[Semaine Girls with Guns] Jour 1 : Angel, de Teresa Woo

Titre : Angel / Angels / Iron Angels / Midnight Angels / 天使行動
Année : 1987
Durée : 1h35
Origine : Hong-Kong
Genre : Girls with Guns
Réalisateur : Teresa Woo, Raymond Leung

Acteurs : Moon Lee, Yukari Oshima, Elaine Lui, Hwang Jang Lee, Alex Fong, David Chiang, Saijo Hideki, Peter Yang, Wong Hap, Sin Ho-Ying, Chan Chi-Fai, Chan Dik-Hak, Garry Chan, Chu Tau, Andy Dai

Synopsis : La police organise une grosse opération pour mettre fin au trafic de drogue du Triangle D’or et brûle tout un champ où l’organisation cultivait de la drogue. Pour se venger, l’organisation décide d’éliminer tous les membres des forces spéciales ayant participés à l’opération.
La police, complètement impuissante et dépassée devant de telles pratiques, décide de s’approprier les services des Angel, des agents secrets habitués des infiltrations et coups d’éclats en tout genre. Une guerre va alors se déclarer entre l’organisation du Triangle D’or et les « anges ».

Avis de Ryo Saeba :
Au début du cinéma Chinois et Shanghaien, il est surprenant de voir que tous les rôles principaux étaient interprétés par des femmes et que les hommes n’étaient alors que de simples faire-valoir. Mais alors comment se fait-il que par la suite la tendance se soit inversée ? Et bien, tout ça est principalement dû à l’œuvre d’un homme : Chang Che qui inversa complètement cette tendance en mettant en avant des acteurs comme Ti Lung, David Chiang ou Wang Yu dans un univers cinématographique où la femme n’a pas sa place.
Mais parallèlement un cinéaste a la volonté ferme de changer ça, il s’agit de King Hu qui ose à l’époque donner les rôles principaux de ses films d’action à des actrices comme Cheng Pei Pei ou Polly Shang Kwan. Afin de bien voir la différence entre les 2 cinéastes, il suffit tout simplement de regarder Come Drink With Me réalisé par King Hu et Golden Swallow, sa suite, réalisé par Chang Che dans lequel Wang Yu passe sur le devant de la scène relayant Chang Pei Pei à l’état de second rôle. On retrouvera d’ailleurs un constat assez similaire plus tard entre 2 autres grands réalisateurs : John Woo et Tsui Hark.

La voix est ouverte, le film d’action n’est plus un univers de macho. Il faut attendre encore plus tard pour qu’après les Wu Xia Pian, les femmes aient des rôles principaux dans les films de Kung Fu. La femme qui incarna pour la première fois ce nouveau type de “Femme Fatale” à la perfection est la grande, mais malheureusement assez méconnue, Angela Mao. Samo Hung est déjà présent à cette époque à ses côtés en tant que chorégraphe et jouant des rôles secondaires dans ses films. C’est également lui, l’homme qui a lancé tant de genres, qui en 1985 produit Yes Madam! réalisé par son ami des « Seven Little Fortunes », Corey Yuen, qui propulsa au rang de superstar du cinéma d’action Michelle Yeoh. L’essence du girls with guns était née. Mais le film reste tout de même une grosse production et le genre tel qu’on le connaît aujourd’hui, ainsi que tel qu’il s’est décliné par la suite, a été engendré par un film : Angel.

Angel est véritablement LE film sur le lequel est calqué absolument tous les Girls with guns qui ont fleurit (hormis peut être les productions Samo Hung) dans les années 90. Le concept est simple, tout d’abord le budget étant limité il faut réduire les coûts de productions et le meilleur moyen de le faire est encore d’aller tourner dans un pays étranger afin de réduire les coûts de main d’œuvre. Les Kung Fu des années 70 utilisaient déjà cette technique et les destinations phares à l’époque étaient Taïwan et la Corée, alors que dans les années 90, les pays en vogue pour ce genre de production sont essentiellement la Thaïlande et les Philippines, ce qui permet en même temps pour les acteurs de prendre quelques vacances au passage même si le rythme des tournages est très élevé. Une autre composante récurrente est le scénario qui tourne toujours autour d’une histoire de vengeance (thème également dominant des films de Kung Fu) souvent multiple (la Loi du Talion : œil pour œil, dent pour dent) et mettant en scène des trafiquants de drogue. On retrouve toujours dans l’action un mélange de gunfights, combats sans oublier bien sur les fameuses poursuites en voitures accélérées.

La réussite du film est en grande partie due au casting et principalement à celles qu’on a surnommé par la suite les reines du girls with guns : Moon Lee Choi Fung et Yukari Oshima. Qui aurait cru que Moon Lee et son visage de poupée, qui à la base possède une formation de danseuse, contenait une telle rage et énergie enfouis au plus profond d’elle même. Et puis il y a Yukari Oshima, élève de Sonny Chiba, le plus célèbre artiste martial Japonais, qui elle aussi se donne à 200% et qui arrive toujours à faire vivre ses personnages de manière formidable pour peu qu’on lui accorde un rôle intéressant (Angel, Angel Terminator 2, Dreaming the reality) mais elle possède également un talent comique qui n’a été que très peu exploité (That’s money, Outlaw brothers, The Big Deal). Ces 2 petits bouts de femmes ont fait la gloire du genre et le bonheur des spectateurs, on regrettera seulement que par la suite Moon Lee, qui est une bonne actrice, a été victime d’un type casting sévère orientant sa carrière dans une direction 100 % film d’action.

Mais il ne faut pas oublier Hwang Jang Lee, un des meilleurs si ce n’est (de mon point de vue en tout cas) le meilleur kicker du cinéma, dont l’explosion et la notoriété soudaine de Jackie Chan lui doit beaucoup grâce à ses superbes performances dans Snake in the Eagle Shadow et Drunken Master. Malgré ses 43 ans à l’époque du film, il n’a rien perdu de ses capacités martiales et produit deux très bons (mais trop court) combats contre le japonais Hideki Saijo dont c’est apparemment le seul film à Hong Kong. On retrouve également Elaine Lui qui se bat un peu moins mais réalise tout de même quelques cascades et qui joue surtout avec des armes lourdes et autres gadgets en tout genre (somnifère et jet d’acide dissimulés dans un bracelet ou encore des boutons de chemise explosifs) ainsi que Alex Fong qui heureusement pour nous ne fait pas grand chose à part se faire torturer par Yukari Oshima, ce qui n’est pas pour nous déplaire quand on connaît sa médiocre performance affichée dans les 2 suites. C’est simple Angel 2 et Angel 3 à eux seuls ont réussi à me faire détester Alex Fong que j’avais découvert pourtant formidable dans le Till death do us Part de Daniel Lee. On notera aussi un petit rôle de David Chiang qui joue le patron des Angel, ce qu’est Charlie aux drôles de dames en quelque sorte.

Malgré un faible budget, le film se permet tout de même le luxe de tourner des scènes au Japon ainsi qu’en Thaïlande. Les scènes d’action sont très efficaces que ce soit au niveau des gunfights bien explosifs ou des combats très brutaux et violents, à l’image du combat final entre Yukari Oshima et Moon Lee qui est tout simplement leur meilleure prestation l’une contre l’autre. De plus le montage et les chorégraphies sont réglés à la perfection très loin des massacres visuels orchestrés par Philip Ko dans la plus part de ses films. Les stuntmans aussi sont bien au rendez-vous, d’un nombre assez conséquent lors des scènes d’actions, ils n’hésitent pas à se jeter des fenêtres pendant une explosion, aller se fracasser sur des vitres ou encore sauter dans le vide d’un toit d’une hauteur considérable avec des arbres en dessous.

Déjà que les films d’action de Hong Kong de l’époque sont réputés pour le risque encouru sur les cascades, mais cet élément est encore plus vrai sur les girls with guns puisque le rythme de travail intense et les faibles budgets entraînent un manque de sécurité évident, ce qui conduit à la catastrophe lors du tournage de Devil Hunters sur lequel Moon Lee, Sibelle Hu et Ray Lui se sont retrouvés littéralement happés par une boule de feu dû à la mauvaise coordination du technicien qui a déclenché l’explosion trop tôt. Cette scène de Devil Hunters est bien connue du fait que ce sont les acteurs principaux qui ont effectué la cascade et été gravement brûlés mais la scène de Angel dans laquelle les cascadeurs sautent par la fenêtre n’est pas loin d’être aussi dramatique et impressionnante.

Les personnages possèdent une certaine consistance et sont intéressants, comme celui interprété par Yukari Oshima qui arrive à apporter une touche de sadisme et de cruauté sans pareil à son personnage. Le scénario n’est pas d’une originalité débordante, sorte de mélange entre Charlie’s Angel et James Bond remodelé à la manière HK et puis comme je l’ai dit plus haut, avec une histoire de trafiquant de drogue et de vengeance en cascade qui ne sont que prétexte pour nous servir de bonnes scènes d’actions. L’important reste que l’ensemble forme un tout cohérent faisant un peu plus que de relier chaque scène entre elles et à ce niveau, on peut dire que le pari est réussi.

L’apport de Angel au cinéma de Hong Kong est donc indéniable, tout simplement la naissance d’un genre à part entière qu’est le girls with guns. Il engendra 2 suites officielles d’un niveau bien inférieur dans lequel le personnage de Moon Lee sera plus en retrait laissant place au pauvre Alex Fong qui fait son show mais qui n’est malheureusement pas fait pour le cinéma d’action.
Et puis comme tous les gros succès, il engendrera également tout un tas de films avec le mot Angel dans le titre mais n’ayant rien à voir avec l’original, si ce n’est que l’on retrouve très souvent Moon Lee ou Yukari Oshima dans le casting (Angel terminators 1 et 2, Angel force, Angel on fire, Angel enforcers, Angel’s project…).

Note : 8/10




Le Trailer :

Ryo Saeba

C’est véritablement Shaolin Soccer qui déclencha un élan de passion à partir duquel il se lança dans la vision de films sous titrés anglais. Et là ce fut le bonheur, il avait devant lui tout un pan du cinéma à découvrir, des genres propres au cinéma de Hong Kong comme le kung fu old school, les girls with guns ou encore le Wu Xia Pian...

116 Comments

Add a Comment
  1. ça fait un bail que je l’ai pas revu… Va falloir un jour songer à se laisser du temps pour se refaire des petites séances de films mythiques comme celui-ci.

  2. Rien qu’à voir ce trailer de fou avec cette petite musique au synthé ahhhhh ça donne trop envie de me le refaire !

  3. Pareil, très envie là grâce au trailer ^^

  4. En même temps, toute l’action est dans le trailer qui est bien plus furieux que le film dans sa globalité… :se barre vite:

  5. Angel est loin d’être le film le plus généreux en action en terme de quantité, mais à côté de ça la qualité y est belle et bien (gros passage dans la maison, fight final, les fights de Hwang Jang Lee) et le film contrairement à beaucoup d’autre GwG tient la route en tant que film à part entière avec une ambiance et des persos sympa, c’est là que tu accroche moins.

  6. tu parles de ça? ^^
    “une histoire de trafiquant de drogue et de vengeance en cascade qui ne sont que prétexte pour nous servir de bonnes scènes d’actions.”
     
     
     

  7. Yep. L’action, c’est du premier choix c’est sûr, mais l’histoire à 2 balles très envahissante, là ça me fait mal.

  8. J’ai tjs en travers de la gorge la baston mega-radine du bureau et du parking, Teresa se fout de nous là! :/
    bon le reste de l’action est bien torché (gunfight + final, il y autre chose?), rien à dire mais ça fait quand même très très peu, tu fous les sequences YT bout à bout, tu as à peine le temps de faire bouillir de l’eau.
     
     

  9. Ouai mais le perso sadique de Yukari est bien foutu, le côtés charlie’s angel bien est sympa aussi, je vous trouve assez dur quand même, pour un gwg c’est un des plus solide au niveau consistance, y a de la cohérence, c’est pas du Philip Ko ou du gros foutoir à la Angel 3. Dreaming The Reality à ce niveau est pas mal non plus si il n’y avait pas Sibelle Hu qui vient foutre sa merde.

  10. Tu as les 2 fights de Hwang Jang Lee, je compte pas celui du bureau (parking + chantier), avant le fight final tu as Moon Lee qui se fight + le final contre Yukari derrière, tu as l’attaque du fourgon, l’attaque avec les motos, l’attaque de la maison qui dure bien 10 min, tu peux rajouter la petite intro fight du jap devant le temple + l’intro dans les champs ça fait pas mal je trouve c’est correct.

  11. “pour un gwg c’est un des plus solide au niveau consistance, y a de la cohérence”
    ah, mais on dit pas le contraire, il a même une BO sympa (qui vaut pas celle du 2 certes). Ca m’etonnerait qu’il s’ecroule comme Dreaming lors d’une revoyure ultérieure. Mais bon, si John Woo était pas gay, il aurait explosé le referentiel Gwg de l’époque (pas qu’il soit doué, mais la marge est tellement grande)
     

  12. Ah ouai là on est d’accord, mais il y a Peking Opera Blues, pour moi c’est le GwG à sa façon de Tsui Hark :p

  13. c’est un peu le drame du genre, aucun bon réal ne s’y est penché sérieusement, tu fous un Kirk Wong/Ringo Lam/Woo dessus et ça vole à 12/10, et avec un Hark on atteint le 15/10 🙂

  14. T’a Magnificent Warriors qui est énorme, rythme de fou, grosse quantité et la qualité est là mais bon c’est plus un film d’aventure, hormis les productions D&B de toute façon une des caractéristiques du GWG c’est que c’est de la série B fauché. Angel Terminators est très bien aussi.

  15. Magnificent warriors alors là d’accord, le rythme est vraiment d’enfer.
    Dreaming the reality est plus solide niveau scénario (S’il y avait pas sibelle hu). Là on est d’accord aussi.
    Angel terminators est pas mal yep, mais gros creux inévitable au milieu.
    Pour angel :
    Tu as les 2 fights de Hwang Jang Lee, 1min
    je compte pas celui du bureau (parking + chantier), 1mins grand max
    avant le fight final 5mins
    tu as Moon Lee qui se fight + le final contre Yukari derrière, 2 mins
    tu as l’attaque du fourgon, 10 secs
    l’attaque de la maison qui dure bien 10 min, très grand max
    tu peux rajouter la petite intro fight du jap devant le temple + l’intro dans les champs, 1min
    total : 20mins grand max

  16. Et encore, hwang jang lee c’est bien moins d’1 mins, c’est très large. Et tout le reste, c’est ballon.

  17. les 2 fights de hwang jang lee 1 min + 1min = 2 min

    le fight d’intro du jap = 1 min

    les champs = 4 min

    la moto = 1 min

    Ca doit faire un peu plus de 25 minutes sur un film d’une heure et demie tu te rend pas compte mais c’est assez énorme, après derrière en plus c’est pas que du blabla, tu as les scènes d’espionnages, la scène dans le camion, les scène de tortures, non franchement c’est correct.

  18. Hwang Jang Lee fight 1 : 30 sec : http://www.youtube.com/watch?v=8j5zkksMEj4

    Fight 2 : 1:07 : http://www.youtube.com/watch?v=axsBQaK9gqw

    Fight 3 : 1:33 : http://www.youtube.com/watch?v=2Ir9G0-Oo9g

    En arrondissant ça fait 2 min.
    Tu as aussi le fight Yukari vs Alex Fong et Elaine Lui devant la maison j’avais oublié celui là.

  19. vidéo 1 : 7secs effectives
    vidéo 2 : 50secs effectives
    vidéo 3 : 30secs effectives
    total : 1.27 :p

  20. je dis que ça fait même pas 10 minutes tout mis bout à bout 🙂
     
     

  21. vas-y dré t’es chaud, calcule nous le reste!
     

  22. Un des plus beau combats féminin de tout les temps, ca suffit amplement à la vision d’un film. XD

  23. Et Moon lee….. ah lala.

  24. Faudrait que je le revois, l’action m’avait paru insuffisante en quantité mais en qualité, y a pas à dire, ça défonce!

    Je pense que je suis passé à côté d’un bon film, mais à l’époque je me faisais les GWG uniquement pour voir un max d’action (Angel 3).

    Par contre, le gunfight dans la maison et la baston entre les deux actrices sont deux incontournables du cinéma d’action!!!

  25. Wouah c’est devenu technique la discussion…
    Faut vraiment que j’me le repasse car ça fait tellement longtemps que je l’ai vu qu’il a été effacé de ma mémoire… Pourtant je me rappelle que j’avais bien aimé. Comme dirait Martin, c’est la magie du ciné HK, non? 😉
     

  26. Ben ouais Dré et Martin, c’est pas de l’action non stop comme Versus et autres Requital. Le tout, c’est de savoir doser. Évidemment, ils auraient pu faire comme chez Robert Tai et partir dans tous les sens mais il y a une construction dramatique à prendre en compte dans Angel.

    Les affrontements de la première moitié sont courts et servent avant tout une histoire. L’affrontement Yukari et Hwang Jang Lee par exemple permet visuellement d’affirmer les dissensions au sein du syndicat du crime. Element scénaristique qui sera utile par la suite.

    Et une fois qu’on est bien rentré dans le film, ça passe la seconde avec l’attaque de la maison et le final.

    C’est bien construit, le cast est sympa tout comme les personnages, y a une ambiance savoureuse durant tout le film et quelques aspects historico-sociaux. Qu’est ce qu’il vous faut de plus ? 😀

  27. “action non stop comme Versus et autres Requital”
    j’arrive pas à savoir si c’est ironique ou pas ^^  (dans le genre radin, Requital se pose là!)
     
     

  28. Et dans le genre naze, Versus se pose aussi… J’ai bien aimé Flashpoint, donc une construction de l’histoire basique me le fait aussi. Non, Angel, j’ai trouvé ça lourd tout simplement.

  29. J’aurais du mettre un autre du style Transformers ou je ne sais quel film Indien 😉

  30. Faut pas réagir sérieusement à ma provoc de début, c’est après qu’il y a des vrais arguments 😉

    Mais vu que vous ne les relevez pas, je suppose que vous admettez votre défaite à ce niveau (ce dont je ne vous blâme pas, votre tentative de dénigrement contre ce joyau du cinéma HK était vouée à l’échec dés le départ).

  31. >>c’est après qu’il y a des vrais arguments
    ah oui, c’est là que je me suis marré. ^^

  32. Comme dirait Sauzer:
    “Un film d’action feminin à 300 km/h”

  33. Palp a tout dit, on voit bien ensuite que faute d’argument, vous enclenchez le mode troll, Martin qui nous sort une phrase tirée dont ne sait où alors qu’on s’accorde à dire le contraire Angel c’est pas du non stop, action en petite quantité mais en qualité avec une structure dramatique et des persos travaillés. Il est triste de voir qu’en vieillissant vous vous êtes transformé en HK Haters 🙁

  34. J’illustre juste le craquage de slip generalisé sur ce film 🙂
    Ca reste un film noir moyen et super radin en action, mais je suis d’accord, dans la catégorie “films urbain mid-80s à ambition pseudo-dramatique, avec des femmes qui se battent par intermitence et tourné à Hong-Kong”, ça tient le haut de la liste sans aucun doute.

  35. Rah les mecs, ils font rigoler. Ca y est, on tente d’insuffler un peu d’objectivité (qui n’existe pas) à tout ce marasme et on se fait cataloguer de HK Haters et vas-y qu’on peut pas causer des films de cette époque avec le regard d’aujourd’hui, c’est vrai qu’on ne le fait pas pour un Kurosawa ou un Mike de Leon, hein ? 
     
    Les personnages ont plus de consistance parce que t’as une nénette qui torture des mecs… ouah. Je cherche encore les aspects historico-sociaux de ce film à l’heure qu’il est… ainsi que le passage à la seconde… n’empêche que j’ai beaucoup aimé ce film. Alex Fong magistrale. Moon Lee, aucun superlatif existant pour dire ô combien elle fout la merde… non ce film est un chef d’œuvre du GwG catégorie « films urbain mid-80s à ambition pseudo-dramatique, avec des femmes qui se battent par intermitence et tourné à Hong-Kong » mais un chef d’œuvre qui est loin d’être un bon film.

  36. On a pas le droit de pas aimer en fait… 
    >>Il est triste de voir qu’en vieillissant vous vous êtes transformé en HK Haters
    La phrase qui m’énerve. J’ai JAMAIS aimé Angel. ça n’a rien à voir avec le vieillissement. (Ma chro date de 2005 et a toujours été négative.)
    >>vous enclenchez le mode troll
    je trouve l’histoire lourdingue, si tu vois ça comme du trollage après… Le respect du goût des autres ça s’appelle…

  37. On sera de toute façon jamais d’accord vu que on ne regarde pas un film de la même façon, on ne s’attarde pas sur les mêmes choses, certaines choses importantes pour certains ne le sont pas pour d’autres, c’est aussi tout ca qui fait l’intérêt d’un débat, c’est aussi ça qui fait que ça saoule certains, car en général ça en vient à un point, à savoir que certains en arrivent à faire du trollisme et ceux qui sont en face ne font qu’encenser les choses à chaque message.

    Une chose est sure c’est que en ce qui me concerne, quand je regarde un GwG, je suis venu chercher des scènes d’actions, et si elles sont réussies et qu’elles me prennent aux tripes, même si le reste à coté n’est que parlotte inutile et bien pourrie, le film ne prendra pas une mauvaise note, et je vous avouerais que les 500000 fois où je me prends une réflexion sur la note que je mets à un film, je rigole bien ^^. J’avoue même parfois après avoir posté mon avis (oui parce que c’est un avis perso sur le film hein, ne l’oublions pas, je ne suis pas un critique expert de cinéma et je ne veux surtout pas l’être – je trouve ça inutile les critiques objectives, j’aime les gens qui parlent d’un film avec le coeur), attendre le petit message de Martin du style “ah ouais quand même 9/10, on a pas du voir le même film !”.

    Ca m’a longtemps agacé, maintenant ça me fait rire, surtout ce genre de phrases : “J’illustre juste le craquage de slip generalisé sur ce film :) Ca reste un film noir moyen et super radin en action.” En quoi ça te pose problème que certains adorent ce film malgré tout ? Perso j’ai jamais compris votre enthousiasme sur le film The Big Deal que je trouve lourd au possible et franchement moyen, bah c’est comme ça, si certains aiment, je suis content pour eux et j’essaie pas systématiquement dé les décrédibiliser parce qu’ils ont aimé ou non… Je comprends pas trop donc ça me fait rire en fait ^^

  38. Drelium, le respect du gout des autres va dans les 2 sens en fait (je ne parle pas spécialement pour toi). Alors c’est sur, faut pas non plus tomber dans l’extrême et du coup n’engendrer aucune discussion pour ne pas froisser l’autre, mais on peut avoir des discussions sans forcément chercher à avoir raison, à chambrer l’autre (même gentiment certains le prennent rapidement mal), et essayer de comprendre que quelqu’un peut avoir aimé le film pour X raisons même si ces X raisons pour vous ne vous font pas aimer un film.

    Angel plait à certains, pas à d’autres. Sur tous les films c’est le même problème (récemment pour Infernal Affairs / The Departed sur le forum où tout le monde n’était pas d’accord), bah c’est comme ça ^^

    Si Angel vous a gonflé parce que pas beaucoup de combat et que le reste autour vous a pas plus, bah c’est comme ça. Si au contraire pour d’autres, ils ont trouvé les combats énormes (même si peu nombreux ou courts) et que ça leur suffit pour qu’ils adorent le film, bah c’est comme ça ^^

    Ce que je veux dire c’est que “Restons peace” et comme dirait MereJ, et c’est bien al seule chose avec lui sur laquelle je suis d’accord : “Chacun ses mauvais gouts”. Donc discuter sur un film, OK, mais s’embrouiller pour un film, certainement pas (je dis ça parce que je sens que cette discussion va s’envenimer ^^)

  39. T’inquiètes, on se respecte tout à fait. c’est juste que quand on parle d’Angel, c’est la guerre palp+ryo Vs martin+moi. ça a toujours été comme ça. ^^
    Mais j’aime pas être traité de hk haters quand même. ;p

  40. Il n’y a pas de respect qui tienne ceux qui n’aiment pas Angel sont des HK Haters, Angel c’est l’essence même du cinéma HK et le girls with guns est le genre le plus important du cinéma mondial ! Après oui on peut me sortir des noms de réalisateurs style Kurosawa mais bon il est mort il me semble ce réalisateur.

    Comme l’a dit Cédric chacun à sa vision, je vois un film je le remet dans son contexte, parfois ça suffit pas, j’ai beau trouvé que ce que fait un mec comme Wakamatsu intéressant le pinku j’ai beaucoup de mal. Donc quand je note et critique Angel c’est par rapport à son contexte et mon impression perso, si je le compare au 7 samourais ou à Once upon a time in America je lui met même pas la moyenne en terme de cinéma global mais bon comparé à ses 2 chefs d’oeuvre du cinéma tout court peu de films tiennent la comparaison.

    Pareil pour Cherycok une fois que tu sais comment il note et critique ses films tu sais comment l’appréhender par rapport à tes gouts à toi, l’important c’est qu’il soit cohérent et il l’est.

    Va montrer du Kung Fu Old School à Martin ou Sebastien, aussi bon qu’il soit ils vont pas aimé, va montrer du KF taiwanais à Dré il va kiffé, va montrer du gwg à Palp … chacun ses goûts et son domaine.

    Que I.D. tombe dans le panneau ok, mais toi Dré tu me déçois, Why so serious :p

  41. et voilà c’est reparti ^_^ Même pas eu le temps de répondre.

  42. Hé ! Oh ! Je suis pas tombé dans le panneau !! Parce que si tu me connaissais !!! Il faudrait lire l’ensemble des mes interventions au quarante douzième degré !!!! C’est comme là !!!!! On pourrait croire que j’écris ça tout énervé !!!!! A cause de tout mes points d’exclamations !!!!!!! Mais en fait non !!!!!!!! Je me marre comme un con !!!!!!!!! Retire ce que tu as dit Ryo !!!!!!!! Et d’ailleurs moi lorsque j’embête un gars comme Chery’, y a peut-être un peu de vrai mais c’est surtout de la déconnade pour triper et lui même il dit que ça le fait marrer alors hein ?! Et attendez que je rajoute des points d’exclamations ici !!!!!!!!

  43. D’ailleurs qu’est ce qu’ils sont devenu tous ces mecs Merej de HK Mania, tamere de cinémasie, si vous nous lisez faites nous un petit coucou !

  44. “En quoi ça te pose problème que certains adorent ce film malgré tout ?”
    On peut aussi la faire comme ça:
    “et en ça te pose problème que certains n’adorent ce film malgré tout?”
    (film que j’ai vu jamais pu sacquer d’ailleurs, tout comme Nightlife Hero d’ailleurs)
    Je parie que je vous serez les premiers à chier sur des pinku, et pourtant je vais pas remettre votre avis en cause, mais j’ai encore le droit de m’exprimer il me semble (?)
    “quand je regarde un GwG, je suis venu chercher des scènes d’actions”
    bien envoyé!
     

  45. Et t’oublies spider-man aussi ! 

  46. MereJ est revenu y’a pas si longtemps sur un topic qui a eu plus de 100 commentaires si je ne m’abuse, il m’a pris bien le chou d’ailleurs lol. J’ai même soupçonné à un moment donné que ce n’était pas le vrai MereJ mais quelqu’un qui se faisait passer pour lui juste pour l’amour de la blague lol

  47. en français, ça donne donc (par contre les espaces, le bouzin connait pas apparemment):
    « En quoi ça te pose problème que certains adorent ce film malgré tout ? »
    On peut aussi la faire comme ça:

    « et en quoi ça te pose problème que certains n’adorent pas ce film malgré tout? »
    (film que j’ai  jamais pu sacquer d’ailleurs, tout comme Nightlife Hero d’ailleurs)
    Je parie que je vous serez les premiers à chier sur des pinku, et pourtant je vais pas remettre votre avis en cause, mais j’ai encore le droit de m’exprimer il me semble (?)
    « quand je regarde un GwG, je suis venu chercher des scènes d’actions »
    bien envoyé!

  48. J’aime pas les Pinku et je l’étale pas tous les 2 messages Martin…

  49. en gros il y a que toi qui a le droit de poster des commentaires négatifs?
    Sorry, j’ai cru que c’était le topic Angel, je ferai gaffe le prochain coup.

  50. Et voilà 50e commentaire, c’est le signe qu’on aime ou qu’on aime pas, à l’image d’un Orange Mécanique, Angel est un film qui dérange et qui ne laisse pas indifférent .

  51. Un film qui marquera à coup sûr l’histoire cinématographique…

  52. Il l’a déjà fait puisque c’est l’instigateur de la vague d’exploitation girls with guns qui a suivi.

  53. Bah c’est bien pour ça que je dis qui marquera à coup sûr l’histoire cinématographique. J’attends d’avoir encore plus de recul.
     
    Oh oui je l’oubliai celle-là : “Après oui on peut me sortir des noms de réalisateurs style Kurosawa mais bon il est mort il me semble ce réalisateur.
     
    Ouais et après ? Il est mort. Et ?

  54. Martin, à quel moment j’ai dit que y’avait que moi qui avit le droit de poster des commentaires négatifs ?
    Au contraire, je dis qu’on a le droit d’aimer un film comme on a le droit de pas aimer un film.

    Alors soit tu fais exprès, soit tu lis pas mes messages. J’espère que c’est la 2ème possibilité… Donc relis mes messages avant de dire ce genre de choses. Je précise bien que chacun doit s’exprimer qu’il ait un avis positif ou négatif tant que ça reste bon enfant et que ça vire pas à l’embrouille comme ça a déjà été le cas.

  55. Je pense pas que Ryo était sérieux quand il a dit ça I.D. 😉

  56.  > Je pense pas que Ryo était sérieux quand il a dit ça I.D.
     
    L’enfoiré ! Je le savais !

  57. >>>Ouais et après ? Il est mort. Et ?
    Non mais c’est de la logique de girlwithguner hein, c’est toujours louche. ^^

  58. Il va atteindre les 100 commentaires ce sujet comme celui de Reign of Assassins qui m’avait bien fait rire (c’est celui dont tu fais référence Cherycok)…
    Vous êtes drôles les gars! 😆

  59. Vachement bon enfant tes pavés en effet, ça t’agace, te fait rire,  tu rabaisses systématiquement les avis de ceux qui ne parlent pas avec le coeur, me fait passer pour un hater permanent ..mais à part ça tout va bien. M’enfin je vais fermer ma gueule maintenant. Et une pensée auw newbies qui tenteront la chose plein d’espoir. 
     
    Après, ce n’est que mon avis hein…

  60. C’est pas moi qui parle de Haters Martin, c’est Ryo. Et je commence vraiment à penser que tu le fais exprès là… J’ai rien rabaissé du tout avec mes pavés.

    “Angel plait à certains, pas à d’autres. Sur tous les films c’est le même problème (récemment pour Infernal Affairs / The Departed sur le forum où tout le monde n’était pas d’accord), bah c’est comme ça ^^” C’est rabaisser ceux qui ne parlent pas avec le coeur ? “

    Si Angel vous a gonflé parce que pas beaucoup de combat et que le reste autour vous a pas plus, bah c’est comme ça. Si au contraire pour d’autres, ils ont trouvé les combats énormes (même si peu nombreux ou courts) et que ça leur suffit pour qu’ils adorent le film, bah c’est comme ça.” Même question ?

    En fait non, je dois mal m’exprimer, parce que en aucun cas je ne dénigre ceux qui ne parlent pas d’un film avec le coeur, au contraire je justifie ma façon de voir les choses à moi vu que systématiquement tu fais une remarque sur une note trop haute à ton gout. Ne te méprend pas, comme je le dis dans mes 2 pavés, chacun regarde les films comme il le veut, chacun cherche des choses différentes sur un film, et que quelqu’un surnote ou au contraire le descende en flèche en ce qui me concerne, je m’en fiche, chacun ses gouts. Donc ce que tu me reproche là (franchement injustifié si tu lis bien mes messages 37 et 38), c’est franchement totalement injustifié.

    Si tu te sens blessé parce que on t’a traité de hater, adresse toi directement au personnes qui ont dit ca parce que là, ce n’est pas moi.

  61. ah, et quand je disais que ça m’agaçait ou faisait rire, je ne parlais pas du fait que toi tu m’agaçais ou faisais rire, mais plutôt de tes interventions que je trouvais tout le temps exagérés ou remplies de provoc. JE me suis mal exprimé et je m’en excuse. Je n’ai rien contre toi, je ne te connais pas si ce n’est pas internet interposé et je t’ai maintes fois proposé de participer à l’aventure Hkmania (tu avais meme ecrit un ou deux textes pour nous), c’est juste que parfois, comme l’a dit Ryo plus haut, on a l’impression que tu postes certains messages juste pour faire réagir, d’ou le fait que Ryo a dit que tu trollais. C’est peut etre qu’une impression hein, mais c’est ce qu’on ressent.

    Sur ce, j’arrête pas, j’ai pas envie qu’on se fâche pour des broutilles alors que ce n’était aucunement le but de mes messages (mais plutôt l’inverse). A chaque fois ça part en sucette donc pour ne pas envenimer plus les choses involontairement, je ne posterais ici que sur autre chose que des confrontations.

  62. Donc, on peut dire que tout ceci est la faute de Ryo Saeba ! Merci Ryo !

  63. Je suis pas encore tout à fait satisfait il reste du chemin avant d’arriver à la barre des 100 commentaires.

  64. Ca peut s’arranger ça : Tu penses quoi de Alien vs Ninja Ryo ? 😉

  65. Le chemin sera encore long. J’aime bien ton début de billet, tu sais. Les femmes qui avaient la place de choix dans une prod’ au cinoche. Et puis cet enfoiré de Chang Che aussi gay que Woo (c’est pas moi qui le dit c’est Martin et il doit avoir raison) qui change la donne. Un bel enfoiré qui nous a offert une pléthore de films gay qui devraient se trouver dans les rayons de films gay à la FNAC et qui se trouvent malencontreusement dans le linéaire “Cinéma Asiatique”. Si c’est pas gaie tout ça.

  66. Chery’ bon sang de bon soir, tu trolles là !

  67. Ça aurait été Angel vs Ninja avec Moon Lee je pense que ça aurait fait un bon film !

  68. Elle devient quoi Teresa Woo ? Elle est morte ?

  69. Non mais depuis que son père tourne au USA et vie confortablement de son art elle a arrêté de travailler, comme quoi si il a une fille il est pas si gay que ça le père Woo.

  70. quand le point du débat en arrive à un “En quoi ça te pose problème que certains adorent ce film malgré tout?”, je me dis que le débat a qlq peu dévié. C’est quand même pas compliqué de comprendre que ceux qui modèrent l’entousiasme le font aussi pour redresser la balance et offrir une vision plus nuancée du film au lectorat (mais c’est pareil chez tous les fans, tu trouves du 10/10 et une profusion de qualificatif “film sympa” pour des trucs nazes en blaxploitation, western, gore & co .. ). Va balancer Angel dans les pattes de 100 lecteurs, et tu va voir les retours cinglants qu’il se prend .Idem pour Devil Hunters, tu as des fans de cinoche HK qui lui mette du 3/10

  71. Après Martin HK Mania reste un site spécialisé, ça fait 10 ans que moi ou Cherycok donnons notre avis sur des films donc les lecteurs connaissent nos goûts et surtout pour ce genre de film sont des initiés, tu le sais les gens qui regarde ce genre de film sait à quoi il s’attend un minimum. Le “mythe” du newbie j’y crois pas, le mec qui tombe sur ma critique de Yamato par google ok, mais pas sur Angel qui n’est même pas sorti en France, donc visible en VOSTA.

  72. > comme quoi si il a une fille il est pas si gay que ça le père Woo.
    Ah ouais ? Et tout ces types qui ont viré leur cuti alors ? Ca c’est comme Dr Dré, pas Dré Drélium mais Dré le docteur d’Eminem. Il est gay mais pour les apparences il a une famille et fait du rap pour le côté bad boy gros bras.

  73. HK Mania reste un site spécialisé pour les initiés (uniquement) et ce depuis 10 ans.

  74. D’ailleurs il suffit de voir les com :

    “ça fait un bail que je l’ai pas revu… Va falloir un jour songer à se laisser du temps pour se refaire des petites séances de films mythiques comme celui-ci.”

    “Un des plus beau combats féminin de tout les temps, ca suffit amplement à la vision d’un film. XD”

    “Faudrait que je le revois, l’action m’avait paru insuffisante en quantité mais en qualité, y a pas à dire, ça défonce!”

  75. Mouais, on a tjs commencé un jour, et il y a pas mal de truc surcoté qu’on tend en travers des pattes de l’aventureux. Pas plus tard qu’hier je crois encore que No way back était un bon cru (http://www.cinemasie.com/fr/fiche/oeuvre/nowayback/), jusqu’a ce que tu me dises que tu lui mettais à peine la moyenne.

  76. Vi, je suis pas sur que le mec qui se met au ciné asiatique par rapport à ce qu’il voit sortir en France depuis quelques années s’intéresse à quelconque GwG, aussi connu qu’il soit par les amateurs de longue date, quoi que aec les dernières sorties obscures de MEtropolitan, il pourrait y venir à terme, mais franchement les nouveaux amateurs de ciné HK sont plus intéressés par un polar coréen tape à l’oeil que à un Fatal Termination (quoi que fansubbé), Angel ou à un Beauty Inestigator

  77. t’as oublié le « Un film d’action feminin à 300 km/h » cinemasien.
    D’autres echo:
    “l’image est utra laide, la réal simplement médiocre et on a tendance à s’endormir entre les combats, mais il y a un minimim d’action pour nous réveiller. ça reste très cheapos, mais les bastons sont pas mal, c’est assez violent. bref toujours pas un film culte pour moi mais un des premiers du style.”
    “Mais aussi fun soit-il par instants, en particulier lors d’un final bien bourrin, Iron Angels souffre vraiment de son scénar même pas écrit un minimum, du jeu “au hasard” de la plupart du casting, et de son manque de rythme plombant deux tiers du métrage.”
     
     
    Me souviens avoir lu qlq’un comparer ça à un Derrick aussi.

  78. Je serais pas aussi catégorique. Un mec qui s’y est mis depuis quelques temps peut aussi vouloir partir à la découverte. On ne sait pas.

  79. No Way Back. Guesar trop fort !

  80. Parce que les notes de cinémasie ne sont pas agrémentés d’un avis et ça fait une grosse différence. A part Guésar mais bon c’est pareil on connait son trip donc peu représentatif. Je me souviens que Yoshiki, tient si tu nous lit toi aussi, s’amusait sur Cinémasie a noter plein de film alors qu’il ne les avait pas vu, tu m’a même dit que ça t’es arrivé Martin, donc perso si il n’y a pas de critique associé je n’y apporte aucuns intérêts.

  81. “mais franchement les nouveaux amateurs de ciné HK sont plus intéressés par un polar coréen tape à l’oeil que à un Fatal Termination (quoi que fansubbé), Angel ou à un Beauty Inestigator”
    tu vas voir que pas mal de monde va en matter du HK quand les rips des HK boulevard tomberont sur les trackers!

  82. Martin ! T’as noté des films sur Cinémasie que tu n’avais pas vu ? Sérieux ?

  83. Noté ET chroniqué svp! le Visa To Hell lors de notre opération “ProdigalSon” 🙂
    J’ai été soft sur la note ceci dit
    http://www.cinemasie.com/fr/fiche/oeuvre/visatohell/

  84. Nan ! Tu m’avais donné envie de le voir en plus ! sekkanakin m’en avait également causé, il en était dingue. Dick Wei, les enfers, cocktail explosif bordel ! Vous m’avez foiré la soirée. Je me déconnecte en espérant voir les 100 com’ demain à mon réveil !

  85. Alors par contre je conseille plus Angel que tout actioner pop daubesque sud coréen, ça y a pas photo. ^_^

  86. ” Tu m’avais donné envie de le voir en plus !”
    je me mefierai, 3.5 chez guesar c’est une plutot faible compte tenu de la rareté de la chose. Sans doute un film un peu mou sauvé par qlq idées bis.
     

  87. Visa to hell, l’ai pas ‘core vu car il a pas de sub et je veux comprendre le minimun qu’il y a à comprendre dans ce genre de film… ok pas grand chose mais bon…
    No way back, j’ai bien kiffé.
    Guesar, je le connais pas mais au vu de toutes ces critiques sur cinemasie, c’est forcément qqn de bien! ^^

  88. seuls les chefs d’oeuvre peuvent susciter un tel débat. il y a ceux qui les apprécient à leur juste valeur et les autres qui veulent se faire remarquer. insulter ANGEL c’est comme insulter le riz de Chow Yun-fat dans ABT 2.
    Dré (je précise pour bien le connaître qu’il n’est pas un HK HATER mais un HK MODERN HATER; autrement dit plus un film est vieux et mieux il est noté en général) tu nous dis que tu n’as pas changé d’avis depuis 2005. soit mais tu avoues donc implicitement que tu l’as découvert trop tard pour en apprécier sa valeur historique. juste 20 ans plus tard… Peut-être que le scénario n’est pas le point fort du film mais les personnages sont aussi soignés que réussis. ANGEL n’est-il pas le point de départ de la vague GwG et un des rares qui tienne la route en terme de cohérence ? 
    Martin as-tu réellement fait le test sur un panel représentatif de la population française pour affirmer qu’il se prendrait des retours cinglants ? D’ailleurs il serait intéressant de retrouver des critiques écrites lors de sa sortie. pour la France IMPACT l’avait par exemple qualifié de film du mois à sa sortie.
    >S’il y avait pas sibelle hu
    heureux d’avoir ouvert les yeux d’un grand nombre à ce sujet !
         

  89. Tout à fait, Impact 22, Août 1989, Le carton du mois dans la rubrique vidéo ” Moins stylisé que Syndicat du crime…Evidemment, les cascades dépassent de loin la routine du cinéma américain, les combats tant à mains nues qu’avec des armes font dans la démesure…Iron angels se clôt dans la barbarie et les coups de pistolets en pleine poire. Un must inédit en salles. ” Article de Marcel Burel.

  90. Voilà il manquait plus que la parole du sage pour clore ce débat, merci Sebastien comme souvent la voix de la raison.

  91. Merci pti denis pour la précision ! Et le fait qu’ANGEL soit comparé à ABT apporte peut être des éléments de réponses aux interrogations que l’on retrouve sur ce thread sur ce qu’aurait été un GwG dans les mains d’un John Woo, Tsui Hark…

  92. part pas Seb, il y a la chro de Dreaming qui devrait pas tarder!
    Et Rappelons quand même que denis fout 1.75/5 à Angel (soit 3 pts de moins que Dreaming)

  93. Il l’a dit avant il regardait les girls with guns uniquement pour l’action et Dreaming niveau action c’est plus généreux en quantité que Angel.

  94. peut être aussi que ptit denis prenait en compte l’aspect comédie dans son appréciation. dans ce cas les notes sont cohérentes entre elles mais il faudrait revoir chaque film pour ce qu’il est.

  95. elole est assez foireuse ma critique de Dreaming the reality, elle est assez vieille, je l’ai retouchée viteuf mais elle reste naze ^^

  96. “Il l’a dit avant il regardait les girls with guns uniquement pour l’action”
    En effet, grossière erreur! Maintenant il a muri tout ça et écrit une exégèse sur le tiraillement entre tentations panasiatique et repli identitaire au sein du cinéma d’action local.
    “peut être aussi que ptit denis prenait en compte l’aspect comédie dans son appréciation.”
    et comment expliquer son 4 à Angel3 alors? 🙂
    “Direction la Thailande pour ce troisième volet et là comparé aux autres, ça péte de partout. Le métrage est plus un film de combat car il n’y a que dans le final ou interviennent les flingues. Mais putain qu’est-ce que c’est bon! Chorégraphies superbes, on a droit à un monstrueux combat de boxe Thai et ça se finit par un méga gunfight ou Alex Fong arrive en jet-pack comme Sean Connery dans Opération tonnerre! Le meilleur des trois pour ma part.”
     
     

  97. Recentrons le débat :

  98. CQFD. Youtube c’est le receptable parfait du Gwg.

  99. Avec un commentaire avisé de Heavyseoul (qui ne se laisse pas avoir par la guimauve de son pays semble-t-il): “Easily my favorite of the Angel series!! Gotta love Moon in this ..”

  100. Ecoute cette musique Martin !! Me dis pas que ça te laisse insensible !

  101. Encore une preuve ! Je cite “Angel ist eine fucking masterpieceeee !”

  102. n’est-il pas précurseur ?
    je dis dès le début de ma chro que c’est un précurseur pour calmer les fanatiques. Mais peut-être cela fait-il trop mal de lire un avis de non converti ?
    n’est-il pas l’un des plus cohérent ? ça dénote du niveau du reste, pourrais-je dire si je ne me foutais pas totalement de la cohérence d’un film d’action baston, au contraire même. Un film qui se veut fou a plutôt intérêt à ne pas me faire chier avec sa cohérence inintéressante…
    Angel, c’est précurseur, bourrin, nerveux, rapide, brutal, expéditifs, oui mais c’est radin et inintéressant hors action.

  103. et je ne suis pas un hk modern hater non plus. Des preuves ? detective dee, just another pandora’s box, dream home, flahspoint, invisible target, etc.

  104. La BO est sympa, mais la charge nostalgique de celle du 2 est autrement plus puissante!
    http://www.youtube.com/watch?v=bM-K_xOvsFc
    et puis ça tiens!
    “The best Moon Lee fight ever. Cheers!” taoist77
    “love that movie. Number 1”

  105. Merde, c’est quand même autre chose que du canardage à n’en plus finir…

  106. Bonne scène effectivement. Mais vous qui critiquiez la durée, c’est encore pire avec Angel 2 vu que c’est la seule scène d’action intéressante… soit 2 minutes sur 90.

    Mais je comprends bien, ce qui vous bloque avec Angel, c’est l’absence de bis. Un jet pack ou un plus gros rôle d’Alex Fong et vous auriez été aux ange(l)s 🙂

  107. “c’est quand même autre chose que du canardage à n’en plus finir…”
    C’est vrai que les gunfights dans les gwg sont quand même mega cheap (mais ça me gene pas plus que ça, contrairement à Drelium .. même si je sens que ça va finir par me gonfler à moyen terme). Pour Angel2/3, c’est plus l’aura bis qui predomine que la qualité de l’action, un aspirant tycoon nostalgique du 3rd reich, des trav, un jetpack, un gweilo qui a tourné chez Mattei, une ambiance exotique, des nains… c’est quand même pas rien.

  108. Bon bah sont dépassés les 100 messages ^^

  109. Et Martin, je suis cohérent. J’ai dit qu’à la première vision, j’ai trouvé qu’il manquait d’action. Je dis juste que je le reverrais bien histoire de lui donner une autre chance (comme tant de films par le passé : Secret rivals, Shaolin temple de Chang Cheh, Shaolin prince…).

    Après j’ai illustré l’intervention de Sebastien pour voir un avis de l’époque (2 ans après la réalisation du film), donc en gros à chaud, en mettant de côté l’évolution du cinéma d’action HK et le côté précurseur du film.

    Je confirme, pour l’avoir revu il y a peu, j’apprécie toujours autant Dreaming (pour ce qu’il est, un gros film d’action assez bourrin pour ma part), puis Angel 3, là je prends carrément mon pied!

    😉

  110. “je suis cohérent”

    je dis pas le contraire! 🙂
    d’ailleurs on est tous d’accord: Angel est precurseur ET radin !

  111. Précurseur et bien dosé.

  112. ce qui fait plaisir c’est que tout le monde s’accorde à dire qu’ANGEL a lancé le GwG. ce n’est pas rien quand même ! et c’est certainement pas sans raisons.

  113. un ANGEL 2 en lancement et c’était la fin du GwG avec le générique…

  114. C’est aussi le film qui a lancé Alex Fong ne l’oubliez pas, un bail sur 10 ans d’actionner cheap… c’est pas rien!
     

  115. J’ai enfin vu ce film mais en VF !! donc ce film a été édité en France!! Je suis complètement passé a coté a l’époque.
    La VF est d’une nullité absolue la voix d’Elaine Lui est exceptionnelle et le styliste qui c’est occupé de Moon Lee mérite la prison.
    Pour ce qui est de l’action c’est le top mais toujours un peut court la prise d’assaut de la maison je suis pas prêt de l’oublier énormissime avec Alex qui arrive accroché a l’échelle de l’hélico ca mais fait penser au final du Syndicat du crime 2 en moins maitrisé.
    Yukari Oshima est au top de ca forme un cran au dessus des autre même Moon Lee parait un peut plus lente comme Hwang Jang Lee.
    Voir ce film en VF le transforme en comédie, impossible de pas rire sur certaine réplique qui sont sensé nous faire froid dans le dos David Chiang n’a plus le moindre Charisme je l’ai pas reconnu tous de suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *