[Avis] Casino, de Billy Tang

Eté 1991, il ne fait pas bon vivre à Macau où la violence fait rage dans les rues. Les deux principaux gangs s’affrontent pour le contrôle des casinos. A cause de ces affrontements, les citoyens ordinaires vivent dans la peur. Winnie Fong, une jeune journaliste, va être désignée pour faire une interview exclusive de Giant, le parrain d’un des deux gangs. Même si celui-ci est connu pour sa cruauté et sa dureté, Winnie n’a pas peur de lui faire dévoiler son passé…

Avis de Cherycok :
Tiré de faits réels, Casino raconte l’ascension d’un petit malfrat interprété par l’excellent Simon Yam (Une Balle dans la Tête, Fulltime Killer) et de son bras droit joué par Alex Fong (Till Death Do Us Part, Angel) qui petit à petit va devenir le parrain d’une des deux plus importantes triades de Macau.

Remportant un joli succès lors de sa sortie en salles en 1997, à savoir un peu plus de 10M de $HK (ce qui est plutôt pas mal pour un film sorti à cette époque), Casino va rapidement être classifié Cat 3 de part sa grande violence due en partie aux nombreux affrontements entre les deux gangs rivaux. Ca y va à coup de barres de fer, de couteaux et même de machettes pour un résultat visuel plutôt réussi mais qui met bien en avant la violence de ces combats. Le réalisateur Billy Tang (Run & Kill, Red To Kill) n’hésite pas à y aller caméra à l’épaule en se positionnant en plein milieu de ces combats.

Mais là où Casino se différencie des nombreux films de triade qui ont fleuri à l’époque de la rétrocession (la série Young & Dangerous a fait des émules), c’est dans sa mise en scène qui, même si elle reste finalement classique, fait la différence.
En effet, le film est vu à travers les yeux de Giant, parrain d’une des deux triades donc, qui raconte à une journaliste son histoire. Le film se découpe donc en plusieurs petites parties, chacune retraçant une étape importante dans l’ascension de Giant, et on suit donc avec attention cette évolution, pour peu que vous accrochiez. On a aussi droit à quelques petits rebondissements, prévisibles certes, mais qui sont les bienvenues, particulièrement sur la fin où le film commençait à s’essouffler quelque peu.

Niveau casting, c’est franchement pas mal, avec un Kent Cheng (Run & Kill, Crime Story) impérial dans le rôle du flic placé en plein milieu de cette guerre des gangs, Simon Yam, Alex Fong, Moses Chan (Iron Head dans The Blade) et Ben Ng (A True Mob story, Red To Kill) qui s’en sortent très bien dans le quatuor de tête d’une des deux triade et Michael Chan (The Club, Project A 2) dans l’autre, qui n’est pas dépaysé puisqu’il est un ancien membre des triades (il l’est peut être toujours remarque…).

Pour finir, je dirais juste que Casino est un bon film de triade, avec certes quelques défauts comme par exemple une BO pas franchement terrible ou encore quelques longueurs, mais qui fait parti des meilleurs du genre, le must restant en ce qui me concerne A True Mob Story de Wong Jing avec Andy Lau.

 

 

 
Titre : Casino
Année : 1998
Durée : 1h38
Origine : HongKong
Genre : Triade

Réalisateur : Billy Tang

Acteurs : Simon Yam, Alex Fong, Kent Cheng, Kenix Kwok, Moses Chan, Ben Ng, Michael Chan, Ng Chi-Hung, Ada Choi, Michael Lam, Ha Ping, Henry Fong

  


Cherycok

Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n'ayant que peu d'atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.

6 Comments

Add a Comment
  1. Il me tente bcp ce film !

    Il est dispo en DVD Z2 ? 

  2. Non, pas a ma connaissance. Uniquement en import sous titré anglais. 

  3. Ce film est tout simplement énorme, avec un casting solide.

     “…avec certes quelques défauts comme par exemple une BO pas franchement terrible…”

    Pour moi la bo signée Henry Laï fait la force de ce film, mélancolique à souhait, elle ne cesse de me hanter littéralement dès que je pense à ce film (d’ailleurs je l’avais en tête pendant la lecture de ta review).
    Elle m’a marqué dès les permières notes de l’intro du film, pour ensuite donner une dimension unique au film de Billy Tang.

  4. Comme quoi… Je lavais trouvé quelconque la BO, mais ca, la musique, ca nous touche ou ca nous touche pas…

  5. Perso’, un film de triade comme il y en a à foison. Rien d’exceptionnel mais ça se laisse regarder tranquillou. Il y avait matière à montrer l’envers du décor des bizness illégaux autour des casinos mais faut croire qu’il était plus intéressant de nous raconter une énième histoire d’ascension avec des bastons à l’arme blanche. Attention ! Ce n’est pas pour me déplaire ces affrontements, ces rivalités entre gangs, etc… mais il aurait été super intéressant d’ancrer le récit dans un contexte. Et le contexte propre à Macao et ses casinos étaient franchement alléchants. Je pensais apprendre des choses. J’ai juste vu un film de triade lambda, plutôt stéréotypé et même édulcoré. Finalement le film n’est pas si violent que ça. Certes, on voit des bonhommes se mettre sur la tronche mais on ne voit pas de mort. Et des morts, y en a eu, vu que s’est inspirée de faits réels. Et le film a surtout été classé Category 3 pour son traitement des triades et pas tant pour sa violence.
    Maintenant voir et entendre Simon Yam au micro, c’était sympa. Comme cette image métaphorique de goutte de sang tombant sur un jeton de casino. Y a de la symbolique mais tout est traité en surface, dommage.
     

  6. En terme de films de triade, c’est un de mes préférés avec A True Mob Story de Wong Jing avec Andy Lau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *