[JV] A.R.E.S. (2011, PC) - Dark Side Reviews

[JV] A.R.E.S. (2011, PC)

Vous êtes Ares, le premier robot Zytron immunisé. Un symbole de l’avancée de la technologie humaine, vous êtes le robot le plus développé de l’univers ; créé pour courir plus vite, sauter plus haut, et tirer plus rapidement. En plus de ces attributs fondamentaux, votre conception permet de transformer des pièces détachées et des ressources en des objets, des armures et de l’armement de grande valeur. Vous devrez utiliser toutes les choses à votre disposition afin d’atteindre et de venir en aide aux rescapés de la zone infectée de la station spatiale Zytron.


Test de Cherycok :
Ma bibliothèque Steam, c’est juste un gros bordel. Il y a tellement de jeux dedans (bientôt 300) que je ne sais jamais à quoi jouer tellement il y en a. C’est ça d’acheter des packs de jeux à pas cher sur des sites tels que Humble Bundle ou Fanatical. Seul un ou deux jeux dans le lot nous intéressent, mais ça revient moins cher d’acheter le pack plutôt que les 2 dits jeux à l’unité. Alors on se retrouve avec des titres dont on n’avait jamais entendu parler, des petits trucs indé complètement méconnus auxquels on ignore si on va jouer. Alors parfois, quand l’envie de se faire un petit jeu me prend, j’en choisis un au pif, et comme j’aime bien découvrir des nouvelles choses, je vais taper dans des titres qui ne me parlent absolument pas. Comme celui qui nous intéresse aujourd’hui, A.R.E.S.: Extinction Agenda. Vous connaissiez vous ? Eh bien pas moi. Alors c’est sûr que cette manière de procéder peut parfois vous faire tomber sur une infame bouse qui fera honte à votre bibliothèque Steam (hein TheHunter: Primal !). D’autres fois sur des petites pépites dont vous soupçonniez l’existence (The Ball par exemple). Et parfois, comme c’est le cas pour A.R.E.S., un jeu juste sympathique, mais qui vous fera passer quelques courtes heures de détente.

Originellement appelé Trahsman, A.R.E.S. : Extinction Agenda est un metroid-like développé par le petit studio thaïlandais Extend Studio (x10) « connu » pour des titres tels que Jigsaw Mansion et Panthera Frontier sur iOS et Android, So Many Me et donc A.R.E.S. sur PC et XBOX 360. Vous incarnez un robot humanoïde qui a pour mission de secourir un groupe de scientifiques piégés dans une station spatiale après que cette dernière soit rentrée en collision avec un astéroïde étrange laissant échapper un gaz fluorescent appelé Zytron. Depuis cette collision, les scientifiques ont constaté que les machines et robots étaient devenus violents. Heureusement, grâce à un échantillon qui a pu être récupéré, on a pu vous immuniser contre ce gaz. Vous voilà donc embarqué dans une mission de sauvetage qui vous amènera à parcourir la station spatiale de fond en comble à la recherche de toute trace de vie. Cinq niveaux vous seront proposés, chacun se clôturant sur un boss de fin de niveau. Vous aurez la possibilité de les refaire afin d’y découvrir tous les passages secrets et d’améliorer votre score (de F à A en normal, de F à SS en difficile).

Vous évoluerez dans un environnement en 2.5D, c’est-à-dire dans un scrolling 2D horizontal mais modélisé en 3D. Sur PC, deux modes de mouvement vous seront proposés : manette ou le combo clavier / souris. La visée étant catastrophique à la manette, je vous conseille de choisir la deuxième solution. Vous dirigez votre personnage avec les classiques ZQSD sur le clavier, et la souris vous servira pour diriger le pointeur de visée et tirer. Votre personnage peut effectuer des double-sauts, faire une sorte de roulade afin d’éviter les attaques et passer dans des couloirs exigus et changer la couleur de sa combinaison afin de gagner certaines habilités. Lorsque vous aurez rempli la jauge d’énergie, vous aurez la possibilité d’activer le Canon Orbital qui tue instantanément tous les ennemis à l’écran (excepté les boss). Vous débloquerez différentes armes, au fur et à mesure que vous avancez dans les niveaux, et il vous faudra fouiller les niveaux à la recherche de cubes de données qui se rajouteront à votre base de données. Outre vous donner des informations sur les ennemis, leur nombre de points de vie par exemple, certains vous permettront d’améliorer certaines de vos compétences telles que le craft. Car A.R.E.S. se différencie des metroid-like classiques par le fait que vous êtes un robot recycleur et que toutes les pièces mécaniques qui s’échapperont des robots ennemis que vous aurez occis vous permettront de fabriquer quelques objets qui vous seront très utiles : kits de réparations, grenades explosives, … Elles vous permettront également d’améliorer vos différentes armes afin de les rendre plus efficaces (plus grande portée, rayon de tir plus large, …).

A.R.E.S. joue à fond la carte du old school. Visuellement déjà, on sent bien qu’il rend hommage à des jeux tels que Metroid ou Megaman. On enchaîne les phases de plateformes et de monstres à tuer à la chaîne avec un système de changement d’écran (souvent lorsque vous franchissez une porte) qui y renvoie directement. Mais l’hommage est poussé jusqu’au bout puisqu’on retrouve les points noirs qui existaient déjà à l’époque. Il faut dire que le jeu est très orienté scoring et donc à moins de connaitre certains passages absolument par cœur, il est compliqué de ne pas se prendre des dégâts. Certains monstres vous foncent dessus à peine le nouvel écran chargé et même les plus vifs des joueurs auront du mal à éviter certaines attaques. Certains passages se jouent au millième de seconde près (les cylindres verts qui nous écrasent dans le dernier niveau) et on retrouve ces moments arrachages de cheveux de l’époque 16 bits lorsque vous sautez un pixel trop tôt et que la conséquence est une chute inévitable quand votre pied passe à un pixel de la plateforme d’arrivée. Autre point parfois énervant, les monstres tués réapparaissent dès que vous revenez sur leur écran. Certes, c’est pratique pour farmer les composants afin de vous améliorer, mais sur certains passages de plateforme compliqués, on peut rapidement être saoulés.

La maniabilité en elle-même est plutôt bonne. Votre personnage répond bien et le gameplay est relativement simple. Mais certains passages rebuteront clairement les moins patients des joueurs. Quelque part, heureusement que cette difficulté est là parce que le jeu comporte en tout et pour tout cinq niveaux. Oui, la durée de vie est le gros point faible de A.R.E.S. puisqu’il vous faudra à peine entre deux et trois heures pour en venir à bout. Bien entendu, les adeptes de scoring pourront recommencer le jeu afin d‘améliorer leur score et découvrir toutes les entrées de la base de données (certains ne sont pas évidents à trouver) mais si, comme moi, ce n’est pas votre truc et finir le jeu est suffisant, on reste clairement sur notre faim. Heureusement, le jeu est proposé à un tout petit prix : 4.90e en temps normal, moins de 2€ en période de soldes.
C’est dommage car hormis ça et cette fâcheuse tendance à vouloir être un die and retry sur certains passages, le jeu est plutôt agréable. Certes pas un grand jeu, d’autant plus que certains ont fait beaucoup mieux dans le genre Metroid-Like. Mais il permet de tuer une paire d’heures à défourailler du monstre dans un visuel rétro pas désagréable et accompagné d’une excellente bande son. Cette dernière est d’ailleurs proposée à la vente sur la page Steam du jeu (au même prix que le jeu…).


GRAPHISMES
De la 2.5D pas exceptionnelle mais pas désagréable non plus. On pourra reprocher le manque de variété de certains décors et certaines textures en deçà mais l’ensemble est correct.
JOUABILITÉ
Préférez le combo clavier / souris que la manette. Peut-être un poil moins avantageux en ce qui concerne les mouvements (quoi que le jeu se prend vite en main) mais bien moins irritant en ce qui concerne la visée.
DURÉE DE VIE
Comptez à peine 2 à 3h pour finir le jeu, et ce malgré la difficulté de certains passages lors des derniers niveaux. Oui, c’est très court, même pour un jeu à 4.90€.
BANDE SON
Une excellente bande son qui reste en tête. Cette dernière a tellement marqué les joueurs que les développeurs ont décidé de la proposer à la vente.
CONCLUSION
A.R.E.S. : Extinction Agenda est un metroid-like moyen. Même s’il propose des idées intéressantes et s’avère agréable à jouer, il est plombé par une durée de vie réduite à peau de chagrin et des passages punitifs très énervants.



Titre : A.R.E.S.: Extinction Agenda
Année : 2011
Studio : Extend Studio (x10)
Editeur : ORiGO GAMES / Aksys Games
Genre : Metroid a fait des petits

Joué et testé sur : PC
Existe sur : PC, XBOX 360
Support : Dématérialisé

 


A propos de Cherycok

Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n'ayant que peu d'atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dark Side Reviews © 2017