Sicario de Denis Villeneuve

Tous les films qui concernent le continent nord-américain
Avatar du membre
jang gerald
Administrateur du site
Messages : 1504
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 20:06

Sicario de Denis Villeneuve

Message par jang gerald » sam. 24 oct. 2015 19:34

Image

synopsis : « Sicario », en français "sicaire", est un tueur à gages. Le titre fait référence aux tueurs opérant pour les cartels d'Amérique centrale et du Sud.
La zone frontalière entre les Etats-Unis et le Mexique est devenue un territoire de non-droit. Kate, une jeune recrue idéaliste du FBI, y est enrôlée pour aider un groupe d’intervention d’élite dirigé par un agent du gouvernement dans la lutte contre le trafic de drogues. Menée par un consultant énigmatique, l'équipe se lance dans un périple clandestin, obligeant Kate à remettre en question ses convictions pour pouvoir survivre.

Image

Denis Villeneuve avait déjà beaucoup fait parler de lui, avec, entre autre, Incendies et Prisoners (comme étant le renouveau du polar), mais beaucoup l'attendait au tournant pour son 1er films d'"action", au casting réjouissant, et à la 1ère bande annonce qui annonçait la couleur.

Donc, qu'en est-il de ce Sicario, signé par le nouveau prodige ? Son réalisateur a-t-il délaissé ses ambitions et vendu par la même occastion son âme à Hollywood ?

L'ouverture compte déjà parmi l'une des plus réussies du cinéma, plus de 5 minutes tendues comme pas permis, où le son prendrait presque le dessus sur l'image (au ciné, mes oreilles ont failli saigner !), avec cette BO signée Johann Johannsson, faite de quelques notes mais surtout de fureur brut, avec des espèces de distorsions acoustiques qui mettront à mal vos tympas...si ce n'était que ça, le film affiche, toujours dès ces fameuses (culte ?) premières minutes, un réalisme cru, une violence sèche (et/ou inversement, ou tout en même temps, en fait on est déjà déboussolé), avec ces hommes, qui vomissent face l'atrocité à laquelle ils sont témoins, et dont ils ne se seraient pas douté une seconde (même si on l'a vu dans la bande annonce, la scène, dans son intégralité secoue, remue grandement).
C'est fort, viscéral, on est pris d'assaut (comme la demeurre des caïds), cloué à son fauteuil, cette scène d'ouverture mémorable est d'une précision diabolique, les personnages sont humains (le vomissement, sérieux), la mise en scène millimétrée...

Image

Et ce ne sont que les 5 premières minutes, et le "calvaire" (pas cinématographique hein, vous l'aurez compris) ne fait que commencer, puisque comme le personnage de Emily Blunt (joué à la perfection), nous sommes pris tel un otage, perdu, avançant timidement dans ce fracas de violence, graphique et psychologique (bon nombre de scènes choquantes), on se sent proche de cette jeune recrue prometteuse, dont les doutes ne vont que s'accroître, transformant le film en une expérience sensorielle à la limite de l'interactivité.

Le film vous prend à la gorge à peine le rideau levé, et ne vous lâchera plus jusqu'au générique final...et encore, l'expérience aura été tellement unique et remuante, qu'elle ne fera que de vous poursuivre bien au delà de la séance, déjà pour avoir assisté à un film maîtrisé à la perfection par un réalisateur qui n'use pas d'effets de style inutiles (scènes en vision nocturne, parfois à la 1ère personne, et ces magnifiques plans aériens), en livrant une dose d'adrénaline que bon nombre de gros blockbuster doivent et devraient jalouser , ici pas d'effets pyrotechniques à outrance, on va à l'essentiel, d'un réalisme quasi documentaire, il suffit de voir une autre scène grandiose sur l'autoroute pendant une extradition pour s'en apercevoir : l'effet va crescendo, la tension est une fois de plus hyper tendue (le film entier l'est de toute façon), mais pas d'explosions de voitures, de lance roquettes, de gunfights démesurés et inutilement longs, les exécutions sont vives et réalistes, le film vous étonne en prenant à contre pied tout ce que l'on nous sert inlassablement en temps "normal".

Image

Sans compter la dernière partie du film avec l'assaut final dans le tunnel : vision nocturne, toujours avec le point de vue d'Emily Blunt, la violence se fait hors champ, on entend les coups de feu, on flippe en marchant vers l'inconnu...encore une fois, Villeneuve contourne les clichés et nous livre une scène inouïe, couplée à la mise en lumière de l'histoire et de ces répercussions, même si on avait forcément des doutes qui se faisaient de plus en plus pesants, le final retourne et fini par nous assommer littéralement.
Sans compter sur cette tranche de vie d'une famille mexicaine que l'on suit parallèlement par petites bribes.

Niveau casting, c'est du même acabit, entre un Josh "Goonies" Brolin parfait dans son rôle ambigu, Emily Blunt, qui je vous le répète est épatante, et Benicio Del Toro qui nous livre encore une fois une prestation hors norme, bien qu'on l'avait déjà vu dans ce genre de rôle, l'effet est toujours là, ce mec arrive à vous donner envie de devenir son meilleur pote mais aussi à vous faire flipper à vous donner la mort en l'espace d'une seconde. Les seconds rôles étant aussi à l'avenant.

Image

J'ai certainement oublié certains trucs, mais une chose est sûre, ce film va devenir un véritable classique, pour moi c'est une petite perle, aux antipodes des productions hollywoodiennes que l'on nous serre par paquet.

C'est violent, voire même révulsant, intelligent, réaliste, tendu du slip à l'extrême, sérieusement je n'ai jamais été dans un tel état de stress, de choc au cinéma, j'avais l'impression d'avoir un balai dans le cul pendant toute la séance, d'habitude on prend ses aises, limite avachi sur le fauteuil, là non, j'étais droit comme un piquet, reprenant difficilement mon souffle...il n'y a qu'une fois le générique arrivé que j'ai senti une sorte de délivrance, pas du tout péjoratif, car je venais de vivre une grande expérience, mais juste content de pouvoir respirer à nouveau normalement.

D'ailleurs, un monsieur, âgé, assis devant moi et ma femme avec lequel nous avions discuté avant la séance, a été un peu retourné par tant de violence, mais qui lui a montré à quel point nous avons de la chance d'être en France.
Nous avons également approché 2 femmes d'un certain âge pour leur demander ce qu'elles en avaient pensé, moi qui m'attendais à une réponse négative, j'ai été surpris d'apprendre qu'elles avaient adoré, et qu'elles étaient déjà admiratrices du travail de Denis Villeneuve.
Ce qui m'a un peu embêté je dois l'avouer, car malgré le fait que je sois en admiration depuis toujours face à ce metteur en scène, je n'ai jamais vu aucun de ces films, chose rare, car je suis dans cet état pour quelqu'un dont je connais au minimum un film, là je ne sais pas, ce Denis Villeneuve, ses films, m'ont toujours attiré, mais pour je ne sais quelles raisons, je n'ai jamais eu l'occasion d'en voir ne serait-ce qu'un seul, pourtant ce n'était pas l'envie qui manquait.
Pour vous dire, ce Sicario, j'ai été le voir avec ma femme sur un coup de tête, ce n'était pas prévu, je serais certainement encore passé à côté d'un de ses films.
En tout cas, pendant la séance, et après, je n'ai cessé de regretter le fait de n'avoir jamais vu un seul de ses films, malgré, ce qui est paradoxal, toute l'admiration que j'ai pour lui (en ayant lu des articles, des critiques, vu des bandes annonces, pour des films qui m'attirés énormément).

J'arrête ma life ( :mrgreen: ), et vous conseille vivement cette péloche, en VO bien évidemment, pour un résultat encore plus immersif.


Image


Postscriptom
Administrateur du site
Messages : 2800
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 17:06
Contact :

Sicario de Denis Villeneuve

Message par Postscriptom » sam. 24 oct. 2015 19:42

Oui vu à sa sortie (j'avais vu PRISONERS... 8-) ), bien aimé aussi même si évidemment on peut toujours nuancer les points de vue, comme ici dans cette récap' des podcasts NO CINE, excellent enfin des connaisseurs qui discutent de cinéma de genre (ciné et jeux vidéo, featuring Dahan), avec donc celui sur SICARIO intitulé UN THRILLER DE SALON :lol:

http://www.capturemag.net/les-grandes-b ... e-de-plus/

Avatar du membre
Oli
Administrateur du site
Messages : 5059
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 03:25
Localisation : Osaka
Contact :

Sicario de Denis Villeneuve

Message par Oli » dim. 25 oct. 2015 10:42

Sortie en avril 2016 au Japon.

Non, je ne déconne pas.

Avatar du membre
jang gerald
Administrateur du site
Messages : 1504
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 20:06

Sicario de Denis Villeneuve

Message par jang gerald » dim. 25 oct. 2015 13:16

Oli a écrit :Sortie en avril 2016 au Japon.

Non, je ne déconne pas.
D'ici là t'auras déjà le bluray us ou français, au choix ! :D

Avatar du membre
Cherycok
Administrateur du site
Messages : 4274
Enregistré le : mer. 28 mai 2008 16:58
Localisation : Toulouse
Contact :

Sicario de Denis Villeneuve

Message par Cherycok » lun. 26 oct. 2015 08:50

On va le voir mardi soir nous à priori, enfin, si on trouve une séance en VO...

Avatar du membre
jang gerald
Administrateur du site
Messages : 1504
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 20:06

Sicario de Denis Villeneuve

Message par jang gerald » lun. 26 oct. 2015 11:12

Pressé d'avoir ton (ou votre) retour, j'espère en tout cas que tu le vivras aussi intensément que moi !

Avatar du membre
feroner
Messages : 606
Enregistré le : jeu. 10 sept. 2015 17:52

Sicario de Denis Villeneuve

Message par feroner » ven. 30 oct. 2015 16:51

"Qui trop combat le dragon devient dragon lui-même" Nietzche
J'ai entendu ca l'autre jour ca ma fait penser a Sicario... ou alors j'ai rien compris.

Postscriptom
Administrateur du site
Messages : 2800
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 17:06
Contact :

Sicario de Denis Villeneuve

Message par Postscriptom » sam. 31 oct. 2015 09:01

Tiens justement hier soir vu ENEMY, tourné avant PRISONERS (mais sorti après) et dont je suis incapable de dire si c'est du lard ou du cochon, film "auteurisant" mais pas chiant (1h30, superbe mise en scène au cordeau digne de ses autres films...) qui lorgne vers Cronenberg et David Lynch tout en laissant la place à toutes les interprétations (l'avant-dernier plan WTF :shock: ...), je vais d'ailleurs voir quelques forums pour comprendre un peu mieux tellement je n'ai aucune imagination, et dont la morale pourrait être "ne louez plus vos films au vidéo-club" (Oli est mal barré :lol: ), bref si le bonhomme vous intéresse n'hésitez pas (surtout ne cherchez pas à savoir de quoi ça parle avant, même la BA ci-dessous ne dévoile rien) vous allez vivre une expérience intéressante :D


Avatar du membre
Oli
Administrateur du site
Messages : 5059
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 03:25
Localisation : Osaka
Contact :

Sicario de Denis Villeneuve

Message par Oli » sam. 31 oct. 2015 14:15

Ça m'intrigue. Je vais donc essayer de le... louer ! :mrgreen:

Sinon Post', tu as pensé quoi de PRISONERS ? Je ne me souviens pas avoir vu ton avis sur la chose. J'ai trouvé ça classique au premier abord mais très bon. L'anti GONE GIRL pour ma part.

Postscriptom
Administrateur du site
Messages : 2800
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 17:06
Contact :

Sicario de Denis Villeneuve

Message par Postscriptom » sam. 31 oct. 2015 14:31

Oui bien aimé PRISONERS aussi, et détesté GONE GIRL (Fincher j'y crois plus...) même si je n'ai pas déliré dessus au dernier degré non plus, en fait j'aime bien Villeneuve justement pour ça, il prend des sujets classiques et leur applique sa mise en scène clinique, classe et élégante largement au-dessus du lot, avec une touche plus ou moins "auteur" (cf. ENEMY qui reste sympa quand même, j'ai trouvé une vidéo explicative je sens que je vais bien rigoler :lol: ) pour des films très différents, d'ailleurs il y aussi INCENDIES (fait avant PRISONERS) qui a bonne réputation, je vais le voir sous peu aussi je pense...




Avatar du membre
feroner
Messages : 606
Enregistré le : jeu. 10 sept. 2015 17:52

Sicario de Denis Villeneuve

Message par feroner » dim. 1 nov. 2015 18:50

Je me suis commandé enemy est Incendies en Blu-ray.
La dernière fois que j'ai loué un film ca devait être une K7. Il y a encore des vidéo club au Japon on c'est une espèce de VOD.
Qu'est ce que vous lui reproché a Fincher je le trouve toujours bon moi.

Postscriptom
Administrateur du site
Messages : 2800
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 17:06
Contact :

Sicario de Denis Villeneuve

Message par Postscriptom » dim. 1 nov. 2015 21:29

Ca existe encore le bluray ?... :lol:

Pour Fincher c'est subjectif l'avant-dernier film (le remake d'un autre film identique) je me suis enfui en voyant la tête des gens qui attendaient devant la porte de la salle, et pour le dernier (oublié le titre aussi, fascinant la mémoire sélective :D ) j'avais acheté un ticket mais je ne me suis pas réveillé et donc j'ai perdu ma place, donc il est nul... :mrgreen:

Avatar du membre
feroner
Messages : 606
Enregistré le : jeu. 10 sept. 2015 17:52

Sicario de Denis Villeneuve

Message par feroner » lun. 2 nov. 2015 15:44

Effectivement c'est assez subjectif !!! Ca doit être Millenium et Gone Girl
Oui je suis accro au support physique surtout pour les film dont le réalisateur me plait par exemple j'ai tout les Scorcèse en DVD Blu-ray pareil pour Eastwood (ca fait un paquet) mais hors de question d'acheter Jurassic world ou pixel (des film jetable mais cool).

Avatar du membre
Oli
Administrateur du site
Messages : 5059
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 03:25
Localisation : Osaka
Contact :

Sicario de Denis Villeneuve

Message par Oli » mar. 3 nov. 2015 15:07

Loué puis vu ENEMY - dommage je n'ai jamais trouvé mon double dans les films que j'ai loués...

J'ai beaucoup aimé. C'est superbement bien mis en image, rien n'est laissé au hasard, l'ambiance est lourde, l'acteur excellent (je le vois souvent d'ailleurs depuis quelque temps) et certaines apparitions font vraiment froid dans le dos - dans le couloir,
le plan final brrrrrrr !
, etc.

Après la signification, pour moi :
il n'y a qu'un Jake, c'est assez évident
et j'en ai eu la confirmation avec la vidéo explicative postée par Post'. J'étais loin d'avoir tout compris en tous les cas, mais j'adhère bien aux explications de ce Youtuber.

Ah oui, j'oubliais ; j'ai vu le film en réalité virtuelle. Juste après la fin d'ENEMY, je suis allé aux toilettes pour tomber nez à nez avec... une belle araignée toute noire et velue fixée sur l'un des murs blancs ! J'ai quand même eu un drôle de sentiment durant une petite seconde :mrgreen:

Postscriptom
Administrateur du site
Messages : 2800
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 17:06
Contact :

Sicario de Denis Villeneuve

Message par Postscriptom » mar. 3 nov. 2015 20:40

Oui l'explication du youtuber est sympa et assez plausible, contrairement à d'autres versions que j'ai pu lire sur des forums, et pour Gyllenhall il y a NIGHT CALL / NIGHTCRAWLER de Dan Gilroy à voir, génial en caméraman obsédé par les scoops macabres dans un Los Angeles nocturne, là encore certains qui n'ont jamais rien vu ont crié au chef-d'oeuvre mais sans aller jusque-là le film est pas mal et Gyllenhaal amaigri est complètement tcharbé (et en prime le retour de René Russo en MILF :lol: )...


Avatar du membre
Oli
Administrateur du site
Messages : 5059
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 03:25
Localisation : Osaka
Contact :

Sicario de Denis Villeneuve

Message par Oli » mer. 4 nov. 2015 02:49

Oui celui-là je l'ai manqué au cinéma. J'attends qu'il sorte à la location (oui, oui, ça existe encore au Japon Feroner :mrgreen: ). Je me suis rendu compte, en surfant sur IMDB hier, que Jake Gyllenhall avait quand même une sacré filmo :shock: D'ailleurs je pense aller voir EVEREST au ciné la semaine prochaine - j'en attends rien, sinon un bon divertissement.

Avatar du membre
jang gerald
Administrateur du site
Messages : 1504
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 20:06

Sicario de Denis Villeneuve

Message par jang gerald » jeu. 5 nov. 2015 15:50

J'ai toujours adoré Jake Gyllenhaal, depuis Donnie Darko en fait, je te le conseille vivement si tu ne l'as pas vu (avec en prime Patrick Swayze dans un second rôle, en prof).
Dans sa filmo, je te conseille également Le secret de Brockeback mountain de Ang Lee (un rôle risqué, un peu comme le duo de Happy Together de WKW), Jarhead, Zodiac (de Fincher justement), Brothers de Jim Sheridan. Des petits chefs d'œuvre, au pire d'excellents films.

Mais même si tu ne remet pas l'acteur, je suis sûr que tu as déjà vu au moins un film cité plus haut.
Un très grand acteur, vraiment.

Postscriptom
Administrateur du site
Messages : 2800
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 17:06
Contact :

Sicario de Denis Villeneuve

Message par Postscriptom » jeu. 5 nov. 2015 16:50

Mais même si tu ne remet(s) pas l'acteur
Oui j'ai toujours pensé qu'Oli ne connaissait rien à rien... :lol:

Avatar du membre
feroner
Messages : 606
Enregistré le : jeu. 10 sept. 2015 17:52

Sicario de Denis Villeneuve

Message par feroner » jeu. 5 nov. 2015 17:49

Oli t'es vraiment pas physionomiste il joue dans Prisoners, je l'ai bien aimé dans source code un film de SF assez original et je l'ai loupé dans "la rage au ventre" de Antoine Fuquas.
Evrest j'ai pas trop aimé le début présentation des personnages bien cliché ca a beau être une histoire vraie tu a le fou fou, le Russe pas fin, la Japonaise Sympa, le mec qui a pas de thune qui a économisé depuis des années, c'est peut être la VF qui arrange pas. Mais le principal toute la partie ascension est réussit c'est spectaculaire vertigineux la 3d fonctionne bien et puis c'est pas tout les jours qu'on a un film d'alpinisme.
J'ai vu incendie sans savoir de quoi ca parlait et c'est pas mal du tout très bien filmé mais des petit défaut certaine scène (plans) trop longue la partie contemporaine est vraiment en dessous de l'histoire de leur mère qui est poignante, émouvante.

Avatar du membre
jang gerald
Administrateur du site
Messages : 1504
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 20:06

Sicario de Denis Villeneuve

Message par jang gerald » jeu. 5 nov. 2015 18:39

Postscriptom a écrit :
Mais même si tu ne remet(s) pas l'acteur
Oui j'ai toujours pensé qu'Oli ne connaissait rien à rien... :lol:
Merci de signaler ma faute d'orthographe... :mrgreen:
Ces derniers temps, entre écrire vite et ne pas me relire (sans compter la vieillesse :D )... :oops:

Répondre