[Film] Chronicle (2012)

Après avoir été en contact avec une mystérieuse substance, trois lycéens se découvrent des super-pouvoirs. La chronique de leur vie qu’ils tenaient sur les réseaux sociaux n’a désormais plus rien d’ordinaire… D’abord tentés d’utiliser leurs nouveaux pouvoirs pour jouer des tours à leurs proches, ils vont vite prendre la mesure de ce qui leur est possible. Leur sentiment de puissance et d’immortalité va rapidement les pousser à s’interroger sur les limites qu’ils doivent s’imposer… ou pas !

Avis de Cherycok :
Moi qui ait une sainte horreur des films de supers héros en collant moule-bite (oui, je sais, c’est très poétique comme expression) à quelques exceptions près, j’étais content de me lancer dans ce Chronicle dont le trailer nous annonçait quelque chose de différent de ce qu’on a l’habitude de voir. Et c’est effectivement le cas ici. Point de scénario, juste une tranche de vie de trois adolescents qui se découvrent des pouvoirs et qui vont petits à petit essayer de les dompter quitte à parfois atteindre le point de non retour.

Réalisateur et acteurs quasi inconnus, faible budget, mise en scène à la Project Blair Witch, c’est vrai que le film a de quoi en effrayer certains. Cette manière de mettre en scène le film, comme si tout avait été filmé par les acteurs eux même ou par des caméras de surveillance, déroute dans un premier temps mais donne très rapidement une dimension très particulière au film, nous donnant l’impression de vraiment vivre au jour le jour le quotidien de ces trois adolescents comme si on était à leurs côtés.
Leur jeu est d’ailleurs ultra naturel, nous donnant parfois même l’impression que certains passages sont improvisés et les dialogues aident bien à ça. Les voir apprivoiser leurs nouveaux pouvoirs ou faire des farces à leur entourage donne lieu à des scènes tout simplement exquises à l’instar de ce petit match de football américain dans les nuages ou de la blague du déplacement de voiture dans le supermarché.
Le film ne laisse d’ailleurs aucun temps mort et ce malgré l’absence d’action durant les deux premiers tiers du film dans lequel on apprend à connaitre les personnages. Et pourtant, oui parce que tout n’est pas parfait, on arrive pas trop à s’accrocher aux personnages à tel point que cela nous fait ni chaud ni froid lorsque l’un d’entre eux décède (oui mais lequel ah ah !), la faute peut-être parce qu’ils sont peut être un peu trop clichés : l’ado mal dans sa peau, le mec cool et le beau gosse populaire de l’école. Même si on voit vraiment une évolution chez certains d’entre eux, le film aurait mérité de s’attarder un peu plus peut-être sur leur passé, ou alors sur leur entourage.

Le dernier tiers du film est beaucoup plus orienté action, lorsqu’un des trois personnages se fait envahir par la haine qui est en lui et se laisse complètement contrôler par ses pouvoirs. Va s’en suivre une bonne grosse séance de destruction massive où on se balance des bus à travers la gueule, ou on va transpercer des immeubles de part en part. Ces séquences de combats font très jeu vidéo du genre Prototype pour ceux qui connaissent et on sent que le jeune réalisateur de 26 ans a baigné dans ce milieu videoludique et ça se ressent à l’écran ne serait-ce que par certains effets visuel vraiment très réussis de ce combat final dans lequel tout le budget du film semble être passé. C’est nerveux, violent et comme tout le reste du film, c’est filmé à travers les caméras sur place : des hélicoptères de la police, des caméras des journalistes, des caméras de surveillance,… Malgré cela, toute l’intensité de la scène reste très bien retranscrite et même si on se doute bien l’issue, on suit avec attention ce qu’il se passe à l’écran.

Dommage que le dénouement soit un peu raté, on aurait aimé une fin un peu plus pessimiste après ce virement de ton dans le dernier tiers, l’ambiance était jusque là plutôt cool, à la limite de la rigolade sur certaines scènes.
Quoi qu’il en soit, malgré ces quelques défauts évoqués plus haut, Chronicle est un très bon divertissement qui change des classiques films de supers héros qui inondent les salles depuis quelques années. A voir par contre impérativement en VO sous titrée tant la VF fait perdre de son charme à cette petite production qui n’en manque pas.

 

  

  
Titre : Chronicle
Année : 2012
Durée : 1h24
Origine : U.S.A / Angleterre
Genre : Super pouvoirs sans collants
Réalisateur : Josh Trank

Acteurs : Dane Dehaan, Alex Russell, Michael B. Jordan, Michael Kelly, Ashley Hinshaw, Bo Petersen, Anna Wood, Rudi Malcom, Luke Tyler


Cherycok

Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n'ayant que peu d'atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.

Les derniers articles par Cherycok (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *