[Avis] Mission Istaanbul, de Apoorva Lakhia

Titre : Mission Istaanbul
Année : 2008
Durée : 2h05
Origine : Inde
Genre : Mais que c’est con !
Réalisateur : Apoorva Lakhia

Acteurs : Vivek Oberoi, Zayed Khan, Shriya Saran, Shabbir Ahluwalia, Abhishek Bachchan, Shweta Bhardwaj, Nikitin Dheer, Brent Mendenhall, Sunil Shetty

Synopsis : Vikas Sagar (Zayed Khan), un brillant journaliste indien, se voit offrir le poste de directeur d’information d’une chaîne de télévision, Al Jahora, basée à Istaanbul. Cette chaine est soupçonnée par beaucoup d’être plus le porte-parole officiel d’un mouvement terroriste notoire à l’origine de nombreux attentats à travers le monde. Mais, Owais Husain, grand patron d’Al Jahora, se montre très convaincant. Il offre à Vikas un salaire princier, en plus des avantages, et celui-ci qui est dans une situation de divorce, finit par accepter. Une fois installé à son poste, Vikas se rend compte que la chaîne Al Jahora est effectivement impliquée dans des activités terroristes. Lorsqu’il remet sa démission, il se voit menacé de mort …

Avis de Cherycok :
Quand un film se prend au sérieux mais qu’il est raté, il vaut mieux passer son chemin. Mais quand un film qui se prend au sérieux est tellement raté que ça en devient énorme, alors là c’est déjà bien plus intéressant ! Parce que Mission Istaanbul, c’est exactement ça : un film qui traite d’un sujet relativement grave et d‘actualité, à savoir le terrorisme, mais qui accumule tant les poncifs et les ratages qu’on en vient à en rire devant tant de connerie…

Mission Istaanbul est un film d’action qu’on pourrait qualifier de « burné », du moins c’est ce qu’il essaie d’être. Tous les rôles masculins, à commencer par les deux héros, les belles gueules Vivek Oberoi et Zayed Khan, donnent l’impression de sortir de 2 mois intensifs d’une sale de musculation. Tout va bien entendu être fait pour qu’on voit le plus possible leurs gros bras bien gonflés et leurs pectoraux saillants sans le moindre poil. Il faut bien en donner pour leurs argents aux petites minettes en chaleur venues admirer leurs acteurs préférés… Brushing impeccable, barbe dessinée au millimètre près, les voilà embarqués pour démanteler un des plus gros réseaux terroristes du monde dont l’une des figures emblématiques étrangement à un certain Ben Laden… Et comme dans les films américains, ils vont faire ça… à deux… Pro du combat et de la gâchette, on va assister à bon nombre de scènes d’action aussi explosive que parfois invraisemblables.

Et c’est bien là le point fort de ce gros nanar (disons le franchement…), c’est que tout est exagéré à la manière d’un gros blockbuster US. Les voitures explosent au moindre coup de flingue, on assiste à des combats à 2 contre 20 sur des chorégraphies approximatives et un montage qui ne leur rend pas honneur, des plans absolument affreux avec des personnages qui marchent en ligne au ralenti le tout sur une musique bien forte,… C’est parfois à mourir de rire et le problème c’est que tout a l’air d’avoir été fait le plus sérieusement du monde, le scénario en est la preuve même. Il fait d’ailleurs beaucoup allusion à la réalité, à commencer par le nom de la chaine de télé dans le film, Al Jahora qui fait furieusement penser à Al Jazeera à laquelle les Etats-Unis ont souvent reproché d’être un peu trop proche des terroristes. Je vous ai cité un peu plus haut un des personnages qui ressemble à Ben Laden, interprété par Khalil Ahmed, mais on a également un sosie quasi parfait de Georges W. Bush, joué par Brent Mendenhall. La ressemblance est vraiment frappante et les deux courtes scènes dans lesquelles il intervient sont d’ailleurs très réussies. Ce dernier en prend pour son grade, le réalisateur s’amusant à le faire passer pour un benêt… (Qui a dit que c’était vraiment le cas au fond à droite de la salle ???). Le réalisateur Apoorva Lakhia en fait des tonnes et accumule même parfois les invraisemblances. Cette histoire de 13ème étage secret défense et ces dizaines et dizaines de gardes surarmés, kalachnikov à la main, alors qu’on se trouve dans une chaîne de télévision d’informations, cette « galerie des martyrs » (ceux qui verront le film comprendront) ou encore la pauvre histoire de vengeance à l’intérieur du film,… tout ça n’est pas crédible pour un sou… Et pourtant, ça marche !

Malgré les quelques scènes de danse typique des productions Bollywood, absolument immondes à mes yeux (oui, parce que je sais qu’il y en a qui adorent ça et je respecte tout à fait), aussi bien visuellement qu’auditivement parlant, l’ensemble reste vraiment très divertissant si on regarde ça d’un point de vue nanardesque (je ne vois d’ailleurs pas comment on peut l’apprécier autrement). C’est con, fun, ça pète de partout, il y a des beaux mecs et de jolies filles, tout est au final réuni pour une soirée pizzas / bières pour bien se marrer entre potes.

Note : 7/10 (mais objectivement, ca ne vaut pas plus de 3 ou 4/10)

Et en bonus, la bande annonce du film :

Les derniers articles par Cherycok (tout voir)
0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
35 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Martin
Martin
5 mai 2011 19:10

Yeah!!! Content de voir que tu commences a apprécier les héros indiens tendance bogoss-issante  …. donnie c’est une tapette à coté 🙂

I.D.
5 mai 2011 21:11

Des héros indiens tendance bogoss-issante comme ça :

http://www.officialpreview.com/posters/Horn%20Ok%20Pleassss.jpg

http://www.youtube.com/watch?v=D1LUQ9_RoA4

Horn ‘Ok’ Pleassss a venir bientôt ! 😉

Martin
Martin
5 mai 2011 21:42

j’ai pas dit que Donnie n’était pas ridicule non plus 🙂

Mugenjin
Mugenjin
5 mai 2011 22:43

j’ai l’impression que vous parlez de l’immonde round final  du Retour de Chen Zen…

Sinon ce film c’est un peu comme Dhoom non?

Martin
Martin
5 mai 2011 23:26

Pas vu ce Chen Zen, c’est plus le Donnie de tous les jours en fait, et sa manie de contracter les abdos, bander ses muscles, faire son regard tenebreux dès qu’on le filme ^^ (dédicace à Legend of the wolf)

cedsifu
6 mai 2011 0:05

Dhoom 2 est ultra fun.
J’en ai vu un y a pas longtemps de bollywood, avec … sylvester stallone qui se fait une petite scène d’action…
C’est fou le fric qu’ils ont mettre dans les nanar à bolywood! c’est fascinant!

Martin
Martin
6 mai 2011 1:07

Chery va nous faire un Sunny Deol maintenant, il a bien forci le bougre, m’etonnerait pas qu’il ait viré radicaliste anti-pakistanais.

Laurent de Fanta'
6 mai 2011 14:26

Mission Istanbul est sympa, avec beaucoup d’action, mais faut aimer les “nanars” indiens… Dhoom est différent, mieux filmé, plus soigné, c’est un divertissement à gros budget avec de meilleures chansons et des scènes d’action sympa (mais moins bourrines et moins shoot’em’up). Par contre Dhoom 2 est plus inégal, 2-3 scènes d’action délirantes comme dans les James Bond avec Brosnan, mais aussi beaucoup de longueurs romantiques.

cherycok
cherycok
6 mai 2011 14:55

“avec de meilleures chansons” le genre de phrases qui me fait fuir ^^

Pour info, je ne les ai pas regardées dans Mission Istaanbul. J’ai regardé 1 minute de la première, j’ai pas tenu, du coup, chaque chanson a été passée en avance rapide. Vraiment un supplice pour mes oreilles… (désolé pour ceux qui aiment)

Martin
Martin
6 mai 2011 15:46

et les bombasses qui remuent leur petit cul en boite de nuit … tu en fais quoi?  :O

Laurent de Fanta'
6 mai 2011 20:36

Si ça peut te rassurer, Cherycok, bien que fan de Bollywood et de l’hindi, je zappe de plus en plus souvent les clips dans les films parce que c’est souvent de la soupe MTV du pauvre mélangeant rap en anglais et bruitages bizarres… Seuls les films d’époque plus traditionnels ont des B.O. de bons compositeurs (pour simplifier).

Martin
Martin
6 mai 2011 21:15

vous savez pas ce qui est bon! 🙂

Martin
Martin
7 mai 2011 0:05

Avec un peu de bol, tu l’as même deja sur ton disque dur sans le savoir 🙂

Martin
Martin
7 mai 2011 18:08

Ma foi, un chouette daron stylé dans ce Horn “Ok” Pleasss (et ce titre!), le genre a piquer ta copine et la prendre en levrette devant tes yeux…. ton combo chapeau+abdo n’y fera rien, tu peux pas test!  New Indian men dude … t’entends ça gars?!  Chery va bien nous chroniquer ça aussi ^^

Laurent de Fanta'
7 mai 2011 19:39

En tout cas je crois qu’il est pas encore sorti en Inde, Horn OK Pleassss (bien qu’il soit tourné depuis longtemps), avec le génial Nana Patekar, héros d’habitude de polars/gangsters hard-boiled à la Parinda ou Ab Tak Chhappan (et champion de tir à gros calibre au niveau national en Inde) ; pour info (en direction de l’autre Laurent notamment), Nana sort un nouveau polar à l’ancienne de type Dirty Harry vendredi prochain, ça m’a l’air d’être du solide :

http://www.dailymotion.com/video/xikezd_shagird-theatrical-trailer_funiframe

Laurent
8 mai 2011 18:42

Si tu distilles, c’est pour mieux concentrer sa substance.

Martin
Martin
9 mai 2011 22:57

Meuh non, un Company, Ziddi et Shootout at lokhandwala .. et tu seras deja accro ^^ Manque encore peut être encore un film de guerre anti-pakistanais (pléonasme) ceci dit.

cherycok
cherycok
10 mai 2011 9:53

Je l’ai Shootout at lokhandwala, et Company, je l’ai cherché et pas trouvé ^^

Laurent de Fanta'
10 mai 2011 21:52

Shootoot… est sympa pour commencer, mais ensuite faut voir Ziddi, pour moi LA référence bourrine de l’enragé Sunny Deol.

Martin
Martin
13 mai 2011 19:07

cadeau! 🙂

Martin
Martin
13 mai 2011 20:32

Scène culte du cinéma indien, et ça fait la fine bouche! 🙁

Laurent de Fanta'
13 mai 2011 22:48

Je laisse aux spécialistes le soin de conseiller des films d’action du sud de l’Inde (Anniyan par exemple). Dans le genre action à la con, y’a Dus qui est bien grotesque aussi, Kaante (= Usual Suspects + la fusillade de Heat + Reservoir Dogs à l’indienne), Acid Factory (plagiat fou de Blackout avec J. Caviezel dans le hangar), et puis mon film d’action indien préféré : Mission Kashmir (un peu plus sérieux, mais quelques scènes d’action bien excessives).

Laurent
14 mai 2011 14:24

Pour les bons films d’action produits au Nord il vaut mieux taper dans la période 1975-1995 vraiment intéressante et WTF. Sinon pour les films récents, c’est le cinéma du Sud qui propose les films les mieux foutus.

Laurent de Fanta'
14 mai 2011 21:56

… et j’ai oublié le film d’action anti-“un pays à deviner” de 2003 Zameen (donne-nous des titres précis, Laurent, parce que les films antérieurs à 1995, voire 2000 ont souvent vieilli et ne sont pas au goût de tous, même si un Coolie est à voir pour tout bollywoodophage qui se respecte).