La forteresse noire (Michael Mann, 1983)

Tous les films qui concernent le continent nord-américain
Répondre
Avatar du membre
Lionel Roudoudou
Messages : 105
Enregistré le : mer. 27 oct. 2021 15:14

La forteresse noire (Michael Mann, 1983)

Message par Lionel Roudoudou » ven. 10 déc. 2021 18:09

Image

Des nazis sont envoyés pour garder une vieille et mystérieuse forteresse roumaine. L'un d'eux, par erreur, laisse s'échapper une force inconnue qui était prisonnière des murs...

J'avais vu le film il y a hyper-longtemps. Tellement que je ne m'en souvenais, en fait, quasiment plus. Ne gardant vaguement en tête que quelques plans et le souvenir de quelque chose d'un peu confus. Le film étant dispo sur le replay de Paramount Channel (qui plus est dans une copie plutôt pas mal et en tous cas nettement meilleure que bien des rips VHS moisis trouvables sur le net), j'ai sauté sur l'occasion de rattraper mon retard et enfin me faire plus juste idée de la chose.

On connait le contexte : tournage très compliqué, mort du spécialiste des effets spéciaux qui a laissé toute l'équipe dans l'embarras et studio qui a allégrement sabré dans le résultat final (qui excède à peine l'heure et demie, générique compris). Pour autant, je partais presque conquis d'avance. Parce que le film s'inscrit pile dans ma période préférée de Mann et même entre mes deux favoris du réal (Thief et Manhunter). Que la proposition, qui mêle film de guerre et film d'horreur représente, à priori, tout ce j'aime au ciné. Que le cast quatre étoiles (Scott Glenn, Ian McKellen, Jürgen Prochnow, Gabriel Byrne) fait saliver d'avance. Et que la réputation de l'objet (qui ne cesse d'enfler avec les années) laissait espérer quelque chose de peut-être inabouti mais riche de promesses.

Et le fait est que ça démarre pas mal, sous haute influence du Sorcerer de Friedkin - même image verdâtre, même ambiance sombre et boueuse, même score synthétique de Tangerine Dream. Mann pose ses jalons, le récit se met en place, on se frotte les mains en anticipant ce qui va arriver. Sauf que ça va rapidement se gâter...
Une fois le contexte exposé, l'histoire se met à avancer à pas de géants, comme s'il manquait des pans entiers du film (et, de fait...). Ce qui serait un moindre mal (encore que) si ce qu'on voyait affichait une certaine tenue. Sauf qu'arrivé à la moitié, ça dérape dans le n'importe quoi et le kitsch absolu. Que ce soit au niveau des SFX d'un autre temps, des dialogues philosophico-existentialistes niveau CE2, du cabotinage éhonté de certains acteurs (Ian McKellen : c'est de toi que je parle) ou de l'emphase de Mann qui se retrouve, plus que de raison, à enchaîner les ralentis sur fond de nappes vaporeuses de Tangerine Dream. Et puis ça se termine de manière abrupte et c'est tout. Euh... O.K. :0

Comme j'ai trop de respect pour Mann (surtout celui de cette période) pour prononcer des mots comme "nanar", on parlera, selon la bien commode expression consacrée, de "grand film malade". Et sans doute y avait-il, effectivement, quelque chose de potentiellement passionnant dans le sujet. Pour autant et malgré tout l'amour qu'on peut porter au réal, on a aussi le droit de penser qu'il s'est loupé, même si les circonstances ne l'ont pas aidé. Quant à l'hypothétique version longue fantasmée par les fans depuis bientôt quarante ans, ayant cru comprendre que Mann ne voulait plus entendre parler du film (ne le mentionnant d'ailleurs, sauf erreur, jamais), on peut raisonnablement dire qu'elle restera au rayon des rêves cinéphiliques humides. À moins que surgisse un de ces quatre un #RestoreTheMannCut sur Twitter ? :mrgreen:

Avatar du membre
feroner
Messages : 829
Enregistré le : jeu. 10 sept. 2015 17:52

Re: La forteresse noire (Michael Mann, 1983)

Message par feroner » dim. 12 déc. 2021 11:47

Pareil énorme déception et il ce situe aussi dans ma période préféré de Mann entre Thief et Hacker. Quoi que Hacker j'avais pas vraiment d'avis fraudais que je le revois.
En ce moment Il écrit un livre qui serait le prequel et le sequel de Heat.

Avatar du membre
Somewhat
Messages : 189
Enregistré le : ven. 28 mai 2021 15:22
Contact :

Re: La forteresse noire (Michael Mann, 1983)

Message par Somewhat » lun. 13 déc. 2021 10:02

feroner a écrit :
dim. 12 déc. 2021 11:47
En ce moment Il écrit un livre qui serait le prequel et le sequel de Heat.
Ah ouais ?! Avec comme projet de l'adapter ?

Avatar du membre
feroner
Messages : 829
Enregistré le : jeu. 10 sept. 2015 17:52

Re: La forteresse noire (Michael Mann, 1983)

Message par feroner » lun. 13 déc. 2021 13:44

Somewhat a écrit :
lun. 13 déc. 2021 10:02
feroner a écrit :
dim. 12 déc. 2021 11:47
En ce moment Il écrit un livre qui serait le prequel et le sequel de Heat.
Ah ouais ?! Avec comme projet de l'adapter ?
C'est pas prévu et ça risque d'être compliqué vu leurs âge.

Avatar du membre
Lionel Roudoudou
Messages : 105
Enregistré le : mer. 27 oct. 2021 15:14

Re: La forteresse noire (Michael Mann, 1983)

Message par Lionel Roudoudou » lun. 13 déc. 2021 14:13

N'était-il pas annoncé comme réal du pilote de la série Tokyo Vice ?

Avatar du membre
Somewhat
Messages : 189
Enregistré le : ven. 28 mai 2021 15:22
Contact :

Re: La forteresse noire (Michael Mann, 1983)

Message par Somewhat » lun. 13 déc. 2021 14:14

feroner a écrit :
lun. 13 déc. 2021 13:44
C'est pas prévu et ça risque d'être compliqué vu leurs âge.
Oui, en même temps si c'est pour faire ça avec d'autres acteurs ou comme chez Scorcese...

Avatar du membre
Lionel Roudoudou
Messages : 105
Enregistré le : mer. 27 oct. 2021 15:14

Re: La forteresse noire (Michael Mann, 1983)

Message par Lionel Roudoudou » lun. 13 déc. 2021 14:22

J'espère que tu n'es pas en train de dire du mal de The Irishman... :perv:

Avatar du membre
mangé par un hibou
Messages : 236
Enregistré le : dim. 21 févr. 2021 08:41

Re: La forteresse noire (Michael Mann, 1983)

Message par mangé par un hibou » lun. 13 déc. 2021 15:17

Lionel Roudoudou a écrit :
lun. 13 déc. 2021 14:22
J'espère que tu n'es pas en train de dire du mal de The Irishman... :perv:
Il préfère "AntMan et la guêpe"

Avatar du membre
Somewhat
Messages : 189
Enregistré le : ven. 28 mai 2021 15:22
Contact :

Re: La forteresse noire (Michael Mann, 1983)

Message par Somewhat » lun. 13 déc. 2021 16:35

Lionel Roudoudou a écrit :
lun. 13 déc. 2021 14:22
J'espère que tu n'es pas en train de dire du mal de The Irishman... :perv:
J'ai tenu jusqu'à la fin, mais c'était du niveau d'une mini-série pour moi ; et surtout, les SFX avec les gestuelles de papys... 8/

Avatar du membre
Lionel Roudoudou
Messages : 105
Enregistré le : mer. 27 oct. 2021 15:14

Re: La forteresse noire (Michael Mann, 1983)

Message par Lionel Roudoudou » lun. 13 déc. 2021 17:37

J'aurais du mal à défendre certains choix hasardeux de Scorsese, notamment au niveau des SFX. :mrgreen: Mais le film m'avais juste scotché. N'ayant pas souvenir récent d'avoir maté quelque chose d'aussi radical dans sa morbidité, sa mélancolie, son côté suffocant de noirceur. Et trouvant hyper-gonflé que le réal, qu'on attendait sur un terrain connu, ose offrir l'inverse esthétique absolu des Affranchis (et Casino) avec cet objet aussi peu aimable.
Maerty : you're still the best et le monde paraîtra bien vide quand tu ne seras plus là (le plus tard possible, on l'espère).

Avatar du membre
feroner
Messages : 829
Enregistré le : jeu. 10 sept. 2015 17:52

Re: La forteresse noire (Michael Mann, 1983)

Message par feroner » lun. 13 déc. 2021 17:55

Somewhat a écrit :
lun. 13 déc. 2021 16:35
Lionel Roudoudou a écrit :
lun. 13 déc. 2021 14:22
J'espère que tu n'es pas en train de dire du mal de The Irishman... :perv:
J'ai tenu jusqu'à la fin, mais c'était du niveau d'une mini-série pour moi ; et surtout, les SFX avec les gestuelles de papys... 8/
Faudrait pas réduire un grand film de 3h30 à un détail technique qui est vraiment gênant que sur deux trois passage. Mais pourquoi il a pas pris une doublure mélangé avec des plans serrés pour la scène ou De Niro tabasse l'épicier.

Avatar du membre
Lionel Roudoudou
Messages : 105
Enregistré le : mer. 27 oct. 2021 15:14

Re: La forteresse noire (Michael Mann, 1983)

Message par Lionel Roudoudou » lun. 13 déc. 2021 18:04

Cette scène a décidément traumatisé tout le monde, même les adorateurs du film (à raison, tant elle est falche). :mrgreen:

Avatar du membre
Lionel Roudoudou
Messages : 105
Enregistré le : mer. 27 oct. 2021 15:14

Re: La forteresse noire (Michael Mann, 1983)

Message par Lionel Roudoudou » jeu. 20 janv. 2022 13:57

feroner a écrit :
dim. 12 déc. 2021 11:47
En ce moment Il écrit un livre qui serait le prequel et le sequel de Heat.
Le teaser annonçant la sortie du livre (pour cet été) a été dévoilé hier :


Répondre