[Avis] Taiyo Sentai Sun Vulcan : Le Film

Titre : Taiyo Sentai Sun Vulcan : Le Film / 太陽戦隊サンバルカン 劇場版
Année : 1981
Durée : 28 min
Origine : Japon
Genre : Super Sentai

Réalisateur : Tojo Shohei

Acteurs : Godai Takayuki, Sugi Kinya, Kobayashi Asao, Kishida Shin

Synopsis : Devant la menace que représente pour la terre les attaques de l’empire de Black Magma, l’organisation des gardiens de l’ordre mondial décide de former une équipe d’élite, l’escadron solaire : Sun Vulcan. Cet escadron composé de 3 spécialistes se voit doter d’un bracelet permettant de se transformer et acquérir des pouvoirs surhumains. Ils possèdent également à leur disposition le Sun Vulcan Robo, un robot géant permettant de rivaliser avec les Mecha de l’empire de Black Magma.

Avis de Ryo Saeba : Taiyo Sentai Sun Vulcan est la 3e et dernière série de Super Sentai à porter le copyright de Marvel, les 2 précédentes étant Battle Fever J et Denshi Sentai Denjiman. C’est la première série de Super Sentai sur le thème animalier, les 3 héros étant : Vul Eagle (rouge), Vul Shark (bleu) et Vul Panther (Jaune) et c’est également la première à avoir un robot qui s’assemble. Le Jaguar Vulcan est une forteresse volante contenant les véhicules de Vul Eagle (Cosmo Vulcan) et de Vul Shark/Panther (Bull Vulcan) qui s’assemble pour donner le Sun Volcan Robo. On remarquera aussi que c’est la première et seul série du genre ne contenant seulement que 3 héros durant son intégralité. D’autres séries par la suite commenceront avec 3 héros mais verront leur équipe s’agrandir en cours de série. A noter que l’un des méchant de la série, la reine Hedrian, était à l’origine l’un des boss du Clan Vader de Denjiman qui s’est vu ressusciter grâce à un coeur mécanique.

Ce film se situe dans le temps après l’épisode 23, le personnage de Vul Eagle présent dans le film étant Hiba Takayuki qui a pris la place de Owashi Ryusuke en cours de série. Dès le début on commence par un affrontement entre les Sun Vulcan et les troupes d’Amazon Killer accompagnée de Hanabi Monger qui comme son nom l’indique a le pouvoir de balancer des feux d’artifices. C’est l’occasion de découvrir le Jaguar Vulcan en action, une forteresse volante contenant les véhicules qui en s’assemblant forme le Sun Volcan Robo. Très vite, vu qu’ils se prennent une énième branlée, Amazon Killer et ses amis rentrent aux quartier général pour élaborer un plan afin de se débarrasser une fois pour toute des Sun Vulcan. Il décident d’enlever des enfants et de demander à Eagle de se venir seul les récupérer pendant que les troupes de Black Magma posent des bombes partout dans Tokyo pour occuper les 2 autres membres de l’équipe. Amazon Killer compte sur le fait qu’une fois séparé ils ne pourront pas utiliser le Sun Vulcan Robo et la voie sera toute tracée pour les éliminée.

On voit dans le design des héros ou des méchants qu’on est à mi-chemin entre le style 70’s et 80’s. Si les héros font plus moderne que les Goranger ou les JAKQ, il n’en reste pas moins que Amazon Killer et son équipe d’espionnes font elles très 70’s. Mention pour le big boss :  Hell Satan Führer qui est une sorte de Dark Vador du pauvre. C’est assez étrange de voir une série de Super Sentaï avec seulement 3 héros et composé de surcroit uniquement de membres masculins. Il y a bien une fille : Arashiyama Misa qui est la fille et l’assistante du commandant mais elle ne prend pas part aux combats. Elle ne le fait apparemment qu’une seule fois au cours de la série, lors de l’épisode 29 où elle revêtit le costume de la rose blanche masquée. D’ailleurs tout comme Goranger, le commandant et sa fille/assistante tiennent un restaurant dans le civil. Ce n’est pas la seule ressemblance puisque les Sun Vulcan possède une super attaque via la Vulcan Ball qui est une copie conforme du “Goranger Storm”.

L’humour est également bien présent, le Hanabi Monger par exemple lance un feu d’artifice affichant le mot : baka (idiot) en hiragana illuminés sur la falaise lors de l’arrivée des Sun Vulcan ou encore lorsqu’il commence à faire une danse traditionnelle, il est imité par les héros. Au final le métrage est plutôt décevant, on aurait aimé voir un peu plus d’ennemis à l’écran comme c’est souvent l’usage lors de ce genre de film et le fait de n’avoir seulement que 3 héros donne un peu l’impression qu’on est pas véritablement dans un Super Sentai.

Les génériques d’ouverture et de fin de la série :

Quelques images supplémentaires :





0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments