[Film] Le Sens de la Fête, de Eric Toledano et Olivier Nakache (2017) - Dark Side Reviews

[Film] Le Sens de la Fête, de Eric Toledano et Olivier Nakache (2017)


Max est traiteur depuis trente ans. Des fêtes il en a organisées des centaines, il est même un peu au bout du parcours. Aujourd’hui c’est un sublime mariage dans un château du 17ème siècle, un de plus, celui de Pierre et Héléna. Comme d’habitude, Max a tout coordonné : il a recruté sa brigade de serveurs, de cuisiniers, de plongeurs, il a conseillé un photographe, réservé l’orchestre, arrangé la décoration florale, bref tous les ingrédients sont réunis pour que cette fête soit réussie… Mais la loi des séries va venir bouleverser un planning sur le fil où chaque moment de bonheur et d’émotion risque de se transformer en désastre ou en chaos. Des préparatifs jusqu’à l’aube, nous allons vivre les coulisses de cette soirée à travers le regard de ceux qui travaillent et qui devront compter sur leur unique qualité commune : Le sens de la fête.


Avis de Cherycok :
Eric Toledano et Olivier Nakache sont devenus film après film des valeurs sûres du cinéma français dans le domaine de la comédie. Le succès monumental d’Intouchables en 2011, presque 20 millions d’entrées, y est sans doute pour quelque chose. Leurs films, à tendance souvent humoristique, s’éloignent des comédies franchouillardes que beaucoup conspuent, à juste titre. J’ai personnellement découvert les deux réalisateurs avec le léger et frais Nos Jours Heureux (2006), sorte de Scout Toujours remis au goût du jour que je ne me lasse pas de regarder. Depuis, je garde un œil sur leur filmographie, même si tout n’est pas du même niveau (Je Préfère qu’on Reste Amis n’est sincèrement pas terrible). Le dernier film en date dont on va parler ici reste dans la lignée de leurs précédentes bobines. Joli succès au box-office, environ 3M de spectateurs, 9 nominations au Césars, Le Sens de la Fête est une très sympathique comédie, certes pas exempt de défauts, mais qui permet de passer un très sympathique moment.

Le Sens de la Fête nous propose de suivre un mariage côté coulisses, une construction sur 24h, sa mise en place, son déroulement jusqu’à la fin de la nuit, ainsi que le lendemain au petit matin. Un mariage de princesse qui ne va, bien entendu, pas se dérouler exactement comme prévu. Tourné au château de Courances près de Fontainebleau, on va donc suivre les différentes brigades, de la cuisine aux serveurs en passant par l’orchestre, une mini société qui nous sera décrite avec un humour très caustique et où chacun finira par en prendre pour son grade. Une mini société gérée par un chef d’entreprise un peu trop gentil mais un peu blasé, lassé et aigri par une situation amoureuse un peu bancale. Ce personnage rouage essentiel au bon développement du film et de son humour souvent fin est interprété par Jean-Pierre Bacri, impeccable dans ce rôle mais qui nous ressort une fois de plus son rôle de quinqua désabusé. Certes, c’est dans ce type de rôle qu’il est le meilleur, mais les critiques à ce sujet sont compréhensibles. L’ensemble du casting est d’ailleurs des plus sympathiques, plus particulièrement certains seconds rôles pas piqués des vers comme le personnage de Jean-Paul Rouve, improbable, le marié qu’on a envie de claquer toutes les minutes, le duo d’immigrés pakistanais employés au black, ou encore un Gilles Lellouche en chanteur d’orchestre un peu beauf et bourrin sur les bords. On pourra d’ailleurs faire à ce dernier le même reproche qu’à Bacri, avec ce côté cabotin qui en fait des tonnes qu’il a du mal à mettre de côté, mais c’est malgré tout son personnage qui veut ça.

Le Sens de la Fête est une comédie avec un côté très bienveillant envers ses personnages. Malgré leurs travers, malgré leurs imperfections, ils sont tous bien écrits et on ressent une humanité en chacun d’eux, ce qui nous permet de s’attacher à eux immédiatement. On sait que le mariage va finir par partir en sucette, on le souhaite d’ailleurs, juste pour faire chier cette tête à claques de futur marié, et on rigole sincèrement beaucoup.
En fait, ce film est un peu étrange. On remarque vite que le récit s’enlise un peu aux trois quarts du film et perd clairement en intensité. On se rend vite compte que, au final, tout est assez prévisible. On le voit bien que les dialogues et échanges ont beau être inventifs, ils sont parfois plombés par des blagues ou jeux de mots un peu faciles voire carrément pourris (- « Vous savez découper un Turbo ? » – « J’ai des notions de mécanique… »). Mais pourtant l’ensemble est homogène et fonctionne parfaitement, on lui pardonne ses défauts sans même se poser la question. On retrouve vraiment ce ton léger et frais qu’on constatait dans Nos Jours Heureux (ce dernier souffrait d’ailleurs des mêmes problèmes) et on ressort du film avec un sourire aux lèvres et la satisfaction d’avoir passé un bon moment. C’est bien là le principal non ?

LES PLUSLES MOINS
♥ C’est frais et léger
♥ Les seconds rôles
♥ La bande originale
⊗ Prévisible
⊗ Certains dialogues ratés
Le dernier film en date du duo Eric Toledano / Olivier Nakache est une comédie où le bon côtoie le moins bon mais qui, si on la prend dans son ensemble, propose un divertissement parfaitement calibré, à la fois drôle et attendrissant.



Titre : Le Sens de la Fête
Année : 2017
Durée : 1h56
Origine : France
Genre : Pétillant
Réalisateur : Eric Toledano, Olivier Nakache
Scénario : Eric Toledano, Olivier Nakache

Acteurs : Jean-Pierre Bacri, Gilles Lellouche, Eye Haïdara, Jean-Paul Rouve, Vincent Macaigne, Alban Ivanov, Benjamin Lavernhe, Suzanne Clément, Judith Chemla, William Lebghil

 Le sens de la fête (2017) on IMDb












A propos de Cherycok

Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n'ayant que peu d'atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.

29 Comments

Add a Comment
  1. Si il y a bien un truc que j’aime pas au cinéma c’est ce genre de film comique bien propre sur eux, je préfère cents fois les grosse comédie qui tache genre « la tour 2 contrôle infernale » ou « la loi de la jungle » et même « les tuches ».

  2. Eric et Ramzy, je supporte pas, donc autant te dire que leur tour infernale, j’ai trouvé ca complètement naze. PAreil pouur les tuches. La Loi de la jungle, je n’ai pas compris ce film. JE n’ai pas rigolé une seule fois, pas compris ou ca voulait en venir, et je n’ai pas su ecrire dessus donc je n’ai jamais fait de chronique…

    1. Les Tuches, je ne suis pas du tout rentré dans le délire…
      En fait, ça m’en « Tuches » une sans réveiller l’autre ! 😀

      1. Tu dis « réveiller » toi ? Par chez moi on dit ca m’en touche une sans faire balancer/bouger l’autre ^^

        1. Dans le Nord, y’a les deux versions (sans réveiller l’autre/sans faire bouger l’autre.)
          J’aime bien la 1ere ! 😀

  3. La Loi de la jungle t’as pas compris normal c’est du non sens a l’état pur.

  4. J’ai très bien compris que c’était du non sens, mais j’ai pas compris l’interet car le non sens était juste pas marrant pour moi. Les acteurs n’étaient pas bons et une fois arrivé au bout, on s’est regardé avec Iris et on étaient d’accord tous les 2 que c’était pas bon. Et je ne vois pas en quoi c’est « normal » que je ne comprenne pas parce que non sens à l’etat pur. J’ai 20 ans de comédies non sensiques asiatiques derrière moi et je suis un grand fan d’humour non sensique. Moi là j’ai juste trouvé l’humour non sensique très loin du mot humour…

    1. Ce que je voulais dire c’est qu’on ne peut pas comprendre le non sens.
      Je comprend tout a fais qu’on trouve pas ca drole mais acteurs pas bon film pas bon, je suis pas d’accord du tout.

      1. Mais j’ai le droit de ne pas le trouver bon non ? 😉

        1. Oui oui on a tout a fait le droit de pas être d’accord.
          La tu dis que tu le trouve pas bon mais avant tu disait c’est pas bon, c’est pas pareil.

          1. Oui mais quand je parle, je parle en mon  nom. Quand je fais une critique par exemple, je ne vais pas sans arrêt dire « je trouve que », c’est pas génial quand on écrit de le mettre sans arrêt.

            Quand je dis qu’un film est nul, c’est ce que je pense pas, ce n’est en aucun cas une vérité universelle…

  5. Pas trop ma tasse de thé non plus..même si je n’ai rien contre les comédies françaises (grande spécialité de notre pays, pas toujours pour le meilleur malheureusement..)
    Je suis plus Etienne Chatilliez (inoubliables « La Vie est un Long Fleuve Tranquille », « Tatie Danielle »..)
    et bien sûr les comédies des années 70-80 (De Funès, Pierre Richard, la bande du Splendid, Coluche, les films de Palud, Poiré, Lecomte..toute mon enfance !)
    Ou les grands classiques (Les Tontons Flingueurs, Les Barbouzes.. les grands acteurs français Gabin, Ventura, Dewaere, Blier, Rochefort…que j’ai découverts avec mon grand-père.)

    Après, les comédies françaises actuelles, c’est plus variable…vu que certaines sombrent dans la vulgarité gratuite en tentant d’être drôles, ou recyclent les mêmes eternelles recettes un peu surranées..

  6. Ooops, recettes surannées plutôt !
    Pas surranées o_O

  7. J’arrive au renfort de Feroner, perso j’adore La Tour Montparnasse Infernale. Ce film est d’une débilité profonde qui m’amuse. Moins fan de la suite, qui s’attarde trop sur certains gags, mais qui a malgré tout de sacrés bons moments je trouve.

  8. J’aime beaucoup La Tour Montparnasse Infernale aussi pour ma part, une parodie vraiment bien foutue et décalée !
    Par contre, le reste de la filmo d’Eric et Ramzy ne vole pas bien haut !
    (à part Steak de Q. Dupieux qui est un sommet en mtière d’absurde ! Un film qui serai moins mal-aimé si des abrutis ne l’avaient pas vendu comme « La nouvelle comédie d’Eric et Ramzy » !
    Ce film est bien plus que ça ! C’est un concept…c’est du Dupieux quoi !
    Chivers !! 😀

    1. Chivers !!!!

      Je suis un méga gros fan de Quentin Dupieux, et Steak est un immense coup de coeur (c’est d’ailleurs le fait de bosser avec Dupieux qui a donné envie à Eric de se lancer dans la mise en scène, et ça se voit dans Platane ou La Tour 2 Contrôle Infernale, il y a des trucs très très absurdes). Eric est d’ailleurs énorme, dans Steak, mais aussi dans Wrong et Wrong Cops.

      Après on est d’accord, le reste de la filmographie de Eric & Ramzy, c’est vraiment pas la joie, la plupart sont même assez honteux.

      1. Je n’ai pas eu l’occasion de voir les films d’Eric dont tu parles, c’est vrai que je ne me suis pas vraiment penché dessus.
        Je suis tombé sur Mohamed Dubois à la TV un soir, je n’ai pas été trop convaincu..
        Mais bon, je me souviens que j’étais claqué, et j’ai vu le film un peu en pointillés ! 😀
        Platane, je suis passé un peu à côté en fait, j’en ai entendu parler souvent pourtant !

        Sinon, on m’a dit que Seuls Two était original bien que pas complètement maitrisé…
        Bon là, c’est avec Ramzy..

        1. Bon sinon, tu peux faire un peu comme moi et te limiter aux films réalisés par Dupieux, un univers vraiment à part, et comme tu adhères, ça devrait le faire ^^ 

          Seuls Two je l’avais acheté en dvd car on m’en avait dit du bien, je n’ai pas été convaincu. Je me suis tappé un fou rire sur une scène, mais le reste, j’ai trouvé ça souvent un peu lourd et longuet. Mais à la limite, je veux bien un de ces jours lui redonner une chance.

          1. Eric et ramzy c’est lourd et con mais c’est ca qui est drole après quand c’est pas eux qui sont aux comande c’est tout de suite beaucoup moins bien.
            Platane exelent j’ai encore préféré la saison 2 la troisième est en cour et il aimerait bien avoir Dwayne Johnson en guest ca serait son demis frère caché.
            Pas encore vu problèmos mais ca a l’air cool.

  9. Bah moi j’aime beaucoup Nos Jours Heureux et j’ai bien aimé Le Sens de la Fête. En général, j’aime les comédies décalées ou complètement con, mais le problème c’est que Eric et Ramzy ne me font pas rire du tout, et la Tour Montparnasse Infernale a été un put… de supplice. Après comme toi Paga, j’adore les comédies classiques française de De Funez et consort et j’ai une affection toute particulière pour le trio La Chèvre / Le Fugitif / Les Compères.

    Plus récemment, j’ai beaucoup aimé Alibi.com, Five, L’Arnacoeur, La Clinique de l’Amour (RIP Artus de Penguem), Ma Vie en l’Air, Les Gamins, Pop Redemption ou encore Un Petit Boulot

  10. Ah dans mes bras Chery ! 🙂
    Nos jours Heureux, super film ! En plus il me rappele l’époque où je travaillais comme animateur de Centres Aérés et Colos (y’a 20 ans de ça !)
    La Chèvre, Les Fugitifs, Les Compères c’est cultissime pour moi ! Des références !
    Et les B.O de Cosma mon dieu ! Toute une époque..

    Les Gamins, bien sympa dans le style humour « regressif » (mais sans tomber dans le vulgaire !)
    Et puis Alain Chabat quoi !
    Pop Redemption, j’adore aussi ! (j’aime pas J. Doré comme chanteur par contre..son style est original, mais j’accroche pas.)
    Et une de mes comédies cultes, c’est La Cité de la Peur ! Divin !
    « Vous voulez un Whisky ? »
    – « Juste un doigt… »
    « Mais vous voulez pas un Whisky d’abord ? » 😀
    Y’a du dialogue culte à la pelle dans ce film !

    Les autres comédies dont tu parles, je n’ais pas eu l’occasion de les voir.

  11. Heureusement que la sensibilité à l’humour diffère! J’aurais aimé aimer (ouais formule étrange) la Tour Monparnasse infernale et je n’ai pas du tout accroché, à mon grand dam d’ailleurs! Mais c’est vrai, j’aime Bacri, ses comédies, celles où il apparait. La loi de la jungle je ne m’en souvenais même pas, il a fallu qu’on me dise dans l’oreillette Que oui oui on l’avait vu! Punaise en plus du système de mise en veille, mon cerveau a aussi un système d’effacemeNt de données inutiles (ne répond pas Feroner, c’est une provocation tout aussi inutile ). Je valide totalement la cité de la peur! Un de mes films cultes. Après nos amis anglais restent pour moi les maîtres de la comédie ! Les Monthy Python, en première ligne…. et en France je reste tout de même bloquée sur Kaamelott qui reste indetronable selon moi… Voilà voilà

    1. Pas que les Monty Python chez les anglais, ils sont nombreux ! J’ajouterais par exemple la team Wright / Pegg / Frost (shaun of the dead, hot fuzz,… bientot un nouveau) et d’autres. En france ouais, la référence pour moi depuis plus de 10 ans, c’est Kaamelott. Vu chaque saison bien 10 fois et ca me fait toujours autant marrer. L’espagne n’est aps en reste et leur humour m’accroche beaucoup : les Torrente, les De la Iglesia, ou des films moins connus tels que Lobos de Arga

  12. Ah oui mais les Monty Python’s, là on touche au grandiose !
    Sacré Graal, La Vie de Brian, Le Sens de la Vie…c’est du cultissime !
    Et dans ce qu’ils ont fait séparément y’a du très bon aussi !
    Erik le Viking, Personnal Services, Du Vent dans les Saules..pour Terry Jones
    Brasil, Les Aventures du Baron Munchausen, Fisher King, Las Vegas Parano, L’imaginarium du Dr Parnassus, l’Armée des 12 Singes, Tidland, Zero Theorem…pour Gilliam.
    Du très bon cinéma !
    Sont forts ces Anglais !! ^_^

    1. Oui mais là on dépasse le stade de la comédie. Ou alors je suis complètement passé à coté de l’armée des 12 singes ^_^

      1. Ha ben oui, bien sûr !
        Ensembles, les Monty ont fait principalement de la comédie, mais séparément, ils ont touché un peu à tout..
        Dans mon com je voulais justement pointer le fait qu’ils ne sont pas uniquement bons dans la comédie.
        Ce sont des cinéastes accomplis (principalement Jones et Gilliam)

    2. D’accord avec Cherycok les films de Gilliam c’est souvent drole mais c’est loin d’etre des comedie.
      Les Monty Phython pour moi c’est comme les contrepetrie j’ai jamais compris pourquoi tout le monde trouve ca drole.
      A la télé en France le truc qui m’a fais le plus rire c’est les deschiens en général dés que le rideaux de fer ce lève je rigole déjà.

      1. Alors que moi, les Monty Pythons, ca me fait rire à chaque fois. Mais je comprends ton ressenti vu que moi c’est la même chose, je ne comprends pas que les gens trouvent Eric et Ramzi droles… C’est comme la série H. J’ai du en voir 4 ou 5 épisodes, pour essayer. Je suis rester complètement de marbre face à cet humour que je ne comprenais pas. Je trouvais ca nul, mais nul…

      2. Tout le monde n’est pas sensible à l’humour des Monty Python’s…
        Moi, je me chope mal aux abdos à chaque fois devant leurs films !
        Mais je comprends ton ressenti…moi, par exemple, je ne comprend pas ce que les gens trouvent drôle chez Jamel Debbouze ou Gad Elmaleh..je ne suis pas sensible à leur humour..
        American Pie et les trucs du genre, pareil, je vois pas ce que les gens trouvent drôle là dedans..
        Affaire de goûts et de ressenti je pense.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dark Side Reviews © 2017