[Avis] Extreme Challenge, de Stephen Tung

Le tournoi Power Net Show va bientôt envahir le monde d’internet. Il aura pour but de trouver une nouvelle idole pour représenter une série de produits. Il s’agit en fait d’un tournoi d’arts martiaux, l’Extreme Challenge, qui va réunir les meilleurs athlètes du monde entier…

Avis de Cherycok :
Réalisé par Stephen Tung (Magic Cop, Hitman, Fox Hunter), Extreme Challenge est passé complètement inaperçu lors de sa sortie en salle en se prenant un bide assez monumental, sans doute dû au fait que les films d’arts martiaux n’étaient plus à la mode au début des années 2000. Car il s’agit en effet ici d’un film tournant autour d’un tournoi d’arts martiaux, un peu à la manière d’un Bloodsport avec notre ami Van Damme, avec des combattants venant de tous les pays et pratiquant différents arts martiaux.

Essentiellement composé d’acteurs martiaux, pour la plus part peu ou pas connus à l’époque (genre Scott Adkins qui a percé depuis), on notera quand même la présence Ken Chong que l’on a pu apercevoir dans Sharp Guns de Billy Tang ou encore Sunshine Cops de Liu Kim Wa, ou encore du bad guy de Hitman, Paul Raspovski, ici dans le rôle d’un dur au cœur tendre qui se bat pour sa famille. Tous les autres acteurs ou presque feront ici leur première et dernière apparition dans le milieu du cinéma de Hong Kong.
C’est d’ailleurs fort dommage car certains d’entre eux sont plutôt de très bons artistes martiaux et ils auraient pu faire une carrière plus qu’honorable s’ils étaient arrivés au bon moment dans l’industrie cinématographique hongkongaise.

Pour en revenir au film, il s’agit donc ni plus ni moins d’un tournoi d’arts martiaux dans lequel vont s’affronter les participants. Ils sont plutôt nombreux au début et on se dit qu’on va avoir droit à de belles confrontation. Mais voilà, après deux phases de qualifications, durant à peu près 2 minutes chacune, il ne reste déjà plus que huit concurrents, dont certains pas franchement charismatiques. Entre les deux frères d’armes élevés par le même maître, l’américain qui se bat pour sa famille, le japonais un peu taré et la fille qui tombe amoureuse du héros, tous les clichés sont au rendez-vous.
Tout cela ne serait pas encore trop important (quoi que…) si la qualité des combats était au rendez-vous, mais là aussi, ce n’est pas vraiment ça. Cela ne vient pas des combats en eux-mêmes qui sont en général plutôt bien chorégraphiés, mais plutôt dans la façon dont ils sont mis en scène. Ils sont filmés en gros plans (un peu à la manière des films US), ce qui nous empêche d’apprécier pleinement le travail des chorégraphes. C’est dommage car les acteurs se battent plutôt bien, alors pourquoi nous empêcher de bien voir leur mouvements !?! De plus, le réalisateur a jugé nécessaire d’inclure des effets dans les combats, parfois une sorte d’arrêt sur image d’une demi seconde sur certains coups, parfois des transitions de sliding horizontal ou vertical entre deux scènes du plus mauvais effet. Et cela gâche encore plus la vision des combats.

Tout ça pour vous dire que le film est plutôt raté, même s’il se regarde facilement de part sa courte durée et son taux d’action assez élevé. Et ce n’est pas le scénario, basique au possible même s’il essaie d’évoquer (maladroitement) le pouvoir des médias, qui va rattraper les choses. Bref, vite vu, vite oublié.

 

Titre : Extreme Challenge / C3 Fighters
Année : 2001
Durée : 1h25
Origine : Hong Kong
Genre : Tournoi d’arts martiaux

Réalisateur : Stephen Tung Wai

Acteurs : Ken Chong, Jacqueline Yi, Yeung Jun-Ngai, Patricia Ja Lee, Paul Rapovski, Somchai Siabkuntod, Stephen Tung, Scott Adkins, Nikki Berwick, Reuben Langdon


Cherycok

Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n'ayant que peu d'atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.

3 Comments

Add a Comment
  1. En transférant cette chronique ici, je me suis aperçu qu’il y avait Scott Adkins dans le film. A l’époque, je ne savais même pas qui c’était ^_^

  2. Sharp Guns de Herman Yau ? lol c’est pas plutôt de Billy Chan ? Sinon assez d’accord avec ta critique, à défaut d’être un bon film il est au moins divertissant , mais autant se revoir Bloodsport 😉

  3. Ni l’un ni l’autre à vrai dire, c’est de billy Tang ^_^ Je corrige ca lol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *