi
Reply to  Cherycok
17 septembre 2022 16:47

Oui, Day Shift est un succés en termes de visualisations.
Je préférerais voir les Nazarian dans leur propre film pourtant, et beaucoup de monde demandent le même depuis la première. Leur action, leur humeur et leur alchemie sont vraiment à point.