[Film] Cockneys vs Zombies (2012)

Deux jeunes frères de la banlieue londonienne tentent le tout pour le tout en allant braquer une banque pour sauver la maison de retraite de leur grand-père. Quelle ne sera pas leur surprise lorsqu’en sortant de la banque, ils tomberont sur une ruelle dévastée et peuplée de zombie affamés sanguinolents !

Avis de Cherycok :
Depuis Shaun of the Dead, nombreuses sont les comédies horrifiques plus ou moins réussies qui ont vu le jour en Angleterre et partout dans le monde. Il faut dire que le film d’Edgar Wright était réussi sur tous les points et que le duo formé par Simon Pegg et Nick Frost était tout simplement détonnant.
Le Cockneys vs Zombies qui nous intéresse ici surfe également sur cette vague mais avec bien moins de succès. Néanmoins, tout n’est pas à jeter, loin de là, et l’unique prétention du film est d’essayer de nous divertir, et sur ce point là, il y arrive aisément.

On suit ici deux frères qui vont braquer une banque afin de racheter la maison de retraite de leur grand père qui va bientôt être détruite. Mais tout ne va pas se passer comme prévu étant donné qu’au même moment, une invasion de zombies survient dans ce quartier pauvre de Londres. Rien de bien original là dedans si ce n’est le message un peu grossier du « il faut prendre soin de nos personnes âgées » mais pourtant, malgré quelques passages un peu plats, voire ennuyeux, la sauce prend plutôt bien en partie grâce à un casting assez réussi, parfois certes en roue libre comme l’acteur incarnant le black vétéran de la guerre d’Irak, mais vraiment frais.
Même si les deux frères sont vraiment complices, n’arrêtant pas de se chambrer mais au fond se protégeant mutuellement dès qu’ils en ont l’occasion, c’est au niveau des personnages âgées qu’on retrouve les meilleurs rôles à commencer par celui de Alan Ford (Snatch), responsable en chef de la maison de retraite, qui n’est pas le premier des manches lorsqu’il faut aller friter du zombie, ou encore l’octogénaire à l’entre-jambes qui frétille et qui passe son temps à allumer les petits jeunes de 20 ans. Et puis c’est vrai que voir des “vieux” uzi ou fusil à pompe à la main, ça n’a pas de prix, surtout lorsqu’il s’agit de défendre leur maison de retraite contre une armée de morts vivants aussi lents que moches.

Ce club du 3ème âge est d’ailleurs à l’origine de plusieurs gags bien cons du film, à commencer par cette scène mémorable où l’un d’eux, sourd comme un pot et équipé d’un déambulateur, va engager une course poursuite « assez épique » contre un zombie ; ou encore un vieux qui mate aux jumelles les jeunes filles en fleur en petite tenue. Tous les gags ne sont certes pas réussis, mais dans l’ensemble, on rigole pas mal et on sent bien la touche british du film à chaque instant. Les anglais osent pas mal de choses, même les nouveaux nés zombies d’à peine quelque mois et qui servent de ballon de football. Tant qu’on parle de foot, on notera le clin d’œil à tous les hooligans anglais qui, même une fois zombifiés, continuent à se mettre sur la gueule dans la joie et la bonne humeur !

Niveau rythme par contre, c’est en dent de scie. Les quelques scènes d’action sont plutôt réussies. Même si le défouraillage de zombie n’est pas tant présent que ça, il n’en reste pas moins assez gore et certaines scènes de carnage sont vraiment très funs avec leur lot de têtes qui explosent, de membres arrachés, de tripaille à l’air, avec en prime un morceau de mâchoire qui reste accroché sur un bras après morsure.
Mais il faut avouer que de temps en temps, c’est un peu mou. C’est bien joli de s’attarder parfois sur les personnages, mais quand ce qui se raconte n’est pas intéressant, on tombe vite dans la platitude et certaines donnent une impression de remplissage. Elles sont peu nombreuses au final mais 10 minutes de moins auraient permis au film d’avoir un rythme bien plus soutenu.

Quoi qu’il en soit, et malgré des défauts évidents, on se laisse entrainer, portés par une BO des plus réussies. Même s’il ne restera sans doute pas dans les mémoires tant le genre comédie zombiesque est prolifique ces temps-ci, Cockneys vs Zombies est un divertissement agréable.

 

Titre : Cockneys vs Zombies
Année : 2012
Durée : 1h28
Origine : Angleterre
Genre : Comédie zombiesque
Réalisateur : Matthias Hoene

Acteurs : Michelle Ryan, Honor Blackman, Georgia King, Alan Ford, Jack Doolan, Susan Fordham, Harry Treadaway, Richard Briers, Tony Gardner


0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Rick
Administrateur
22 novembre 2012 21:58

Bon et bien, on a exactement le même avis au final. Quelques longueurs, notamment dans la première partie j’ai trouvé (enfin en fait, dans la seconde, après le braquage, dans l’entrepôt), mais sinon, on rigole bien, on passe un bon moment, et dés que les vieux ont les armes, ça devient franchement fun.

I.D.
23 novembre 2012 9:48

J’avais totalement zappé ce film. J’avais découvert la BA sur Tuezlestous.com et ça m’avait franchement donné envie. M’en vais le dénicher, ça va le faire.