[19/11] Gods of Egypt – Quand le blockbuster flirte avec le nanar

14173-1Vous connaissez peut-être Alex Proyas, le réalisateur de The Crow ou Dark City, un réalisateur prometteur mais qui est rapidement rentré dans le rang et ayant pour la suite de sa carrière pondu des bobines somme toute assez lambda, pour ne pas dire moyennes. Si si, Predictions et I Robot, c’était franchement moyen…

Voilà que déboule il y a quelques jours la bande annonce de son nouveau film, Gods of Egypt. La vision de celle-ci fût indescriptible, entre consternation et éclats de rire, un dégueulis de millions de dollars (140M$US de budget tout de même) semblant littéralement se vautrer dans le nanar involontaire puissance mille. 2min16 de bouillie visuelle avec des Dieux au design périmé, un Gerard -This is Sparta !- Butler qui semble désabusé, et un scénario qui s’annonce épique : “Un voleur et un dieu se lancent dans un quête magique au milieu des pyramides et des sphinxes.” (Source : Allocine).

Les premiers mots venus à ma bouche suite au visionnage furent : “Mais qu’est-ce que c’est que cette merde !?!” suivis d’un “Mais pourquoi !?!”. Je ne suis pas un grand amateur de blockbusters hollywoodiens blindés de fric, mais je sais reconnaitre tout de même quand ça peut-être fun. Là non, ça s’annonce mauvais, mais vraiment épiquement mauvais. Alex Proyas, dis nous, qu’est-ce qu’il se passe…

Pour les plus courageux d’entre vous, ça sort en février prochain.

Allez, je vous colle la fameuse bande annonce histoire que chacun puisse juger du degré zéro de la chose

Les derniers articles par Cherycok (tout voir)
0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
12 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
feroner
Éditeur
19 novembre 2015 17:09

Ah oui ca pique un peut la quand même.
Ca a l’air tellement nul que j’ai presque envie de le voir des cobras géants qui crache du feu la vache c’est presque aussi Too Much que le roi Singe de soi cheang.
T’as toujours pas vu 300.

FERONER
Éditeur
Reply to  Cherycok
20 novembre 2015 16:16

Et alors t’en pense quoi pour ma part j’ai trouvé ca bien ca va a l’essentiel c’est beau et singulier, et pour une fois une adaptation fidèle a la bd.

Feroner
Éditeur
Reply to  Cherycok
20 novembre 2015 17:55

Oui il t a un peut trop de ralenti et c’est totalement irréaliste mais voulut j’ai pris ca comme un trip esthétique sévèrement burné. Pour te faire une idée de la fidélité du film c’est assez impressionnant.
http://www.solaceincinema.com/2006/10/04/300-comic-to-screen-comparison/

Iris
Administrateur
Reply to  Feroner
22 novembre 2015 2:03

Absolument d’accord avec toi Feroner: l’adaptation de 300 est réellement bluffante. Beaucoup de scènes,de dialogues et de perso sont hyper fidèles. Après on aime ou pas mais là Snyder a été hyper bon je trouve. J’ai adoré ce film. (Pas pour son côté réaliste hein… mais ça c’est ce que moi j’appelle une bonne adaptation^^)

Oli
Reply to  Iris
22 novembre 2015 9:55

Je ne suis pas sûr qu’un film doit être absolument fidèle à 100% au matériau originel, bien au contraire même… Mais c’est un vaste débat. Par exemple dans 300, ce qui pourrait paraitre épique dans le comics est complètement dégonflé dans le film – enfin à mon sens.

Feroner
Éditeur
Reply to  Oli
22 novembre 2015 20:31

C’est pas un gage de qualité c’est sur mais la pour 300 je trouve que ca marche.

Rick
Administrateur
19 novembre 2015 22:06

Qu’elle est loin la géniale époque de The Crow et Dark City……

Oli
20 novembre 2015 13:13

Ça peut être très divertissant malgré les CGI foirés. Je ne le verrai pas au ciné mais à la maison, why not? En plus il y a l’un des acteurs principaux de GOT et quelques unes des filles de FURY ROAD !