[Avis] The Moon Warriors, De Sammo Hung (1992)

Fei est un simple pêcheur. Par hasard, il tombe sur le 13ème prince et le sauve d’une tentative d’assassinat orchestrée par son frère. Le prince, ainsi que sa future femme, Yuet, et Hsien qui veille sur lui, va trouver refuge dans le village de Fei.


Avis de Rick :
À Hong Kong, comme partout, les modes vont et viennent. Certains réalisateurs lancent des modes et des genres, et les autres suivent pour rester dans la course. Il y avait le Wu Xia Pian, puis les polars mâtinés de Kung-Fu, puis le polar urbain sombre et froid, et au début des années 90, Tsui Hark relance le Wu Xia Pian avec Il Était une Fois en Chine. Le succès est immédiat, et beaucoup s’y mettent. Sammo Hung lui est en perte de vitesse, et doit un peu suivre le mouvement, et c’est dans ces conditions qu’il tourne en 1992 The Moon Warriors, en s’entourant d’une équipe de choc qu’il connaît bien. Évoluant dans un univers qui n’est à priori pas le sien, Sammo Hung délègue. Ainsi, il ne touche pas au scénario, qui sera signé Alex Law, et Corey Yuen s’occupe des chorégraphies. Grande surprise également, comparé à ses habitudes, il ne tient aucun rôle dans le métrage. Mais il s’entoure d’acteurs chevronnés à même de faire passer l’émotion du scénario, simple, mais se basant beaucoup sur ses personnages. Ainsi, au casting, on trouve Andy Lau (que Sammo avait déjà dirigé dans Twinkle Twinkle Lucky Stars) dans le rôle principal, Kenny Bee (Shanghai Express), et deux grandes actrices viennent étoffer le casting. Anita Mui d’un côté, sortant de quelques succès (Big Brother de Jackie Chan, A Better Tomorrow 3 de Tsui Hark), et Maggie Cheung, trouvant enfin des rôles qui lui permettent de sortir de ses rôles de potiches chez Jackie Chan, avec par exemple As Tears Go By de Wong Kar-Wai. Sammo l’avait déjà rencontré en 1988 à l’occasion de Paper Marriage (Mariage Blanc) de Alfred Cheung.

Moonwarriors01

Un casting en or, pour un film misant beaucoup sur ses personnages, il fallait bien cela. Car oui, le scénario de The Moon Warriors est extrêmement simple (comme souvent me diront certains), mais les personnages, eux, sont travaillés et possèdent une vraie profondeur, ce qui les rend attachants, et donc, intéressants. Le scénario ne nous raconte que la fuite d’un prince, dont le frère (Kelvin Wong) a décidé de raccourcir la durée de vie. La première partie du récit va privilégier l’action, le scénario se fait plutôt mince, mais le divertissement lui et bel et bien présent, même si rien ne va au départ rendre The Moon Warriors différent des autres métrages du genre. Les combats sont de très honnêtes factures, et les personnages se veulent attachants dés le départ, entre le pêcheur un peu simplet mais doué en arts martiaux joué par Andy Lau, ou tout simplement les deux guerrières jouées par Anita Mui et Maggie Cheung, dont on sent dés le départ une certaine rivalité. Mais c’est dès l’arrivée dans le village de Fei que le scénario va alors se mettre à développer totalement ses personnages, et se démarquer des autres films du genre. Car dans le fond, le métrage n’est pas un Wu Xia Pian comme les autres, non. Au final, le métrage, sous ses aspects de film d’époque, de film contenant de nombreux (et beaux pour la plupart) combats aux sabres, n’est qu’une romance de plus, mais une romance sombre et extrêmement mélancolique, un chassé croisé de sentiments, qui va permettre de rendre les personnages plus humains, et de leur donner un sens profond aux différentes scènes.

Moonwarriors03

Sammo Hung et son scénariste Alex Law l’ont bien compris, et vont donc se focaliser essentiellement là-dessus. Ce qui rend The Moon Warriors fort, malgré son histoire classique (même les romances, on en a bouffé à Hong Kong), c’est bel et bien le talent des acteurs, devant faire passer la plupart des émotions sans pour autant dire à voix haute ces émotions. Les personnages préfèrent se taire et garder leurs sentiments pour eux, les enfermer au fond de leur cœur, ce qui donne par avance un côté fataliste à ces romances. Fei vit simplement sa vie, il est doué, mais n’aspire pas plus que ce qu’il a déjà. Croissant de lune (Anita Mui) est partagée entre deux amours, alors que Hsien est amoureuse de son maître. Mais chacun préfère en général garder le silence, comme pour laisser les autres, ou tout simplement le destin décider pour eux. Ces différentes situations, jouées par d’excellents acteurs, vont donner lieu à des scènes absolument sublimes. Mais l’action n’est pas en reste, revenant lors du final, avec des scènes parfois un poil trop brèves (l’intérêt n’est finalement pas là), mais souvent dures envers ses personnages, venant finalement abattre le destin sur ses personnages qui auraient mieux fait de laisser leurs pensées sortir plutôt que de se renfermer sur eux même. Les chorégraphies, si elles sont d’un bon niveau, ne sont pas non plus inoubliables, et Sammo Hung ne pourra pas s’empêcher de mettre certains plans en accélérés. Malheureusement, l’effet de style, qui passait dans certaines de ces comédies, et ici très voyant et parfois grotesque dans un film se voulant si mélancolique.

The Moon Warriors vaut essentiellement pour ses personnages et ses situations dramatiques. L’action est bonne mais déçoit un peu, et le scénario est finalement assez basique dans ces grandes lignes.

Moonwarriors04


MoonwarriorsaffTitre : The Moon Warriors – Zhan Shen Chuan Shuo – 戰神傳說
Année : 1992
Durée : 1h23
Origine : Hong Kong
Genre : Wu Xia pian
Réalisateur : Sammo Hung

Acteurs : Andy Lau, Anita Mui, Maggie Cheung, Kenny Bee, Kelvin Wong et Chang Yi


Galerie d’images :

Moonwarriors05Moonwarriors08Moonwarriors09Moonwarriors10Moonwarriors14Moonwarriors15Moonwarriors19Moonwarriors20Moonwarriors22Moonwarriors23Moonwarriors24

Rick

Grand fan de cinéma depuis son plus jeune âge et également réalisateur à ses heures perdues, Rick aime particulièrement le cinéma qui ose des choses, sort des sentiers battus, et se refuse la facilité. Gros fan de Lynch, Carpenter, Cronenberg, Refn et tant d'autres. Est toujours hanté par la fin de Twin Peaks The Return.

28 Comments

Add a Comment
  1. Vu y’a très longtemps, j’avais trouvé ca sympa sans plus. JE me suis toujorus dit que je lui donnerais une seconde chance, pour ca que j’ai toujours le dvd HK qui traine par là

  2. Alors lui, j’accroche vraiment pas. Scénario sans intérêt, romance vu ailleurs en beaucoup mieux. Même les fights, qui majoritairement portent la marque de Ching Siu Tung (co-chorégraphe du film avec Corey Yuen), sont plats.

    Reste les scènes avec l’orque… ^^

  3. vous rigoler j’espere,un big 10/10!Vous matez trop de Z les mecs!ça enfume vos avis critique.Bon “Reste les scènes avec l’orque…”comme tu dit hum hum…La premiere fois en VHS(“made in hong kong” je crois tout une époque) j’avais pas capté que c’etait tourne dans un parc aquatique(sans aucune modif’des decors!)sur une des versions on voit le making-of dans le generique de fin,je sais plus si on la dans le dvd français. “romance vu ailleurs en beaucoup mieux”ah où ça?a part swordman 2 et jiang hu.Et perso je trouve les combats au top.Pour les acceleres de mémoire a part quelques plans de andy lau sur la plage y en a pas tant que ça

    1. ouais mais toi c’est pas pareil, tu as la VHS importée spécialement par ferry, je te trouve un peu radin sur la note d’ailleurs.

  4. Dans mes souvenirs, quasi tous les combats etaient mechamment accélérés. Perso, ca ne me gêne aucunement, mais je sais que certains n’aiment pas du tout ca

  5. ah bon?faut que je le revisionne ce week end alors

  6. Dans mes souvenirs hein, je l’ai pas vu depuis au moins 10 ans, voire plus lol, je me trompe peut etre…

  7. Tres bon petit film pour moi. Des bon fights un histoire plutot sympas……. bref on prends notre plaisir

  8. “ouais mais toi c’est pas pareil, tu as la VHS importée spécialement par ferry, je te trouve un peu radin sur la note d’ailleurs.”

    Nan,celle là chez ALBUM(a coté de notre dame) 🙂

  9. Ah ben il est chroniqué ici ce film. J’aurais du chercher avant…
    Intéressant. Faudra que je le voie. Même si j’ai bien noté les quelques réserves sur l’histoire classique et les scènes d’action pas extra.

  10. et si c’est pas chroniqué, demande, car on avait plus de 2000 critiques sur le vieux HKMania (paix à son âme), donc il y a des chances qu’on ait vu le film lol

  11. Bon alors c’est quoi vos wuxia pian préférés toutes époques confondues ?^^
    Et sont-ils tous présents sur le site ?

  12. Alors ils ne seront sans doute pas tous sur ce site, mais citons en vrac Blade of Fury, The Assassin (celui de 1993), The Blade, Duel to the Death, Holy Flame of the Martial World, Chinese Ghost Story, The Bride with the White Hair, Moon Warriors, les OUATICS, Tai Chi Hero / Zero, les Brotherhood of Blades, The Bravest Escort Group, Dragon Gate, Detestive Dee 1 et 3, The Magic Crane, et bien d’autres ^_^

  13. Ah the bride with the white hair, il est cool oui.
    Je n’ai vu que le premier chinese ghost story
    Ah Dragon Gate c’est bien ? Bon à savoir.
    Toujours pas vu le 3eme Dee. J’avais trouvé le 2 décevant.
    Pas vu Duel to the Death ni les autres cités^^
    Merci.

    J’aime bien certains films de la Shaw brothers mais c’est peut être trop vieux pour toi^^
    Les films de CHu Yuan comme le complot des clans, l’île de la bête, le sabre infernal, le tigre de jade. Ce sont ceux qui ont le mieux vieilli pour moi parce que les intrigues sont bien fichues et la photographie bien plus soignée que la moyenne des films de cette époque.

  14. Imppssible de faire une liste clasee il y a tellement, je me limite au truc trouvable.
    The blade loin devant.
    Les trois royaumes de John Woo.
    Blade of fury
    L’hirondelle d’or, tres vieux mais rythme et il faut avoir vu au moins une fois dans sa vie Cheng Pei Pei jeune.
    Le poison et l’epee de Poon Man kit
    The sword de Patrick Tam
    Le maitre d’arme de Ronny Yu
    Je suis sur d’en avoir oublie j’ai pas mis de Schaw Brother car je confond toujours les titres et il doit y en avoir plus d’une centaine.

    Moon warior c’est tout a fais corect mais pas un classique

  15. Bon déjà vous citez les 2 films inclus dans le pack DVD “les contes du sabre” : The sword et Duel to the death. C’est bon signe. Parce que j’aime pas prendre un coffret quand un seul film vaut le coup dedans^^

    J’ai vu l’hirondelle d’or^^
    Et les vieux films ça ne me fait pas peur, j’ai des films US des années 30 dans ma DVDthèque^^

  16. “Les comptes du Sabre” il est bien remplit ce coffrer tu peut foncer
    Ce qui est etonant dans l’hirondelle d’or c’est de dynamisme pour l’epoque moi aussi je regarde plein de vieux film mais en 1966 les films Francais ou Ricain sont hyper statique a cotee et en plus c’est une femme qui ce bat.

    Cherycok pour moi les histoire de fantome c’est de la fantazy les detective Dee des films d’enquete avec de l’action pas du Wu Xia Pian, oui je fait mon puriste
    The Ouatic je connais pas ca m’intrige.
    T’a raison pour Thr Raid en plus c’est marque en gros sur mon DVD je pensais que c’etait juste de Tony Ching

  17. Ouatic c’est “Once Upon A Time In China”^^
    Donc je pense que tu connais.

    Oui les films chinois sont souvent plus dynamiques, parfois trop même^^ Certains trouvent ça hystérique.
    Après faut comparer ce qui est comparable. Forcément un polar noir US sera de toutes façons plus statique que de l’heroic fantasy/combats.

    Sinon wuxia signifie “héros guerrier” ou “chevalier martial” donc on peut en conclure que tout type de film historique/fantasy avec des sabres c’est un peu du wuxia pian^^

  18. Dans histoire de fantome c’est un collecteur d’impots et un exorciste, dans detective dee un deyective qui evite les combats et qui n’a meme pas de sabre.ouij’insiste.

  19. FERONER, j’ai fait un lot global, bien entendu que tous ne sont pas des wu xia pian purs, mais j’ai mis dedans tout ce qui était en costume et avec des combats pas réalistes de préférence.

  20. La je suis d’accord.

  21. Bon tout à été dit, parmi ceux que j’ai vu, j’aurais cité les mêmes donc, voilà 😉
    Histoire de Fantômes Chinois oui pas du pur jus, mais j’adore le premier. Le 2 est sympa, j’adhère pas du tout au 3.

  22. Les DVD des 2 et 3 coutent aussi cher qu’une maison…alors j’ai vu (et je possède) que le premier^^

  23. Holy Flame of the Martial World ca y est je me rappelle de ce film c’est un délire pas possible a la fin il y a autant de laser que dans un Star Wars a ranger du coté de buddha’s palm et autre délire Shaw Brother année 80.

  24. C’est pas pour faire de la pub mais sur Rakuten Histoire de Fantômes Chinois II et III sont a 9 et 12 euros c’est pas si cher
    https://fr.shopping.rakuten.com/s/histoire+de+fantomes+chinois

  25. Bon, autant je suis moins fan du 2, autant pour 9 euros, ça reste une belle curiosité (et même si je suis moins fan, j’ai souvent saigné la VHS à l’époque 😀 )

    1. Décidément c’est juste pour me contredire !
      Il n’y a pas si longtemps j’avais vu des prix à 160€ ou ce genre de truc. C’était peut être pour le premier. Qui n’est “plus qu’à” 60€ maintenant, mais c’est toujours bien trop cher^^ (heureusement que je l’ai déjà…)

  26. Comme quoi les prix varient au final très souvent, il faut regarder souvent. Si ça pouvait être pareil pour certains coffrets hors de prix ^^ 60 euros pour le premier, même si le film est excellent, ça reste cher pour une petite édition toute simple, mais bon, la rareté…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *