C'est quoi le programme ?

Discussions générales sur le cinéma
Avatar du membre
feroner
Messages : 829
Enregistré le : jeu. 10 sept. 2015 17:52

Re: C'est quoi le programme ?

Message par feroner » ven. 7 janv. 2022 19:03

Somewhat a écrit :
jeu. 6 janv. 2022 14:20
L'Enfer : je n'avais jamais imaginé François Cluzet pouvoir être flippant, et bien c'est le cas chez Chabrol, reprise du film avorté de Clouzot.
François Cluzet a le charisme d'un couteau a beureu mais je l'adore il est toujours bon voir très bon. Omar Sy César du meilleur acteur pour intouchable alors qu'il ce fait atomisé par Cluzet. Si t'as pas vu "A l'origine fonce, il y est très bon. Et cette histoire tiré d'une histoire vrais est dingue, vaut mieux rien savoir et évite le blu-ray il risque de pas fonctionner. L'enfer super film de toute façon j'aime bien chabrol en général (je deviens vieux). Cluzet est exceptionnel Emmanuelle Béart s'en sort très bien aussi et c'était une bombe atomique a l'époque. La fin est géniale.

Avatar du membre
feroner
Messages : 829
Enregistré le : jeu. 10 sept. 2015 17:52

Re: C'est quoi le programme ?

Message par feroner » sam. 8 janv. 2022 14:45

Somewhere beyond the myst 2017 de Cheung King-Wai
Film typique de la nouvelle génération de réalisateur HK c'est-à-dire des films réaliste assez lent avec une réalisation léchée et sobre. Dans sa forme le film m'a beaucoup plus beaucoup de très beau plan fixe magnifiquement éclairé avec une belle ambiance sonore. Le rythme est bien lent mais il se passe toujours quelque chose et vu sa courte durée je ne me suis jamais ennuyé. C'est au niveau du scénario que j'ai un peu de mal, on est sur une histoire de meurtre mais il n'y a pas d'enquête on sait tout de suite. Et surtout le film est hyper glauque rien nous est épargné: insecte, harcèlement scolaire, parricide. Ca change jamais de ton vu que l'histoire secondaire avec le père qui est sénile est elle aussi bien triste. Un bon film mais assez pénible à regarder

Avatar du membre
Lionel Roudoudou
Messages : 105
Enregistré le : mer. 27 oct. 2021 15:14

Re: C'est quoi le programme ?

Message par Lionel Roudoudou » sam. 8 janv. 2022 19:04

Froid mortel (Lluis Quilez, 2021)

Image

Sur une route sombre et peu fréquentée, un véhicule pénitentiaire est détourné. Le conducteur doit lutter sur tous les fronts en gérant une météo glaciale, la mutinerie des détenus, un mystérieux tueur à l'extérieur...

Le ciné de genre espagnol nous a offert bien des chefs-d'oeuvres comme des navetons fatigués. Froid Mortel, tout juste mis en ligne sur Netflix, se situe pile entre les deux. Un suspense pas franchement palpitant mais pas non plus désagréable. Pas trop mal joué et qui tire plutôt bien parti de son décor enneigé. Enquillant les passages obligés et clichés de mise mais s'avère suffisamment soutenu et (pas trop mal) rythmé pour se laisser suivre jusqu'à la fin, en dépit d'une durée qui aurait gagné à se voir un poil réduite.
En gros : si vous passez à côté, vous ne louperez pas une perle méconnue. Mais ça fait le job un soir d'ennui.

Avatar du membre
Somewhat
Messages : 189
Enregistré le : ven. 28 mai 2021 15:22
Contact :

Re: C'est quoi le programme ?

Message par Somewhat » mer. 12 janv. 2022 14:34

The silent Sea : je viens de finir cette nouvelle série coréenne, et ça se regarde mais ce n'est pas aussi prenant que les derniers cartons de Netflix ; de la SF bien ficelée, mais qui reste classique.


Avatar du membre
Lionel Roudoudou
Messages : 105
Enregistré le : mer. 27 oct. 2021 15:14

Re: C'est quoi le programme ?

Message par Lionel Roudoudou » mer. 12 janv. 2022 15:18

The Bad Guys (Son Yong-Ho, 2019)

Image

Un convoi transportant de très dangereux prisonniers est intercepté par des complices afin de les libérer. La police décide de constituer une unité spéciale formée de criminels. Leur mission : les retrouver et les arrêter.

Que voilà une chouette surprise en provenance de Corée du Sud (et dispo sur Prime Video).
Sur un argument qui peut faire penser à Suicide Squad, le réal emballe un polar typique de chez lui, qui mêle ultra-violence, intrigue alambiquée et touches d'humour décalé. Et si l'ensemble ne se hisse jamais à la hauteur des plus grands titres du genre, sa bonne humeur et ses persos charismatiques emportent facilement le morceau.
En bonus, la présence d'un Ma Dong-seok qui déroule l'exacte même partition que celles de Dernier train pour Busan et Le gangster, le flic et l'assassin : celle d'une brute qui fonce dans le tas et cogne tout ce qui bouge. Et comme dans les deux, il y est juste génial. :amen:

Avatar du membre
mangé par un hibou
Messages : 236
Enregistré le : dim. 21 févr. 2021 08:41

Re: C'est quoi le programme ?

Message par mangé par un hibou » ven. 14 janv. 2022 11:09

Les Eternuls ce soir, car je suis maso.

Avatar du membre
Lionel Roudoudou
Messages : 105
Enregistré le : mer. 27 oct. 2021 15:14

Re: C'est quoi le programme ?

Message par Lionel Roudoudou » ven. 14 janv. 2022 16:53

Hunted (Vincent Paronnaud, 2020)

Image

Deux tueurs parcourent le pays. À cause d’un accident de voitures aux abords d’une forêt, leur dernière proie réussit à s’échapper. Une course poursuite sans merci s’engage alors dans les bois entre Eve et ses poursuivants.

Un film qui vient de débarquer sur C+ et dont j'ignorais jusqu'alors totalement l'existence (pensant ne pas être le seul dans la mesure où il semble ne pas être sorti en salle, n'ayant fait, d'après mes recherches, qu'une apparition lors de l'édition 2020 de L'Étrange Festival). Si la tonalité de pur slasher peut surprendre de la part du réal et co-auteur, surtout connu des cinéphiles pour ses participations aux films de sa pote Marjanne Satrapi (notamment Persépolis), il rappelle néanmoins que Paronnaud est, sous son alias Winshluss, l'auteur de bd trashos et torturées, bien dark comme il faut - le multi-primé Pinocchio en tête.

De fait, le présent film est sombre et violent à souhait, même si son principal intérêt n'est pas là. Car si le déroulement du récit n'offre que peu de surprises (tout est dans le résumé plus haut), sa conception en fait par contre quelque chose d'étonnant. Grâce à un soin tout particulier au niveau de l'image, une ambiance entre onirisme et pure brutalité (fort bien rendue par la bande-son et la musique de Oliver Bernet), des ruptures de ton et détails décalés qui installent le spectateur dans un inconfort permanent. Pas un chef-d'oeuvre (loin de là) mais un étrange objet qui marque et donne la sensation d'avoir vécu une expérience.

Avatar du membre
feroner
Messages : 829
Enregistré le : jeu. 10 sept. 2015 17:52

Re: C'est quoi le programme ?

Message par feroner » sam. 15 janv. 2022 20:26

Licorice pizza 2021 de Paul Thomas Anderson.Le film est un raz-de-marée critique j'ai rarement vu ca 4,5/5 sur allociné. Alors oui le film est bon et même excellent par moment comme le passage avec Sean Penn ou celui avec Bradley Cooper ( "Ca c'est mon flingue" immédiatement culte). Les acteurs, la mise en scène, la photo, rien à redire. Mais je trouve pas que ce soit un chef d'œuvre. Pour un film qui n'a pas de gros enjeux 2h13 c'est trop long. Et aussi les deux personnages même si il sont bon et très bien interprété n'évolue pas et leur relation c'est pareil faut attendre la toute fin pour que ce évolue.

Avatar du membre
feroner
Messages : 829
Enregistré le : jeu. 10 sept. 2015 17:52

Re: C'est quoi le programme ?

Message par feroner » sam. 15 janv. 2022 20:52

mangé par un hibou a écrit :
ven. 14 janv. 2022 11:09
Les Eternuls ce soir, car je suis maso.
Alors ca vaut quoi ?
Pour les nouveaux sur le cite je tient a précisé que je suis un peut l'avocat Marvel. Car j'ai beaucoup aimé ca au début la phase un et deux. Pourquoi car je suis un "éternel" gamin et que c'était nouveau au cinéma ce concept d'univer ou des héros passe d'un film a l'autre. Tellement plus intéressant que le 36éme predator, Alien et autre saga morte et enstéré. En gros jusqu'au très bon civil war j'ai aimé et puis ca a commencé a partir en couille Black Panther, Captain Marvel, Spider Man j'ai pas aimé. Infinity War aurais pu tout rattraper (Thanos bordel ca c'est du méchant) et puis non ils ont pas pu s’empêcher de faire un scénario a la con avec voyage dans le temps tout pourris pourtant la première 1/2h est impec. Et la la phase 4 pue carrément. Spider man 3 au ciné mon cerveau a été anesthésié par la très bonne 3D l’écran géant le son en dolby atmos et le fait de revoir Tobey Mcguire. En sortant de la salle j’étais tout content mais en fait non l'histoire est débile ca n'a aucun sens ce n'est que de fan service. Il n'y a que Shang chi que j'ai aimé et pourtant en tant que fan de ciné asiatique j'avais d'énorme doute.

Avatar du membre
Cherycok
Administrateur du site
Messages : 4680
Enregistré le : mer. 28 mai 2008 16:58
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: C'est quoi le programme ?

Message par Cherycok » mar. 18 janv. 2022 08:14

Lionel Roudoudou a écrit :
mer. 12 janv. 2022 15:18
The Bad Guys (Son Yong-Ho, 2019)

Image

Un convoi transportant de très dangereux prisonniers est intercepté par des complices afin de les libérer. La police décide de constituer une unité spéciale formée de criminels. Leur mission : les retrouver et les arrêter.

Que voilà une chouette surprise en provenance de Corée du Sud (et dispo sur Prime Video).
Sur un argument qui peut faire penser à Suicide Squad, le réal emballe un polar typique de chez lui, qui mêle ultra-violence, intrigue alambiquée et touches d'humour décalé. Et si l'ensemble ne se hisse jamais à la hauteur des plus grands titres du genre, sa bonne humeur et ses persos charismatiques emportent facilement le morceau.
En bonus, la présence d'un Ma Dong-seok qui déroule l'exacte même partition que celles de Dernier train pour Busan et Le gangster, le flic et l'assassin : celle d'une brute qui fonce dans le tas et cogne tout ce qui bouge. Et comme dans les deux, il y est juste génial. :amen:
Tu devrais regarder la série dont est tirée le film. Il n'y a qu'une saison et c'est vraiment très chouette, avec je crois le même casting. C'était dispo sur Netflix fut un temps, mais fallait faire gaffe car deux séries portent le même nom.

Avatar du membre
Lionel Roudoudou
Messages : 105
Enregistré le : mer. 27 oct. 2021 15:14

Re: C'est quoi le programme ?

Message par Lionel Roudoudou » mar. 18 janv. 2022 12:31

Cool. Merci pour l'info. :super:

Avatar du membre
Somewhat
Messages : 189
Enregistré le : ven. 28 mai 2021 15:22
Contact :

Re: C'est quoi le programme ?

Message par Somewhat » jeu. 20 janv. 2022 17:04

Singapore Sling (1990) : pour les amateurs de bizarreries erotico-trash



Sitting Target : j'ai bien aimé ; dommage que certains effets soient loupés (comme les cascadeurs perruqués à la fin).

Avatar du membre
mangé par un hibou
Messages : 236
Enregistré le : dim. 21 févr. 2021 08:41

Re: C'est quoi le programme ?

Message par mangé par un hibou » mer. 26 janv. 2022 09:28

feroner a écrit :
sam. 15 janv. 2022 20:52
mangé par un hibou a écrit :
ven. 14 janv. 2022 11:09
Les Eternuls ce soir, car je suis maso.
Alors ca vaut quoi ?
Pour les nouveaux sur le cite je tient a précisé que je suis un peut l'avocat Marvel. Car j'ai beaucoup aimé ca au début la phase un et deux. Pourquoi car je suis un "éternel" gamin et que c'était nouveau au cinéma ce concept d'univer ou des héros passe d'un film a l'autre. Tellement plus intéressant que le 36éme predator, Alien et autre saga morte et enstéré. En gros jusqu'au très bon civil war j'ai aimé et puis ca a commencé a partir en couille Black Panther, Captain Marvel, Spider Man j'ai pas aimé. Infinity War aurais pu tout rattraper (Thanos bordel ca c'est du méchant) et puis non ils ont pas pu s’empêcher de faire un scénario a la con avec voyage dans le temps tout pourris pourtant la première 1/2h est impec. Et la la phase 4 pue carrément. Spider man 3 au ciné mon cerveau a été anesthésié par la très bonne 3D l’écran géant le son en dolby atmos et le fait de revoir Tobey Mcguire. En sortant de la salle j’étais tout content mais en fait non l'histoire est débile ca n'a aucun sens ce n'est que de fan service. Il n'y a que Shang chi que j'ai aimé et pourtant en tant que fan de ciné asiatique j'avais d'énorme doute.
Bon, c'est un peu pareil que les autres en fait, photo de-saturé, intrigue prévisible, acteurs qui font le minimum syndical.
Zhao a la réal n'y change pas grand chose malheureusement. Enfin si on vois qu'elle tente des truc mais c'est bien vite rattrapé par le gloubiboulga Marvel.
Le film prend le temps(2h30) mais au final rate se qu'il tente de raconté.
On comprend pas trop l'attachement des éternels pour la race humaine, leur rébellion pour sauvé la terre fait un peu crise d'ado.
Dure de croire que c'est des êtres qui ont accompagné l'humanité pendant 5 000ans tant ils semble naif.
Le casting :triste1: , pareil j'ai découvert un des perso au millieu du film(kingo, impossible de me rappeler de lui avant) c'est dire a quel point ils sont marquant.
Ikaris le grand méchant....le gars fait le gueule du début a la fin, même a son marriage :mrgreen:
Bref , le film n'arrive pas a faire émergé quoi que ce soit, encore plus avec ça bataille final qui ressemble a la version Wish de Justice League.
J'attend juste de voir No Way Home, le téléfilm sur les 3 spider-man, mais pour l'instant cette phase 4 c'est vraiment le bordel et du n'importe quoi.

Avatar du membre
Somewhat
Messages : 189
Enregistré le : ven. 28 mai 2021 15:22
Contact :

Re: C'est quoi le programme ?

Message par Somewhat » jeu. 27 janv. 2022 10:43

Wrath of Silence : mix réussi entre film social chinois et thriller sud-coréen autour d'un mineur muet qui fait tout pour retrouver son fils disparu.



Val : documentaire (ou plutôt document testamentaire) touchant sur les hauts et les bas d'une vie d'acteur (en l'occurrence Val Kilmer).



Avant que nous disparaissions : invasion alien façon Kiyoshi Kurosawa.

Modifié en dernier par Somewhat le ven. 28 janv. 2022 17:03, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Lionel Roudoudou
Messages : 105
Enregistré le : mer. 27 oct. 2021 15:14

Re: C'est quoi le programme ?

Message par Lionel Roudoudou » jeu. 27 janv. 2022 18:31

On sait qu'il y a un souci avec le film de genre français. Mais si on pointe souvent du doigt la frilosité des décideurs à en produire, il faut aussi reconnaître que les auteurs ont leur part de responsabilité, tant certaines des propositions offertes ne font pas forcément de bien à la cause. Preuve par l'exemple avec deux titres sortis l'année dernière.



La nuée (Just Philippot, 2020)

Image

Difficile pour Virginie de concilier sa vie d’agricultrice avec celle de mère célibataire. Pour sauver sa ferme de la faillite, elle se lance à corps perdu dans le business des sauterelles comestibles. Mais peu à peu, ses enfants ne la reconnaissent plus : Virginie semble développer un étrange lien obsessionnel avec ses sauterelles...

Celui-ci a bénéficié avant sa sortie d'une aura un peu démesurée qui l'a sans doute desservi. Pour autant, même sans la rumeur absurdement positive à son encontre, il est fort à parier que l'ensemble m'aurait quand même déçu dans la mesure où je l'ai trouvé très timoré. Car si le pitch a de quoi allécher, je suis d'accord avec un des intervenants de Capture Mag quand il disait (dans le podcast qu'ils ont consacré au film) que ce qui était présenté comme un mix de film de paysan et de film de genre avait, en fait, oublié d'inclure le genre.
Et c'est vrai qu'il y a de ça. Non que ce soit désagréable à mater. Mais le récit reste sur des chemins balisés et s'enlise dans une vision assez platounette et pas très palpitante de ce qu'il traite. Comme si le réal n'osait pas ouvertement verser dans le fantastique ou l'horreur et en restait à la périphérie, risquant parfois un oeil dans la pièce sans y entrer. En gros, j'attendais un équivalent frenchie à Isolation et j'ai eu droit à un drame naturaliste qui ne sait pas trop sur quel pied danser. :0



Teddy (Ludovic et Zoran Boukherma, 2020)

Image

Dans les Pyrénées, un loup attise la colère des villageois. Teddy, 19 ans, sans diplôme, vit avec son oncle adoptif et travaille dans un salon de massage. Sa petite amie Rebecca passe bientôt son bac, promise à un avenir radieux. Pour eux, c’est un été ordinaire qui s’annonce. Mais un soir de pleine lune, Teddy est griffé par une bête inconnue. Les semaines qui suivent, il est pris de curieuses pulsions animales…

Avec Teddy, les choses commencent mieux, puisque le film choisit un angle délibérément comique et décalé. Le protagoniste est un connard bas du front, les gags s'enchaînent et le ton grinçant s'avère tout à fait réjouissant. Sauf qu'arrivé à mi-film, les auteurs ont l'air de ne plus savoir quoi raconter du tout - la seconde partie ne faisant que mécaniquement dérouler le fil d'une intrigue totalement inintéressante.
Pire : comme dans La nuée, l'argument fantastique ne sert à rien et n'est absolument pas traité. Comme si les réals se sentaient eux aussi encombrés par le genre. De fait, on pourrait faire EXACTEMENT le même film sans s'encombrer de lycanthropie - laquelle apparaît si mal intégrée à l'ensemble qu'on se demande à quoi elle sert. Ne comprenant, ainsi, pas trop où les frangins ont souhaité se rendre...

Avatar du membre
Lionel Roudoudou
Messages : 105
Enregistré le : mer. 27 oct. 2021 15:14

Re: C'est quoi le programme ?

Message par Lionel Roudoudou » ven. 28 janv. 2022 19:11

One Shot (James Nunn, 2021)

Image

Une équipe d'élite de Navy SEALs, en mission secrète pour transporter un prisonnier hors d'une prison insulaire de la CIA, est prise au piège lorsque des insurgés attaquent alors qu'ils tentent de sauver le même prisonnier.

Le film se paie (depuis sa dispo sur le net) petit buzz en raison de son concept. Se composant, du début à la fin, d'un seul et immense plan-séquence - même si on subodore bien sûr que c'est faux (mais les coupures sont suffisamment bien intégrées pour qu'on n'y fasse pas attention). D'où l'immersion quasi-immédiate dans un récit qui nous plonge au sein du chaos guerrier de manière, par instants, assez suffocante. L'adhésion aux règles primaires de la tragédie (unité de temps, de lieu et d'action) aidant à ne jamais dévier d'une histoire qui épuise toutes les possibilités de son pitch. Ça flingue, ça cogne et ça saigne sans qu'on ait le temps de (trop) respirer.
Je m'avouerais, néanmoins, un peu moins dithyrambique que la majorité en raison d'un ton qui a du mal à tenir sur la distance. Car si la première heure du film parvient à rester haletante, on sent, arrivé aux deux tiers, que le réal commence à un peu tourner en rond. Délaissant dès lors le relatif réalisme jusqu'alors de mise pour quelque chose de plus spectaculaire qui se mue en actionner bien plus bourrin. Le tout, en gros, passant de Black Hawk Down à Call of Duty, avec ses méchants par milliers (on se demande d'où ils sortent tous), ses héros qui ne manquent quasiment jamais leur cible ni n'ont besoin de recharger leurs armes et son Scott Adkins qui tient plus de Rambo que du soldat un tant soit peu crédible.
Après, ça dure 1h30, ça file droit et ça fait le taf sans mentir sur sa marchandise d'efficace série B. En ces temps où le moindre blockbuster a du mal à descendre sous les deux heures et demie, telle simplicité est appréciable.

Avatar du membre
feroner
Messages : 829
Enregistré le : jeu. 10 sept. 2015 17:52

Re: C'est quoi le programme ?

Message par feroner » mer. 2 févr. 2022 20:08

Il me fait bien envie ce One Shot. Un bon film d'action bien réalisé qui dure 1H30 je signe des deux mains.

Nightmare Alley 2021 de Guillermo del Toro
Très bon film, un des meilleurs du Toro peut être celui que je préfère. Alors que son dernier (La forme de l'eau) m'avais pas plus du tout que j'ai pas vu crimson peak (ca fait trop film d'horreur, mais je vais me rattraper) et que Pacific Rim est tellement pas son style, D'ailleur a t il réellement réalisé le machin ? Ça faisait 14 ans ( Hellboy 2) que je n'avais pas aimé un de ses films. Et ça fait plaisir de le retrouver en forme comme un vieux pote qu'on a pas vu depuis très longtemps. Et que ce film est magnifique et du premier au dernier plan c'est un festival. L'histoire est superbement sombre un vrais film noir emballé dans du papier cadeaux de toute le couleurs. Ça prend un peu trop son temps dans la première partie (le cirque) mais c'est tellement son univers que ça passe. Bradley Cooper est exceptionnel, j'aurais jamais penser que le minet de Very bad trip allait me scotcher deux fois en 2021, ici et dans Licorice Pizza.Par contre ca fait un bide pas possible faut que le public aille voir ce genre de film. Le public est en grande partie responsable de l'état actuel du ciné américain grand public.

Avatar du membre
Lionel Roudoudou
Messages : 105
Enregistré le : mer. 27 oct. 2021 15:14

Re: C'est quoi le programme ?

Message par Lionel Roudoudou » jeu. 3 févr. 2022 19:29

feroner a écrit :
sam. 4 déc. 2021 20:46
The house of Gucci 2021 de Ridley Scott
Belle réalisation de Scott mais rien d'incroyable. L'intérêt du film vient des personnages et de leurs rapport et de ce coté là c'est une belle réussite. Le casting trois étoiles nous régale et Lady Gaga aussi. Elle ne souffre pas la comparaison avec les autres qui sont pourtant des cadors. Ça fait plaisir de revoir Al Pacino et Jared Leto encore une fois méconnaissable m'a bien fait marrer. Mais tout ça ne m'a pas vraiment intéressé car cette histoire de famille n'a rien de palpitant à mon goût c'est d'une banalité tout ça au fond. Et il doit y avoir 30 secondes de défilé en tout et on ne voit jamais aucun dessin de mode j'ai trouvé ça assez incroyable. Ca aurait donné un coté moins banal à ce film vu qu'on voit que très rarement ce milieux au cinéma.
Les critiques à son encontre se sont montrées si désastreuses lors de sa sortie que je m'attendais au pire film du monde. Alors que, bon, ça se regarde sans trop de déplaisir. Sans plaisir non plus, hein. Mais il y a tellement pire dans le genre...
Le souci, je trouve, est qu'on a l'impression que Scott ne sait pas exactement quoi raconter ni quel film faire. L'ensemble survolant beaucoup trop le meurtre sur lequel il a été vendu mais tout en passant trop de temps sur le couple Maurizio/Patrizia pour la fresque familiale que le titre promet. J'ai ainsi eu la sensation d'un récit qui se contentait d'enchaîner les scènes sans jamais vraiment démarrer pour de bon. Rejoignant en ce sens cette partie tiède de l'oeuvre du réal, celle qui contient ces films dont on dirait qu'ils ont été conçus sans passion, sans envie, sans but réel - des machins comme Les associés, Une grande année ou Tout l'argent du monde, qui n'apportent rien à la gloire de Scott et dont, à dire vrai, personne ou presque ne se souvient qu'ils existent. :gene:

Avatar du membre
feroner
Messages : 829
Enregistré le : jeu. 10 sept. 2015 17:52

Re: C'est quoi le programme ?

Message par feroner » sam. 5 févr. 2022 13:17

Judo (Throw down) 2004 de Johnnie To.
Je viens de voir le Blu-Ray carlotta et il est magnifique nettement plus beau que les blu-ray spectrum comme A hero never dies ou The longest nite. Il y a une interview de To qui fait 40 minutes et un petit making of de 10 minutes qui sont pas mal et surtout ce n'est jamais coupé par des extraits de film (je déteste ça).
J'avais complètement oublié ce film, il faut dire que c'était la grande période de To où il sortait trois films minimum par an.Film très particulier qui ne cherche pas du tout le réalisme mais plutôt le romantisme et la poésie le tout dans une ambiance urbaine et nocturne. Ce film a beau être léger et amusant, on a affaire à des mafieux et des petites frappes. L'image est superbe, beaucoup de zones très sombres et d'éclairage de toutes les couleurs.  Les trois personnages sont très différents. Louis Koo est en roue libre totale, il se fout de tout. Cherie Ying veut devenir une star de la chanson, elle est prête a tout pour réussir. Aaron Kwok lui prend la vie comme un jeu, il est sur terre pour profiter de la vie. Le scénario est très léger To le dis c'était écrit au dernier moment voir improvisé pour plus de fraîcheur et ça fonctionne. C'est assez surréaliste il y a un boss de triade qui passe son temps dans les salles de jeux il dit des truc super bizarre et adore mettre des raclés à n'importe qui a toute sorte de jeux. Un autre ne fait que répéter "Mon jeu préféré c'est Street Fighter".  Il y a une très belle scène sur la fin ou les trois personnages vont se donner beaucoup de mal pour dégager un ballon gonflé à l'hélium coincé dans un arbre juste pour la beauté de geste. Selon To le film parle du sens de la vie et de la motivation qu'on y porte. C'est un hommage à la légende du grand judo et à sa suite de Kurosawa que j'ai pas vu. Il y a donc pas mal du Judo (Avant c'était populaire a HK) et c'est très bon il y a pas mal de bon affrontement même si il sont assez bref. C'est assez rare de voir du Judo au cinéma. Un très bon film j'ai adoré.

Avatar du membre
Somewhat
Messages : 189
Enregistré le : ven. 28 mai 2021 15:22
Contact :

Re: C'est quoi le programme ?

Message par Somewhat » jeu. 10 févr. 2022 17:53

Chungking Express

All of us are dead saison 1 : bluette d'ados qui vire méchamment au gore ; et malgré un terrain hyper balisé ainsi que quelques longueurs (12 épisodes d'une heure), il y a tout de même de bonnes idées qui justifient le visionnage.


Répondre