[Film] Le Prénom (2012) - Dark Side Reviews

[Film] Le Prénom (2012)

Vincent, la quarantaine triomphante, va être père pour la première fois. Invité à dîner chez Élisabeth et Pierre, sa sœur et son beau-frère, il y retrouve Claude, un ami d’enfance. En attendant l’arrivée d’Anna, sa jeune épouse éternellement en retard, on le presse de questions sur sa future paternité dans la bonne humeur générale… Mais quand on demande à Vincent s’il a déjà choisi un prénom pour l’enfant à naître, sa réponse plonge la famille dans le chaos.

Avis de Cherycok :
Le Prénom est à la base une pièce de théâtre à succès qui a été jouée plus de 250 fois. Les metteurs en scène ont décidé de l’adapter eux même au cinéma, espérant sans doute renouveler le succès populaire du Diner de Cons, et se sont pour cela accompagné de quasiment tous les acteurs de la pièce de théâtre qui reprennent donc leur rôle dans l’adaptation cinématographique. Seul Charles Berling est nouveau et reprend le rôle de Jean-Michel Dupuis. Une chose est certaine, Le Prénom ne détrônera pas le film de Veber pour la meilleure adaptation d’une pièce de théâtre. Néanmoins, cette avalanche de mauvaise humeur aux dialogues succulents reste des plus réjouissantes.

Le film commençait pourtant de manière un peu pénible, avec cette mode depuis Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain de présenter en début de film les personnages via des photos ou courts passages avec une voix off, celle de Patrick Bruel ici, qui nous en apprend plus sur leur passé, leurs habitudes ou leurs petites manies. Lorsque c’est court, ça passe tout seul. Ici, ça traine beaucoup trop en longueur et on a presque hâte que ça se termine pour que le film commence vraiment.
Quitte à parler des choses qui fâchent, citons également les personnages vraiment très clichés, du bobo parisien de gauche à l’entrepreneur blindé d’argent de droite, en passant par la femme au foyer qui fait tout ce qu’on lui dit. Je ne parle aucunement là de l’interprétation des acteurs, mais plutôt des personnages en eux même qu’on aurait aimé plus originaux, au moins dans ce qu’ils font (on a l’impression qu’un bobo parisien doit toujours être un prof intello…).

Ce qui sauve le film, c’est ce festival de mauvaise humeur qui n’est pas sans rappeler Un Air de Famille de Cédric Klapish, autre adaptation d’une pièce de théâtre. L’annonce du prénom n’est que le prétexte à tout ce qui va suivre, et arrive même assez rapidement pour lancer toute une série de règlements de compte où frère, sœur, mari, femme, ami d’enfance, vont balancer tout ce qu’ils ont sur le cœur depuis de nombreuses années et qu’ils n’ont jamais osé dire par peur de fâcher l’autre. Même si on sent bien que malgré tout, la fin sera heureuse car rien ne semble pouvoir gâcher cette relation de très longue date qu’ont les personnages, c’est assez jouissif de les voir se balancer des saloperies dans la gueule d’autant plus qu’ils n’y vont pas parfois avec le dos de la cuillère.
Même si c’est très surjoué, c’est l’effet théâtre qui fait ça, et qu’on a parfois l’impression d’être devant un cabotinage collectif, on sent bien que les acteurs se donnent à fond et du coup leur interprétation, qui pourra c’est certain en énerver certains, est aux petits oignons, avec en tête de ligne un Patrick Bruel étonnant, lâchant vanne sur vanne de bien mauvais goût. Mais la palme revient à Valérie Benguigui, absolument fabuleuse, qui subit pendant tout le film en essayant de calmer les tensions du repas avec sa bonne humeur, et qui au bout d’un moment, telle une cocotte minute qui au bout d’un moment n’arrive plus à retenir la pression, se lâche complètement et met tout le monde d’accord en l’espace de 2 minutes dans une série de répliques génialissimes.

On pourra lui reprocher pas mal de choses, comme tomber dans la facilité sur certaines choses, ou aller parfois vers des scènes un peu invraisemblables, mais Le Prénom est avant tout une comédie légère sous forme de huis-clos qui se laisse très facilement regarder et qui permet de passer un bon moment pour peu bien entendu qu’on adhère à l’humour des deux réalisateurs.

 

  

  
Titre : Le Prénom
Année : 2012
Durée : 1h49
Origine : France
Genre : Comédie
Réalisateur : Alexandre de la Patellière, Matthieu Delaporte

Acteurs : Patrick Bruel, Valérie Benguigui, Charles Berling, Guillaume de Tonquédec, Judith El Zein, Françoise Fabian, Yaniss Lespert, Miren Pradier


A propos de Cherycok

Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n'ayant que peu d'atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dark Side Reviews © 2017