[U.K] The Swimmer - Frank Perry (1968)

Tout sur le cinéma européen, parce que lui aussi est intéressant.
Répondre
Postscriptom
Administrateur du site
Messages : 2800
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 17:06
Contact :

[U.K] The Swimmer - Frank Perry (1968)

Message par Postscriptom » lun. 16 févr. 2015 13:33

THE SWIMMER (1968)

Titre français : LE PLONGEON
Titre français alternatifs : UN HOMME A NU ; LE NAGEUR ; A LA RECHERCHE DU PASSE
Réalisation : Frank Perry, Sydney Pollack (non crédité)
Scénario : Eleanor Perry d'après une nouvelle de John Cheever

Résumé :

Des plans de nature... Il fait beau, la caméra se ballade au milieu des bois tandis qu'on entend des pas feutrés, et une sublime musique (Marvin Hamlisch)... Dérangés par l'intrus les animaux s'enfuient, effrayés...
Mais l'homme (Burt Lancaster) n'est pas intéressé par eux, il veut juste rentrer chez lui, simplement en nageant à travers les piscines des villas de ses anciens voisins (!)...
Il a en effet disparu depuis quelques années et revient soudain, en maillot, nul ne sait pourquoi (peut-être pas même lui...), jusqu'à ce que se dévoile petit à petit l'incroyable vérité...



Le premier film où le héros est en maillot du début à la fin, ça c'est du pitch, franchement qui aurait envie de voir un truc pareil, et pourtant dès les premiers plans on est subjugé par ce film, un chef-d'oeuvre hypnotique, méconnu et très peu diffusé, qui non seulement est une critique féroce de la bourgeoisie de l'époque (remember LE LAUREAT ?...) mais annonce aussi de façon évidente, bien avant BONNIE AND CLYDE ou LA HORDE SAUVAGE, l'avènement du nouvel Hollywood (sorti en 1968 mais tourné en 66, c'était vraiment un film maudit...), le tout avec une star qui EST l'incarnation de l'ancien Hollywood (il débarque littéralement de TANT QU'IL Y AURA DES HOMMES), dont malgré les difficultés de tournage (le réal', vrai auteur du film avec sa femme au scénario, est renvoyé à un moment pour être remplacé par... Sydney Pollack) il avouera plus tard que c'est son film préféré...

Pour ceux pas convaincus par la BA j'ai cherché un peu et j'ai trouvé le générique, envoûtant (la première et sublime partition de Marvin Hamlisch pour le cinéma, écrit d'après le livre, voir son interview ci-dessous), et surtout vraiment très étrange avec ces travellings latéraux et en surimpression les bruits de pas du "héros" (ça aurait dû être une vue subjective en fait, hé bien non c'est un plan de côté...), les animaux qui s'enfuient avec une temporalité bizarre (le hiboux qui est filmé de nuit), et surtout l'apparition de Lancaster qui rentre dans le plan "comme Bambi" (dixit Thoret, voir ci-dessous), filmé en plongée depuis les arbres avec une caméra tremblée d'une étonnante modernité, en deux plans d'ailleurs (ils ont dû prendre le meilleur de deux prises, avec le plongeon parfaitement cadré à la fin de la deuxième), et surtout l'enchaînement avec la musique qui reprend une fois Lancaster dans l'eau, inoubliable et d'un spleen incroyable qui annonce déjà le film, avec une telle scène (absente du bouquin et imaginée par le réal' et sa femme) on comprend d'entrée que malgré les apparences on n'est plus dans un film classique et qu'on va voir un truc incroyable qui annonce déjà le nouvel Hollywood, un versant sombre de LA PARTY (1968) où Sellers en visite chez des bourgeois dynamitait symboliquement aussi dès l'incipit le vieux cinéma à la papa type GUNGA DIN...

https://vimeo.com/82615818

Mais évidemment pour comprendre ce film majeur essentiel et redécouvert récemment, qui mieux que Jean-Baptiste Thoret pour le présenter, historien du cinéma de genre (mais de quel genre relève THE SWIMMER ?), sans conteste une de ses meilleures prestations (il adore le film et ça se voit) dans la cadre du festival de cinéma de genre d'Enghiens-Les-Bains, qu'il organise chaque année...

A voir absolument donc, à la limite même avant le film si vous ne craignez pas trop les spoilers, d'abord pour ne pas passer à côté des scènes et des sous-textes les plus marquants, mais surtout pour se faire une idée fantasmée du film avant de le voir, et de constater qu'il est bien au-delà de ce qu'on pouvait imaginer !...

Disponible en Blu-ray Z1 / DVD Z2.



Une interview de Hamlisch qui revient sur son implication dans le projet :

:mrgreen:

Avatar du membre
Oli
Administrateur du site
Messages : 5065
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 03:25
Localisation : Osaka
Contact :

Re: The Swimmer - Frank Perry (1968)

Message par Oli » mer. 18 févr. 2015 03:57

Merci beaucoup pour cet article. Je vais essayer de voir ça.

Postscriptom
Administrateur du site
Messages : 2800
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 17:06
Contact :

Re: The Swimmer - Frank Perry (1968)

Message par Postscriptom » jeu. 2 juil. 2015 16:22

Un "digest" sympa de la conférence sur THE SWIMMER :P


Répondre