[10/11] Du zombie énervé made in Israël

anotherworld

Du film de zombies, j’en ai vu un sacré paquet et de tous les pays : américains, français, anglais, néerlandais, espagnols, chinois, cubains,… La liste est beaucoup trop longue et l’amateur du genre que je suis est toujours à l’affût d’une nouveauté incluant du défouraillage de zombies en mode industriel. Et voilà que je découvre aujourd’hui l’existence de cette bobine intitulée ANOTHER WORLD, nous venant tout droit d’Israël (oui, ils font des films là bas aussi pour les plus incultes !). Mon sang n’a fait qu’un tour, je vais bientôt pouvoir ajouter un nouveau pays à ma liste !!!

Pour l’histoire, il ne va pas falloir s’attendre à du très original, mais voici tout de même de quoi ça cause : “Dans un futur post-apocalyptique, un programme biologique militaire tourne mal et ne laisse que quatre survivants qui devront se défendre contre des “infectés” semblant devenus des bêtes sanguinaires. Alors qu’ils coopérent pour essayer de survivre et de comprendre ce qu’il se passe, ils trouvent un autre survivant qui pourrait leur révéler bien des choses…”. Ah ben ça c’est sûr, faut pas s’attendre à de la nouveauté.

Réalisé par un certain Eitan Reuven n’ayant à son actif qu’un poste de producteur sur Antarctica (2008, Israël), la bande annonce du film laisse néanmoins espérer un actionner bien bourrin, rempli d’infectés vraiment pas contents, avec une mise en scène semblant nerveuse et au rendu visuel post-apo correct. Le film est sorti le 1er novembre dans son pays d’origine, et il y a fort à parier qu’une critique vienne pointer le bout de son nez très prochainement en ces lieux…

Cherycok

Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n'ayant que peu d'atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.

Les derniers articles par Cherycok (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *