[Semaine Zombies] Jour 6 - Rise of the Zombies (2012) - Dark Side Reviews

[Semaine Zombies] Jour 6 – Rise of the Zombies (2012)

Un groupe de survivants s’est barricadé sur l’île d’Alcatraz afin d’échapper aux hordes de zombies. Les scientifiques recherchent un antidote afin d’endiguer la propagation des zombies.


Avis de Cherycok :
Syfy / The Asylum ont sorti en fin d’année 2014 une série zombie des plus sympathiques intitulée Z-Nation. Mais le duo s’est déjà essayé au genre avec le lamentable Zombie Apocalypse et donc le Rise of the Zombies qui nous intéresse ici, tous deux réalisés par un certain Nick Lyon, spécialiste du DTV bas de gamme tels que Le Triangle de l’Apocalypse, La Mutante 4 ou plus récemment Hercules Reborn. Alors, autant ce magnifique duo peut faire peur aux plus frileux d’entre nous quand on voit les qualités plus que discutables de leurs productions, autant parfois ils nous pondent des nanars intergalactiques nous faisant passer un excellent moment. Même si assez timide dans son délire car ne virant à aucun moment dans le second degré, Rise of the zombies a tout de même tendance à basculer dans la deuxième catégorie.

Rise of the Zombies nous met directement dans l’ambiance. Une douzaine de zombies qui se battent en duel (on voit revenir certains zombies qui avaient déjà été tués), des effets spéciaux dégueulasses, un jeu d’acteur frisant le grand n’importe quoi,… Pas de doute, nous sommes bien en présence d’une production bas de gamme. La réalisation fait d’ailleurs très téléfilm, ça tombe bien, ça en est un ! Mais pourtant on sent un effort de mise en scène, plutôt correcte pour ce genre de production, avec un rythme qui ne laisse que peu de temps à l’ennui tant les scènes d’action sont nombreuses et même plutôt efficaces pour certaines. J’en veux pour preuve avec l’attaque de la prison en tout début de film qui tient carrément la route. Bon, il faut avouer que voir Danny Trejo, 68 ans, se taper un sprint, c’est assez fun. Cet homme est absolument partout, sans doute ici dans son 2355847ème film. Mais comme d’habitude, il est complètement sous exploité, n’apparaissant que peu, comme s’il n’avait signé que pour les 30 premières minutes du film avant d’enchainer sur un autre tournage. Mais qu’importe, on a toujours plaisir à le revoir, un peu comme Ethan Suplee (le frère crétin de Earl dans la série My Name is Earl) et sa bonne bouille, même si à aucune seconde crédible dans le rôle d’un agent des forces spéciales américaines…

Mais ce qui fait la force de Rise of the Zombies, c’est ses chutes et rechutes du coté du nanar, à tel point qu’on se fend la poire tant l’ensemble est premier degré et complètement à coté de la plaque. Rarement des personnages ont été aussi crétins dans un film de zombie ! Ils approchent leur main, volontairement, un peu trop près de la bouche des morts vivants ; ils visent comme des burnes ; ils conduisent comme des demeurés, ce qui donne droit à une des scènes de crash de voiture les plus improbables jamais vues. Et des scènes WTF, il y en a régulièrement, à commencer par la césarienne au couteau de Rambo donnant naissance à un bébé en plast… à un bébé, qui finira écrasé à grand coup de pied ; ou encore ces zombies d’une powerfullitude hallucinante, capable d’escalader le fameux pont de San Franciso mais qui quelques minutes après semblent désespérément bloqués par un grillage de deux mètres de haut.
Par contre, il faut signaler la qualité des maquillages qui pour une fois n’ont pas été baclés, avec des zombies très réussis dans l’ensemble, mais surtout quelques effets gores bien réalistes et ayant bénéficiés d’un soin tout particulier, surtout pour les plaies sur les personnages (le découpage du morceau d’avant bras au scalpel fait bien mal…).

Dead Snow 2, c’est comme Dead Snow 1, mais en pas pareil, et en mieux. Le genre de film que tout amateur de zombies regarde avec un sourire jusqu’aux oreilles, prenant un plaisir comme jamais devant le spectacle ultra fun qui lui est proposé, et pressé de voir le troisième opus qui devrait arriver dans quelques années si on en croit la séquence post-générique. Vivement !

Note :

Note nanar :



Titre : Rise of the Zombies
Année : 2012
Durée : 1h34
Origine : U.S.A
Genre : Du zombie, encore et toujours
Réalisateur : Nick Lyon

Avec : Ethan Suplee, Mariel Hemingway, Levar Burton, Danny Trejo, Heather Hemmens, French Stewart, Chad Lindberg, Madonna Magee, Andy Clemence, Peter Ngo, Lilan Bowden, Kim Little

 Rise of the Zombies (2012) on IMDb


Galerie d’images :

A propos de Cherycok

Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n'ayant que peu d'atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dark Side Reviews © 2017