[Test] The Witcher 3 (2015 / PS4)

Alors que la guerre fait rage et que les royaumes du Nord sont affaiblis, le sorceleur Geralt de Riv part à la recherche de son amie et amante Yennifer, une puissance magicienne. Il va se retrouver en plein cœur d’une aventure beaucoup plus dense, puisque la chasse sauvage est à la recherche de sa fille adoptive, Ciri, et que le destin du monde pourrait en dépendre.


Avis de Rick :
La PS4, comme les autres consoles nouvelle génération, il était grand temps qu’elles se réveillent, car depuis leurs sorties, entre des portages HD (Tomb Raider, The Last of Us, Sleeping Dogs), des jeux prévus pour le multi support (Alien Isolation, The Evil Within, Watch Dogs) et quelques titres inédits en dehors du Japon (Yakuza 0), il n’y avait pas grand-chose à se mettre sous la dent. 2015 est donc l’année où tout bouge enfin, et il était temps. On passera sur le jeu The Order, véritable film interactif, beau mais vide de gameplay… Mais les vrais jeux, ceux qui à eux seuls justifient l’achat d’une console nouvelle génération, débarquent enfin. On aura eu Bloodborne de From Software, jeu fascinant pour hardcore gamer, et depuis le mois de Mai, The Witcher 3 : Wild Hunt de CD Projekt RED.

Menu principal

Un jeu attendu comme le messie, un triple A qui pourrait mettre tout le monde d’accord. Et il faut bien le dire, les développeurs ne font pas les choses à moitié, puisqu’avec moins de budget qu’un GTA V, quasiment la moitié de place en moins sur le disque dur de la console, et un jeu vendu avec en plus son OST, une carte du monde, un message des développeurs et un petit livret expliquant l’univers et les personnages, The Witcher 3 s’annonce comme un jeu open world énorme et intense qui veut faire plaisir au joueur. Et surtout, jouable pour ceux qui n’ont pas touchés aux deux premiers jeux, ni lu les livres (7 ou 8 tomes), ni vu le film et la série made in Pologne.

Menu principal

Après l’insertion du jeu, le lancement, et le choix du mode de difficulté (quatre niveaux), on se lance dans l’aventure avec une cinématique tout simplement sublime, où l’on comprend directement les enjeux. La guerre fait rage, et le sorceleur Geralt, notre personnage jouable, est à la recherche de son amie et amante Yennifer. Puis on prend le contrôle pour un court prologue qui va nous apprendre les bases. Attaquer, donner des attaques lourdes, parer, esquiver, se servir de bombes, lancer 5 sorts différents (contrôler l’ennemi, sort de feu, souffle d’énergie, bouclier magique), changer entre l’épée de métal pour les humains et l’épée d’argent pour les monstres. On prend rapidement le personnage en main, et on se rend compte que les possibilités de contrôle sont énormes. Et une fois catapulté dans le jeu, doublement énormes, puisque le jeu se découpe en plusieurs actes, bourrés de missions principales et encore plus de missions secondaires, à la qualité d’écriture et de mise en scène irréprochable, et que l’on se ballade comme on veut dans six zones différentes du royaumes (Velen, Wyzima, Blanchefleur…), que ce soit à pied, à cheval ou en utilisant des pancartes de voyage rapide.

Blanchefleur

Après quelques heures à déambuler dans The Witcher 3, on est conquis. Le monde est vivant, les villages regorgent d’habitants qui font leurs occupations peu importe l’heure de la journée, les quêtes peuvent être partout, et en plus de ces quêtes principales et secondaires, le jeu nous offre également des camps de bandits un peu partout (avec ou sans prisonniers), des nids de monstres (à détruire avec ou sans bombes), et même une bonne vingtaine de contrat sur des monstres terrorisant telle ou telle région. Le studio a voulu un open world, et il en livre un véritablement bien foutu, vivant, réaliste, fourmillant de détails. La PS4 nous prouve ce qu’elle a dans le ventre, même si certaines limitations restent voyantes et que quelques bugs subsistent (éviter de gravir une montagne à cheval quand celle-ci à une pente un peu trop raide, il pourrait se retrouver dans le vide à flotter…), mais le jeu semble merveilleusement bien optimisé, et c’est bien là le principal. Les baisses de framerate sont très rares, l’ensemble est fluide, un soin a été apporté à chaque lieu, chaque personnage, et ce peu importe l’heure de la journée.

Blanchefleur

Mais tout cela ne suffit pas à faire un bon jeu, même si le studio fait déjà de l’excellent travail, avec un open world gigantesque (aussi grand voir beaucoup plus que GTA V) et bien plus vivant que certains (L.A. Noire, même si là n’était pas l’intérêt du jeu). Ce qui rend l’aventure encore plus palpitante, ce sera son scénario, les choix que l’on fera qui pourront littéralement changer l’aventure et les personnages qui peuplent le monde. Le scénario se fait immense et gagne en intensité au fur et à mesure qu’il avance et nous fait découvrir de nouveaux mondes et personnages, et nous dévoile ses multiples intrigues.

Blanchefleur

Les dialogues sont extrêmement bien écrits, et surtout, un vrai travail a été fait sur les personnages, et sur les conséquences de nos choix sur leur vie. Oui, dans le jeu déjà, les conséquences seront nombreuses. Tuer ou épargner un monstre pourra avoir des conséquences sur les habitants alentours, aider à assassiner un roi également. Même les choix les plus simples seront lourds de conséquence, comme épargner une magicienne ou en laisser partir une autre dans un autre monde. Mais l’on s’en rend compte bien plus tard (vraiment bien plus tard, genre 100 heures plus tard). Même avouer son amour à un personnage tout en gardant sa relation avec une autre aura de lourdes conséquences (bien entendu, j’ai voulu avoir toutes les femmes….).

Velen

Et ce qui rend l’ensemble fascinant et qui va surtout investir par instant le joueur émotionnellement dans le jeu, ce sera bien les personnages. But ultime du jeu : retrouver Ciri, la fille adoptive de Geralt, et se débarrasser du danger qui pèse sur elle et le monde, danger portant le nom du jeu : Wild Hunt, la chasse sauvage. Ciri sera un personnage très attachant que le jeu nous permettra d’incarner à quelques moments clés de l’aventure, lorsque Geralt retracera sa route lors de ses recherches. Si Ciri est attachante, en plus d’être agréable à jouer puisque possédant des capacités géniales (la téléportation en plein combat, c’est la classe ça !), tous les autres personnages ne sont pas en reste, que ce soit Jaskier l’ami de toujours de Geralt, Triss Merigold la magicienne aux cheveux rouges ou bien entendu Yennifer, avec qui Geralt a une relation spéciale, entre amour et distance, ironie et respect. Grâce à ces personnages bien détaillés et attachants, le scénario du jeu peut prendre des envolées intenses, comme lors de certaines batailles.

Oxenfurt

Mais l’histoire et les personnages c’est bien, mais The Witcher 3 est un jeu, et on attend donc beaucoup de son gameplay. Aucun soucis à ce niveau justement, puisque les possibilités sont énormes avec cet open world, entre les ballades à cheval (et quelques courses d’ailleurs), les nombreux combats variés et l’utilisation de son inventaire pour les combats (des huiles à appliquer sur l’épée, les pouvoirs magiques, un arbre de compétence à remplir, l’utilisation de bombes et autres potions). On aura même l’arbalète pour les coups à distance, et des contres dévastateurs à coups de décapitation ou autres. Alors oui, quelques bugs d’affichage ou autres subsistent, et on pourra grogner face au nombre de bougies que l’on peut allumer en appuyant sur X placées juste à côté des personnages avec qui l’on veut parler en appuyant aussi sur X, mais face à l’ampleur de l’aventure proposée, on passera vite outre ses défauts, petits. Dommage également que la maniabilité lors des rares phases sous marines laissent à désirer, mais elles sont justement rares, ce qui relativise encore une fois.

Port de Kaer Trolde

Alors The Witcher 3, il nous propose un univers immense à explorer, un univers cohérent et vivant, des personnages attachants et intéressants, le tout dans un univers mature et parfaitement emballé. Car oui, comment conclure cette chronique sans parler de trois éléments clés du jeu, à savoir déjà sa musique, sublime, avec ces cœurs celtiques et j’en passe, qui sait balancer la sauce quand il le faut pour les combats et pour les séquences plus calmes. Et comme l’ost est livrée avec le jeu, parfait pour les fans. On pourra aussi signaler dans les jeux peuplant l’aventure du Gwynt (Gwent en anglais), un jeu de carte qui devient très rapidement addictif.

Archipel de Skellige

Dernier point, comment ne pas parler de l’univers mature du jeu. On se croirait parfois dans Game of Thrones. Oui, l’univers est sombre, parfois bien glauque, quelques personnages sont sans pitié, le sang coule à flot, les décapitations et autres démembrements sont de la partie et de plus, le cul est là !!! Oui messieurs dames, le SEXE est là ! Geralt pourra aller dans des bordels pour se faire plaisir, et pourra entretenir une relation avec une, voir deux ou trois personnages. Et si bien entendu, certaines de ces scènes sont optionnelles voir gratuites (le bordel, mais personne n’oblige le joueur à se faire plaisir !), d’autres sont centrales et auront même des répercutions sur l’avancée de l’histoire et la psychologie des personnages. Oui, The Witcher 3 est génial, et mature !

Archipel de Skellige

Après Bloodborne, la PS4 continue de nous montrer ce qu’elle a dans le ventre avec The Witcher 3. Une aventure longue et épique qui captive du début à la fin, que ce soit pour sa quête principale longue et dantesque ou ses quêtes secondaires bénéficiant toujours d’un grand soin.

note9


Witcher3Titre : The Witcher 3
Année : 2015
Studio : CD Projekt RED
Editeur : CD Projekt RED
Genre : Aventures RPG

Existe sur : PS4 – XBox One – PC
Testé sur : PS4
Support : Un disque

 

 


Gallerie d’images :
Ard Skellig
Bourg-la-Lande Kaer Morhen Kaer Morhen Kaer Morhen Kaer Morhen Le Lacis Le Lacis Undvik


 

Rick

Grand fan de cinéma depuis son plus jeune âge et également réalisateur à ses heures perdues, Rick aime particulièrement le cinéma qui ose des choses, sort des sentiers battus, et se refuse la facilité. Gros fan de Lynch, Carpenter, Cronenberg, Refn et tant d'autres. Est toujours hanté par la fin de Twin Peaks The Return.

85 Comments

Add a Comment
  1. Un jeu magnifique mais perso je n’ai pas accroché, trop de quêtes tue la quête, on a l’impression qu’on en verra jamais le bout, on ne sait plus où donner de la tête, en plus l’interface horrible m’a dégoûté (au bout de vingt heures toujours pas compris comment on met la nourriture dans un raccourci pour l’avoir en jeu, je sais que je suis un peu c… mais il y a des limites quand même), du coup je me suis pris MAD MAX le jeu, le bonheur, là aussi beaucoup de quêtes mais c’est tellement plus simple et respectueux de TOUS les joueurs que c’est le jour et la nuit, THE WITCHER 3 on verra dans quelque temps à un prix réduit…

  2. NE joue jamais à un MMO sur PC si jamais tu n’aimes pas le surplus de quêtes, ni même le FF14 sur PS4 😉

  3. Aucun risque, justement il ma fait beaucoup penser à un jeu PC ce qui n’est pas trop ma culture, je retourne sur MAD MAX…

  4. Alors que moi je suis un quêteur né ^_^

  5. Alors j’ai commencé Skyrim (oui, je sais que c’est pas un article Skyrim, mais y’a pas d’article Skyrim alors je parle ici, na !^^)
    Euh…alors c’est bien fichu comme jeu tout ça…mais j’ai un peu peur. J’ai encore rien foutu dans l’histoire et j’ai déjà 4000 quêtes Fedex pour aller chercher une défense de mammouth, tuer bidule ou ramasser une fleur de truc.
    J’ai peur que ça me gonfle ces trucs…

    Sinon j’ai choisi de faire un Bréton mage qui ranime les morts^^ Parce que depuis Diablo 2 et mon nécromancien, j’ai toujours aimé faire ça.

  6. Ah ben il va falloir que j’écrive sur Skyrim alors. Ça va pas être simple, car si j’ai aimé, j’ai pas non plus été emballé comme tout le monde à sa sortie.
    Parfois faut pas hésiter à dire stop et à te concentrer sur l’intrigue quelques heures, ou au moins sur les quêtes guildes pour avoir quelques avantages et des PNJ différents qui t’accompagnent dans les quêtes.

    1. Ouais, le seul truc c’est que j’ai peur d’être trop faible si je ne fais pas les quêtes à la con. C’est un coup à ne pas assez augmenter ses stats et se faire défoncer dans les quêtes principales, non ?

    2. Ah oui parce que c’est ça le truc un peu gênant. Les niveaux ne sont pas indiqués pour les quêtes ou les ennemis.
      J’ai attaqué un mammouth qui m’a one shot lol.
      Alors que je venais de tuer le premier dragon quand même. On se sent con^^

    3. Tu jouais comment toi d’ailleurs ?
      Je trouve le combat au corps à corps vachement approximatif quand même. Je suis pas bien doué^^

  7. Bizarre j’étais sur d’avoir laissé plein de coms ici

  8. Hey mais oui, on avait parlés des DLC et tout !!!!!! C’est parti où? :O
    Je vais devoir aller fouiner la partie admin!
    Matt, chronique de Skyrim en cours

  9. ça m’a l’air assez impressionnant ce qu’ils ont fait pour la Switch :

    https://www.youtube.com/watch?time_continue=679&v=MovQWz4biGI

    Évidemment il y a un downgrade mais ça rend bien.
    Sortie dans moins de 2 semaines. Et sur une cartouche physique de 32Go qui contient tout le jeu et les DLC.

  10. Ils ont l’air d’avoir fait de l’excellent taf en tout cas, le studio ne se moque pas de nous. Un downgrade oui mais c’était obligé, mais ça reste fluide. Moins de PNJ dans les grandes villes j’ai l’impression mais justement pour garder un côté fluide, sans pour autant avoir un côté vide.
    Avoir casé l’intégralité sur une seule cartouche de 32Go, c’est très fort.

    1. Je l’ai précommandé^^
      C’est obligé que je le fasse ce jeu si le portage est correct.

      1. Ça reste sur cette génération là un de mes jeux favoris. Quelques soucis de collisions dans certains lieux mais on s’y fait rapidement, tant le reste, l’univers, l’écriture du titre, tout est top.

  11. Bon j’ai reçu le jeu, il tourne bien, tout ça, c’est cool.

    Et il y a une update de 3Go day one…
    Ahem…
    Bon il parait que ça stabilise mieux le jeu. Mais bon au final le “jeu complet” sur cartouche…mouais…+ 3go d’update quoi^^
    Enfin ça devient la norme des 3/4 des jeux maintenant.

    C’est toujours mieux que 36Go en démat mais bon…
    J’ai commencé à y jouer sans l’update cela dit.^^

    1. Beaucoup de gens descendent un peu le portage pour le moment, notamment sa résolution (max 720p sur la télé apparemment), et forcément, la baisse de pas mal de choses pour permettre au jeu de peser si peu vu qu’avec toutes les extensions, c’est normalement facile du 80go.
      Ouais le patch, c’est un truc totalement normal maintenant, il y en a pour quasi tous les jeux. Après vu l’ampleur de The Witcher 3, ça ne m’étonne pas, il y a toujours quelques trucs qui doivent échapper aux devs.

      1. Bah franchement s’ils le descendent par rapport à la version PS4, faut être con aussi. Evidemment que c’est moins beau. un portage n’est pas là pour être identique, mais pour tourner correctement et être acceptable pour la console.
        Après je n’y ai pas joué sur TV, mais en mode portable c’est beau, c’est fluide, il y a suffisemment de détails.
        Oui si tu compares côté à côté d’une PS4 ben c’est pas pareil (sans blague ??)
        Moi je trouve qu’ils ont fait un bon boulot. Si t’as jamais vu tourner le jeu sur une PS4 ou que tu as un peu oublié à quoi ça ressemblait (comme moi, depuis le temps) ben tu te dis jamais “bah il est moche le jeu”
        C’est juste si tu compares point par point que…bah oui, c’est inférieur, mais c’est normal.

        Les gens veulent leur PS4 dans la poche aussi ! Ils abusent !

        Moi je vois que ça fonctionne bien, et que c’est mille fois mieux porté qu’un foutage de gueule comme Remothered.

      2. T’as quasiment pas de détails perdus sur les modèles de personnages. Peut être moins d’ombres dynamiques oui.
        Je ne sais pas s’ils ont épuré les décors (encore une fois, tu ne dois t’en apercevoir qu’en comparant côte à côte)
        Les arbres bougent même dans tous les sens quand il y a du vent.

      3. Je viens de me farcir le premier mec de la chasse sauvage dans les grottes, avec notre alliée la blonde.
        Pfiou…j’suis mort 3 fois. Je crois que j’ai pas assez level up.
        J’ai presque le vertige quand je vois tout ce qu’il faut gérer : potions, armures, matériaux, pouvoirs, stats, etc…
        J’ai jamais ce qu’il faut pour faire la moindre potion. Il faut partir à la cueillette de plantes pendant des heures ou quoi ?^^

  12. Ils sont surtout débiles les gens car les développeurs eux même ont dit que le jeu était adapté pour la version nomade de la Switch et pas du tout la version TV…

    1. En plus.
      Après est-ce la meilleure version pour jouer au jeu ? Non !
      Mais les journalistes et les joueurs partent tous du principe qu’on a tous chez soi 30 consoles et le choix des versions. Bah non.
      J’ai pas de PC assez puissant et pas de PS3 ou 4.
      Donc je prends la version switch.
      C’est moins classe esthétiquement, mais y’a pas de souci de gameplay, c’est joli quand même (sans atteindre la version PS4 évidemment PUTAIN !) et donc je suis content^^

  13. Après c’est ce que j’ai lu hein, je n’ai pas la Switch donc je ne ferais aucune comparaison, surtout que je trouve toujours ça dur de parler d’un jeu sans y jouer soit même (beaucoup de choses viennent du ressenti, il faut avoir la manette en main).
    Alors tu aimes pour le moment ?
    Attention à tes choix tout le long du jeu, certains vont changer ta fin, et certains vont faire que des personnages t’aideront par la suite quand tu es dans le besoin, ou pas.
    Oh t’inquiètes, il y a certains trucs, je ne m’en suis vraiment pas préoccupé, surtout qu’il est vrai que les menus pour tout ça, ils sont un peu brouillons et bourrés de détails partout. Je n’ai quasiment jamais fais de potions par exemple.

    1. Ok ça me rassure que tu n’aies pas fait de potion^^
      On doit pouvoir se passer de quelques trucs.
      Oui c’est très chouette pour l’instant. J’ai beaucoup aimé toute l’histoire du baron sanglant et de sa famille (le bébé mort-né à transformer en sommeillard…enfin c’est le choix que j’ai fait^^, la femme prisonnière des Moires, etc.) Je sens que je vais revoir les Moires plus tard d’ailleurs…
      Et j’ai bien aimé le perso du baron. Certes c’est un ivrogne qui a battu sa femme, mais il semble aussi bien regretter, et j’ai cherché à avoir tous les détails de l’histoire, j’aime pas juger trop vite, c’était cool narrativement.

      Je viens d’arriver à Novigrad voir Triss. Et j’ai déjà envie de massacrer les chasseurs de sorcières et l’autre connard de Menge de la garde du temple.
      Alors que les autres persos ça va, je sais que c’est un contexte de guerre avec plein de gens qui se détestent et tout…le général de l’armée impériale me semblait désagréable mais là j’ai eu un passage où il m’a invité à faire une course contre lui et il a été plutôt sympa.

      Sinon j’suis pas hyper doué au combat mais bon…^^
      Et t’inquiète pour les choix, j’aime bien faire le diplomate qui en apprend le plus possible sur les situations, et je sais aussi quand fermer ma gueule…ou pas.
      Je la joue plutôt sympa. Même si…bon…des fois faut bien choper les primes hein, sinon j’ai pas d’or^^

    2. Et pour moi le problème du portage, pour l’instant, d’après ce que je peux en juger, ça vient juste de la comparaison avec les autres versions.
      Si le jeu venait juste de sortir sur Switch et que c’était une exclu, il aurait surement 18/20. Car je ne vois pas grand chose qui cloche pour l’instant. Pas de souci de framerate, de gameplay, rien. Surement quelques bugs par ci par là, comme dans tous les jeux, mais rien qui m’ait choqué.
      Et le jeu est beau aussi…pour un jeu Switch (qui n’a pas les même standards de qualité visuelle qu’un jeu PS4)
      Le souci est juste esthétique je pense, pour les joueurs qui ont connu meilleure version.
      J’ai jeté un oeil et il y a aussi des reviews US qui donnent 8/10 ou 9/10 à la version Switch. C’est très subjectif là je pense.

      1. J’ai du faire quelques potions sur la fin, genre je ne sais plus laquelle à enduire sur ton épée pour frapper plus fort contre les ennemis bestiaux ou un truc du genre, mais ça n’a pas été plus loin. Il y a tout un côté que tu n’es pas obligé de faire, mais si ça peut ajouter en cas de difficulté de la profondeur au gameplay, clairement. Je me souviens aussi avoir créé quelques bombes pour détruire des nids de monstres un peu partout sur les maps.
        Ah oui j’ai beaucoup aimé le personnage du baron, beaucoup plus humain et nuancé qu’il n’y paraît aux premiers abords. Et le moment où tu suis le bébé la nuit est très bien fichu je trouve. Les Moires, tu vas les revoir oui, mais tu as le temps 😉
        Triss, un personnage que j’aime beaucoup aussi. Et le jeu parvient à nous faire comprendre rapidement le personnage et le passé en commun sans avoir joué aux précédents, et ça aussi c’est super cool. Tu auras des choix vis-à-vis d’elle qui justement changeront des trucs par la suite.

        Les combats ne sont pas les meilleurs du genre. À un contre un ça va, tu peux te la jouer pro en parant, esquivant et attaquant, mais dés que tu te retrouves, ben genre quand tu vas attaquer le village de monstres avec le baron, ça devient plus compliqué déjà de se la jouer tactique ^^

        Pour ce genre de jeux, j’essaye de la jouer role play en fait, de me mettre bien dans la peau du personnage et donc de faire les choix qu’ils feraient en fonction du perso. Geralt essaye de rester hors des conflits et de ne pas prendre parti, mais parfois face au monde qui l’entoure, des choix doivent être faits. Ni tout blanc, ni tout noir. Et oui, un contrat est un contrat.
        S’il n’y a pas de soucis de framerates, je pense que c’est le plus important, notamment pour l’immersion, ça peut rapidement tout casser. The Witcher 3 jouant beaucoup sur son histoire et son univers, si le reste tient la route, ça le fait. Un portage par exemple de Control que je viens de faire me paraîtrait bien plus compliqué, déjà parce que de base il avait des bonnes chutes de framerates même sur PS4 Pro apparemment (corrigé depuis, merci les développeurs qui continuent de bosser vite sur leur jeu), et parce que le jeu raconte beaucoup de choses avec ses environnements, la multitude de détails, les éclairages. Là un downgrade retirerait beaucoup à l’expérience par exemple.

        1. Triss ou Yennefer, je sens que je vais avoir du mal à choisir^^
          Déjà je me la joue fidèle.
          Et euh…j’ai bien fait parce que la blonde du début voulait me piéger et m’endormir pour aller récupérer des formules la garce !
          Bon…après je suis sympa, elle est pourchassé par Radovid et je sens bien qu’elle cherchait un moyen de marchander. Mais je l’ai envoyer à Kaer Morhen.
          Je n’ai pas encore rencontré Radovid mais ce que j’entends me laisse penser qu’il est bien dangereux. Du coup…je laisse pas mes alliés l’approcher^^

          Là je viens de buter Menge !
          Euh…enfin non, c’est la pauvre Triss qui s’est fait arracher les ongles qui l’a buté. J’ai pas voulu faire péter ma couverture, des fois qu’on aurait des infos à avoir, mais c’était pas cool ce passage…et en plus mes infos sont pas terribles au final. Un Jaskier prisonnier et une clé de coffre pour le mafieux Sigi Reuven là (que j’aime bien^^, même si je sens qu’il peut être dangereux aussi)
          Bref…pauvre Triss. Et encore le jeu est soft parce que bon…ç’aurait pu être des yeux arrachés, la langue et les seins coupés…euh…enfin voilà, ça peut aller très loin la torture on le sait (historiquement)

          C’est vrai que sans avoir joué aux précédents, on comprend un peu ce qui s’est passé, les liens entre les gens, etc.
          Enfin…parfois ça marche moyen cela dit. J’ai fait une mission ou il fallait aider un collègue appelé Lambert, sorceleur qui voulait venger un ami. Bon…je l’ai trouvé super violent et trop énervé à mon goût, même si c’est censé être un ami de mon personnage^^ Je ne l’ai pas laissé tuer l’ancien sorceleur qui s’est reconverti en marchand. Vu sa version des faits…je lui ai laissé le bénéfice du doute, et Geralt lui dit qu’au pire il peut retourner le buter tout seul^^ (et toc !)
          Bref là j’ai pas trop senti les liens d’amitié avec Lambert^^

        2. Pour les combats, je m’en sors assez bien contre les humains, mais les monstres c’est plus hard. Déjà parer ne sert pas trop parce qu’ils tapent tellement fort des fois que ça étourdit notre perso.
          Et puis des fois…ils font hyper mal même si t’es à plus haut level. Lors d’un contrat, il faut tuer un monstre dans les marais…et le machin j’étais au même niveau que lui mais en 3 coups il me tuait. Un seul coup de griffe m’enlevait plus d’un tiers de ma vie. J’ai halluciné…et je suis mort 2 fois avant de réussir à faire un combat tactique sans me faire toucher.
          Donc plusieurs monstres à la fois…ça devient tendu.

        3. Eh oui et puis évidemment, comme dans tous les RPG qui proposent des jeux de cartes…j’y comprends rien et je suis mauvais. Et ça me gonfle !

          Des fois les adversaires posent 3 cartes de suite, je sais pas comment c’est possible, je peux jamais faire ça. Souvent ils semblent avoir des tonnes de cartes dans leur jeu alors que moi je suis limité, ou alors ils ont évidemment des cartes super fortes que je n’ai pas. C’est bien joli de réfléchir au jeu mais si t’as des cartes de merde…bref.

  14. Mon premier run, j’ai fais le con, j’ai voulu avoir les deux… Monumentale erreur au final. Mon second run (en mode difficile, car j’étais un warrior avant), j’ai préféré Triss. Je l’aime beaucoup.
    Et oui au premier run, la blonde m’a endormi, et j’ai même du l’affronter. J’avais vraiment fais des choix de merde 😀 Je peux donc te dire que pour elle en tout cas, tu as fait le bon choix 😉 Enfin, le choix qui me semble le plus intéressant et le plus positif.
    Ah je me souviens bien de ce passage où tu fais semblant de l’avoir capturé. Premier ou second run, rien à faire, dés que ça commence à tourner un peu au vinaigre, je réagis, on touche pas à ses ongles ! Justement oui, via d’autres passages, le jeu est parfois hard avec les personnages, surtout quand on s’y attache.

    Lambert à la première rencontre, je n’étais pas bien sûr également de ce que je devais penser de lui, vu que je ne le connaissais pas (depuis, je n’ai pas joué aux précédents, mais j’ai lu les romans). Mais j’ai appris à le connaître via les rencontres suivantes.

    Les humains sont plus facilement gérables oui, même si par la suite, t’as des combats bien plus durs, évidemment, courbe de difficulté tout ça. Et les quelques finishs moves sont bien sympas 😀 Certains contrats sont bien hard, je m’étais ramassé sur un ou deux, du coup je me les suis mis de côté pour plus tard quand j’avais un haut level. Je crois avoir terminé mon premier run en étant level 65.

    Rah le jeu de carte, j’en suis fan, j’y ai passé des heures et des heures. En fait il faut lancer des parties dés que tu as un perso qui a l’option dans le jeu, afin de gagner des cartes plus puissantes, et ne pas être à la traine. Surtout que plus tard, tu as une quête où tu peux gagner un tournoi (et donc, des cartes uniques que tu ne peux plus gagner autrement), et si tu as pas assez joué, tu te ramasses bien comme il faut, ce sont des hauts joueurs.

    1. Le problème avec Triss et Yennefer, c’est que dans l’univers du jeu, tu sens que t’es lié à Yennefer, mais dans le jeu…on la voit à peine au début (et je sais qu’on la revoit plus tard)
      Résultat tu vois presque Triss en premier, ou du moins tu peux être “intime” avec elle en premier, et tu la connais mieux (sauf si t’as connu Yennefer dans les autres jeux j’imagine mais c’est pas mon cas)
      Du coup j’ai pas envie de foirer ma relation avec Yennefer avant d’avoir vraiment des interactions avec elle^^ Mais d’un autre côté, c’est pas elle qu’on te “présente” en premier dans le jeu.
      Du coup…c’est bizarre. Tu sens que tu dois rester fidèle à quelqu’un que tu connais pas^^
      Mais bon…je l’ai laissé partir sur le bateau. Je lui ai quand même fait un kiss dans le labyrinthe^^ (eh oh elle était saoule ! Et…euh…ça me donne une excuse^^)

      Le jeu de cartes a l’air sympa mais ouais j’ai des cartes de merde et j’arrive à gagner contre personne là. Fait chier ! On peut pas acheter des cartes plus puissantes pour rattraper le retard ? C’est pénible si t’es foutu pour tout le jeu juste parce que t’as pas trop joué dès le début. Ou alors faut retourner dans le premier village du jeu juste pour faire des parties ?

      Bref…sinon Triss qui défonce Menge ça vaut quand même le coup de le voir^^ Même si pour ça faut la laisser se faire torturer.

      Là je suis en train d’enquêter pour trouver un tordu qui fait boire du liquide corrosif à des gens et leur arrache les yeux…La pauvre chérie de Jaskier s’est fait défoncer d’ailleurs. Intéressante quête à moitié policière^^
      Je déteste vraiment les tarés du feu éternel.

      1. Oui c’est pas faux pour les deux. Même si on te dit de toute façon très tôt (il me semble) que avec Yennifer, ça n’a jamais été facile, toujours un coup à se rapprocher, puis à s’éloigner. Mais les deux sont un peu opposées en terme de comportement, d’enjeux on dira, mais les deux ont bon fond, c’est un gros dilemme on dira.
        Haha oui le kiss dans le labyrinthe, m’en souviens de ça 😀 Tu avances beaucoup dis donc ^^

        Au pire, tu peux trouver sur le net quelques indications sur où trouver telle ou telle carte, ça te permettra au moins de récupérer quelques cartes utiles aux bonnes capacités, et d’avoir au moins un niveau potable. J’étais tellement accro au jeu perso que je me suis un peu perdu dans ses quêtes là. J’avais même rechargé plusieurs fois ma partie au tournoi car je perdais et j’étais pas d’accord haha !
        Moui, mais je l’aimais bien Triss, j’ai malgré tout fait un peu mon protecteur pour ça quand j’ai senti que ça allait mal tourner.
        Il y a de gros tarés dans cette ville là. On y retrouve un peu tous les tords de notre propre société, entre ce culte là, le racisme envers les elfes (il me semble) et pas mal d’autres trucs.

        1. Oh j’avance j’avance…certes je joue tous les jours, mais la mission de Triss qui s’en va est une mission niveau 14. Donc je pense qu’il me reste beaucoup à faire non ?^^

          Ouais Novigrad c’est craignos. Tous les non-humains sont mal vus, et parfois même certains nains veulent voir cramer des sorcières. Donc tous les non-humains ne sont même pas unis et solidaires^^ C’est un gros merdier de haine.
          Je viens de tuer le médecin légiste vampire qui torturait et massacrait plein de gens. Pfiou…il était level 17 je crois, et moi 15. C’était chaud. Pas trop difficile à esquiver, mais le combat a duré 10min ^^

        2. Et là je vais conspirer avec Dijkstra pour tuer Radovid^^
          Il est fou ce Radovid de toutes façons. Et dangereux pour nos belles amies^^

        3. Sinon pour Yennefer, j’ai surtout compris que Geralt a perdu la mémoire un jour, et a rencontré Triss pendant cette période de sa vie. Et que Yen a eu les boules. Du coup ouais ça peut compliquer les relations.

          De toutes façons je n’avais pas envie de choisir une nana trop vite dans le jeu, ça m’aurait surement privé de plein de possibilités par la suite. Et ce serait moins satisfaisant narrativement^^

          Ouais je raisonne pas avec les sentiments moi^^ C’est un jeu après tout. Je veux voir le plus de trucs possibles. Et comme pour être avec Triss on est obligé de se griller auprès de Yen avant même de la connaître un peu dans le jeu, bah j’avais pas envie de restreindre mes options^^
          Si jamais Yen me gonfle je choisirais Triss au prochain coup. Mais là je la connais même pas encore^^

          1. Oui tu as encore un bon bout de chemin, pleins de missions, de nouvelles maps et îles (dont une que j’adore même si assez dure par moment). Ta quête est loin d’être achevée jeune Witcher 😉

            Nivigrad est beau à explorer, intéressant, mais oui, pas le meilleur endroit au monde, loin de là. Ça chauffe de tous les côtés, les non humains sont mal vus, peu unis, et du coup ils voient mal aussi les humains. Faut sortir protégé dans ce genre de villes ^^

            Alors apparemment oui l’épisode “amnésie”, c’est dans The Witcher 2.Et Yennifer et Gerarlt se sont apparemment fait une promesse bien avant, ils sont liés. Enfin c’est compliqué quoi. Comme dans la vraie vie tu me diras 😉 De toute façon, fais ce qui te semble le mieux, éclate toi, profite du jeu et découvre. Et si l’envie te prend tu ressortiras le jeu plus tard pour explorer plus et tenter des choix différents. C’est ce que j’avais fais. Premier run, j’ai tout voulu moi, Yennifer et Tris. C’était pas la bonne solution au final ahah !

            1. Ouais nan ça j’avais entendu que c’était pas bon de vouloir choper toutes les nanas^^ Coquin va !
              C’est un peu comme les Mass effect tout ça,faut pas courir tous les lièvres, ça a des conséquences.

            2. Eh je progresse au gwint^^
              J’ai battu des gars de Novigrad et je commence à avoir des cartes sympas.
              Bon…en général je perds 4 fois avant d’y arriver mais bon…
              En fait ce qui me fout dans la mouise c’est le tirage aléatoire de ton jeu en début de partie. Si t’as pas uniquement des bonnes cartes mais aussi des pas terribles, tu peux te retrouver avec un jeu de merde…

  15. Haha Witcher 3 …

    Pour une fois le titre game of the year a pas été volé.
    Une bien grand jeu fait avec passion et que j’ai dévoré avec amour.

    Sinon je passais juste pour dire que monter son Gégé dans la branche verte alchimique , à haut niveau c’est sacrément radical et puissant , pour peu qu’on soit patient et qu’on applique la bonne huile sur l’arme et ingurgite les bonnes potions.
    Après c’est assez long et chiant à faire mais après 20 ans de mmorpg et de farming comme un coréen , j’avoue que j’étais déjà bien rôdé. 😀

  16. Faze, toujours un homme de goût ^^ Ah ouais non j’ai pas la patience pour farmer comme un Coréen moi 😀

    Et oui Matt, j’ai voulu tout tenter, grand mal m’en a pris, mais j’ai vite retenu la leçon 😀
    Mass Effect, j’avais pris le premier en promo il y a des années, joué une heure et… jamais relancé, faudrait que je me bouge un jour !
    Une fois que tu commences à avoir beaucoup de cartes, tu peux virer les cartes faibles et le tirage aléatoire aura beaucoup plus de gueule ^^

    1. Oui c’est ce que je fais^^
      Pour l’instant je peux jouer que le nord ou l’empire. Mais mon jeu nord a plus de gueule.
      J’y prends goût en fait^^

  17. J’avais prévenu que c’était addictif, j’ai pas compté le nombre d’heures passé dessus, mais souvent des potes passaient me voir à la maison et j’étais encore sur une énième partie 😀

    1. Là j’ai chopé les cartes rares de Skellige^^
      Je commence à avoir de bons jeux. Avec un peu de chance, je pourrais faire le tournoi.
      Et du coup j’ai choisi Yennefer^^ (la quête sur le dernier vœu du djinn est niveau 15 alors bon…déjà faite^^)
      Elle a un côté plus manipulatrice et agaçant, mais elle a aussi plus de personnalité et plus d’interactions avec notre perso. Triss au final…on a eu très peu de missions avec elle. Je sais pas si on la revoit plus tard.

    2. D’ailleurs il y a quand même un truc étrange dans ce jeu. Pourquoi après avoir fait une quête niveau 17, on débloque une quête niveau 15 ? C’est chelou quand même. La quête principale ou il faut retrouver Yennefer à Skellige pour enquêter sur Ciri était déjà niveau 16, et après avoir fait quelques quêtes avec Yen, on débloque la quête sur leur romance qui est…niveau 15.
      Euh…ok. Si je suis obligé de passer par des quêtes niveau 16 ou 17 pour la débloquer, pourquoi ne pas en faire une quête de niveau 17 ou 18 ?

    3. Bon…là je suis niveau 25 et j’envoie mes alliés à Kaer Morhen pour préparer la défense contre la chasse sauvage.
      J’ai un peu peur…ça sent la fin du jeu. J’ai des quêtes niveau 30 de partout qui attendent, mais la quête principale est bientôt finie déjà ?
      J’ai trouvé un défaut au jeu^^
      Dans Skyrim, les missions s’adaptent à ton niveau. Donc même si tu peux finir la quête principale en 20h, tu peux aussi attendre de la faire en dernier au bout de 100h.
      Là, avec le niveau 22 affiché sur la quête pour ramener Ciri, je me sens obligé de faire ça tout de suite forcément. Sinon ce sera hyper simple si j’ai un niveau 30 ou 35. Et du coup…je trouve ça dommage.
      Sauf si c’est pas la fin ?…

      1. Voilà Skellige, j’avais oublié le nom. J’aime beaucoup cette map. Passé tellement de temps à explorer avec mon bateau haha !
        Triss c’est vrai qu’au final, tu as pas mal d’interactions au début, puis après elle disparaît pas mal de temps de l’aventure. Elle n’en reste pas moins attachante mais voilà.
        Sinon non je te rassure, Kaer Morhen n’est pas la fin du jeu. C’est un de mes passages préférés ceci dit (moment épique, musique magistrale, longue quête). À toi de voir si tu veux déjà foncer là ou continuer de vadrouiller un peu, rien ne t’en empêche, tu peux avant comme après dans tous les cas. Donc non, c’est pas la fin 😉

        1. Ah ouf.
          Ouais j’aurais préféré attendre un peu mais…ben la quête est niveau 22. Si j’y vais quand je suis niveau 35 ça va être hyper facile. J’ai déjà fait quelques quêtes que j’avais loupées en ayant 10 niveaux de plus, et c’est pas fun du coup.
          Dommage que ça ne s’adapte pas à ton niveau.

          Ha ha sinon la soirée entre sorceleurs qui se bourrent la gueule, c’était bien fun comme moment^^

          1. Bizarre, j’avais pas eu de mon côté il me semble un gros gap entre mon niveau et les niveaux conseillés, et ce sur tout le jeu. Bon par contre il y a pas à dire, mais le fait d’en reparler, j’ai une furieuse envie de me relancer dans un nouveau run…. Ce qui ne serait pas bien sérieux vu le temps que ça va me prendre, et j’en manque de temps !

            Haha ouais je m’en souviens ça, avec Lambert et… j’ai oublié le nom de l’autre. Et Yennifer qui part bien vite dans sa chambre, et que tu rejoins ensuite 😉 C’est ce genre de moments finalement anodins mais qui donnent de l’épaisseur aux personnages et qu’on peut s’y attacher.

            1. Le youpla boum avec Yennefer c’est juste avant^^ Une fois que c’est fait, tu reviens avec elle à la table pour déconner un peu, puis elle va dormir. Et là beuverie, jeu de cartes, jeu à la con pour picoler…et Eskel qui s’endort par terre, Lambert qui imite Vesemir. Assez poilant^^
              Lambert est un peu moins antipathique maintenant. Il explique bien qu’il est plein d’amertume par rapport à sa vie, qu’il n’a pas eu le choix de devenir sorceleur, et il n’aime pas du tout la “table” qui permet de créer des sorceleurs.

              Sinon à un moment ben j’étais niveau 20 et je tombe sur un bonhomme sur la map qui me donne une quête niveau 10…
              Tu vas me dire, j’aurais pu trouver la mission plus tôt, j’ai pas fouillé partout, et c’est le début de la map de Velen. Mais du coup ça me confirme que les quêtes ne s’adaptent pas à ton niveau.

            2. Sinon…jouer à un jeu long ne prend pas plus de temps par jour en fait^^
              C’est juste que tu vas mettre 3 mois à le finir. Mais c’est pas grave au pire.
              Le souci c’est quand tu as 20 jeux super longs.
              Moi tu vois j’ai revendu Skyrim^^ Parce que je sais que je n’aurais pas le temps de tous les refaire…sauf si j’arrête d’acheter de nouveau jeux^^

              J’hésite même à garder tous mes Final Fantasy.

  18. Si j’ai bien compris la version switch est fournie avec les 2 extensions sont fournies avec le jeu de base.
    Et quelles extensions !! Aussi chouette à parcourir et bien longues , donc rassure toi Matt , tu en as encore pour un bon moment. 😉

    1. Ouais il y a tout dedans^^
      Et j’en suis bien content, même si des râleurs disent que c’est moche, tout ça. Je suis assez impressionné. Je ne pensais même pas possible de porter ce jeu sans que ça rame à mort ou que ce soit hideux. Et c’est ni l’un ni l’autre.
      Après…sur TV il semble que la résolution max possible soit assez faible. Mais bon…en mode portable c’est très cool.

      Je viens de remporter de tournoi de Gwynt^^ J’ai fait comme Rick, j’ai rechargé ma partie quand je perdais^^ Non mais !
      Curieusement c’est le premier gars, le halfelin, qui m’a posé le plus de problèmes. Ensuite ça allait mieux les suivants. J’ai juste perdu une fois contre le finaliste.
      Mais le premier bonhomme, il avait plein d’espions ou de cartes lui permettant d’en récupérer dans sa pioche. Il se retrouvait avec le double de cartes par rapport à moi. Chaud !

  19. Sinon…quelqu’un a joué au jeu Vampyr ?

  20. Oui je sais pour les jeux longs, je suis sur Dragon Quest XI, et j’ai du faire 20h de jeu en plus d’une semaine 😉 Je pense même pas être à la moitié.
    Skyrim, vu que je ne vais pas y retoucher, je l’ai virer du disque dur, vu que je l’ai eu en digital. Il est bien mais je ne pense pas le refaire de sitôt, ou du tout.
    Et félicitations pour le tournoi de Gwent, tu vois que c’est possible ^^ Même si oui, vive les sauvegardes, je m’étais fait later après le premier participant, mais après ça a été aussi.
    Sinon pas touché au Vampyr, n’étant absolument pas fan du studio (détesté Remember Me, Life is Strange sympa au début puis m’a gavé), j’ai fais l’impasse dessus.

    1. Moi je suis surtout fan de trucs de vampires^^ Surtout dans ce genre là.
      Je vais voir les retours de la version Switch et voir si je le prends.

      Marrant moi c’est vraiment le premier participant qui m’a latté (et 3 fois je crois). ça dépend des cartes qu’on a^^ Il arrivait à doubler son jeu, trop de cartes, je pouvais pas suivre…
      Les 2 suivants, je les ai éclatés du premier coup (la fille et l’insupportable elfe)
      Seul le comte m’a vaincu une fois.

    2. D’ailleurs détail marrant : quand j’ai vu que la fille et l’elfe on devait les enchainer sans sauvegarde au milieu, j’ai flippé. Mais je les ai vaincus. Par contre…l’elfe m’a tué au combat à mains nues juste après. J’ai hurlé “naaaaaannnnn enfoiré de tricheur” car j’avais peur que ça me fasse recommencer avec les parties de cartes. Mais c’est bon, vive la save auto avant la baston^^

    3. Fini l’intrigue principale !
      J’ai eu la fin avec Ciri impératrice. J’étais pas sûr de faire ça, mais les autres potentiels monarques sont quand même tous des enfoirés.
      L’empereur aussi mais…bah…c’est le père de Ciri, j’allais pas briser la famille.
      Et au final ça libère le peuple de la Redania, les îles de Skellige prospèrent sous le règne de la nana que j’ai choisie^^ C’est plutôt une bonne fin.
      Le combat contre Eredin était cool.

      Mon seul regret c’est que le jeu t’oblige à faire les quêtes dans un ordre précis. Ok narrativement ça a du sens, mais bon…la quête principale aurait pu au moins s’adapter à ton niveau.
      Il me reste pas mal de quêtes à faire mais elles sont niveau 30 et plus. Et la dernière mission de l’intrigue principale est niveau 30. Donc ça servait à rien que j’attende pour finir…

      Mais bref c’est très chouette comme jeu et je suis assez content de mes choix^^
      Il me reste des missions des DLC donc.

  21. Alors pas trop triste d’être déjà arrivé à la fin de l’aventure? Bon il te reste des trucs annexes et les deux gros DLC quand même, ça va ^^ Je l’ai pas eu tiens cette fin, j’ai eu une fin où Ciri se fait passer pour morte et se retrouve à mes côtés pour arpenter le monde et faire le boulot de sorceleur. Ce qui m’allait, elle est à mes côtés, je peux la protéger, et tout le monde la croit morte.
    Mais ta fin est bien sympa aussi.

    1. Je crois que si on laisse son père au pouvoir et qu’on lui rend visite à un moment dans l’histoire pour que lui et Ciri discutent, ben hop elle sera impératrice.
      Sauf si elle meurt. Car apparemment elle peut mourir si on ne la laisse pas un peu faire ce qu’elle veut. ça doit correspondre aux images des bons moments vécus qu’elle a lorsqu’elle part arrêter le froid blanc.
      Mais moi j’ai été sympa^^ On a même démoli le laboratoire de l’elfe ensemble^^

      Là je viens de finir Hearts of stone. Et je crois que Gaunter de Meuré est devenu mon méchant de jeu vidéo préféré^^ Il est extra, il n’a l’air de rien mais flippant le truc.
      Euh…j’ai pas osé aider le mec dont il voulait prendre l’âme. Mais j’ai fait une sauvegarde. Je vais peut être tenter de vaincre Gaunter (mais euh…il fait peur merde, il arrête le temps et tout…^^)

    2. Ah et tu sais quoi ? J’aime beaucoup Shani^^
      C’est presque ma préférée parmi les donzelles au final. Bon elle a un petit rôle dans le DLC seulement, mais elle est toute mimi.
      Et la quête au mariage avec le fantôme…on se fend la poire^^

      1. Oui quand elle part affronter le froid blanc, les images des moments que l’on voit sont les moments qui peuvent faire dévier le final vers telle ou telle conclusion.
        Ha ha oui l’elfe, j’ai démoli aussi son laboratoire, il était amusant ce passage.
        Mais mais, comment tu enchaines tout ça. Je ne l’ai pas affronter Gaunter perso, peut-être à mon prochain run, j’avais terminé le jeu une nouvelle fois (en mode difficile) et il ne me restait plus que ce DLC à faire, mais j’ai un peu peur j’avoue de faire le DLC en mode hard ^^
        Il ne te reste plus que le dernier DLC donc, que je n’ai toujours pas pris pour ma part, alors qu’apparemment l’ambiance de la nouvelle map est top !

        1. Ouais j’enchaine^^ Bah j’y joue quelques heures presque tous les jours, donc voilà^^
          Après j’ai surement pas fait toutes les missions secondaires. Mais vu que mon niveau reste suffisant pour faire les plus grosses missions…bah ça fonctionne^^

          Je viens de vaincre Gaunter, pour tester^^ Intéressant. Techniquement il est joueur, il faut lui lancer un défi et le lier par un contrat, on doit gagner et il est obligé de disparaitre. Mais il est surement vivant.
          Super cool comme personnage en tous cas ce Gaunter^^

        2. La map de Blood & Wine (royaume de Toussaint) fait un peu conte de fées. Enfin…c’est assez comique, les chevaliers se la jouent super vertueux par tradition et tout^^
          Et l’argument qui tue pour toi : il y a un nouveau jeu de Gwynt à gagner : celui de Skellige^^ Et une mission pour récupérer toutes les cartes.

  22. Pour ma part , Ciri à regagné sa liberté en la faisant passée pour morte auprès de son père.
    Et Gaunther je l’ai envoyé ballader avec son offre qui sentait la mort à plein nez.

    Donc j’ai du jouer un peu comme Rick sur le jeu de base et un peu comme Matt sur la 1ère extension.

    Sinon bon amusement sur le gros morceau qu’est la dernière extension , on en reparlera une fois fini ! 😉

  23. J’essaye de jouer un peu pareil sur Dragon Quest XI en ce moment, une heure par jour, mais je me traîne un peu, car je mate aussi mon petit film par jour à côté, plus le taf et la fatigue.
    On voit bien que tu l’aimes ce petit Gaunter 😀

    Attends…. Un nouveau jeu de Gwynt!!!!!!! Je need cette extension au plus vite !!!!! (blague à part, je la prendrais un jour, mais j’essaye de liquider déjà les gros jeux que j’ai).

    1. Gaunter est un méchant original, une sorte de mauvais génie poli et tout, qui n’a l’air de rien, qui n’a pas du tout un look qui fait peur, mais qui est malgré tout super mystérieux et inquiétant. J’ai en effet beaucoup aimé ce perso^^
      Quand tu arrives à résoudre son énigme pour le vaincre et sauver Olgierd, tu vois vite fait son visage pas content de…démon ou je ne sais quoi et il parle dans un langage chelou comme…je sais pas…une entité Lovecraftienne^^
      J’ai failli foirer d’ailleurs, t’as un temps imparti pour trouver où il se planque avec des indices.
      J’aurais du perdre, juste pour voir ce qui nous arrive^^ Y’avait peut être une cinématique de défaite.

      1. Olgierd je l’ai buté ce manant !

        J’aime pas qu’on me fasse passer pour une idiot et qu’on garde ses petits secrets … 😀
        Mais j’ai beaucoup aimé ce personnage au destin tragique.

        1. Il ne m’était pas très sympathique non plus, mais pour sa défense c’est devenu un connard à cause de son pacte avec Gaunter.
          Faut voir ce qu’il a fait vivre à sa femme…
          J’ai voulu voir ce que ça faisait de le sauver, et se débarrasser de Gaunter.
          Mais les 2 fins sont sympas.

          1. On est bien d’accord , il attire pas la sympathie mais vu son passif ça en fait un personnage intéressant avec une belle histoire faite de zones d’ombres.

            Et Gunther j’adore la façon dont il est discrètement introduit (ainsi que le personnage affable mais dangereux qu’il est) dés le début de l’aventure de base dans l’auberge.
            Un fusil de Tchekhov comme je les aimes !

            1. Exact. Au tout début il nous dit où trouver Yennefer. Et on sent déjà qu’il est bizarre le mec. Comment il sait ça ? C’est qui ? Etc.

    2. En plus le salaud…quand tu le cherches, il y a de super objets à ramasser, mais sur des chemins annexes qui te font perdre du temps. Et si tu vas les ramasser tu entends sa voix “Deralt, attiré par des objets qui brillent ? Vous me décevez !”
      Enfoirééé ! Ce sont des fausses pistes qui peuvent te filer de bons objets mais à moins de tout refaire depuis le début en sachant parfaitement où aller et en évitant les monstres, tu n’auras pas le temps de tous les ramasser^^ (j’ai juste chopé une épée…)

    3. Il y a aussi un autre tournoi de Gwynt dans ce DLC^^

      Et une mission ou il faut retrouver des couilles d’une statue (si si, la mission s’appelle “des burnes de granit” WTF ?? Pas encore faite^^)

  24. Et ben dis donc, il vous a marqué ce personnage ^^ Comme quoi, avec un bon studio, une bonne durée de vie et une écriture solide derrière, un DLC ça peut le faire.
    C’est vrai qu’il était présent au final dans le jeu de base et ce dés le début, très tôt. À croire que les devs l’avaient déjà bien pensés en avance, ou alors se sont rendus compte par la suite du potentiel du personnage, ce qui est intéressant. Quand je m’étais fais le DLC au départ, il s’était écoulé facile un an depuis que j’avais terminé le jeu de base, mais me souvenais de lui malgré tout ^^

    Ah ah super le nom de la mission ! Tu l’as fait depuis ?

    1. Non pas encore^^ Je traine un peu là, je joue un peu moins.
      J’ai juste fait le tournoi de Gwynt.
      Pfiou…tu vas en chier. En fait t’es obligé de jouer la nouvelle faction de Skellige. Elle est sympa mais…se joue assez différemment. Et les adversaires du tournoi sont chauds. Et t’as ZERO sauvegarde possible entre les matchs (sauf au milieu, tu as une sauvegarde auto, heureusement)
      J’ai réussi mais euh…j’ai shutdown le jeu comme un crevard plusieurs fois pour pouvoir rejouer sans que ça sauvegarde mon échec^^

    2. Mouhahaha ! Il y a des fans d’Astérix chez les développeurs. Je suis dans une quête ou je me fais chier à trouver un laisser-passer A38 dans une banque pour retirer de l’argent qu’un mec a placé pour moi…

      Et la quête des burnes est…assez marrante^^

  25. Ah juste la sauvegarde auto, chaud donc. Pas le genre de quête à essayer quand tu as pas touché au jeu depuis des lustres sinon tu perds cash haha !
    Ou il faut faire une sauvegarde externe de ta sauvegarde juste avant le tournoi si on peut sur Switch aussi, comme sur play.

    1. Tu dois réussir 2 matchs, puis il y a une save auto avant une cinématique, puis tu dois re-réussir 2 matchs de suite.
      Alors attends…non, en fait il y a une bagarre à mains nues, tu peux sauvegarder toi-même (mais vite, avant qu’on te tape dessus^^)
      Mais c’est au même moment, entre les 2 séries de matchs.

      Faut s’entrainer avec le jeu de Skellige surtout. Il se joue autrement. Tu as des cartes qui en transforment d’autres, comme les berserkers qui sont à la base des unités faibles mais qui se changent en ours si tu as la carte qu’il faut (qui se place sur une ligne, un peu comme la corne qui booste tes unités…donc tu ne peux pas les changer en ours ET les booster)
      Il y a aussi des cartes qui en appellent d’autres (un peu comme le jeu des monstres, sauf que là c’est un héros, Cerys, la fille de Crach an Craite, qui appelles toutes les vierges en armures dans ton jeu.
      Bref faut faire des matchs avec ce jeu avant sinon tu te fais éclater. La composition de ton deck est super importante. Comme souvent tu vas me dire, mais bon…

  26. Punaise mais la quête principale de Blood & Wine est très prenante aussi. ça envoie vraiment du lourd narrativement ce jeu.
    Et puis vu la durée des DLC…c’est presque un nouveau jeu. Surtout ce blood & wine qui propose beaucoup de choses.

  27. J’avais déjà un peu touché à ce jeu là lors du jeu de base, et même si ce n’est pas mon favori, il est intéressant dans ses mécaniques pour nous faire jouer et donc prévoir différemment nos coups, ce qui est bien sympa ^^

    Il parraît que Blood & Wine a une nouvelle map énorme, et une durée de vie conséquente oui. Ils sont sympas quand même chez ce studio de nous livrer pour le coup des DLC qui neufs devaient coûter 15 euros mais te donnent l’impression de refaire un jeu presque en terme de contenu, sans être du contenu copier coller.

    1. Euh…la faction de Gwynt Skellige n’existe pas en dehors de ce DLC. ça fait même partie d’une quête, on rencontre le mec qui a inventé la faction et des joueurs puristes qui sont contre^^

      J’ai fini le jeu. Pfiou le boss de fin fait mal au cul. T’as intérêt à savoir esquiver. Et le bouclier magique ne sert pas à grand chose.
      J’ai eu la meilleure fin, je suis content^^
      Et il y a vraiment un personnage super qui nous accompagne et qui semble venir d’un jeu précédent : Régis le vampire supérieur…qui est un pote à Geralt.

      Je vais attendre un peu et surement que je referais un new game +
      En tous cas tout ça pour 50€, je ne me sens pas volé. Rien que Blood & Wine pourrait être vendu seul à 40€ que ça me choquerait pas.

  28. Blood and wine ca c’est sur que c’est pas de l’arnaque c’est un demi witcher le truc.
    Regis le Vampire est un personnage important des bouquin et ca m’a fait plaisir de le retrouver dans le jeux.
    Il y a la série qui sort bientôt qui en jette bien bon ca a l’air d’adapter les bouquin plutôt que le jeux.

  29. Oh tiens, je savais pas qu’il y avait un trailer pour la série. Bon je ne suis pas série, je ne suis pas axé Netflix non plus, mais si ça respecte l’univers des bouquins, j’y jetterais un oeil justement. De ce que ça montre, ça a l’air plutôt respectueux, notamment en ce qui concerne le backgroung de Yennifer, mais bon, j’attends de voir.
    Visuellement ça a l’air d’en jeter c’est clair. Par contre Henry Cavill dans le rôle du Witcher, je ne suis pas convaincu, il va avoir du taf pour m’y faire croire, mais bon, je ne suis pas à l’abris d’une surprise ^^

  30. Le format série pour witcher me semble adapté sinon faut faire une série de film super long sans cul ni violence.
    Moi aussi je suis a la recherche de ma première claque de la part de netflix a part midhunter de Fincher j’ai rien vu de marquant Stanger Things les deux première saison sont cool mais anecdotique.

    1. Perso, j’ai trouvé Stranger things assez quelconque et écrit à la truelle mais mindhunter( un peu moins la deuixème saison) est plutôt pas mal et surtout dark crystal a été une vraie bouffée de joie!! Pour the witcher, je suis sceptique sur Cavill qui fait un peu cosplayer de la manga expo mais comme j’aime beaucoup l’acteur, je laisserai sa chance au produit. Après, Netflix étant très “américain” dans ses acceptations (ok pour la violence mais le cul c’est le mal, par exemple), j’ai un peu peur du buffy contre les vampires version fantasy! Même si j’aimais bien buffy…

  31. Ouais Stranger Things, dés que j’ai vu la hype autour et l’argument nostalgie, ça ne m’a pas du tout intéressé. Midhunter pour tout dire que j’en avais même pas entendu parler, honte à moi. Je suis pas un grand fan de Fincher mais je reconnais sa minutie et son talent plastique, du coup pourquoi pas un de ses jours tenter un épisode pour voir ce que ça donne (même si me connaissant, ce jour ne risque pas d’arriver, mais je garde au cas où dans un coin de ma tête). Dark Crystal je n’ai eu que des avis positifs autour de moi en effet ^^
    Mais ouais, The Witcher, on verra bien. Ça a l’air d’avoir été fait avec sérieux et beaucoup de connaissances sur les bouquins, donc ça peut le faire, même si comme toi, Cavill ne me convint pas, mais je verrais bien à la sortie de la série, je tenterais là pour le coup. Je crois que ça débarque dans un mois, donc on saura vite.
    Buffy ahah, je n’avais vu à l’époque avec la trilogie du samedi sur M6 que les trois premières saisons. Je ne détestais pas, j’étais jeune, j’étais le public visé, mais j’avoue que j’ai jamais tenté de voir la suite et d’avoir la fin de l’histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *