Abel Ferrara

Tous les films qui concernent le continent nord-américain
Répondre
Avatar du membre
feroner
Messages : 829
Enregistré le : jeu. 10 sept. 2015 17:52

Abel Ferrara

Message par feroner » sam. 6 nov. 2021 16:37

Image
C'est un de mes réalisateur US préféré. Du cinéma indé aux budget variable. C'est libre violent varié avec du sexe et des femmes badass. La dégaine de ce mec est totalement dingue c'est un grand réalisateur mais ils ressemble plus à un junkie voir à un clodo.
En ce moment je me refait presque l'intégralité de la filmographie Il y en a deux que j'avais jamais vu, Body Snatchers et The addiction

Body Snatchers 1993.Très étonnant réalisé à l'époque ou il était au sommet de sa carrière Ferarra réalise un pur film de studio. UN Alien-like assez nul très prévisible plat jamais inquiétant. La réalisation est propre mais très banale, les acteurs ne sont pas terribles. Il se permet quand même de pas du tout mettre en avant les valeurs familiales  de tuer un enfant en gros plan et une fin bien nihiliste. C'est déjà ça.

The Addiction 1995
Film de vampire moderne à tout petit budget réalisé dans un beau noir et blanc très contrastée. On a un film de vampire qui est à moitié classique. Car ses vampires craignent le soleil, les crucifix n'ont pas de reflets et ont une force phénoménale. Ça se passe dans le milieu universitaire et l'actrice principale analyse sont état de vampire de manière philosophique. Et ils se comportent comme des junkie ils se shoote au sang. Christopher Walken fait une apparition géniale en Vampire qui a réussi à dompter son addiction au sang. Il y a pas mal d'acteurs qui vont jouer plus tard dans les Soprano, c'est assez amusant. J'ai trouvé ça très bien.

The King of New York 1990
J'adore ce film pour moi il est culte je l'ai vu énormément de fois. La première fois c'était sur canal je devais avoir 11 ans c'était une nouveauté et à l'époque pour moi c'était un film d'action.
Revu dans un master 4k de toute beauté. Le film le plus travaillé visuellement de Ferrara le plus "bourgeois" comme il le dit lui-même. Film ultra stylisé avec des couleurs incroyables, New York paraît encore plus dangereux que Gotham. C'est pas du tout réaliste mais de manière assumée très décadent et violent c'est en voyant Terminator qu'il a eu l'idée de ce film. La musique très présente est top il y a du Vivaldi des synthés et beaucoup de Rap ce qui ne se faisait pas du tout à l'époque. Le casting est grandiose Christopher Walken est magistral il a un charisme monstre et à cette étincelle de folie très impressionnante. Et il y a plein d'acteurs inconnus qui vont devenir des stars: David Caruso, Laurence Fishburne, Wesley Snipes, Steve Buscemi.
Ça manque d'un bon rôle féminin alors que c'est quelque chose qu'il fait très bien dans ses films habituellement. Un classique

Avatar du membre
Lionel Roudoudou
Messages : 105
Enregistré le : mer. 27 oct. 2021 15:14

Re: Abel Ferrara

Message par Lionel Roudoudou » sam. 6 nov. 2021 16:58

Il est désormais admis de façon presque "officielle", par quasiment tous ceux qui y ont participé, que Body Snatchers a moins été réalisé par Abel (à l'époque en totale roue libre au niveau de la dope) que par son chef-op Bojan Bazelli - qui avait déjà éclairé China Girl et King of NY. Et c'est vrai que, sans même avoir connaissance des soucis de paternité du film, on peut constater que celui-ci ne ressemble en rien au reste de la filmo de son réal.
Dans un registre similaire, Vincent Gallo avait déclaré que c'était lui qui avait dirigé la majorité de The Funeral, Ferrara étant, selon ses dires, aux abonnés absents pour cause de déglingue non-stop durant le tournage. Sauf que, venant de Gallo (mytho notoire qui a tendance à très fortement exagérer la réalité), ce genre d'anecdote paraît, curieusement, tout de suite bien moins crédible. :mrgreen:

Avatar du membre
Somewhat
Messages : 191
Enregistré le : ven. 28 mai 2021 15:22
Contact :

Re: Abel Ferrara

Message par Somewhat » dim. 7 nov. 2021 12:57

Bad Lieutenant a été un vrai choc pour moi, aussi bien pour la réalisation, l'interprétation d'Harvey Keitel (l'une de ses meilleures), sans oublier le scénario signé Nicholas St. John, polar imprégné de religion (même si je suis athée).

Après il y a eu The Addiction ou King of New York ; il faut que je revois Nos Funérailles et Body Snatchers !

Avatar du membre
feroner
Messages : 829
Enregistré le : jeu. 10 sept. 2015 17:52

Re: Abel Ferrara

Message par feroner » dim. 7 nov. 2021 17:46

Ca m'étonne pas du tout que Body Snatcher ne soit pas réalisé par Abel ca lui ressemble tellement pas.
Trop bon l’anecdote sur Vincent Gallo j'ai jamais pus le piffer ce type.

Bad Lieutenant ca été un choc pour pas mal de monde. Mais je lui trouve des longueurs trop de scène ou il ce drogue et trop de putain de baseball.

Et la belle surprise on vient de m'apprendre qu'un nouveau film de lui va bientôt sortir.
Zero and Ones avec Ethan Hawke, Valerio Mastandrea, Babak Karimi, Cristina Chiriac.
Pas de date de sortie mais un BA sans sous titres. Elle fait un peut peur cette BA mais elle me semble a coté de la plaque a ce la jouer Blockbuster. Faut voir j'y crois on reconnais un peut son style.

Avatar du membre
mangé par un hibou
Messages : 236
Enregistré le : dim. 21 févr. 2021 08:41

Re: Abel Ferrara

Message par mangé par un hibou » lun. 8 nov. 2021 10:04

feroner a écrit :
sam. 6 nov. 2021 16:37
Body Snatchers 1993.Très étonnant réalisé à l'époque ou il était au sommet de sa carrière Ferarra réalise un pur film de studio. UN Alien-like assez nul très prévisible plat jamais inquiétant. La réalisation est propre mais très banale, les acteurs ne sont pas terribles. Il se permet quand même de pas du tout mettre en avant les valeurs familiales  de tuer un enfant en gros plan et une fin bien nihiliste. C'est déjà ça.
Et hop t'es déja rayé de la liste du père Noel.
Et je te dénonce pour incitation a la haine.

Avatar du membre
Somewhat
Messages : 191
Enregistré le : ven. 28 mai 2021 15:22
Contact :

Re: Abel Ferrara

Message par Somewhat » lun. 8 nov. 2021 12:25


Avatar du membre
feroner
Messages : 829
Enregistré le : jeu. 10 sept. 2015 17:52

Re: Abel Ferrara

Message par feroner » lun. 8 nov. 2021 15:24

Sympa la vidéo je me la regarderai plus tard.
Et oui j'ai pas aimé Body Snatcher, faut dire qu'il fait tache dans sa filmographie.

L'ange de la vengeance 1982 avec Zoé Lund.
Trois ans après Driler Killer son premier film très fauché et un peut amateur. Il revient avec un film très en avance sur son temps comme souvent. Cette fois la réalisation est plus soigné il y a des beau plan en extérieur et surtout on comprend la pulsion meurtrière du personnage principal. Metre une femme en premier rôle c'était pas banal à l'époque et muette en plus fallait oser. Zoé Lund sans sort pas mal pour une fille qui n'a presque rien tourné elle est attendrissante au début. Et terrible en femme fatale sur la fin. Ce film me fait penser à ce qui ce passe à Hollywood. Après des années de matchisme et surtout de surreprésentation masculine. Il y a une vengeance qui va trop loin.

Avatar du membre
Lionel Roudoudou
Messages : 105
Enregistré le : mer. 27 oct. 2021 15:14

Re: Abel Ferrara

Message par Lionel Roudoudou » lun. 8 nov. 2021 19:10

Le film en devient poignant quand on connait le parcours de son actrice, rapidement tombée dans la came, jusqu'à en mourir bien trop jeune. Son chemin recroisera, sinon, celui de Ferrara puisque c'est elle qui a écrit le scénar de Bad Lieutenant, y interprétant même le rôle de la dealeuse qui effectue le fix sur Keitel, dans une des scènes glauques d'un film qui n'en manque, certes, pas.

Si on veut une preuve supplémentaire de la place qu'occupait la dope dans sa vie, il suffit de mater son court-métrage Hot Ticket qui évoque son rapport à la chose. Faisant constater qu'il est fou que Abel soit, lui, aujourd'hui toujours en vie, jusqu'à même avoir récemment fêté son 70ème anniversaire. Qui l'eût cru... :gene:


Avatar du membre
feroner
Messages : 829
Enregistré le : jeu. 10 sept. 2015 17:52

Re: Abel Ferrara

Message par feroner » mar. 9 nov. 2021 14:11

Assez glauque la vie de Zoé Lund elle était beaucoup trop crédible en Junkie dans Bad lieutenant. D'ailleur c'est elle qui a écrit le scénario et elle aurait même réalisé quelques scène.
Image
Abel Ferrara et Keith Richards toujours vivant en 2021 c'est complètement dingue.

New York 2h du matin (Fear City) 1984
Premier truc qui frappe le générique plan en hélico et plein d'acteurs connus. Bien plus conventionnel que l'ange de la vengeance limite assez banal pour un film noir de l'époque et même un truc très étonnant
Un happy end
le seul de toute ca filmo je crois. Le film ne se concentre pas sur un seul personnage et son point de vue contrairement à presque tous ses autres films. A ce demander si il a eu le contrôle sur ce film, son premier où il avait du fric. Le film est pas mal niveau réalisation surtout la nuit ca a vraiment d'la gueule. Et surtout si on veut ressentir l'ambiance crade du Manhattan nocturne de l'époque. A ce niveau le film est parfait comme le corps de Melanie Griffith.
Image

Avatar du membre
feroner
Messages : 829
Enregistré le : jeu. 10 sept. 2015 17:52

Re: Abel Ferrara

Message par feroner » jeu. 11 nov. 2021 20:46

China Girl 1987
Film très intéressant ce mélange West side story (un peut), Roméo et Juliette (énormément) et le film de gangster bien noir. La réalisation passe un cap, les plans sont tous travaillés, l'image est impeccable. Il y a plein de bons second rôle pour les gangsters David Caruso, James Russo, Joey Chin.. Par contre les deux jeunes qui font Roméo et Juliette sont assez fades. Et c'est ça qui est bizarre. l'histoire d'amour passe presque au second plan alors que les rapport entre les différents clans sont plus travaillés et assez réalistes dans leurs rapport de force. Un très bon film.

Avatar du membre
Lionel Roudoudou
Messages : 105
Enregistré le : mer. 27 oct. 2021 15:14

Re: Abel Ferrara

Message par Lionel Roudoudou » jeu. 11 nov. 2021 22:46

Pas plus fan que ça de la période baroque de Abel, incluant ce film-ci et le suivant. Lui préférant la sécheresse de Ms .45 ou l'austérité quasi-bressonienne de Bad Lieutenant et The Funeral. Même si elle reste, bien sûr, ô combien meilleure que bien des machins qu'il a enquillé par la suite - bon courage quand tu aborderas sa filmo à partir de Blackout... :mrgreen:

Avatar du membre
Lionel Roudoudou
Messages : 105
Enregistré le : mer. 27 oct. 2021 15:14

Re: Abel Ferrara

Message par Lionel Roudoudou » ven. 21 janv. 2022 16:28

feroner a écrit :
dim. 7 nov. 2021 17:46
Et la belle surprise on vient de m'apprendre qu'un nouveau film de lui va bientôt sortir.
Zero and Ones avec Ethan Hawke, Valerio Mastandrea, Babak Karimi, Cristina Chiriac.
Pas de date de sortie mais un BA sans sous titres. Elle fait un peut peur cette BA mais elle me semble a coté de la plaque a ce la jouer Blockbuster. Faut voir j'y crois on reconnais un peut son style.
Je ne sais pas si tu y crois encore mais sans doute le visionnage de la chose va-t-il quelque peu refroidir tes ardeurs. :mrgreen:
En un mot : c'est atroce. Haut la main le pire "film" de son auteur - et Dieu sait qu'il y a pourtant de la concurrence. Si je mets "film" entre guillemets, c'est parce que le machin que j'ai enduré ne ressemble en fait à rien. Une suite d'instants nawak censément "sensitifs" qui racontent juste NADA puisqu'il n'y a aucune intrigue à proprement parler (bravo aux gens qui ont rédigé le synopsis officiel et la bande-annonce visible plus haut de façon à faire croire à un quelconque récit).

On y retrouve les pires errements de Ferrara poussés à leur paroxysme. Dans la mesure où même lors de certains de ses titres les plus approximatifs (en gros tout ce qu'il enquille depuis la fin des 90's), il gardait un semblant d'histoire qui parvenait à, vaille que vaille, bâtir une matière narrative, aussi ténue soit-elle. Ici : walou. Dialogues pseudo-cryptiques abscons, persos sortis de nulle part qui apparaissent et disparaissent sans qu'on sache qui ils sont ni à quoi ils servent, ton entre emphase silencieuse et gênante hystérie, image DV moche à faire peur, omniprésente musique atonale de Joe Delia qui inonde chaque plan... On dirait le délire arty d'étudiants en ciné persuadés d'accoucher d'une oeuvre aussi profonde qu'essentielle alors qu'ils ne font qu'empiler du vent. Le seul point positif est que ça dure moins d'une heure et demie, sauf que le rythme est si apathique qu'on a l'impression que l'ensemble en fait le double.

Seul conseil :
Image

Avatar du membre
feroner
Messages : 829
Enregistré le : jeu. 10 sept. 2015 17:52

Re: Abel Ferrara

Message par feroner » sam. 22 janv. 2022 18:43

J'avais un petit espoir...
Après t'avoir lu j'ai l'impression que ce film ressemble à la fin de new rose hôtel. À partir de la sa carrière est parti en couille. Des trucs potable mais assez chiant comme Pasolini ou sympa mais anecdotique comme Go Go Tales. Son dernier que j'ai aimé c'était Welcome to New York.

Répondre