[Film] Minuscule, de Thomas Szabo et Hélène Giraud (2014) - Dark Side Reviews

[Film] Minuscule, de Thomas Szabo et Hélène Giraud (2014)

Dans une paisible forêt, les reliefs d’un pique-nique déclenchent une guerre sans merci entre deux bandes rivales de fourmis convoitant le même butin: une boîte de sucres! C’est dans cette tourmente qu’une jeune coccinelle va se lier d’amitié avec une fourmi noire et l’aider à sauver son peuple des terribles fourmis rouges…


Avis de Cherycok :
Quand tu as des enfants en bas âge qui aiment regarder en boucle des dessins animés, il monte rapidement en toi un sentiment très étrange. Mais si, je suis sûr que vous savez, cette violence si particulière qui vous donne envie de désolidariser la tête du reste du corps de personnages aussi emblématiques que Dora, Trotro, Peppa Pig, Tchoupi ou encore Petit Ours Brun, avec leurs voix nasillardes et leurs comportements de têtes à claques. « Où allons-nous ? Aux chutes d’eau. Où allons-nous ? Aux chutes d’eau. Où allons-nous ? Aux chutes d’eau ! ». Raaaaaaaaaaah mais ta gueule grosse pouffe ! Oui, Dora l’exploratrice hante encore mes nuits et arrive même à faire tomber certains parents en dépression. Bref, il devient nécessaire au bout d’un moment pour la santé mentale des jeunes parents de renouveler le stock de dessins animés. Vous savez comment c’est, on cherche sur Internet. On tombe sur des trucs tous plus moches les uns que les autres. On se dit que « Putain mais comment c’était plus beau à notre époque les dessins animés du Club Dorothée… ». On continue les recherches et là, la révélation : Minuscule, un film d’animation franco-belge mettant en scène des insectes. C’est joli, c’est mignon, les enfants adorent, ça leur apprend plein de choses, et les petites bestioles ne parlent pas ! Alléluia !

Alors Minuscule c’est quoi. A la base, il y a un court métrage qui a donné lieu en 2006 à une série TV de deux saisons nous relatant, durant de courts épisodes, la vie de tous les jours des insectes qui nous entourent. Cette série avait la particularité d’être entièrement muette puisque les petites bébêtes communiquent uniquement à l’aide de petits bruits. Quel repos pour les oreilles… Autre particularité, c’est l’utilisation d’un procédé peu employé dans le milieu de l’animation, à savoir que tous les décors présents à l’écran sont réels (filmés dans les parcs nationaux des Ecrins et du Mercantour), et que de l’image de synthèse y est intégrée afin de rajouter tous les différents insectes qui interviendront dans les histoires. En 2013, le créateur de la série Thomas Szabo s’associe avec Hélène Giraud, la fille du grand dessinateur Jean Giraud, alias Moebius, pour donner naissance au long métrage d’animation Minuscule – La Vallée des Fourmis Perdues, adapté de sa série. Le succès est au rendez-vous puisque ce sont pas moins de 1.5M de spectateurs qui se sont déplacés dans les salles. Le film a même obtenu le César du meilleur film d’animation en 2015 et a eu des nominations dans plusieurs autres festivals européens. Une suite est même prévue pour 2017.

Aussi bien adapté pour les petits que pour les plus grands, ce long métrage Minuscule apporte un souffle épique que la série n’a pas de par la faible durée de ses épisodes. Le film nous présente un affrontement entre des fourmis noires et des fourmis rouges qui se battent pour une boite de morceaux de sucres récupérée sur un lieu de pique-nique, et au milieu de tout ça, une gentille petite coccinelle qui va tant bien que mal essayer d’aider la balance à pencher d’un côté. C’est grâce à tous ces petits insectes semblant plus vrais que nature, malgré leur côté quelque fois un peu cartoon, que Minuscule va fonctionner à fond. Ce ne sont que des petites bestioles mais elles ont un côté profondément humain et il n’y a pas à chercher bien loin pour s’apercevoir que le film essaie de faire passer de nombreux messages qui parleront sans aucun doute aux enfants. La différence, le racisme, la loi du plus fort,… mais aussi la tolérance, l’entraide, l’amitié, l’empathie, le respect de l’autre… Des thèmes certes basiques pour beaucoup mais qui sont pourtant essentiels à toute société. Les insectes ont beau ne prononcer aucun mot, leurs expressions plus vraies que nature et leurs comportements font que les petits sons qu’ils produisent sont largement suffisants pour arriver à les comprendre.
Le travail sur l’animation est d’ailleurs assez excellent. Certes, le boulot demandé est bien moindre que lorsque le film est entièrement en images de synthèse (en même temps, on n’est pas non plus dans le même budget), mais malgré tout, le travail de fourmi qui a été effectué pour trouver tous ces recoins de nature est à saluer. Filmé directement en 3D afin d’apporter une jolie profondeur de champ pour encore plus immerger nos chères têtes blondes au cœur de l’action, l’excellente musique de Hervé Lavandier (Pour un Fils, Tous à l’Ouest : Une Aventure de Lucky Luke) colle parfaitement aux images et leur donne encore plus de force.

LES PLUSLES MOINS
♥ Visuellement beau
♥ Les insectes
♥ L’univers sonore
♥ Pour les petits ET les grands
⊗ …
Minuscule – La Vallée des Fourmis Perdues est un excellent film d’animation pour petits et grands. Bien réalisé, rythmé, rempli d’humour, un film qui prouve que l’animation française se porte bien. A voir !



Titre : Minuscule – La Vallée des Fourmis Perdues
Année : 2014
Durée : 1h24
Origine : France / Belgique
Genre : Les insectes sont nos amis
Réalisateur : Thomas Szabo, Hélène Giraud
Scénario : Thomas Szabo, Hélène Giraud

Avec les voix de :

 Minuscule - La vallée des fourmis perdues (2013) on IMDb

















A propos de Cherycok

Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n'ayant que peu d'atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.

2 Comments

Add a Comment
  1. Très bon film d’animation du niveau des meilleurs Pixar c’est drôle, intelligent, épique et joli rien que ca, venant de la fille de dieu c’est pas si étonnant.

    L’âne trop trop   trop trop rigolo. Ca y est je l’ai dans la tête insupportable le truc.

  2. Punaise oui, Trotro c’est insupportable. Mais même le personnage, il est affreux, tout le temps à faire des conneries, à bouder, à râler. Je te dis moi, décapitation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dark Side Reviews © 2017