[Film] Le Dernier Rempart (2013)

Le shérif d’une petite ville de l’Arizona, aidé de ses trois adjoints, se retrouve seul pour défendre sa ville à l’approche d’un dangereux chef de cartel de stupéfiants. Lequel alors en fuite, tente d’échapper au FBI en passant la frontière mexicaine.


Avis de Cherycok :
Le dernier grand rôle d’Arnold Schwarzenegger au cinéma date de 2003 où il incarnait Terminator dans le 3ème volet de la série du même nom. Après avoir mis sa carrière en pause pour se consacrer quelques années à la politique, le voici de retour dans un rôle principal avec The Last Stand, premier film américain de Kim Jee-woon que les amateurs de péloches asiatiques connaissent entre autres pour des films comme The Foul King, A Bittersweet Life ou encore I Saw the Devil. Alors, retour réussi pour The Governator ? En ce qui me concerne, c’est un grand OUI, même si le film risque de diviser les foules…

A la réalisation, Kim Jee-woon donc, qui semble clairement très à l’aise tant on sent un réel enthousiasme de faire un film fun, vitaminé et décomplexé, mais on a tout de même l’impression que le réalisateur a été un peu bridé par ses producteurs, on a une sensation de retenue sur certaines scènes et c’est fort dommage car on aurait aimé que sur certains passages, le délire soit poussé à l’extrême. Mais ne boudons pas notre plaisir et regardons le film pour ce qu’il est, à savoir un divertissement primaire et bien bourrin, car de ce côté-là c’est on ne peut plus réussi.
Le scénario est tout ce qu’il y a de plus simple, un prisonnier dangereux s’échappe et veut passer la frontière pour rejoindre le Mexique, mais il est suffisant pour assurer dans ce genre de divertissement alignant toute une palette de personnages certes un peu clichés mais vraiment sympathiques. Entre Forest Whitaker impeccable dans son rôle d’agent du FBI, Johnny Knoxville dans un rôle barré qui lui va à merveille, un Eduardo Noriega qui a la classe, ou un Peter Stormare en méchant très méchant comme on a l’habitude de le voir, il y a vraiment de quoi s’amuser même si bien entendu, on se lance dans The Last Stand pour revoir cette bonne vieille trombine de Schwarzy.

Clairement, Arnold a vieilli. Même s’il a suivi un entrainement spécial histoire de se remettre en canne pour assurer quelques cascades lui-même, le terminator traine un peu la patte. Du coup, ils jouent sur ce côté vieillissant et sa apporte son lot de scènes funs. Malgré tout, Schwarzy reste Schwarzy, et malgré son âge, il en impose toujours autant par sa présence et sa gueule carrée, balançant des répliques funs après avoir canardé des types comme à la belle époque de Commando. C’est clair que ça sent bon les années 80/90 et on ne peut s’empêcher s’esquisser un petit sourire lorsqu’on le voit prendre un fusil à pompe et avancer en canardant sur tout ce qui bouge. Les plus jeunes risquent de ne pas apprécier ce genre de choses mais les trentenaires qui apprécient le bonhomme savent de quoi je parle.

Ca tombe bien puisque The Last Stand n’est pas avare en scène d’action et s’impose là comme une série B bien bourrine à l’ancienne avec d’excellentes cascades et son lot de tôles froissées. Même si le film n’a au final que peu d’enjeu car très prévisible avec un scénario qui se dévoile très rapidement, on ne peut qu’apprécier les scènes d’action si on aime le genre tant la mise en scène de Kim Jee-woon est léchée, agrémentée de très beaux plans servant les gunfights et les courses poursuites à merveille. Ca canarde sec, c’est même relativement violent et gore avec de belles giclées de sang et des mecs littéralement coupés en deux sous les impacts des balles de certaines armes, et le réalisateur ajoute à cela une petite touche rigolote en intégrant à son film des armes non conventionnelles comme ce flingue surpuissant et surtout cette gatling à l’ancienne présente sur l’affiche française du film avec laquelle Schwarzy va faire un carnage et qui nous rappelle celle montée sur moto dans le Shanghaï Express de Sammo Hung. On a même droit à une petite cascade de Johnny Knoxville avec un lampadaire nous renvoyant directement à son époque Jackass, plutôt sympa.
Un long final de 20/30 bonnes minutes d’action quasi non stop vient clôturer en beauté ce spectacle primaire, bourrin, mais surtout très fun, avec en prime une course poursuite en grosses cylindrées dans un champ de maïs du plus bel effet.

The Last stand est un petit plaisir coupable, le genre de film popcorn parfait pour une petite soirée pas prise de tête, à regarder le cerveau en mode OFF pour se laisser bercer par les coups de shotgun et les punchline rigolotes du colosse Schwary. Un divertissement qui fait du bien par où il passe mais j’avoue que si on n’est pas nostalgique des années 80, on risque de rester de marbre…

 


Titre : Le Dernier Rempart / The Last Stand
Année : 2013
Durée : 1h47
Origine : U.S.A
Genre : He’s back !
Réalisateur : Kim Jee-woon

Acteurs : Arnold Schwarzenegger, Forest Whitaker, Eduardo Noriega, Johnny Knoxville, Rodrigo Santoro, Jaimie Alexander, Luis Guzman, Peter Stormare, Zach Gilford, Genesis Rodriguez, Daniel Henney, Mark Sivertsen


Galerie d’images :


A propos de Cherycok

Webmaster et homme à tout faire de DarkSideReviews. Fan de cinéma de manière générale, n’ayant que peu d’atomes crochus avec tous ces blockbusters ricains qui inondent les écrans, préférant se pencher sur le ciné US indé et le cinéma mondial. Aime parfois se détendre devant un bon gros nanar WTF ou un film de zombie parce que souvent, ça repose le cerveau.

4 Comments

Add a Comment
  1. Tout comme toi, j’ai bien apprécié le spectacle! 🙂
    De l’action bien bourine comme on l’aime!

  2. J’avais vu ta note sur SC ^^

  3. Non Cherycok, c’est pas un plaisir coupable … mais plaisir tout court ^^
    En disant « plaisir coupable », tu donnes raison à mister Dahan 🙂

  4. Avec juste 5 ans de retard, je l’ai enfin vu ! Et ma foi, un fort sympathique divertissement, bien bourin en effet, assez violent parfois, assez stylisé visuellement sans aller dans les extrêmes, avec un humour sympathique car pas présent tout le temps. Bien aimé malgré des facilités évidentes mais inhérentes au genre ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dark Side Reviews © 2017