La saga Megaten

Pour les consoles actuelles et la génération juste avant
Avatar du membre
Goldanus
Messages : 106
Enregistré le : sam. 23 janv. 2021 17:04

La saga Megaten

Message par Goldanus » lun. 4 oct. 2021 21:22

Je profites de cette petite bafouille sur Shin Megami Tensei 4 pour créer un topic sur toute les saga liés a cet univers chelou.


Image

Shin Megami Tensei 4 (donc)
Série principale mais éternel second couteau de la licence spin-off Persona les jeux Shin Megami Tensei ont toujours eu cette aura du jeu de la niche pour les boutonneux tatoués et scarifiés par l’adversité vidéolubrique. Etant complétement un néophyte je suis longtemps resté sur le palier de la série, intrigué et rebuté. Intrigué car on ne va pas se mentir, les visuels vendent du velours côtelés pour la rétine, un truc doux au toucher des yeux. Un truc foisonnant avec son chara design particulier, son decorum du quotidien et son bestiaire complétement fou avec des démons la bite en l’air et des réinterprétations visuelles de folklores connues, religieux ou mythologiques. Vu du pallier tout ça impose une personnalité visuelle très forte qui agit comme un gros appel du pied.

Et enfin rebuté car la série se tape une méchante reput d’un truc santiep. Une expérience du calvaire qui semble partagé par tous (je n’ai jamais vu autant de photos d’Hellraiser que sur les treads SMT). Nocturne ayant même la reput d’être un des jrpgs les plus impitoyables qui soit…

En réaction aux retours des joueurs de Nocturne ou pour caller avec le public de la 3DS le 4ème épisode a redistribué les cartes en lubrifiant l’expérience de jeu avec sa sauvegarde à la volée et ses différents modes de difficultés. Et après l’avoir pratiqué sur le IV je ne sais même pas comment le précédent a pu se passer de ces features tant la moindre mauvaise rencontre avec des ennemis lambda peut déboucher sur un game over dès le premier tour…

Bref, tout ça nous amène au 4ème volet qui semblait être le meilleur point d’entrée sur la série, comme un alignement des planètes favorables pour enfin franchir le seuil… Et en fait, le premier choc c’est le système de jeu. Je m’étais tellement gonflé le cerveau sur un jeu « tableur excell » que la simplicité et l’évidence des mécaniques de jeu fut une réel surprise.

Le système de jeu est très simple à appréhender mais dense à assimiler. On a du tour par tour basique épicé par cette mécanique de weakness qui permet de gratter des tours, le bon élément sur le bon ennemi, c’est 50% du taff de fait. Ensuite il y a ce système de recrutement bandulatoire ou le besoin de levelling est remplacé par le besoin de recruter des monstres variés pour gonfler son écurie en la rendant plus polyvalente, de soif de fusions entre ses gloumoutes afin de bâtir des roxxor sur le champ de bataille.

Ce système de recrutement à base de joute verbal avec multiples options de dialogues est un trésor de moments mémorables, un jeu dans le jeu. Pour recruter des démons il faut les convaincre en plein milieu d’un combat, et pour les convaincre il faut se lover dans la psyché des monstres pour les charmer. Là où le jeu explose son concept c’est qu’il n’y pas de manière type inamovible pour les convaincre. Chaque démon étant différents, certains se laisserons envouté par notre refus de marchander, d’autres te demanderons des cadeaux, et une fois qu’ils ont tout raflé te balance que t’es un gros bollos et que tu ne mérites pas de les avoir dans ta team, certains seront séduit par tes mensonges et ta perfidie et d’autres, plus sensibles, se braqueront au premier bobard. Ça donne lieu à des échanges souvent marrant, perturbants, et le fait de déplacer l’enjeu du combat sur cette joute verbal est une idée absolument mortel, superbement exploitée et exécutée.

A ce titre, le jeu est certes beaucoup plus accessible que l’idée que je pouvais m’en faire mais ca reste un apprentissage à la dure. Le tuto-qui-ne-dis-pas-son-nom du premier donjon est un baptême du feu impitoyable. Le jeu joue la pédagogie en te donnant les clés mais te laisse te démerder face au premier gros mur qui te pop dans la gueule sans prévenir. Confiant face au premier boss, le Matador, tu tape du pied sur l’ost de headbanger du combat (cette patate <3 ) en te disant « easy money » sur les premières secondes jusqu’à ce que ce dernier te balaye littéralement toute ton équipe en une seul tour, avec une seule magie. A 4 pattes avec la bouche pleine de tesson de bouteille ce boss t’apprend juste à te pencher sur la mécanique de buffs et de debuffs sans quoi le Matador est imbattable. C’est là, en plein milieu d’un feu d’artifices de molaires que tu apprends dans la douleur ta dernière leçon. Le jeu t’en fera voir des vertes et des pas mûr après mais rien n’attend un tel niveau de traumatisme.

Le jeu a aussi ceci de particulier qu’il lie une histoire cryptique avec un univers foisonnant. Une espèce de gros pot-pourri de différents folklores religieux avec le monde qui se déchire en deux parties grise. D’un côté Lucifer et de l’autre Melkabah, et aucun de ces parties n’est un idéal. Il faudra pourtant choisir, des fois malgré soit, entre les deux ou tenter la meilleur voie, celle du milieu. La plus dure à atteindre aussi tant certaines mécaniques liés aux choix sont crytpiques. C’est une des parties qui intéresse le moins votre serviteur, la partie gamefaqs sur les genoux. J’ai donc plus « subit » que choisi mes choix, je n’ai pas eu l’impression d’avoir la main sur un truc qui me dépassait.

Cet aspect couplé au rendu austère de certaines parties du jeu (nous y reviendrons) donne des fois l’impression de se perdre dans un truc un peu froid et abscon.

En parlant de trucs opaques, l’exploration du jeu est un peu castré par son interface bonne à sucer le canon d’un flingue chargé. L’exploration se décline en 2 phases, les phases TPS avec des petites zones interconnectées dans la même « grande zone ». Et l’autre phase ou tu traverses Tokyo sous la forme d’un petit pion dans les rues de la ville. Les quartiers sont reliés par des teleport accessibles dans les zones TPS mais cértaines zones de quartiers ne sont accessibles que dans les phases de pion. Et il est TRES compliqué d’y voir clair tant tous les quartiers semblent se ressembler, pas aidé par les multiples rencontres aléatoires et les pivotements de la caméra qui font que, souvent, à la sortie d’un combat tu ne sais même plus par quel côté tu étais venu. Ce petit grief agit comme un caillou dans la chaussure du kiff sur quasiment toute la durée du jeu mais atteint un niveau de reloutace complétement insupportable sur les 10 dernière heures. Lorsqu’on nous sollicite sur plusieurs allers retours aux 4 coins de la map, là on ne va pas se mentir le plaisir est un lointain souvenir. C’est uniquement habité par le démon de la complétionite que je me suis fadé ce calvaire, jusqu’à un certain point… Se gratter la tête pendant une heure sur comment rejoindre tel coin inaccessible de Tokyo, y arriver, pour trouver un coffre avec un item lambda que t’en a tellement que tu ne peux pas en prendre plus. C’est une belle allégorie sur ses dernières heures de jeu qui tirent un peu gratuitement sur la corde.



C’est un peu dommage tant tout le rythme de ce qui précède est sacrément bien galbé. Ayant été plutôt traumatisé par le rythme complétement asthmatique de Persona 5 avec ses tunnels visuels novels étalés sur plusieurs heures d’affilés le rythme de SMT 4 est largement moins flasque et pachydermique. Faut dire qu’il n’y a pas de feature second life/sim ici… True. Mais du twist à la fin de la première partie, en passant par les révélations qui amorcent la dernière ligne de droite les 40 heures et quelques sont globalement plutôt bien rempli, malgré le fait que ça grippe un peu passé les 30H.

Ce serait compliqué de parler du jeu sans évoquer aussi le fait qu’il impose une sacré « gueule », avec une forte personnalité. Les textures ne sont pas hacheday de haute kalitay mais la 3D donne un sacré cachet « sisi la famille » au jeu. La profondeur amène comme une certaine opulence dans le rendu, un beau chausse pied pour l’habillage soigné du jeu même si nous sommes manifestement dans l’équivalent videoludique d’une série B en termes d’ampleur de prod.

Et tout ce bel emballage roule une grosse pelle à la musique du jeu. C’est simple, 3DS en main, le casque vissé sur les oreilles son ost atmosphérico/trip-hop/thème handbangers te colle direct dans un truc pas commun qui dégage un charme fort et unique.
Image

Avatar du membre
TennenRishin
Messages : 39
Enregistré le : sam. 2 oct. 2021 13:26
Localisation : Junkyard

Re: La saga Megaten

Message par TennenRishin » lun. 4 oct. 2021 22:47

Ah cette bubuche d'amour... :heart_eyes:

Est ce qu'on peut faire ça sur discord hein ? XD

Comment ça fait plaisir de se relire un bon pavton écris avec les tripes après un an de sécheresse madeuse... Comme une agréable sensation d'enfiler des pantoufles à la maison après une journée de marche dans de la neige fondue. Donc si je comprends bien c'est ton premier SMT ? Alors je te souhaite la bienvenue dans la famille megateniste Goldy en espérant qu'une foule t'imitera bientôt. ^^
J'espère aussi que ce n'est que le premier d'une longue liste pour toi. Bon t'as commencé par l'un des tout meilleur mais au moins tu seras boosté pour faire les autres. :mrgreen:
Ensuite il y a ce système de recrutement bandulatoire ou le besoin de levelling est remplacé par le besoin de recruter des monstres variés
La tu mets le doigt sur quelques chose de fondamental sur laquelle j'aimerais m’arrêter deux secondes à l'occasion haha mais on à le temps. :mrgreen:

En tout cas merci d'avoir recréé le saint topic en l’inaugurant d'une aussi belle manière ! On en veut encore :+1:
Image

Avatar du membre
Cherycok
Administrateur du site
Messages : 4631
Enregistré le : mer. 28 mai 2008 16:58
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: La saga Megaten

Message par Cherycok » mar. 5 oct. 2021 09:49

J4avoue que je n'avais jamais entendu parler de cette saga...

Avatar du membre
mangé par un hibou
Messages : 174
Enregistré le : dim. 21 févr. 2021 08:41

Re: La saga Megaten

Message par mangé par un hibou » mar. 5 oct. 2021 17:56

Certainement le jeu que j'attend le plus cette année.

Avatar du membre
TennenRishin
Messages : 39
Enregistré le : sam. 2 oct. 2021 13:26
Localisation : Junkyard

Re: La saga Megaten

Message par TennenRishin » mar. 5 oct. 2021 22:49

Pareil ! Depuis le premier vrai trailer de 2018 ou 2019 je me force a ne plus rien regarder ni lire sur le jeu histoire de préserver intacte le sentiment de découverte. :mrgreen:

Hâte de voir ce que ça va donner. :cote:
J4avoue que je n'avais jamais entendu parler de cette saga...
Mais il faut te lancer ! On sera ravi de t'accompagner la dedans ! ^^
Image

Avatar du membre
Cherycok
Administrateur du site
Messages : 4631
Enregistré le : mer. 28 mai 2008 16:58
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: La saga Megaten

Message par Cherycok » mer. 6 oct. 2021 07:55

TennenRishin a écrit :
mar. 5 oct. 2021 22:49
J'avoue que je n'avais jamais entendu parler de cette saga...
Mais il faut te lancer ! On sera ravi de t'accompagner la dedans ! ^^
Je n'ai plus réellement le temps de m'investir dans des RPG. Je joue beaucoup moins qu'avant. Pour te donner un ordre d'idée, je suis toujours sur Bravely Default 2 alors que je l'ai commencé en avril ou mai 2021 et je n'ai que 58h de jeu dessus...

Du coup, je me tourne beaucoup plus maintenant vers des jeux à "plaisir immédiat" et qui si possible ne sont pas trop longs. C'est con hein, car plein de jeux pourraient me faire envie, mais je n'ai plus le temps de m'y investir comme avant entre ma femme, mes 3 enfants, mon boulot et mes autres passions à coté (le cinéma avant tout). Le seul sur lequel je m'investirais, car ma femme y jouera aussi, c'est BALDUR'S GATE 3, fait par Larian Studios qui avait déjà fait DIVINITY ORIGINAL SIN 2 qu'on a littéralement adoré (fait 2 fois, 120h de jeu à chaque fois)

Avatar du membre
DrizztDaermon
Messages : 18
Enregistré le : ven. 1 oct. 2021 18:32

Re: La saga Megaten

Message par DrizztDaermon » mer. 6 oct. 2021 08:43

Ah, les pavés de Goldy, ça m'avait manqué.
C'est sûr qu'en terme de plaisir immédiat (c'est sec), d'accommodation familiale (c'est un puit temporel) et de divertissement rassérénant (c'est l'angoisse démoniaque), la saga SMT se pose comme le Pokémon de l'enfer, dans sa forme de bravoure bien sûr.
Bon, les jeux semblent vouloir "s'adoucir" un peu avec le temps, d'être un peu plus tendre avec le joueur, Atlus a compris que la niche c'est bien, mais la grosse niche de luxe, ça rapporte plus. le spin off Persona est d'ailleurs plus connu aujourd'hui que sa série d'origine (et les 3 premiers opus étaient eux aussi de sacrés enfoirés avec le joueur)
Néanmoins, c'est passionnant, fascinant et pour peu que l'on lâche prise et se laisse entrainer dans les tréfonds des superbes mécaniques de SMT (et son ambiance, ces créatures, sa narration, sa musique ...) et ben c'est mortel.
A mon avis, le cinquième opus qui s'en vient sur Switch, ça risque bien d'être le plus ros succès de la franchise et je croise les doigts pour qu'il soit certes un peu plu accessible mais conserve ses attraits lugubres qui le rendent si vivant.

En passant Cheryock, bravo pour les 60h environ sur Bravely Default II, l'est pas à moitié engageant lui non plus ;)

Avatar du membre
mangé par un hibou
Messages : 174
Enregistré le : dim. 21 févr. 2021 08:41

Re: La saga Megaten

Message par mangé par un hibou » sam. 16 oct. 2021 12:02

Ou est Vivi ?

Avatar du membre
Cherycok
Administrateur du site
Messages : 4631
Enregistré le : mer. 28 mai 2008 16:58
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: La saga Megaten

Message par Cherycok » sam. 16 oct. 2021 18:14

Ah ben j'ai l'impression que tous les gens qui se sont inscrits recemment sont deja repartis ^_^

Avatar du membre
MechaRiki
Messages : 13
Enregistré le : lun. 4 oct. 2021 18:48

Re: La saga Megaten

Message par MechaRiki » sam. 16 oct. 2021 20:30

mangé par un hibou a écrit :
sam. 16 oct. 2021 12:02
Ou est Vivi ?
Dans ton cul.

Avatar du membre
mangé par un hibou
Messages : 174
Enregistré le : dim. 21 févr. 2021 08:41

Re: La saga Megaten

Message par mangé par un hibou » sam. 16 oct. 2021 22:12

Vu le nombre de fois où j'ai eu cette réponse, je pense que mon arrière train eberge au moins un stade entier.

Avatar du membre
Vivi
Messages : 18
Enregistré le : lun. 4 oct. 2021 18:58

Re: La saga Megaten

Message par Vivi » dim. 17 oct. 2021 13:21

Je suis là :D.
SMTV day one, mais sans le collector pour moi. J'espère que ça sera bien, même si ça risque de continuer dans le chemin shonenisant de SMT 4 Apocalypse. On verra bien, en tout cas je trouve le design du héros super <3.

Image

Sinon, j'ai refait SMT3 avec la version Remaster et c'était vraiment incroyable, c'est vraiment un des meilleurs Megaten (tous Megaten confondus), si ce n'est le meilleur.

Avatar du membre
Goldanus
Messages : 106
Enregistré le : sam. 23 janv. 2021 17:04

Re: La saga Megaten

Message par Goldanus » dim. 17 oct. 2021 16:46

Shonenisant, mais oui! J'avoue Apocalypse est beaucoup moins crypto-austère que le premier. Mais du coup les perso du roster se découvrent avec intérêt dans un truc plus bitable/accessible et sexy à voir/jouer : yummie <3 (même si je me doute que les tatoués de la licence ca doit beaucoup ressembler à un compromis commercial pour élargir le spectre des joueurs).
Image

Avatar du membre
Vivi
Messages : 18
Enregistré le : lun. 4 oct. 2021 18:58

Re: La saga Megaten

Message par Vivi » dim. 17 oct. 2021 17:38

Ouais ! Je l'ai beaucoup aimé Apocalypse (parce que je suis une fille sympa :happy1: ), mais je comprends que pour certains ça dépasse le point de non-retour par rapport aux opus précédents.
Là, vu tous les persos qu'on a déjà vus dans les trailers de SMTV, on va pas être dans la solitude de SMT3 c'est sûr :D. On verra bien quand on l'aura entre les mains ! En tout cas, ça a l'air plus maîtrisé artistiquement que le 4 avec ses invités au monster-design pas toujours du meilleur goût.

Avatar du membre
TennenRishin
Messages : 39
Enregistré le : sam. 2 oct. 2021 13:26
Localisation : Junkyard

Re: La saga Megaten

Message par TennenRishin » dim. 17 oct. 2021 20:05

Vivi a écrit :
dim. 17 oct. 2021 13:21
Sinon, j'ai refait SMT3 avec la version Remaster et c'était vraiment incroyable, c'est vraiment un des meilleurs Megaten (tous Megaten confondus), si ce n'est le meilleur.
Avec Digital Devil Saga ! :ange:

(Je l'ai refait juste après la fermeture du Mad Forum)
(quel jeu merveilleux :inlove: )
(encore mieux que dans mes souvenirs :inlove: )
Image

Avatar du membre
DrizztDaermon
Messages : 18
Enregistré le : ven. 1 oct. 2021 18:32

Re: La saga Megaten

Message par DrizztDaermon » lun. 18 oct. 2021 22:03

Viviche qui a dosé l'enfer le plus profond en explorant le SMT univers le plus hardcore qui soit, c'est certain qu'on obtiendra pas le jeu le plus désespérant de la saga.
Vivi a hardcorisé les jeux les plus hardcore d'Atlus et de Fromsoftware donc on est tranquille sur le fait que SMTV sera une promenade de petit beigneur en comparaison.
Mais je suis tellement chaud pour que cet opus devienne le plus joué et le plus accessible grâce au Switch effect, comme pour Metroid qui est en train de battre les records de la série.

Ça va sûrement sortir la saga de sa petite niche étrange et fascinante de meilleur Pokémon pour adulte et ça c'est beau.

Cette putain de machine low tech qu'est la Switch va permettre au plus grand nombre de goûter à l'enfer, même édulcoré, et ça est beau !

Avatar du membre
mangé par un hibou
Messages : 174
Enregistré le : dim. 21 févr. 2021 08:41

Re: La saga Megaten

Message par mangé par un hibou » mar. 19 oct. 2021 10:32

Hate de voir se type de jouet envahir les cours d'écoles :mrgreen:
Image

Avatar du membre
mangé par un hibou
Messages : 174
Enregistré le : dim. 21 févr. 2021 08:41

Re: La saga Megaten

Message par mangé par un hibou » jeu. 28 oct. 2021 09:00

Nouveau trailer:

Avatar du membre
Vivi
Messages : 18
Enregistré le : lun. 4 oct. 2021 18:58

Re: La saga Megaten

Message par Vivi » ven. 5 nov. 2021 17:40

SMTV sort dans une semaine !!!

Image

Avatar du membre
Wilh'
Messages : 14
Enregistré le : ven. 5 nov. 2021 16:56

Re: La saga Megaten

Message par Wilh' » ven. 5 nov. 2021 17:44

Bonjour à tous. C'est Wilhelm raccourci pour l'occasion :)
Merci à Pierru de m'avoir aiguillé vers le forum.
Je serai peut-être pas aussi présent que par le passé sur Mad' (encore que je vais bien trouver un moyen de gruger) mais c'est l'occasion de lire de nouveau quelques membres de la communauté dont j'appréciais les retours (d'accord ou pas) et dont j'avais perdu toute trace avec l'explosion de notre ancien squat. Ça fait plaisir de retrouver des Vivi, Goldanus, Drizzt, Neko/hibou, Slim, Tennen etc... Et merci Cherycock d'administer tout ça.
J'redébarque avec le Megaten nouveau si c'est pas beau. :coeur:
D'ailleurs les premiers retours sont là... et ils interrogent le fan en moi... de l'open world, pas ou très peu de donjons ....
mmmmm.... moi curieux, mais P5 m'a rendu très méfiant.
Vivement le weekend prochain quand même !

Répondre