[Film] Cowboys Vs Dinosaurs, de Ari Novak (2015)

Val Walker ancienne célébrité locale, est un cowboy brisé suite à un accident. Après 3 ans loin de chez lui, il retrouve sa petite ville de l’Ouest des Etats-Unis attaquée par des dinosaures très en colère. En effet, après une explosion minière, sortent de leur trou millénaire tout plein de bêtes préhistoriques. La tuile !


Avis de Cherycok :
Ca faisait longtemps que je ne m’étais pas regardé une bonne petite production bas de gamme Syfy et/ou The Asylum. Ça manquait presque à mon équilibre cinématographi… mais… mais… comment ?!?!? On me dit dans l’oreillette qu’il ne s’agit ni d’un SyFy ni d’un The Asylum ?!?!? Une autre boite de production kamikaze essaierait de se faire un nom dans le petit monde des films pourris mais rigolos ?!?!? Mais c’est une excellente nouvelle ça ! Fini le monopole du fameux duo, place à la concurrence, et bienvenue à Oracle Films Group ! Et comme avec la sortie de Jurassic World, les dinosaures sont de nouveau à la mode, quoi de plus logique que de sortir une bobine remplie de vélociraptors mal faits, de t-rex bissextiles et autres triceratops bas de gamme. Car oui, parfois on a les idées (aussi cons soient-elles) sans avoir le budget qui va avec…


Attention chéri, ça va couper.

Le genre « Vs » est très répandu dans les DTV fauchés : Dinocroc Vs Supergator, Mega Shark Vs Octopus, Mega Python Vs Gatoroïd, Pegasus Vs Chimera (oui oui, tous ces titres existent), et pourquoi pas prochainement Super Castor vs Mega Canard, Pousséfor Vs Hemoroïd ou encore Pro Wrestlers Vs Zombies. Ah, au temps pour moi, ce dernier existe déjà… Bref, revenons à nos dinos euh… à nos moutons. La première entité à qui nous avons affaire ce sont les cowboys. Pas le cowboy de western de pacotille, son look dégueulasse et ses chaussures à pointe, non non, le cowboy contemporain, de l’Amérique profonde, avec tout ce que cela comporte comme clichés : chapeau façon J.R. style, qui se déplace à cheval parce que c’est plus la classe, qui capture des dinos à coup de lasso et qui fait du rodéo sur des triceratops. Oui, le ricain est très fort mais le cowboy ricain est encore au-dessus, le top du top. Alors si en plus il s’appelle Walker et que c’est un ancien Ranger, forcément on s’incline…
Face à eux, des dinosaures donc, avec pour une fois une présence des bestioles à l’écran plutôt respectable. Le problème, c’est que les SFX font preuve d’un jemenfoutisme hallucinant, même pour un film de cette « trempe ». On est en 2015 les mecs, il ne faut pas déconner, même un youtubeur tout ce qu’il y a de plus lambda utilise mieux les incrustations sur fond vert que vous. Et puis c’est quoi ces dinosaures qui ne cassent absolument aucun bâtiment et qui n’écrasent aucune voiture !?! C’est un T-Rex quand même, c’est un putain de gros dino avec des patasses énormes ! Un peu de taule froissée nom de nom ! Et c’est quoi ces raptors qui semblent s’amuser avec leurs proies ? Car oui, apparemment, le raptor est joueur, il met des coups de tête aux adultes et des claques aux enfants… Alors ce n’est pas réellement le cas, mais le responsable des animations est tellement un manche que c’est réellement l’impression qui ressort… Entre ça et les maquillages souvent très ratés, on en vient à croire que la plus grosse partie du budget a été utilisée pour s’allouer les services de deux têtes connues du grand public, à savoir Vernon Wells (mais si, le méchant de Commando) et l’indécrottable Eric Roberts (Best of the Best… ah souvenirs…).


Yaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhh !

Parlons du casting justement. J’ai rarement vu un film avec à la fois des acteurs aussi peu intéressés par ce qu’ils font, jouant mal même lorsqu’ils ne parlent pas, et des acteurs à l’inverse aussi proches de l’hystérie et de la roue libre totale. Dans les deux cas, leur jeu est à mourir de rire et nous permet de nous rendre compte que, Hélène et les Garçons, finalement, ce n’était pas si mal interprété ! Et l’oscar du meilleur acteur dans un cameo est attribué à Eric Roberts pour la scène du « je rote je pète, rien ne m’arrête, et comme je suis lancé, je crache et je vomis un petit coup, le tout en deux minutes de présence à l’écran » (véridique). Ben c’est vrai après tout, pourquoi s’emmerder à bien jouer alors que le film lui-même se fiche éperdument de la cohérence de ce qu’il raconte et de ce qu’il nous montre…
Des dinosaures qui sont enfermés dans une grotte depuis des millions d’années, sans manger et sans boire, ça ne choque personne à priori. Remarque, c’est peut-être pour ça qu’ils sont si voraces quand ils sont libérés (délivrééééeee !!!). Une flèche enflammée qui fait exploser un dinosaure, ça aussi personne ne dit rien. Bon, il parait qu’ils ont du propane dans leur corps, mais alors pourquoi les coups de feu eux ne les font pas exploser ? Ah ah, et l’accessoiriste qui essaie de faire passer une caméra de surveillance pour un détecteur de gaz, c’est-y pas magique ça ? Regardez le screenshot ci-dessous, vous comprendrez (Je reste persuadé qu’elle a été fauchée par là peu de temps avant le tournage parce que le stagiaire avait oublié de la prendre).


Oui oui, c’est censé être un détecteur de gaz…

En 10 minutes, le film a annoncé la couleur : une attaque de dinos et 4 poulettes qui se mettent à poil au milieu de nulle part pour se baigner, autant vous dire que tous les ingrédients étaient réunis pour un nanar pur jus. Alors comme on s’en doutait, Cowboys vs Dinosaurs n’est pas un bon film. Mais comme on pouvait l’espérer, Cowboys vs Dinosaurs est sacrément rigolo lorsqu’on le prend pour ce qu’il est, c’est-à-dire un mauvais film très sympathique.

Note :
Note nanar :


Attention derrière toi c’est affreux !



Titre : Cowboys vs Dinosaurs
Année : 2015
Durée : 1h26
Origine : U.S.A
Genre : La drogue, c’est mal
Réalisateur : Ari Novak

Avec : Rib Hillis, Casey Fitzerald, John Freeman, Sara Malakul Lane, Vernon Wells, Heather Foote, Eric Roberts, Stephanie Michelle Bonner, Nick Andrews, Jamie Greany, Jessica Greany

 Cowboys vs Dinosaurs (2015) on IMDb



“On y voit comme dans le trou du cul d’un dino ici !”


Le seul moment où les SFX tiennent la route, et encore…


C’est totalement gratuit, enjoy !


Putain mais qu’est-ce que je fous là moi…


C’est “côtelette” que vous n’avez pas compris ?


L’indécrottable Eric Roberts, parce qu’il faut bien payer ses impôts…


Un plan gore est bien plus puissant accompagné d’un semi-plan nichons.


T’vas voir ta gueule à la récré toi !


Non, nous ne sommes pas dans une cinématique PS1 mais en 2015…


Concours de claques. 1-0 pour le raptor.


Attention, explosion de raptor dans 3… 2…1…


Yaaaaaaaahhhhhhhhhhhhh !!!!!!


Des filles, des guns, la vie…


Yaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh !!!!!!


I’m a poor lonesome cowboy…


Le plan final, summum du kitch…

Les derniers articles par Cherycok (tout voir)

12 Comments

Add a Comment
  1. Énorme ta chro !!

  2. Vernon Wells… MAD MAX 2 punaise !!!!

  3. Merci Chery, tu t’es fait plaisir, et tu nous fais plaisir ^^

  4. Une chronique énorme, et des captures encore plus énormes 😀
    C’est triste pour le casting mais bon…

  5. Il a l’air de faire très mal dans son genre se film, il y a un vieux western avec des dinos c’est “la vallée de gwangi” qui date de 1969 avec
    des effets spéciaux très correct pour l’époque.
    Je sait pas si vous avez entendus parler de “sky shark” ou il y a des nazis zombie qui chevauchent des requins volants.

  6. C’est Iron Sky 2 me semble ^^

    1. Non non c’est bien un autre film encore plus cheap dans la BA de “Iron Sky 2” on peut voir un Hitler zombie sur un T-Rex (pas trop mal fait) dans “Sky shark” https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=xilSOkluStI ce sont des nazis zombies qui attaquent des avions de ligne sur des requins volant mécanisé.

      1. ah mais oui, je l’ai vu aussi ce trailer. il me le faut ^^

  7. En parlant de films avec incrustations pourris, mate birdemic et amazing bulk et tu verras que tu relativiseras tout ce que tu as vu auparavant, même ce film 😀

  8. Amazing Bulk est chroniqué en ces lieux, et Birdemic, j’ai vu pas mal d’extraits et ca m’a suffit ^^

    1. Oui Amazing Bulk je me suis dévoué :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *